NFL 2021Semaine 16

le 28/12/2021 à 17:04 par Blaise Collin

Semaine 16 de la saison 2021 de NFL – Résumé des matchs

San Francisco 49ers (8-7) - Tennessee Titans (10-5) : 17 - 20

Malgré une ligne offensive décimée par covid, Tennessee a remonté dix points de retard accumulés à la mi-temps (0-10) pour finalement s'imposer et conserver leur avance sur Indianapolis dans l'AFC South. Les Titans n'ont plus besoin que d'une victoire (contre les Dolphins ou chez les Texans) ou d'une défaite des Colts (contre les Raiders ou aux Jaguars) pour conserver leur titre de division. C'est un field goalField Goal (FG)
coup de pied à 3 points effectué le plus souvent en 4ème tentative quand l'attaque a été bloquée. Il est joué depuis l'endroit où la dernière action c'est achevée. En cas de réussite c'est 3 points et engagement. En cas d'échec, la possession change de camp mais il y a deux possibilités : avant le snapSnap
signal de départ de l'action, quand le centre transmet la balle au QB.
, la balle était à l'intérieur des 20 yards, on replacera alors la balle sur la ligne des 20 yards ou elle était placée au-delà des 20 yards, on la replacera au même endroit.
de 44 yards de PK Randy Bullock (2/2 FG / 2/2 PATExtra Point
(PAT=Point After TouchdownTouchdown (TD)
c'est l'essai qui vaut 6 points et qui peut être transformé au choix à 1 ou 2 points. Il suffit que le ballon pénètre dans la endzone. (pas besoin d'aplatir)
) c'est la transformation du touchdown. Coup de pied à 1 point effectué face aux poteaux depuis les 2 yards (12 yards des poteaux).
) à quatre secondes de la fin du match qui a gagné le match pour Tennessee. San Francisco menait bien sa barque jusqu'à la seconde interceptionInterception
passe du QBQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
rattrapée par un défenseur (un adversaire).
de QB Jimmy Garoppolo (26/35, 322 yards, 1 TD, 2 INT) sur sa première passe en troisième quart temps qui a rendu le ballon aux Titans à l'entrée de la zone rouge. Quatre jeux plus tard, RB D'Onta Foreman (9 courses, 17 yards, 1 TD) égalisait pour les locaux (10-10). Malgré la défaite, les 49ers sont encore en course pour les playoffs mais Jimmy GGuard
homme de la ligne offensive placé à droite et à gauche du center. Il doit protéger le QB et creuser des brèches aux RB.
s'est blessé au pouce et est incertain pour la venue des Houston Texans en Semaine 17. 

Cleveland Browns (7-8) - Green Bay Packers (12-3) : 22 - 24

QB Baker Mayfield (21/36, 222 yards, 2 TD, 4 INT / 2 courses, 11 yards) a passé deux sales premiers quarts d'heure à Green Bay en étant intercepté à trois reprises. Pire, le quarterback de Cleveland s'est fait chiper un quatrième ballon par CB Rasul Douglas (5 placages, 2 INT), sa seconde interception du match, à 50 secondes de la fin du match pour préserver le court avantage des Packers au tableau d'affichage. De l'autre côté, QB Aaron Rodgers (24/34, 202 yards, 3 TD) est devenu le meilleur marqueur de touchdown de l'histoire de GB, surpassant Brett Favre, grâce à trois passes de touchdown en première mi-temps, à chaque fois suite aux interceptions des Browns. Les Packers sont premiers de la NFC et, avec la venue des Vikings et un déplacement chez les Lions, pourraient s'assurer l'avantage du terrain en playoffs. De bon augure puisque Green Bay est la seule équipe invaincue à domicile de la ligue. 

Indianapolis Colts (9-6) - Arizona Cardinals (10-5) : 22 - 16

Deux field goals manqués et un safetySafety
Signifie deux choses différentes :
1- c'est le plaquage du porteur du ballon dans sa propre zone d'en-but. Cela rapporte 2 points à l'équipe qui l'effectue et elle récupère la possession du ballon. L'équipe victime du safety va alors dégager depuis ses 20 yards au moyen d'un botté façon puntPunt
action utilisée en 4ème tentative et x yards à parcourir. Plutôt que de tenter les x yards, l'attaque choisit de botter le plus loin possible pour faire reculer son adversaire.
.
2- c'est un poste en défense. Le safety est en quelque sorte le dernier rempart. Il tient en quelque sorte le rôle d'un libéro en football européen.
ont peut-être coûté le match à Arizona qui vient d'enchaîner un troisième revers d'affilée est n'a que trois succès lors de ses huit derniers matchs. Malgré tout, les défaites de Minnesota et de New Orleans leur ouvrent la porte des playoffs. Pour Indianapolis, la progression est inverse avec trois victoires consécutives et une seule défaite lors de ses sept derniers matchs. Malgré la victoire à Arizona et de grosses performances de RBRunning Back (RB)
Terme générique qui englobe les HB et les FBFullback (FB)
coureur puissant et polyvalent. Il joue le rôle de bloqueur, de receveur et de bulldozer balle en main. Constitue avec les halfbacks (HB), les running backs (RB).
.
Jonathan Taylor (27 courses, 108 yards) et QB Carson Wentz (18/28, 225 yards, 2 TD), dont la seconde passe de touchdown en milieu de dernier quart temps a plié le match (22-13), la route des playoffs passe par deux succès impératifs contre les Raiders et chez les Jaguars, en espérant par la même occasion deux défaites de contre les Dolphins et chez les Texans.

Detroit Lions (2-12-1) - Atlanta Falcons (7-8) : 16 - 20

Detroit était à deux doigts et 9 yards de remporter son troisième match de la saison à Atlanta quand QB Tim Boyle (24/34, 187 yards, 1 TD, 1 INT) s'est fait intercepter par LBLinebacker (LB)
joueur de la défense polyvalent qui constitue le 2ème rideau défensive.
Foyesade Oluokun (14 placages, 1 INT) à 33 secondes de la fin du match. La machine à plaquer des Falcons a préservé la victoire de son équipe grâce à sa seconde interception de la saison. Le quarterback des Lions remplaçait QB Jared Goff, indisponible pour le match pour raison de protocole covid. Les visiteurs étaient également toujours privés de RB D'Andre Swift. Atlanta est toujours mathématiquement en course pour les playoffs mais il faudrait un miracle pour accrocher la septième place qualificative. 

Tampa Bay Buccaneers (11-4) - Carolina Panthers (5-10) : 32 - 6

Destins opposés entre les deux rivaux de la NFC South puisque, grâce à son succès, Tampa Bay s'est adjugé le titre de division et, en raison de sa défaite, Carolina est éliminé de la course aux playoffs. Le match n'a connu aucun suspense puisque les Buccaneers ont remporté les deux mi-temps par 13 points (19-6 et 13-0). QB Tom Brady (18/30, 232 yards, 1 TD) n'a pas eu à forcer son talent et le match a surtout eu de l'intérêt pour le retour sur un terrain de WR Antonio Brown (10 réceptions, 101 yards) après deux mois et demi d'absence (blessure à la cheville et suspension de trois matchs pour violation de protocole covid). Les absences de WR Mike Evans et WR Chris Godwin ont donné un long temps de jeu au futur Hall of Famer. Les Bucs ont également joué sans RB Leonard Fournette mais RB Ronald Jones (20 courses, 65 yards, 1 TD) a parfaitement assuré l'intérim.

Baltimore Ravens (9-6) - Cincinnati Bengals (8-7) : 41 - 21

Cincinnati a fait un tantinet moins bien lors de sa seconde confrontation contre Baltimore que lors de la promière (41-17). Dans les deux cas, les Ravens ont pris une fessée. QB Joe Burrow (37/46, 525 yards, 4 TD / 2 courses, 11 yards) a allumé la défense de Baltimore comme un sapin de Noël avec la quatrième plus grosse performance à la passe de l'histoire de la NFL (Norm Van Brocklin 554, Warren Moon et Matt Schaub 527). Surtout, les Bengals s'assurent quasiment le titre de l'AFC North qu'ils ne peuvent plus perdre qu'en cas de double défaite contre les Chiefs et chez les Browns et de double victoire des Ravens contre les Rams et chez les Steelers.

Los Angeles Chargers (8-7) - Houston Texans (4-11) : 29 - 41

La probabilité de participer aux playoffs a été quasiment divisée par deux pour les Los Angeles Chargers après leur revers à Houston. RB Justin Jackson (11 courses, 64 yards, 2 TD, 8 réceptions, 98 yards) et QB Justin Herbert (27/35, 339 yards, 1 TD, 2 INT / 4 courses, 15 yards) ont combiné pour trois pertes de balles qui ont, directement ou indirectement, coûté 17 points aux Chargers. La seconde interception sur le quarterback de LAC a notamment été retournée pour touchdown par CB Tavierre Thomas (8 placages, 1 INT, 1 TD) avec moins de deux minutes à jouer et mis les Texans hors de portée (41-23). 

Los Angeles Rams (11-4) - Minnesota Vikings (7-8) : 30 - 23

QB Matthew Stafford (21/37, 197 yards, 1 TD, 3 INT) a passé une bonne partie du match à lancer la ballon à l'adversaire mais ces erreurs offensives n'ont finalement pas coûté la victoire aux Los Angeles Rams, qui en ont profité pour se qualifier pour les playoffs. Il ne manque désormais plus qu'une seule victoire chez les Ravens ou contre les 49ers ou une défaite d'Arizona chez les Cowboys ou contre les Seahawks. Si le quarterback de LAR n'a pas été très inspiré dans cette rencontre, on ne peut pas en dire autant de WR Brandon Powell qui a retourné un punt pour touchdown de 61 yards en milieu de troisième quart temps pour donner un peu d'air à son équipe (20-10). C'est WR Odell Beckham Jr. (4 réceptions, 37 yards, 1 TD) qui a asséné le coup de grâce une dizaine de minutes plus tard (27-13) mais c'est toujours WR Cooper Kupp (10 réceptions, 109 yards) le receveur nº1 de l'équipe. Avant lui, aucun joueur de NFL n'a jamais terminé 14 matchs consécutifs dans une même saison avec plus de 90 yards en réception.

Buffalo Bills (9-6) - New England Patriots (9-6) : 33 - 21

Buffalo a récupéré la tête de l'AFC East à New England en s'imposant à Foxborough. Il faudra attendre la Semaine 18 pour connaître le vainqueur de division mais les Bills ont désormais l'avantage en tête-à-tête et doivent juste faire aussi bien que les Patriots dans les deux matchs restants à chaque équipe (à moins qu'un improbable scénario ne couronne Miami). Si RB Damien Harris (18 courses, 103 yards, 3 TD) n'a pas grand-chose à se reprocher sur la rencontre, marquant les trois touchdowns de son équipe, QB Mac Jones (14/32, 145 yards, 2 INT / 6 courses, 33 yards) a passé une après-midi plus délicate. Son homologue des Bills, QB Josh Allen (30/47, 314 yards, 3 TD / 12 courses, 64 yards) continue de porter l'attaque de Buffalo au sol et dans les airs. Contre les Pats, c'est WR Isaiah McKenzie (11 réceptions, 125 yards, 1 TD) qui a majoritairement profité des passes de son quarterback. NE est resté dans la course jusqu'en fin de match et la seconde interception de Mac Jones au milieu du terrain sur une quatrième tentative de la dernière chance. 

Jacksonville Jaguars (2-13) - New York Jets (4-11) : 21 - 26

Le duel entre le nº1 et le nº2 de la Draft NFL 2021 a tourné à l'avantage du dauphin. Les New York Jets étaient privés d'une vingtaine de joueurs et de leur entraineur, Robert Saleh, pour cause de protocole covid mais QB Zach Wilson (14/22, 102 yards, 1 TD / 4 courses, 91 yards, 1 TD) ne s'en est pas laissé compter, établissant un nouveau record de franchise de la plus longue course de touchdown (52 yards) pour un quarterback (6-3). Il a aussi lancé une passe de touchdown pour l'un de ses joueurs de ligne offensive, OT Conor McDermott (1 réception, 1 yard, 1 TD) pour se détacher en début de dernier quart temps (23-15) et les Jets ont marqué leur deuxième touchdown sur un retour de kick-off de 102 yards par WR Braxton Berrios (5 réceptions, 37 yards). Jacksonville a eu une chance de remporter la partie en s'approchant jusqu'à un petit yard de l'en-but de NYJ mais la dernière passe de QB Trevor Lawrence (26/39, 280 yards / 6 courses, 37 yards) n'a pas trouvé preneur et les Jets ont décliné une pénalité pour shift illégal sur le jeu offensif des Jags.

New York Giants (4-11) - Philadelphia Eagles (8-7) : 10 - 34

QB Mike Glennon (17/27, 93 yards, 1 TD, 1 INT / 2 courses, 11 yards) et le néo-titulaire QB Jake Fromm (6/17, 25 yards, 1 INT) ont chacun lancé une interception pour les New York Giants qui, avec cette sévère défaite à Philadelphia, sont éliminés de la course aux playoffs. En revanche, les Eagles conservent une infime chance d'accrocher wildcard. Le match entre les deux rivaux de la NFC East est resté serré jusqu'à la mi-temps (3-3) et puis Philly a enclenché la seconde en attaque et en défense pour se détacher. Les locaux ont même eu recours à la ruse, envoyant OLane Johnson (1 réception, 5 yards, 1 TD) au touchdown sur une passe de QB Jalen Hurts (17/29, 199 yards, 2 TD) en début de dernier quart temps (27-3). LB Alex Singleton (12 placages, 1 INT, 1 TD) a clos le score pour les Eagles sur une interception retournée pour touchdown moins de 90 secondes plus tard (34-3). Seul point noir pour Philly, qui a remporté six de ses huit derniers matchs, la blessure à la main de RB Miles Sanders (7 courses, 45 yards). Le coureur manquera le match contre Washington en Semaine 17.

Chicago Bears (5-10) - Seattle Seahawks (5-10) : 25 - 24

Déjà éliminés de la course aux playoffs, Chicago a fait subir le même sort à Seattle. Une passe de touchdown de QB Nick Foles (24/35, 250 yards, 1 TD) pour WR Jimmy Graham (2 réceptions, 30 yards, 1 TD) suivi d'une conversion à deux points pour WR Damiere Byrd (1 réception, 11 yards) ont permis aux Bears de s'imposer sur le fil avec à peine une minute à jouer dans la partie. L'ancien MVP du Super Bowl XII remplaçait QB Justin Fields, toujours blessé à la cheville. LEs Seahawks menaient à la pause (17-7) et aurait pû reprendre 10 points d'avance en milieu de dernier quart temps si ce n'est pour un field goal de 39 yards manqué (24-17). La défaite des Seahawks porte à dix son total de la saison, la première fois que Pete Carroll atteint cette marque à Seattle.

Pittsburgh Steelers (7-7-1) - Kansas City Chiefs (11-4) : 10 - 36

Kansas City a corrigé Pittsburgh pour remporter son sixième titre consécutif de division AFC West. Pour, sans doute, le dernier gros match de sa carrière, QB Ben Roethlisberger (23/35, 159 yards, 1 TD, 1 INT) a rendu une copie en demi-teinte, étant intercepté sur le premier jeu du deuxième drive des Steelers et perdant un ballon sur sackSack
plaquage du QB dernière la ligne de scrimmage (perte de terrain).
en début de dernier quart temps. L'interception a permis aux Chiefs de doubler la mise (14-0) et le fumbleFumble
quand le porteur du ballon laisse échapper celui-ci par maladresse ou suite à un choc. Le ballon est alors à terre mais vivant et c'est la 1ère équipe qui le ramasse qui en prend la possession. Avec les interceptions, le fumble est la seconde façon de rendre le ballon à l'adversaire. Ensemble, ils constituent des Turnovers (pertes de balle). C'est souvent cette stat. qui décide de l'issue de la rencontre.
a mené à un court field goal (36-3). WR Diontae Johnson (6 réceptions, 51 yards, 1 TD) a, lui aussi, perdu un fumble sur le premier drive de Pittsburgh en seconde mi-temps. Comme sur l'interception de Big Ben, QB Patrick Mahomes II (23/30, 258 yards, 3 TD) a trouvé WR Byron Pringle (6 réceptions, 785 yards, 2 TD) pour son second touchdown de la partie (30-0).

Denver Broncos (7-8) - Las Vegas Raiders (8-7) : 13 - 17

Malgré trois ballons perdus, un fumble de RB Josh Jacobs (27 courses, 129 yards) et une fumble et une interception de QB Derek Carr (20/25, 201 yards, 1 TD, 1 INT), Las Vegas est parvenu à l'emporter contre Denver pour préserver un mince espoir de playoffs. Les trois erreurs ont conduit à 10 points et un field goal manqué pour Denver mais, pour le reste, les Raiders ont limité les Broncos à 158 yards en attaque et 1 sur 10 en troisième tentative. Mené de six points à la mi-temps (7-13), LV a repris les commandes dès le retour des vestiaires par RB Peyton Barber (5 courses, 22 yards, 1 TD) puis pris un peu d'air en milieu de dernier quart temps sur un field goal qui s'est avéré suffisant pour gagner la partie.

Washington Football Team (6-9) - Dallas Cowboys (11-4) : 14 - 56

Dallas a remporté avec la manière la NFC East en atomisant Washington. Les 42 points marqués par les Cowboys à la pause ont égalé le record de la franchise. QB Dak Prescott (28/39, 330 yards, 4 TD / 4 courses, 21 yards) a passé ses quatre touchdowns en première mi-temps et QB Cooper Rush (2/3, 70 yards, 1 TD) a également participé à la fête au dernier quart temps. La défense et les équipes spéciales ont également marqué : d'abord par DeMarcus Lawrence (2 placages, 1 sack, 1 INT, 1 TD) sur une interception de 40 yards (21-0) puis par DE Chauncey Golston (2 placages, 1 TD), le rookie d'Iowa, sur un punt bloqué (49-7). QB Taylor Heinicke (7/22, 121 yards, 1 TD, 2 INT) était de retour aux affaires après un match d'absence et n'a pas vraiment brillé avec deux interceptions dont cette seconde retournée pour touchdown. 

Miami Dolphins (8-7) - New Orleans Saints (7-8) : 20 - 3

La défense de Miami a souhaité la bienvenue à QB Ian Book (12/20, 135 yards, 2 INT), le rookie de Notre Dame, en l'interceptant à deux reprises et en le sachant huit fois. La seconde interception a été retournée pour touchdown par CB Nick Needham (2 placages, 1 INT, 1 TD) pour ouvrir le compteur de points des Dolphins. Ceux-ci ont également pu compter sur un gros match de WR Jaylen Waddle (10 réceptions, 92 yards, 1 TD) pour se mettre à l'abri d'un retour encore possible de New Orleans au troisième quart temps (27-3). La victoire a permis à Miami d'enchainer une septième succès d'affilée après sept revers consécutifs. Aucune autre équipe n'avait jamais réussi tel renversement de tendance dans l'histoire de la NFL.

 

Articles liés
... chargement de la zone de commentaire ...

 Hier, j'étais un quarterback noir qui se trouvait être un bon quaterback. Aujourd'hui, je suis un bon quarterback qui se trouve être noir.  – Doug Williams, QB des Redskins, le lendemain de sa victoire lors du Super Bowl XXII.

En VO :  Yesterday, I was a black quarterback who happens to be good. Today, I'm a good quarterback who happens to be black. 

Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !