NFL 2021Semaine10

le 16/11/2021 à 05:15 par Blaise Collin

Semaine 10 de la saison 2021 de NFL – Résumé des matchs

Baltimore Ravens (6-3) - Miami Dolphins (3-7) : 10 - 22

À la veille du week-end qui a vu son #8 retiré à Louisville, QB Lamar Jackson (26/43, 238 yards, 1 TD, 1 INT / 9 courses, 39 yards) a pris une douche froide à Miami. Le match a basculé sur un ballon chipé par CB Xavien Howard (5 placages, 1 TD) à WR Sammy Watkins et retourné pour 49 yards et un touchdownTouchdown (TD)
c'est l'essai qui vaut 6 points et qui peut être transformé au choix à 1 ou 2 points. Il suffit que le ballon pénètre dans la endzone. (pas besoin d'aplatir)
en début de dernier quart temps. Combiné à trois field goalsField Goal (FG)
coup de pied à 3 points effectué le plus souvent en 4ème tentative quand l'attaque a été bloquée. Il est joué depuis l'endroit où la dernière action c'est achevée. En cas de réussite c'est 3 points et engagement. En cas d'échec, la possession change de camp mais il y a deux possibilités : avant le snapSnap
signal de départ de l'action, quand le centre transmet la balle au QB.
, la balle était à l'intérieur des 20 yards, on replacera alors la balle sur la ligne des 20 yards ou elle était placée au-delà des 20 yards, on la replacera au même endroit.
de PK Jason Sanders (3/3 FG / 1/1 PATExtra Point
(PAT=Point After Touchdown) c'est la transformation du touchdown. Coup de pied à 1 point effectué face aux poteaux depuis les 2 yards (12 yards des poteaux).
), cela a donné 12 points d'avance aux Dolphins (15-3). Quelques minutes plus tard, Lamar Jackson a trouvé TE Mark Andrews (6 réceptions, 63 yards, 1 TD) pour ramener les Ravens à distance (10-15) et son interceptionInterception
passe du QBQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
rattrapée par un défenseur (un adversaire).
à 47 secondes de la fin du match n'est qu'anecdotique puisque QB Tua Tagovailoa (8/13, 158 yards / 3 courses, 0 yard, 1 TD) avait assuré la victoire des locaux sur une course de 1 yard juste avant le "two-minute warning". Les Ravens ont terminé la rencontre avec moins de 14 points pour la première fois en 51 matchs.

Atlanta Falcons (4-5) - Dallas Cowboys (7-2) : 3 - 43

Dallas a giflé Atlanta en marquant quatre touchdowns sur leur cinq possessions de la première mi-temps plus un cinquième sur un puntPunt
action utilisée en 4ème tentative et x yards à parcourir. Plutôt que de tenter les x yards, l'attaque choisit de botter le plus loin possible pour faire reculer son adversaire.
contré. RB Ezekiel Elliott (14 courses, 41 yards, 2 TD / 3 réceptions, 15 yards) et WR CeeDee Lamb (1 course, 12 yards, 1 TD / 6 réceptions, 94 yards, 2 TD) se sont partagés les honneurs des quatre touchdowns offensifs tandis que CB Nahshon Wright, le rookie d'Oregon State, a été l'auteur de lui des équipes spéciales. Après la pause, QB Matt Ryan (9/21, 117 yards, 2 INT) et QB Josh Rosen (1/6, 14 yards, 1 INT) ont combiné pour trois interceptions et QB Dak Prescott (24/31, 296 yards, 2 TD / 2 courses, 5 yards, 1 TD) a achevé les Falcons par un touchdown au sol.

Jacksonville Jaguars (2-7) - Indianapolis Colts (5-5) : 17 - 23

Il aura fallu un gros jeu des équipes spéciales, un punt bloqué et retourné pour touchdown par LBLinebacker (LB)
joueur de la défense polyvalent qui constitue le 2ème rideau défensive.
E.J. Speed (1 placage, 1 TD), et un gros match de RB Jonathan Taylor (21 courses, 116 yards, 1 TD / 6 réceptions, 10 yards) pour qu'Indianapolis se débarrasse de Jacksonville à domicile. Deux touchdowns au sol de RB Jamal Agnew (3 courses, 79 yards, 1 TD) et RBRunning Back (RB)
Terme générique qui englobe les HB et les FBFullback (FB)
coureur puissant et polyvalent. Il joue le rôle de bloqueur, de receveur et de bulldozer balle en main. Constitue avec les halfbacks (HB), les running backs (RB).
.
James Robinson (12 courses, 57 yards, 1 TD / 4 réceptions, 27 yards) ont gardé  les Jaguars dans la course (17-23), si ce n'est pour un déficit au field goal (3-1 pour les Colts) et c'est finalement un fumbleFumble
quand le porteur du ballon laisse échapper celui-ci par maladresse ou suite à un choc. Le ballon est alors à terre mais vivant et c'est la 1ère équipe qui le ramasse qui en prend la possession. Avec les interceptions, le fumble est la seconde façon de rendre le ballon à l'adversaire. Ensemble, ils constituent des Turnovers (pertes de balle). C'est souvent cette stat. qui décide de l'issue de la rencontre.
perdu par QB Trevor Lawrence (16/35, 162 yards / 5 courses, 33 yards) sur le dernier drive des Jags qui a enterré leurs derniers espoirs. 

Cleveland Browns (5-5) - New England Patriots (6-4) : 7 -45

Cleveland a pris une punition à New England, où les Browns n'ont plus gagné depuis 1992 (19-17) avec un certain... Bill Belichick à leur tête. QB Mac Jones (19/23, 198 yards, 3 TD) a été quasiment parfait, bien secondé par RB Rhamondre Stevenson (20 courses, 100 yards, 2 TD), le rookie d'Oklahoma qui s'est offert le premier match à 100 yards de sa jeune carrière pour aller avec ses deux touchdowns. Cleveland n'a pas eu autant réussite: RB Nick Chubb a manqué la rencontre pour cause de covid et QB Baker Mayfield (11/21, 73 yards, 1 TD, 1 INT) a quitté la partie sur blessure au genou en fin de troisième quart temps. Son remplaçant, QB Case Keenum  (8/12, 81 yards) n'a pas changé la donne mais a complété la seule troisième tentative du match des Browns (1/11). Les Pats ont également fait rentrer leur Quarterback remplaçant, QB Brian Hoyer (3/3, 85 yards, 1 TD) qui a, lui aussi, été quasiment parfait.

Buffalo Bills (6-3) - New York Jets (2-7) : 45 - 17

Buffalo s'est offert une promenade de santé dans le New Jersey bien aidé par la performance atroce de QB Mike White (24/44, 251 yards, 4 INT) qui pourrait rapidement retrouver le banc un fois que QB Zach Wilson sera rétabli. QB Josh Allen (21/28, 366 yards, 2 TD, 1 INT) n'a pas été épargné par les erreurs mais sa seule interception du match, un fois le match déjà plié (38-3) est presque passée inaperçue, tout comme le fumble perdu par RB Matt Breida (3 courses, 28 yards, 1 TD / 3 réceptions, 22 yards, 1 TD) intervenu sur le drive suivant des Bills. C'est la troisième fois en quatre matchs que les Jets accordent plus de 45 points, sans surprise toutes des défaites (13-54 à New England, 30-45 à Indianapolis et 17-45 contre Buffalo).

Detroit Lions (0-8-1) - Pittsburgh Steelers (5-3-1) : 16 - 16 (OT)

En l'absence de QB Ben Roethlisberger pour protocole covid, il n'y a pas eu de vainqueur entre Pittsburgh et Detroit. Les deux équipes ont atteint la mi-temps sur un score de parité (10-10) et n'ont également pas pu se départager lors de la seconde mi-temps (16-16). Les Lions ont eu l'occasion de l'emporter en prolongation mais ont manqué un field goal de 48 yards. Les Steelers, victimes d'un fumble de WR Diontae Johnson (7 réception, 83 yards) sur leur premier drive de la prolongation, ont également eu l'occasion de l'emporter mais TE Pat Freiermuth (5 réceptions, 31 yards) a également perdu un ballon à 8 secondes de la fin de la prolongation sur la ligne des 38 yards des Lions, empêchant ainsi à Pittsburgh de tenter un field goal. Detroit n'a toujours pas gagné en 2021 mais n'a pas non plus perdu tous ses matchs. Les Lions sont désormais 0-9-2 à Pittsburgh depuis 1955.

New Orleans Saints (5-4) - Tennessee Titans (8-2) : 21 - 23

Avec RB Derrick Henry (pied) et WR Julio Jones (ischio-jambiers), pour Tennessee, et RB Alvin Kamara (genou) et QB Jameis Winston (genou), pour New Orleans, tous indisponibles, le match manquait cruellement de stars. Pour ne rien arranger, QB Ryan Tannehill (19/27, 213 yards, 1 TD / 5 courses, 1 yard, 1 TD) s'est réveillé avec des maux d'estomac mais est tout de même parvenu à conduire les Titans à une courte victoire, la cinquième de rang pour les leaders de l'AFC South. Les Titans ont pris l'avantage au score avant la mi-temps sur un touchdown au sol de leur quarterback (13-6) et fait fructifier leur avance après la pause (20-6) par WR MyCole Pruitt (1 réception, 2 yards, 1 TD) mais les Saints sont revenus à distance par RB Mark Ingram (14 courses, 47 yards, 1 TD) et WR Marquez Callaway (2 réceptions, 37 yards, 1 TD) avant de manquer l'égalisation sur une conversion à deux points ratée.

Tampa Bay Buccaneers (6-3) - Washington Football Team (3-6) : 19 - 29

Tampa Bay s'est fait surprendre à Washington, la faute notamment à deux interceptions sur QB Tom Brady (23/34, 220 yards, 2 TD, 2 INT) au premier quart temps dont les Buccaneers ne se sont jamais remis. Les deux erreurs ont permis à WFT de marquer 13 points et d'atteindre la pause avec 10 points d'avance (16-6). TB est revenu une première fois à distance de Washington (13-16) par TE Cam Brate (1 réception, 6 yards, 1 TD), mais RB Antonio Gibson (24 courses, 64 yards, 2 TD / 2 réceptions, 14 yards) a remis un coussin confortable entre les deux équipes (23-13), puis une seconde fois (19-23) par WR Mike Evans (2 réceptions, 62 yards, 1 TD), mais ce-même Antonio Gibson a, une nouvelle fois, brisé les espoirs des Bucs en marquant un doublé.

Carolina Panthers (5-5) - Arizona Cardinals (8-2) : 34 - 10

Carolina a provoqué un coup de tonnerre en allant facilement s'imposer à Arizona. Le match marquait le retour en Caroline du Nord de QB Cam Newton (3/4, 8 yards, 1 TD / 3 courses, 14 yards, 1 TD) en complément de QB P.J. Walker (22/29, 167 yards, 1 INT) qui, lui, remplaçait QB Sam Darnold, blessé. Le MVP 2015 a marqué, au sol puis dans les airs, sur ses deux premiers ballons du match pour donner une avance de 14 points aux Panthers (14-0). Les Cardinals étaient toujours privés de QB Kyler Murray (cheville) et de WR DeAndre Hopkins (ischio-jambiers) et QB Colt McCoy (11/20, 107 yards, 1 INT) n'a pas été autant en réussite qu'en Semaine 9 à San Francisco (31-17), perdant un fumble sur le premier drive d'Arizona et lançant une interception sur le troisième. Les visiteurs ont augmenté leur avance de la mi-temps (23-0) par un touchdown au sol de RB Chubba Hubbard (9 courses, 27 yards, 1 TD) en milieu de troisième quart temps (31-3) avant que les Cards réduisent un peu l'écart par RB James Conner (10 courses, 39 yards, 1 TD / 3 réceptions, 25 yards).

Minnesota Vikings (4-5) - Los Angeles Chargers (5-4) : 27 - 20

Malgré moitié plus de yards en attaque (381 à 253) et moitié plus de temps de possession (36' contre 24'), Minnesota ne s'est imposé que de sept points à Los Angeles, bien aidé par une interception sur QB Justin Herbert (20/34, 195 yards, 1 TD, 1 INT / 2 courses, 22 yards) dans son propre terrain qui a mené au premier touchdown des Vikings, par TE Tyler Conklin (3 réceptions, 11 yards, 2 TD), en première mi-temps (13-3). Les Chargers sont revenus sur le drive suivant, grâce à RB Larry Roundtree III (5 courses, 10 yards, 1 TD), le rookie de Missouri, et même pris l'avantage (17-13) en début de seconde mi-temps par RB Austin Ekeler (11 courses, 44 yards, 1 TD / 3 réceptions, 15 yards, 1 TD). Mais les Vikes ont répondu par deux touchdowns consécutifs de Tyler Conklin, son second de la partie, et RB Dalvin Cook (24 courses, 94 yards, 1 TD / 3 réceptions, 24 yards) pour remettre les visiteurs devant puis à l'abri.

Philadelphia Eagles (4-6) - Denver Broncos (5-5) : 30 - 13

WR DeVonta Smith (4 réceptions, 66 yards, 2 TD) s'est offert le premier doublé de sa carrière pour aider Philadelphia à s'imposer à Denver. Le second touchdown de l'Heisman en titre, en milieu de deuxième quart temps, a donné un avantage au score aux Eagles (17-10) qu'ils n'ont plus lâché jusqu'à la fin du match. Les Broncos ont accumulé les erreurs avec un field goal bloqué sur leur premier drive de la seconde mi-temps puis en ne profitant pas d'une interception sur QB Jalen Hurts (16/23, 178 yards, 2 TD, 1 INT / 14 courses, 53 yards). Au contraire, sur le drive suivant, les visiteurs ont définitivement plié la rencontre sur un fumble de RB Melvin Gordon (9 courses, 45 yards, 1 TD) retourné pour touchdown par CB Darius Slay (5 placages, 1 TD) après une course de 83 yards. 

Seattle Seahawks (3-6) - Green Bay Packers (8-2) : 0 - 17

Retour perdant pour QB Russell Wilson (20/40, 161 yards, 2 INT / 5 courses, 32 yards) après trois matchs manqué pour blessure. Pour la première fois de sa carrière professionnelle, Seattle n'a pas marqué le moindre point dans une rencontre. Une belle façon pour Green Bay de conclure la 451ème victoire à domicile de son histoire, record NFL. QB Aaron Rodgers (23/37, 292 yards, 1 INT) était, lui-aussi, de retour sur les terrains après un épisode covid et il n'a pas particulièrement brillé. Les Seahawks ont gâché deux belles occasions avec deux passes de Russell Wilson interceptées dans l'en-but de GB après la pause. Les Packers ont, quant à eux, bénéficié d'un jeu au sol finalement efficace au dernier quart temps avec deux réalisations de RB A.J. Dillon (21 courses, 66 yards, 2 TD) qui ont suffi pour le gain du match.

Kansas City Chiefs (6-4) - Las Vegas Raiders (5-4) : 41 - 14

Kansas City a repris les commandes de l'AFC West avec une prestation enfin digne de son prétendu niveau. Pour la première fois de la saison, QB Patrick Mahomes II (35/450, 406 yards, 5 TD) n'a subi ni sackSack
plaquage du QB dernière la ligne de scrimmage (perte de terrain).
ni interception et a dépassé les 400 yards à la passe. Deux de ses cinq touchdowns ont trouvé l'inévitable WR Tyreek Hill (7 réceptions, 83 yards, 1 TD) en première mi-temps pour mettre KC en avance à la pause (17-7). Las Vegas est revenu à courte distance (14-17) dès la reprise par WR Brian Edwards (3 réception, 88 yards, 1 TD) mais ont perdu le ballon sur leurs deux drives suivants, sur un fumble de WR DeSean Jackson (1 réception, 38 yards), appelé à LV en renfort, et sur une interception de QB Derek Carr (25/35, 261 yards, 2 TD, 1 INT / 3 courses, 18 yards). Dans le même temps, les Chiefs ont continué à enfiler les points avec trois touchdowns et un field goal sur leurs quatre possessions offensives de la seconde mi-temps. 

Los Angeles Rams (7-3) - San Francisco 49ers (4-5) : 10 - 31

Privés de WR Robert Woods (genou) mais avec WR Odell Beckham Jr. (2 réceptions, 18 yards) dans leurs rangs, les Los Angeles Rams ont été corrigés à San Francisco. La deuxième passe entre l'ancien quarterback de Detroit et l'ancien receveur de Cleveland a été interceptée par CB Jimmie Ward (2 placages, 2 INT, 1 TD) sur la ligne des 7 yards de San Francisco. Les 49ers ont utilisé plus de onze minutes et 18 jeux pour aller marquer sur une courte passe de QB Jimmy Garoppolo (15/19, 182 yards, 2 TD) pour TE George Kittle (5 réceptions, 50 yards, 1 TD). Les choses ont empiré pour LAR avec une seconde interception sur QB Matthew Stafford (26/41, 243 yards, 1 TD), toujours par Jimmie Ward, mais cette fois directement retournée pour touchdown. Les visiteurs sont enfin parvenus à finir un drive par des points (7-14) grâce à TE Tyler Higbee (3 réceptions, 20 yards, 1 TD) mais SF a repris ses distances juste avant la pause (21-7) sur une course de WR Deebo Samuel (5 courses, 36 yards, 1 TD / 5 réceptions, 97 yards, 1 TD). Ce dernier a doublé son total de points en début de quatrième quart temps, cette fois dans les airs, pour encore gonfler l'écart au score (31-7) et mettre les Niners définitivement hors de portée.

 

Articles liés
... chargement de la zone de commentaire ...

 La force est importante. Mais la première chose est de connaître votre adversaire. Si vous le connaissez lui et ce qu'il aime faire, et que vous essayez de l'en empêcher, de le forcer à tenter autre chose, alors vous avez déjà remporté la moitié de la bataille.  – Jonathan Ogden

En VO :  Strength is important. But the number one thing is knowing your opponent. If you know your opponent and what they like to do, and you try to take that away from them, force them to another move, then that's half the battle right there. 

Citation réelle proposée par Libs91 pour 10 Bzh. Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !