Ottawa cause la surprise à la 104e Coupe GreyLe Rouge et Noir s'empare du titre canadien en prolongation

Henry Burris soulève la Coupe Grey
Henry Burris soulève la Coupe Grey (lcf.ca)
le 30/11/2016 à 04:22 par Benoit Harbec

Les Stampeders de Calgary ont dominé la saison régulière avec une fiche de 15-2-1. En finale de la 104e Coupe Grey, à Toronto, ils affrontaient une équipe en apparence plus faible, le Rouge et Noir d’Ottawa. Et pourtant…

Le vétéran quart-arrière Henry Burris s’était blessé plus tôt au cours de l’entraînement, rendant sa présence incertaine. Et pourtant…

Au premier quart, Burris a ouvert la marque avec un touché au sol. Calgary a répliqué avec un majeur de Jerome Messam.

Au deuxième quart, Burris a rejoint l’ancien de l’Université Laval, Patrick Lavoie avec une passe de 6 verges pour un touché. Ray Early a ajouté deux bottés de placement. La défensive s’est alors mise de la partie lorsque Jeff Richards et Forrest Hightower ont intercepté des passes de Bo Levi Mitchell, qui avait pourtant été désigné le meilleur joueur de la ligue quelques jours auparavant. L’exécution d’Ottawa était au point. À la demie, les négligés menaient 20-7.

Après la prestation de One Direction à la demie, Ottawa a continué sur sa lancée au troisième quart, lorsque Burris a rejoint l’ancien de l’Université d’Ottawa, Brad Sinopoli pour un touché.

C’est à ce moment que Calgary s’est secoué de sa torpeur, lorsque Lemar Durant et Andrew Buckley ont marqué des touchés et que Rene Parades a ajouté un placement. Soudainement, c’était 27-23.

Burris a ensuite marqué un autre touché au sol, puis Forrest Hightower a freiné l’élan des Stampeders avec sa deuxième interceptionInterception
passe du QBQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
rattrapée par un défenseur (un adversaire).
de la soirée. C’était maintenant 33-23 Ottawa.

Mais encore une fois, les favoris sont revenus dans le match. DaVaris Daniels a d’abord marqué un touché sur une course de 19 verges. Puis avec 40 secondes à jouer, Andrew Buckley semblait en voie d’assurer la victoire à Calgary avec un touché, mais Abdul Kanneh, déjà au sol, a réussi à le faire trébucher. Calgary a dû se contenter d’un placement de Rene Parades pour créer l’égalité. Pour la première fois depuis 2005, la Coupe Grey allait se décider en prolongation.

Sur la première séquence d’Ottawa, Burris a fait une passe dans la zone des buts à Ernest Jackson. Celui-ci a jonglé avec le ballon et a dû attendre à sa troisième tentative avant de vraiment le maîtriser et marquer un touché. Les Stampeders se devaient donc de faire de même.

Mais la défensive du Rouge et Noir a résisté, permettant ainsi à Ottawa, à la surprise générale, de mettre la main sur la Coupe Grey par la marque de 39-33. Il fallait remonter à 1976 pour voir une équipe de la capitale fédérale accomplir un tel exploit.

Henry Burris a été nommé le joueur du match. Pour lui, il s’agissait d’un deuxième titre après celui de 2008, alors qu’il s’alignait avec ses adversaires du jour, les Stampeders. Il s’agissait également de sa troisième Coupe Grey. À 41 ans, il est aussi devenu le quart-arrière le plus âgé à mener son équipe aux grands honneurs. De son côté, Brad Sinopoli a reçu le titre de meilleur joueur canadien.

Articles liés
... chargement de la zone de commentaire ...

 Si ma mère portait un casque et des épaulières et un uniforme qui ne seraient pas les mêmes que ceux que je porte, je l'écraserais si elle était sur mon chemin. Et j'aime ma mère.  – Bo Jackson

En VO :  If my mother put on a helmet and shoulder pads and a uniform that wasn't the same as the one I was wearing, I'd run over her if she was in my way. And I love my mother. 

Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !