Carter libéré, 2 placements pour BedeRésumé de la 18e semaine d'activité de la Ligue canadienne

Duron Carter, libéré par les Alouettes de Montréal
Duron Carter, libéré par les Alouettes de Montréal (lcf.ca)
le 27/10/2016 à 02:35 par Benoit Harbec

 

Vendredi, à l’image de la lutte qu’ils se livrent pour le premier rang dans l’est, les Tiger-Cats de Hamilton et le Rouge et Noir d’Ottawa ont joué un match serré jusqu’à la fin.

À la demie, Ottawa menait 27-12, mais les Ticats sont revenus de l’arrière par la suite. Jeff Matthews, John Chiles et CCenter (C)
c'est le joueur de la ligne offensive qui transmet le ballon entre ses jambes au QBQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
lors du snapSnap
signal de départ de l'action, quand le centre transmet la balle au QB.
.
.J. Gable ont marqué des touchés pour éventuellement provoquer l’égalité 33-33.

Les deux équipes se sont ensuite échangées des placements en prolongation, avant que l’ailier défensif John Chick ne provoque un échappé. Hamilton a alors repris le ballon, puis le botteur Brett Maher a donné la victoire à Hamilton (7-9) avec un placement de 38 verges, par la marque de 39-36 sur Ottawa (7-8-1).

Dans la défaite, soulignons tout de même la remarquable performance de l’ancien de l’Université de Montréal, Antoine Pruneau. Le demi défensif a réalisé dix plaqués et une interceptionInterception
passe du QB rattrapée par un défenseur (un adversaire).
.

Les semaines se suivent et se ressemblent pour les Stampeders de Calgary. Dans leur duel face aux Argonauts de Toronto, ils ont distancé peu à peu leurs adversaires, jusqu’à ce que DaVaris Daniels porte le coup de grâce aux Argos en marquant deux touchés sans réplique en fin de match.

Calgary a donc remporté tous ses matchs à domicile cette saison. Les Stamps (15-1-1) l’emportent par la marque de 31-19 sur Toronto (5-12), pour qui rien ne va plus.

Du côté des Alouettes de Montréal, on continue d’effectuer des changements. Lundi, ils ont d’abord libéré les deux cousins, Duron Carter et Kenny Stafford. Le fils de Cris Carter est certes talentueux, mais il s’est mérité la réputation de quelqu’un qui exerce une mauvaise influence dans le vestiaire. Plus tôt cette saison, il en était venu aux coups avec le quart Rakeem Cato. Il a également été suspendu pour être entré en contact au cours d'un match avec Rick Campbell, l'entraîneur-chef d'Ottawa.  L’ardeur au travail des deux receveurs de passe faisait également défaut. Pour les remplacer, Montréal a fait appel à deux vétérans, Tiquan Underwood et Marcus Henry.

L’entraîneur-chef Jacques Chapdelaine a également décidé de donner un premier départ au quart Vernon Adams Jr. En mai dernier, les Alouettes avaient donné leur choix de première ronde au prochain repêchage aux Lions de la Colombie-Britannique pour obtenir les droits de négociation de l’ancien de l’Université de l’Oregon.

C’est donc samedi, face aux Roughriders de la Saskatchewan, qu’Adams a pris place derrière la ligne offensive des Alouettes.

Adams s’est montré mobile, avec des gains au sol de 26 verges. Il a également complété une passe de touché à Marcus Henry. Samuel Giguère en a également marqué un, au sol.

Le botteur français Boris Bede a eu l’occasion de faire deux tentatives de placement, chose qu’il n’a pas pu faire la semaine dernière, à son retour au jeu. Bede a répondu à l’appel en réussissant des bottés de 49 et 25 verges.

Les Alouettes (5-11) ont remporté ce match à bas pointage par la marque de 19-14 sur les Roughriders (5-11).

Finalement, à Vancouver, les Lions de la Colombie-Britannique recevaient les Eskimos d’Edmonton.

Les deux quarts, Mike Reilly et Jonathon Jennings ont montré une belle constance en complétant 75% de leurs passes. Ils ont également marqué un touché au sol chacun.

Les Lions ont pris les devants 18-5 en première demie. Les Eskimos (8-8) se sont approchés, mais la Colombie-Britannique (10-6) a tenu le coup et l’a emporté 32-25.

Les Blue Bombers de Winnipeg étaient en relâche cette semaine.

Articles liés
... chargement de la zone de commentaire ...

 Vos capacités determinent ce que vous pouvez faire. La motivation détermine ce que vous faites. L'attitude détermine la façon dont vous le faites.  – Lou Holtz

En VO :  Ability is what you're capable of doing. Motivation determines what you do. Attitude determines how well you do it. 

Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !