Montréal ouvre enfin son compteurLe résumé de la semaine 10 de la Ligue Canadienne de Football

Première victoire pour Montréal
Première victoire pour Montréal (CP Images)
le 05/09/2014 à 20:38 par Thomas Savoja

Vendredi dernier, le dernier rang de la faible division est était en jeu.  Les Alouettes de Montréal se devaient de battre le Rouge et Noir d’Ottawa.  Une septième défaite consécutive, contre une équipe d’expansion en plus, aurait été embarrassante. 

Après avoir été utilisé en relève la semaine dernière, c’est Jonathan Crompton qui a débuté le match au poste de quart pour Montréal.  C’est pourtant sur une passe de Tanner Marsh, appelé en relève, que SSafety
Signifie deux choses différentes : 1) c'est le plaquage du porteur du ballon dans sa propre zone d'en-but. Cela rapporte 2 points à l'équipe qui l'effectue et elle récupère la possession du ballon. L'équipe victime du safety va alors dégager depuis ses 20 yards au moyen d'un botté façon "punt". 2) c'est un poste en défense. Le safety est en quelque sorte le dernier rempart. Par analogie avec le football "européen", on le qualifie de "libéro".
.J. Green a compté le premier touché des Alouettes.  Marsh s’était emmené dans le match pour sa spécialité, une faufilade du quart, mais plutôt que de franchir la verge manquante pour se rendre dans la zone des buts, Marsh a surpris Ottawa en décochant une passe.

C’est pour remplacer Larry Taylor, dont la récente blessure pourrait signifier la fin de sa carrière, que les Alouettes ont fait l’acquisition de James Rodgers.  Mais à son premier match dans la LCF, ce n’est pas seulement avec ses retours de botté que Rodgers a été utile.  Sur une course de 17 verges, Rodgers a inscrit un touché au quatrième quart.

Du côté d’Ottawa, Wallace Mills a capté une passe de 28 verges d’Henry Burris pour un touché.  Mais ça n’a pas suffi.  Les Oiseaux ont finalement retrouvé le sentier de la victoire et montrent maintenant une fiche de 2-7, suite à leur victoire de 20-10.  Le Rouge et Noir a quant à lui la pire fiche de la ligue, 1-8.

Dimanche, les Roughriders de la Saskatchewan recevaient la visite des Blue Bombers de Winnipeg.

Dans le camp les Riders, Anthony Allen a marqué deux touchés sur des jeux au sol, incluant le touché décisif au quatrième quart.  L’ailier défensif canadien Ricky Foley a aussi connu un fort match, avec deux sacs, un plaqué et un échappé recouvré.  Sa performance lui a d’ailleurs valu le titre de joueur défensif de la semaine.  Les Riders ont finalement eu le dessus, 35-30.

Du côté des perdants, Troy Stoudermire a amassé 224 verges sur des retours de botté, incluant un de 64 verges qui a mené à un touché.  Stoudermire a été nommé joueur de la semaine sur les unités spéciales.

Finalement, lundi dernier, nous avons eu droit aux classiques confrontations de la fête du Travail.

Dans l’est, nous avons d’abord pu voir la bataille du sud de l’Ontario.  Hamilton recevait les Argonauts de Toronto.  De plus, les Tiger-Cats ont finalement pu inaugurer, avec un peu plus d’un mois de retard, le tout nouveau Tim Hortons Field.  Les travaux n’étaient pas complètement terminés, mais ils étaient suffisamment avancés pour que le stade soit utilisable.

Autre nouveauté pour les Ticats, ils pouvaient compter sur leur quart numéro, Zach Collaros, finalement de retour après une blessure.  Ce dernier s’en est bien sorti, avec 27 passes sur 38, pour 317 verges et un touché.

Malgré une attaque respectable, Hamilton a été peu opportuniste et n’a marqué que 13 points.  Toutefois, ce fut suffisant pour battre leurs éternels rivaux, limités à 12 points.

Dans la défaite, Ricky Ray a tout de même franchi le cap des 50 000 verges par la passe.  Il n’est que le sixième dans toute l’histoire de la ligue à parvenir à ce seuil.  Il était toutefois toujours privé de l’un de ses meilleurs receveurs, Chad Owens, qui après un bref retour la semaine dernière, est retourné sur la liste des blessés.

Pour le dernier match, les Eskimos d’Edmonton visitaient les Stampeders de Calgary.  Les deux équipes ne se disputaient pas seulement la suprématie de l’Alberta, mais aussi la tête de la ligue, puisque les deux équipes possédaient une fiche identique de 7-1.

De retour d’une blessure la semaine dernière, le demi offensif canadien Jon Cornish avait joué un peu.  Cette semaine, le joueur par excellence du circuit l’an dernier était en grande forme.  Il a effectué 17 courses pour 163 verges et un touché.  Cornish a ainsi été nommé joueur offensif et joueur canadien de la semaine.

Bo Levi Mitchell a continué sur sa lancée, avec 18 passes complétées en 29 tentatives, pour 252 verges et une passe de touché et Calgary occupe maintenant seul le sommet de la ligue, suite à sa victoire de 28-13.

Toujours blessé à la main, le quart Mike Reilly a raté le match du côté des Eskimos.  Comme la semaine dernière, Matt Nichols l’a remplacé derrière la ligne de mêlée.

Les Lions de la Colombie-Britannique bénéficiaient d’une semaine de repos.

... chargement de la zone de commentaire ...

 Hier, j'étais un quarterback noir qui se trouvait être un bon quaterback. Aujourd'hui, je suis un bon quarterback qui se trouve être noir.  – Doug Williams, QB des Redskins, le lendemain de sa victoire lors du Super Bowl XXII.

En VO :  Yesterday, I was a black quarterback who happens to be good. Today, I'm a good quarterback who happens to be black. 

Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !