Voilà c'est fini et rendez vous l'an prochain ?Florida Football Tour 2011 Episode 14 - Epilogue

Florida Football Tour 2011
Florida Football Tour 2011 (Thomas Savoja, FA.com)
le 07/12/2011 à 20:46 par Thomas Savoja

Reggie Bush en action
Reggie Bush en action (Thomas Savoja, FA.com)
Me voici donc arrivé au terme de ce périple, des images plein les yeux et presque groggy par ce feu d’artifice d’actions, d’émotions de sons et d’images dont j’ai été le témoin privilégié pendant plus de deux semaines.

En vrac voici les moments forts du périple qui remontent en moi à l’aube de quitter la Floride :

L’entrée du Chef Osceola sur la pelouse du Doak Campbell Stadium et la foule qui l’accompagne en cadence d’un geste guerrier; Le coup de pied de la victoire des Hurricanes de Miami face à USF alors que le temps a expiré; La première action du match Bucs v Texans ou Jacoby Jones s’envole jusqu’au TD; Le soleil couchant sur le nouveau stade de FAU a Boca Raton; Les Larmes des joueurs des Bulldogs à Lakeland lors du premier tour des Playoffs de la FHSAA. Les quinze minutes passées sous mon poncho assis derrière la "end zone" pendant le match Dolphins v Bills alors qu’un orage tropical s’abat sur la pelouse du Sun Life Stadium; La longue conversation à laquelle j’assiste en fin de rencontre entre Andre Johnson et Maurice Jones Drew alors que je savoure mes derniers instants sur la pelouse de l’EverBank Stadium.

Go Noles !
Go Noles ! (Thomas Savoja, FA.com)
Quelques réflexions sur ce que j’ai pu observer. D’une part le Foot universitaire a toujours ce petit supplément d’âme qui fait que je l’apprécie particulièrement. OK de profonds scandales ont secoués ces derniers mois des places fortes de la NCAA comme USC, Penn State ou encore Miami mais je persiste à penser que si les instances dirigeantes se décident enfin à opter pour un mode de play-off, cela rendrait le championnat encore plus attractif. La marge infinitésimale entre Alabama et Oklahoma state au BCS cette saison et les nombreuses polémiques que cela a déclenché est un plaidoyer supplémentaire qui pourrait faire basculer le championnat sur un mode playoff à 4. De plus en plus de Commissionnaires y sont favorables.

 

Fan des Dolphins
Fan des Dolphins (Thomas Savoja, FA.com)
La NFL quant à elle dépasse clairement le cadre du sport. C’est un grand cirque, avec des gladiateurs modernes, un produit percutant et efficace que les américains plébiscitent avec sa débauche de moyens, sa bonne dose de patriotisme et son esthétique sans faille. L'annus horribilis que traverse les franchises Floridiennes n'a pourtant pas contribué à alimenter la ferveur autour des match mais malgré les gradins parfois clairsemés, je ne regrette pas ce choix. La NFL reste une belle machine qui brasse certes beaucoup de dollars mais propose un spectacle à la hauteur des attendus devant des fans bon enfants dont le Football est l'un des diverstissements favoris (qui a dit exclusif?). Enfin la Floride était un bon choix pour ce trip puisqu’outre la densité des équipes, le climat était favorable aux photographes et les endroits permettant de se relaxer entre deux rencontres ne manquaient pas de piment !

Derniers instants du périple dans le vol Newark/Paris qui me ramène au bercail, alors que je travaille sur mes photos quelques minutes après le décollage, un Français m’aborde en Anglais pour me demander si j’ai un lien quelconque avec le Football. Son visage m’est familier mais je ne le remet pas immédiatement. Chose amusante il s’agit de Xavier Mas le manager des Cougars que je connaissais jusqu'alors par mail interposé et avec lequel j'ai eu l'occasion d'échanger le reste du voyage. Je le salue au passage.

Ybor City à Tampa
Ybor City à Tampa (Thomas Savoja, FA.com)
Je ne sais pas pour le moment s’il y aura l’an prochain un 4éme opus à cette aventure. Ce n’est pas l’envie qui me manque mais ma petite famille et mon banquier ne sont pas nécessairement du même avis ;-)

J’espère simplement que vous avez apprécié ces chroniques et je reste preneur de tout commentaire, remarque, critique, suggestion qui permettraient de savoir ce qui vous a plu, moins plu et ce que vous aimeriez voir à l’avenir.

Je voudrais également en profiter pour remercier Elliot, Lindsay, Gayle, Barbara, Dan E, Dan T, Jeremy, Sandy, Sacha, Pierre-François sans lesquels cette aventure n’aurait pas été possible. Quelques chiffres pour ce Road-Trip : 5 mois de préparation (incluant quelques nuits blanches), 18 jours de voyages, 2156 miles parcourus, 12 matchs suivis depuis le bord de touche (yc 4 rencontres de basket), 10143 photos, 21 heures de post traitement, 14 burgers frites coca et a peu près autant de pizzas, 15 articles et quelques fidéles lecteurs qui m'ont fait le plaisir de commenter quelques papiers.

Enfin je ne voulais pas vous laissez sans partager quelques bon plans avec ceux qui seraient tentés par une telle expérience :

Pour les hôtels, je vous recommande très chaudement deux sites web Priceline.com et Hotwire.com qui permettent de toucher des nuits d’hôtels à des tarifs très attractifs (jusqu’à moitié prix). Pour ce faire il faut comprendre leur mode de fonctionnement basé respectivement sur le principe des enchères et sur la banalisation des produits proposés. Pour ceux qui souhaiteraient plus d’explications, n’hésitez pas à me contacter en direct.

Vue du 24éme étage du Westin Hollywood Beach
Vue du 24éme étage du Westin Hollywood Beach (Thomas Savoja, FA.com)

A titre d’exemple j’ai dégoté le Westin Diplomat Resort (4*) à Hollywood, Fl et le Riviera Suite South Beach (4*) pour respectivement 56 et 68 euros la nuit ! Pas mal pour des 4* non ? Sinon le site Expedia reste une valeur sure pour les US, d’autant qu’on arrive toujours à dégotter quelques promotions.

Pour la location de matériel photo aux US, je conseil chaudement le site Lensrental.com, excellent tarifs et super service client.

Pour ce qui est de la location de véhicule, pas de mauvaise surprise avec ALAMO ou j’ai bénéficié d’un double surclassement !

Ma voiture arrêtée par une tortue dans les Glades
Ma voiture arrêtée par une tortue dans les Glades (Thomas Savoja, FA.com)

Au niveau touristique, même si je n’ai pas nécessairement eu le loisir de m’attarder, j’ai été agréablement surpris par Miami qui vaut tout de même le coup d'oeil pour sa démesure et son côté festif. L’agglomération de Tampa est une ville tentaculaire qui n’offre pas d’attraits évidents au touriste de passage mais perso c’est ce que j’apprécie car cela permet de gouter de façon plus authentique à l’american way of life avec ses qualités et ses travers. Le Nord de la Floride sent déjà bon le sud alors que le parc des Everglades est un ecosystéme attachant à défaut d'être ultra spectaculaire ou j'ai passé deux agréables journées.

Façades art deco sur Ocean Drive
Façades art deco sur Ocean Drive (Thomas Savoja, FA.com)

Aligator dans les Everglades
Aligator dans les Everglades (Thomas Savoja, FA.com)

Bon allez j'espère vous retrouver l'an prochain d'ici là il nous reste une fin de saison palpitante en NFL avec des Packers prêt à tutoyer la perfection et un remake controversé du "match of the century" Alabama v LSU en NCAA alors à très vite sur FA.com !

... chargement de la zone de commentaire ...

 Je n'irais jamais vers quelqu'un pour le blesser délibérément à moins que ça ne soit, vous savez, important… comme un match de championnat ou quelque chose comme ça.  – Dick Butkus, ancien linebacker des Chicago Bears (1960/70)

En VO :  I wouldn't ever set out to hurt anyone deliberately unless it was, you know, important… like a league game or something. 

Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !