Quatre français repêchés par des équipes de la Ligue canadienneLes quatre avaient choisi le parcours universitaire canadien

Maxime Rouyer
Maxime Rouyer (lcf.ca)
le 15/04/2019 à 04:31 par Benoit Harbec

 

La Ligue canadienne de football (LCF) a récemment signé des ententes de collaboration avec différentes ligues sur la planète.  De plus, dans le but de diversifier ses sources de joueurs, elle a tenu des camps d’évaluation avec des joueurs mexicains et européens.

Après avoir tenu un repêchage pour les joueurs mexicains, la LCF en a tenu un pour les joueurs européens le 11 avril dernier.  Au cours de cet événement, les joueurs français ont tenu le haut du pavé.

Chacune des neuf équipes de la LCF a ainsi pu acquérir les droits sur un joueur.  Parmi eux, quatre étaient français, incluant le premier, le joueur de ligne défensive Valentin Gnahoua, choisi par les Tiger-Cats de Hamilton.  Après être passé par l’Université McGill à Montréal, le natif du Mans s’alignait avec les Rebels de Berlin.

 Au troisième rang, les Alouettes de Montréal ont opté pour le demi offensif Asnnel Robo, natif de Cayenne.  Celui qui s’est aligné avec les Carabins de l’Université de Montréal aura la chance de tenter de rejoindre son compatriote Boris Bede, le natif de Toulon qui porte déjà l’uniforme des Alouettes depuis 2015.

Immédiatement après, ce fut au tour des Eskimos d’Edmonton de prendre la parole.  Ils jetèrent alors leur dévolu sur le troyen Maxime Rouyer.  Le secondeur avait également complété son stage universitaire avec McGill, tout comme le receveur de passe Benjamin Plu, choisi au septième rang par les Lions de la Colombie-Britannique.  Celui-ci portait jusqu’à maintenant les couleurs des Black Panthers de Thonon.

La sélection a été complétée par trois joueurs allemands, un italien et un finlandais.   

Articles liés
... chargement de la zone de commentaire ...

 Rappelez vous qu'il faut 9 mois à une femme pour faire un bébé, peu importe le nombre d'hommes que vous y mettez au travail.  – Lou Holtz, coach, Notre Dame

En VO :  Remember, it takes a woman nine months to have a baby, no matter how many men you put on the job. 

Citation décalée proposée par micky pour 10 Bzh. Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !