Football au paradisFlorida Football Tour 2011 Episode 11 : Première victoire des Owls de FAU dans leur nouvel antre

Le nouveau Stade des Owls de FAU
Le nouveau Stade des Owls de FAU (Getty Sport)
le 29/11/2011 à 18:21 par Thomas Savoja

L
L (Thomas Savoja, FA.com)
Boca Raton est une station balnéaire huppée située à 40 kilomètres au Nord de Miami. C’est également le siège de l’université de Florida Atlantic qui évolue dans la Sun Belt Conference et qui a inauguré cette saison un nouveau stade ultra moderne qui projette le programme dans une nouvelle dimension.

Je suis sensé couvrir dans l’après-midi la rencontre de Conférence entre les Owls de Florida Atlantic et les Blazers de l’Université d’Alabama Birmingham (UAB). C’est vrai que ce match sur le papier n’est pas forcément le plus flashy de la NCAA mais il m’a paru intéressant de gouter aux joies des conférences un peu moins huppée et la perspective d’évoluer dans un stade flambant neuf a eu le don de me motiver.

On pourrait appeler ce petit bijou la maison d’Howard. Howard c’est Howard Schnellenberger, ancien coach des Hurricanes de Miami et mentor du programme de Football des Owls de FAU. Il a porté de toute son énergie et de toute son aura ce projet de nouveau stade au cœur du campus de l’université de Florida Atlantic. C’est vrai que depuis leurs débutes en 1998 en NCAA I, les Owls ne disposaient pas vraiment d’un stade attitré puisqu’ils évoluaient dans une enceinte typée « High School » qui limitait de fait leurs ambitions.

Le projet initial d’un stade couvert de 42000 places s’est finalement mué en un stade à ciel ouvert de 30 000 places mais qu’importe, le coach est aux anges. Pour FAU, bénéficier d’un tell stade place désormais son programme de football sur une nouvelle orbite. Le programme est jeune mais il compte déjà deux Bowls a son palmarès. « Je suis certain que l’ajout de ce stade va donner un nouveau potentiel et une nouvelle vibration à l’université » annonce Schnellenberger. Ce sera également un argument de poids pour attirer un coach de renom en remplacement du coach Schnelly qui va partir bientôt à la retraite. Dans le radar de l’université, on site les noms de l’ancien coach de Texas Tech Mike Leach; de l’ancien Canes Randy Shannon ou encore l’ancien coach d’USFJim Leavitt.

TD Blazers !
TD Blazers ! (Thomas Savoja, FA.com)
« Je crois que nous allons pouvoir attirer un grand coach » annonce Craig Angelos, Directeur Athlétique de l’université. « C’est un job que pas mal de coach aimeraient avoir, tout d’abord à cause du stade flambant neuf et secondo à cause des joueurs talentueux que l’on a réussi à attirer ici. »

Attirer des joueurs à FAU a toujours été compliqué car les conditions précaires des matchs à domicile avaient le don de refroidir les prospects. Désormais la donne a changée.

« Pour ce qui concerne le recrutement, les gars savent désormais que nous avons notre stade, et cela les motive directement » affirme le LBLinebacker (LB)
joueur de la défense polyvalent qui constitue le 2ème rideau défensive.
des Owls David Hinds. « Schnelly nous a fait partagé sa vision du jeu de l’évolution du programme et c’est la raison pour laquelle la plupart d’entre nous sommes venus ici. Il a réussi une étape importante : Nous avons notre stade »

C’est face au Western Kentucky Hilltoppers que les Owls ont inaugurés mi Octobre leur stade. Pas nécessairement avec le succès escompté puisqu’ils ont du s’incliner et que la saison s’avère particulièrement délicate puisque les Owls sont à 0-8 à l’orée de leur match de Thanksgiving face à UAB.

Mais encore une fois l’ambition du programme est de construire sur le long terme et le stade n’est finalement qu’une première étape pour faire de FAU et de ses 28 000 étudiants une place forte de la Sun Belt Conférence.

Pour le moment en attendant le début de la rencontre prévue à 16h, je me promène sur la plage très sauvage de Red Reef. C’est ici que les Tortues viennent se reproduire en été. C’est aussi un spot de surf car les vagues sont impressionnantes. Pour dire vrai, Boca Raton n’a peu de choses à offrir au touriste de passage. D’ailleurs il n’y a pas de touristes. Par contre c’est une destination de choix pour les américains fortunés. Les Golfs sont légions et les yachts qui stationnent dans la marina sont gigantesques. Dans le Mall où pour patienter je déguste un régime Bière Pizza sont exposés quelques modestes véhicules : Lamborghini et Bentley en toute simplicité.

Il est l’heure de me diriger vers le stade. Mon parking pass est un fichier PDF que j’ai imprimé en noir et blanc ce qui a du mal à convaincre les vigiles mais en insistant un peu cela passera sans encombres.

Alfred Morris en verve ce soir
Alfred Morris en verve ce soir (Thomas Savoja, FA.com)
C’est vrai que le stade est une réussite. Rien de révolutionnaire dans sa structure en Diamant mais dans cet environnement au milieu des palmiers, le rendu est magnifique avec la lumière du soleil déclinant. En plus la petite brise marine ne gate rien. L'entrée des Owls est haute en couleur avec leur chouette de mascotte portant un drapeau dans chaque main. Sur le bord du terrain on peut d'ailleurs admirer une véritable jouette dans les yeux s'agrandissent à mesure que  le jour tombe.

Le match sera fort plaisant et indécis entre les deux formations qui jouent sans arrières pensées. La preuve la première action du match voit le QBQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
de UAB être intercepté pour un pick sixPick six
Se dit d'une interception remontée pour le TD et qui rapporte donc 6 points.
signé du CB des Owls Treon Howard. Les équipes se rendront encore coup pour coup jusqu’à la fin du 4éme quart temps en sachant que FAU aura l’avantage de faire la course en tête. A ce petit jeu les assaults répétés du jeu au sol de FAU a finalement raison d'UAB.

Au Final, Florida Atlantic signe sa première victoire de la saison et la première victoire dans son nouveau stade sur le score de 38-35. Beaucoup d’émotion à la fin de l’horloge. Le directeur athlétique embrasse le coach Schnelly qui savoure ce succès tant attendu dans son nouvel antre.

L’homme du match restera néanmoins sans conteste le RBRunning Back (RB)
Terme générique qui englobe les HB et les FBFullback (FB)
coureur puissant et polyvalent. Il joue le rôle de bloqueur, de receveur et de bulldozer balle en main. Constitue avec les halfbacks (HB), les running backs (RB).
.
vedette Alfred Morris auteur de 198 yards ce soir record du programme et qui atteint les 1000 yards pour la seconde fois consécutive. Avec 4 TD à la clé Morris a fait plier à lui seul la défense des Blazers.

Si vous passez donc un jour par Boca Raton, surtout ne manquez pas de faire un tour du côté de FAU et de vivre un match sur le Campus Stadium. Peut être réaliserez vous alors comme moi que pour l'exercice du Football, ce coin a comme un gout de paradis ...

Coach Schellenberger tient enfin sa victoire
Coach Schellenberger tient enfin sa victoire (Thomas Savoja, FA.com)

... chargement de la zone de commentaire ...

 Je suis peut-être débile mais je ne suis pas stupide.  – Terry Bradshaw

En VO :  I may be dumb, but I'm not stupid. 

Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !