Parole à la DéfenseLe résumé de la semaine 4 de la Ligue Canadienne de Football

Tiger-Cats c. Stampeders
Tiger-Cats c. Stampeders (THE CANADIAN PRESS)
le 23/07/2014 à 10:47 par Thomas Savoja

La quatrième semaine d’activités de la LCF a de façon inhabituelle été difficile pour l’attaque de plusieurs équipes. 

À Winnipeg, les deux cancres de l’an dernier, qui se sont étonnamment transformés en premiers de classe cette année, s’affrontaient.  Avant le match, autant les Blue Bombers que les Eskimos d’Edmonton présentaient une fiche parfaite de 3-0. 

La défensive des Eskimos a réussi à embouteiller l’attaque des Bombers.  Le quart Mike Reilly a amassé 192 verges par la passe, en plus de courir pour 96 verges et Edmonton a maintenu sa fiche immaculée en défaisant les Bombers 26-3.

Vendredi, c’était soir de rentrée à Ottawa, où le Rouge et Noir jouait son premier match officiel devant ses partisans, contre les Argonauts de Toronto. 

L’attaque de l’équipe d’expansion n’a pas été des plus efficaces ne comptant aucun touché.  Par contre, le quart de Toronto, Ricky Ray, n’a pas connu une soirée à la hauteur de son talent, accordant deux interceptionsInterception
passe du QBQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
rattrapée par un défenseur (un adversaire).
, chose qui n’est pas dans ses habitudes.

Le botteur du Rouge et Noir Brett Maher a réussi un sixième placement avec seulement 28 secondes à faire au match, permettant à Ottawa de se sauver avec la victoire, 18-17, devant une salle comble.

Malgré que la puissante attaque des Stampeders de Calgary affrontait les Tiger-Cats de Hamilton, une équipe qui connait un lent début de saison, nous avons eu droit à un pointage atypique de la LCF.

Un seul touché a été compté pendant tout le match, par l’ancien des Gee Gee’s de l’Université d’Ottawa, Brad Sinopoli. Hamilton a eu l’occasion d’égaliser avec quelques secondes à jouer au quatrième quart.  Toutefois, en raison d’un problème avec la remise, le botteur Justin Medlock n’a pas pu effectuer sa tentative de placement.  Les Stamps ont finalement eu le dessus, 10-7.

Finalement, samedi, les Alouettes de Montréal rencontraient les Lions de la Colombie-Britannique à Vancouver. L’enceinte du BC Place semble depuis plusieurs années une énigme pour les Oiseaux.  Malgré le fait qu’ils ont connu plusieurs bonnes saisons pendant cette période, ils n’y ont pas gagné depuis 2000, perdant souvent par des pointages décisifs.  En fait, la dernière victoire qu’ils ont remportée au cours des dernières années sur la Côte Ouest date de 2010, année où les Lions ont joué au Empire Stadium, le temps que le BC Place soit rénové de fond en comble.

La visite annuelle de 2014 au BC Place n’a pas fait exception.  L’attaque a été anémique.  Troy Smith n’a complété que 5 de ses 17 passes, pour 45 petites verges. 

La défensive a tenu le fort pendant un moment, mais elle a fini par s’épuiser.  Le receveur de passe Emmanuel Arceneaux s’est occupé du reste.  Il a inscrit trois touchés, dans une victoire des Lions, 41-5.

Les Roughriders de la Saskatechewan bénéficiaient d’une semaine de repos.

Benoit Harbec (Botté d'envoi)

... chargement de la zone de commentaire ...

 S'ils jouent salement, alors vous jouez salement aussi.  – Lawrence Taylor

En VO :  If they play dirty, then you play dirty. 

Citation réelle proposée par Guillaume. Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !