Le résumé de la semaine 7 de la Ligue Canadienne de Football

Eskimos et Alouettes s'affrontaient en semaine 7
Eskimos et Alouettes s'affrontaient en semaine 7 (The Canadian Press)
le 15/08/2014 à 20:38 par Thomas Savoja

Jeudi dernier, les Blue Bombers de Winnipeg recevaient les Roughriders de la Saskatchewan.

La première demie fut sans histoire, avec un pointage de 10-3 en faveur des Bombers. Par contre, en deuxième, le demi offensif canadien Jerome Messam a pris les choses en main, en effectuant 18 courses pour 126 verges. Sa performance lui a d’ailleurs valu le titre de joueur canadien de la semaine.

Autrement, l’attaque saskatchewannaise a été tranquille. C’est plutôt la défensive qui s’est occupée de marquer les touchés. David Lee a inscrit le premier sur un retour d’échappé de 17 verges. Quant à Terrell Maze, il a marqué le touché décisif lorsqu’avec 2 :16 à jouer au quatrième quart, il a intercepté la passe de Drew Willy, qu’il a ramenée sur 28 verges. L’ailier défensif John John Chick a quant à lui réalisé trois sacs du quart, ce qui lui a valu le titre de joueur défensif de la semaine. Les Riders l’ont emporté, 23-17.

À Montréal, contre les Eskimos d’Edmonton, l’attaque des Alouettes a finalement montré quelques signes de vie. Duron Carter (le fils de l’ex-Viking Cris Carter) a capté 10 passes pour 112 verges. Toutefois, il a tout de même fallu attendre jusqu’à la fin du quatrième quart pour voir Brandon Whitaker inscrire un touché et ainsi éviter un troisième match consécutif sans majeur. Quant au botteur Sean Whyte, il a réussi quatre placements et deux simples.

Bien qu’il s’agissait d’une nette amélioration par rapport aux deux semaines, ce ne fut pas suffisant. Le quart Mike Reilly a complété 15 de ses 21 passes pour 206 verges et deux touchés, et les Eskimos ont gagné 33-23.

Cette cinquième défaite des Oiseaux en six matchs a entraîné des changements. L’entraîneur des receveurs Erik Campbell a été congédié. Il a été remplacé par Turk Schonert, qui agissait comme conseiller depuis la semaine dernière. Il est rejoint par l’ex-quart Jeff Garcia, qui s’est également joint à l’équipe la semaine dernière et qui hérite du poste d’instructeur des quarts. Il prend la place de Ryan Dinwiddie, qui remplissait le poste de coordonnateur à l’attaque sans en avoir le titre. C’est maintenant chose faite.

À Vancouver, le vétéran quart des Lions, Kevin Glenn, a offert une performance qui lui a valu le titre de joueur offensif de la semaine. Il a complété 22 de ses 36 passes, pour 407 verges et un touché, en plus d’en compter un autre lui-même. Ses cibles favorites ont été l’ancien de l’Université Bishop’s, Shawn Gore, pour 117 verges et Emmanuel Arceneaux pour 103 verges. La Colombie-Britannique l’a emporté 36-29.

Dans la défaite, le quart des Ticats Dan LeFevour a été fidèle à lui-même en utilisant beaucoup ses jambes. Il a amassé 103 verges en neuf courses et compté un touché. Le receveur de passes et ancien du Vert et Or de l’Université de Sherbrooke, Samuel Giguère, n’a pas été en reste en captant trois passes pour 130 verges. Le botteur Justin Medlock a quant à lui réussi cinq placements, tout comme son vis-à-vis, Paul McCallum.

Finalement, samedi à Calgary, les Stampeders recevaient le Rouge et Noir d’Ottawa. Ils se devaient de l’emporter pour se maintenir avec les Eskimos (fiche de 5-1) en tête de la division ouest. Des 289 verges par la passe obtenues par le quart Bo Levi Mitchell, 117 l’ont été en direction du receveur Marquay McDaniel, incluant une de 22 verges pour un touché. Notons également le touché du montréalais Jabari Arthur.

L’équipe d’expansion n’a pas été de taille devant les Stamps et s’est finalement inclinée 38-17. Dans la défaite, leur premier choix au dernier repêchage, l’ancien des Carabins de l’Université de Montréal, Antoine Pruneau a bien fait. À son premier départ, le demi défensif a réalisé huit plaqués.

Encore cette semaine, la domination de l’ouest s’est poursuivie, puisque les trois duels inter-divisions ont été remportés par ses équipes.

Benoit Harbec (Botté d'envoi)

... chargement de la zone de commentaire ...

 Il y a deux sortes de coaches, ceux qui viennent de se faire virer, et ceux qui vont se faire virer.  – Bum Phillips, coach, Houston Oilers

En VO :  There are two types of coaches: them that has just been fired and them that are going to be fired. 

Citation décalée proposée par micky pour 10 Bzh. Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !