NFL 2021Semaine 11

le 23/11/2021 à 05:25 par Blaise Collin

Semaine 11 de la saison 2021 de NFL – Résumé des matchs 

New England Patriots (7-4) - Atlanta Falcons (4-6) : 25 - 0

New England a délivré une solide performance défensive pour dominer Atlanta. WR Nelson Agholor (5 réceptions, 40 yards, 1 TD) a marqué le seul touchdownTouchdown (TD)
c'est l'essai qui vaut 6 points et qui peut être transformé au choix à 1 ou 2 points. Il suffit que le ballon pénètre dans la endzone. (pas besoin d'aplatir)
offensif des Patriots qui ont également bénéficié de quatre field goalsField Goal (FG)
coup de pied à 3 points effectué le plus souvent en 4ème tentative quand l'attaque a été bloquée. Il est joué depuis l'endroit où la dernière action c'est achevée. En cas de réussite c'est 3 points et engagement. En cas d'échec, la possession change de camp mais il y a deux possibilités : avant le snapSnap
signal de départ de l'action, quand le centre transmet la balle au QB.
, la balle était à l'intérieur des 20 yards, on replacera alors la balle sur la ligne des 20 yards ou elle était placée au-delà des 20 yards, on la replacera au même endroit.
de PK Nick Folk (4/4 FG / 1/2 PATExtra Point
(PAT=Point After Touchdown) c'est la transformation du touchdown. Coup de pied à 1 point effectué face aux poteaux depuis les 2 yards (12 yards des poteaux).
). Côté Falcons, QB Matt Ryan (19/28, 153 yards, 2 INT) a mangé la poussière à quatre reprises, notamment sacké deux fois par LB Kyle Van Noy (8 placages, 2 sacksSack
plaquage du QB dernière la ligne de scrimmage (perte de terrain).
, 1 INT, 1 TD), et lancé deux interceptions. En plus de ses deux sacks, l
e défenseur des Pats a également intercepté QB Josh Rosen (1/3, 5 yards, 1 INT) pour marquer un touchdown en toute fin de match. Le troisième quarterback des Falcons et rookie d'Arkansas, QBQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
Feleipe Franks (0/1, 1 INT), a lui aussi été intercepté, sur sa première et seule passe du match. 
Atlanta a été blanchi pour la première fois depuis 2015.

Indianapolis Colts (6-5) - Buffalo Bills (6-4) : 41 - 15

RB Jonathan Taylor (32 courses, 185 yards, 4 TD / 3 réceptions, 19 yards, 1 TD) a établi un nouveau record de franchise avec ses cinq touchdowns qui ont permis à Indianapolis de facilement dominer Buffalo. La défense d'Indy a également fait sa part puisque les Bills ont concédé quatre pertes de balles (trois interceptionsInterception
passe du QB rattrapée par un défenseur (un adversaire).
et un fumbleFumble
quand le porteur du ballon laisse échapper celui-ci par maladresse ou suite à un choc. Le ballon est alors à terre mais vivant et c'est la 1ère équipe qui le ramasse qui en prend la possession. Avec les interceptions, le fumble est la seconde façon de rendre le ballon à l'adversaire. Ensemble, ils constituent des Turnovers (pertes de balle). C'est souvent cette stat. qui décide de l'issue de la rencontre.
) dont trois ont mené à des touchdowns des visiteurs. QB Josh Allen (21/35, 209 yards, 2 TD, 2 INT / 2 courses, 18 yards) s'est rendu coupable de la moitié des ballons perdus des Bills qui ont également manqué deux field goals dans le match. Après un mauvais départ (0-3 puis 1-4), les Colts ont remporté cinq de leur six derniers matchs.

Washington Football Team (4-6) - Carolina Panthers (5-6) : 27 - 21

Washington a dominé le dernier quart temps, avec deux field goals de PK Joey Slye (2/2 FG / 3/3 PAT), pour s'imposer à Carolina. Pour son retour à Charlotte, QB Cam Newton (21/27, 189 yards, 2 TD / 10 courses, 46 yards, 1 TD) a lancé deux passes de touchdown et lui-même marqué au sol mais il a aussi échoué sur les deux derniers drives des Panthers qui se sont terminés par des quatrièmes tentatives manquées. QB Taylor Heinicke (16/22, 206 yards, 3 TD / 6 courses, 29 yards) a, quant à lui, collé trois touchdowns dans les airs à la meilleure défense contre la passe de la ligue. Avec ce revers, les Panthers ont perdu leurs quatre derniers matchs à domicile.

Baltimore Ravens (7-3) - Chicago Bears (3-7) : 16 - 13

Avec QB Lamar Jackson malade, QB Tyler Huntley (26/36, 219 yards, 1 INT / 7 courses, 40 yards), le rookie d'Utah, a mené Baltimore à une courte victoire à Chicago. Les visiteurs ont dû attendre les deux dernières minutes pour reprendre l'avantage définitif au score après avoir été limités à trois field goals le reste du match. Leurs hôtes ont, quant à eux manqué un field goal sur leur premier drive et ont perdu QB Justin Fields (4/11, 79 yards / 4 courses, 23 yards) sur une blessure aux côtes en milieu de troisième quart temps. QB Andy Dalton (11/23, 201 yards, 2 TD) l'a néanmoins avantageusement suppléé avec deux passes de touchdown pour mettre les Bears devant au score (13-9) avec une centaine de secondes restantes à jouer. Mais les Ravens ont arraché la victoire sur leur dernier drive sur une courte course de RB Devonta Freeman (16 courses, 49 yards, 1 TD / 6 réceptions, 31 yards). Les Bears ont désormais perdu leurs cinq derniers matchs et surtout DE Khalil Mack, blessé au pied et indisponible pour le match, pour le reste de la saison.

Detroit Lions (0-9-1) - Cleveland Browns (6-5) : 10 - 13

Le retour de RB Nick Chubb (22 courses, 130 yards / 2 réceptions, 14 yards, 1 TD), après un match d'absence pour raison de covid, s'est avéré salvateur pour Cleveland qui a peiné pour se défaire de Detroit. Le joueur star des Browns a marqué pour son équipe mais surtout permis à Cleveland de préserver sa courte avance au score en fin de match en mangeant l'horloge. QB Baker Mayfield (15/29, 176 yards, 1 TD, 2 INT), qui soignait des bobos à l'épaule, au pied et au genou, ne s'est pas montré sous son meilleur jour avec deux interceptions et nombre de passes mal ajustées. Les Lions étaient privés de QB Jared Goff, blessé contre Pittsburgh en Semaine 10, et QB Tim Boyle (15/23, 77 yards, 2 INT) n'a guère été plus en réussite avec également deux interceptions à son compte. Detroit est revenu à distance (7-13) en fin de troisième quart temps par RBRunning Back (RB)
Terme générique qui englobe les HB et les FBFullback (FB)
coureur puissant et polyvalent. Il joue le rôle de bloqueur, de receveur et de bulldozer balle en main. Constitue avec les halfbacks (HB), les running backs (RB).
.
D'Andre Swift (14 courses, 136 yards, 1 TD) mais les Lions n'ont pu faire mieux qu'un field goal, insuffisant, au dernier quart temps.

San Francisco 49ers (5-5) - Jacksonville Jaguars (2-8) : 30 - 10

Troisième victoire en quatre matchs pour San Francisco qui s'est facilement imposé à Jacksonville. Les 49ers ont marqué sur leurs cinq premières possessions (FG, TD, TD, FG, TD) et contrôlé l'horloge en jouant massivement au sol (42 courses contre 22 passes). Les Jaguars ont perdu deux fumbles qui ont directement mené à 10 points des Niners. Le touchdown de RB James Robinson (12 courses, 29 yards, 1 TD) à trois minutes de la fin du match n'a fait que rendre un peu moins sévère la défaite dans un match que les Jags n'ont jamais été en mesure de remporter.

Green Bay Packers (5-5) - Minnesota Vikings (8-3) : 31 - 34

Minnesota a converti un field goal de 29 yards à expiration de l'horloge pour s'assurer la victoire contre le grand rival, Green Bay. Les Vikings ont mené au score pendant la majorité de la rencontre, comptant jusqu'à 13 points d'avance (23-10) en début de troisième quart temps sur le premier des deux touchdowns entre QB Kirk Cousins (24/35, 314 yards, 3 TD) et WR Justin Jefferson (8 réceptions, 169 yards, 2 TD). GB est revenu à égalité à deux minutes du terme du match sur le quatrième touchdown de QB Aaron Rodgers (23/33, 385 yards, 4 TD), dont la moitié pour WR Davante Adams (7 réceptions, 115 yards, 2 TD). Les Packers ont marqué des TD sur leurs quatre dernières possessions (hormis un genou au sol pour mettre un terme à la première mi-temps) mais un field goal manqué en début de deuxième quart temps leur a, finalement, été fatal.

Miami Dolphins (4-7) - New York Jets (2-8) : 24 - 17

Miami a dû attendre le dernier quart temps pour prendre une avance définitive sur les New York Jets. Chacune des deux équipes aurait pu mener au score à la mi-temps (14-14) mais la tentative de field goal de 55 yards des Jets a terminé son vol sur le poteau gauche et celle de 32 yards des Dolphins a, elle, heurté le poteau droit. C'est finalement une réception de touchdown de RB Myles Gaskin (23 courses, 89 yards / 3 réceptions, 7 yards, 1 TD) sur une passe de QB Tua Tagovailoa (27/33, 273 yards, 2 TD, 1 INT) qui a fait la différence en début de dernier quart temps (21-14) avant que les deux kickers se rachètent avec un field goal marqué chacun. 

New Orleans Saints (5-5) - Philadelphia Eagles (5-6) : 29 - 40

QB Jalen Hurts (13/24, 147 yards / 18 courses, 69 yards, 3 TD) a marqué trois fois au sol pour aider Philadelphia à dominer New Orleans. Les Eagles ont amassé 242 yards à la course, soit plus de trois fois la moyenne encaissée par match par la meilleure défense au sol de la ligue (73 yards par match). Philly a également profité d'un bon jour de PK Jake Elliott (4/4 FG / 4/4 PAT) et d'un touchdown de CB Darius Slay (1 placage, 1 INT, 1 TD) suite à une interception sur QB Trevor Siemian (22/40, 214 yards, 3 TD, 2 INT / 2 courses, 16 yards, 1 TD), la seconde en première mi-temps pour le quarterback des Saints. Les locaux menaient confortablement à la pause (27-7) puis à la fin du troisième quart temps (33-7) mais les visiteurs sont revenus à 11 points (22-33) avant que Tua ne les assomme définitivement avec son troisième TD au sol. NO, qui était encore privé de RB Alvin Kamara, a perdu trois matchs d'affilée depuis la blessure de QB Jameis Winston.

Houston Texans (2-8) - Tennessee Titans (8-3) : 22 - 13

Malgré une domination offensive (420 yards à 190), Tennessee s'est incliné à domicile contre Houston. QB Ryan Tannehill (35/52, 323 yards, 1 TD, 4 INT) a lancé quatre interceptions, dont trois en seconde mi-temps, la pire prestation de sa carrière. Avec deux de ces interceptions, CB Desmond King (8 placages, 2 INT), a égalé le record de la franchise. Son quarterback, QB Tyrod Taylor (14/24, 107 yards / 6 courses, 28 yards, 2 TD), a, quant à lui, marqué à deux reprises au sol pour donner une avance de 19-0 à Houston en milieu de troisième quart temps. Les Titans, toujours privés de RB Derrick Henry n'ont jamais comblé le retard. Les Texans ont mis fin à une série de huit défaites de rang et interrompu celle de six succès d'affilée des Titans. Jamais depuis la fusion AFL-NFL en 1970 n'avait la pire équipe de la ligue battu la meilleure si tard dans la saison.

Cincinnati Bengals (6-4) - Las Vegas Raiders (5-5) : 32 - 13

Las Vegas a perdu son troisième match de rang, le cinquième en sept rencontres. Les Raiders se sont montrés inefficaces en trois¡ème tentative (1/7) et ont concédé 77 yards de pénalité comparé à seulement 5 yards contre Cincinnati. RB Joe Mixon (30 courses, 123 yards, 2 TD) a signé un doublé au sol, son premier touchdown donnant l'avance aux Bengals à la mi-temps (10-6) et le second enfonçant le clou final en fin de dernier quart temps (29-13). Cincy a également bénéficié d'un bon match de PK Evan McPherson (4/4 FG / 2/3 PAT), le rookie de Florida, auteur de trois field goals de plus de 50 yards. QB Derek Carr (19/27, 215 yards, 1 TD, 1 INT) et TE Foster Moreau (1 réception, 19 yards, 1 TD) ont gardé LV dans la course (13-16) mais la doublette de LSU QB Joe Burrow (20/29, 148 yards, 1 TD / 3 courses, 11 yards) et WR Ja'Marr Chase (3 réceptions, 32 yards, 1 TD) ont redonné de l'air aux Bengals (22-13) avant qu'une interception sur Derek Carr et le second TD de Joe Mixon ne scelle le sort de la rencontre. 

Dallas Cowboys (7-3) - Kansas City Chiefs (7-4) : 9 - 19

La défense de Kansas City a sorti le grand jeu contre Dallas, limitant l'explosive attaque texane à 82 yards au sol et moins de 300 yards (276) offensifs. En attaque, QB Patrick Mahomes II (23/37, 260 yards, 1 INT) a perdu deux ballons (une interception et un fumble) soit un de moins que QB Dak Prescott (28/43, 216 yards, 2 INT)  et ses deux interceptions et son fumble perdu. Le quarterback des Cowboys a également été sacké à cinq reprises, dont 3.5 par DT Chris Jones (5 placages, 3.5 sacks) qui a aussi forcé un premier fumble et recouvert un second. Les Chiefs ont marqué deux fois au sol par TE Travis Kelce (1 course, 4 yards, 1 TD / 5 réceptions, 74 yards, 1 TD) et RB Clyde Edwards-Helaire (12 courses, 63 yards, 1 TD / 2 réceptions, 13 yards) en fin de premier et de deuxième quart temps (16-3). Après la pause, une interception de chaque côté er quelques field goals n'ont pas changé le cours du match.

Arizona Cardinals (9-2) - Seattle Seahawks (3-7) : 23 - 13

Avec QB Colt McCoy (35/44, 328 yards, 2 TD / 6 courses, 18 yards) aux commandes, Arizona continue de gagner. Le QB nº2 des Cardinals a lancé deux passes de touchdown pour TE Zach Ertz (8 réceptions, 88 yards, 1 TD) et les Cardinals ont atteint la pause avec sept points d'avance (13-6).  QB Russell Wilson (14/26, 207 yards) et l'attaque de Seattle ont peiné mais se sont donnés une chance avec un touchdown au sol de RB DeeJay Dallas (4 courses, 25 yards, 1 TD) en milieu de dernier quart tempes (13-16). Arizona, qui a manqué deux field goals dans la partie, a immédiatement répondu par RB James Conner (21 courses, 62 yards, 1 TD) qui a mis le match définitivement hors de portée de Seattle. Les Cardinals ont désormais une semaine de repos et devraient ensuite retrouver QB Kyler Murray et WR DeAndre Hopkins.

Pittsburgh Steelers (5-4-1) - Los Angeles Chargers (6-4) : 37 - 41

QB Ben Roethlisberger (28/44, 273 yards, 3 TD) était de retour aux commandes pour Pittsburgh après une semaine d'absence pour raison de covid et a bien failli repartir de Californie avec la victoire. Les Steelers ont remonté un déficit de 17 points (10-27) en fin de troisième quart temps pour prendre l'avantage (37-34) avec 3'24 à jouer dans le match. Mais QB Justin Herbert (30/41, 382 yards, 3 TD, 1 INT / 9 courses, 90 yards) a définitivement remis les Chargers devant au score en trouvant WR Mike Williams (5 réceptions, 97 yards, 1 TD) pour un touchdown à l'approche du "two-minute warning". Le joueur du match a, sans conteste, été RB Austin Ekeler (11 courses, 50 yards, 2 TD / 6 réceptions, 65 yards, 2 TD), le neuvième joueur de l'histoire de la NFL à marquer au moins deux fois au sol et dans les airs dans un match.

New York Giants (3-6) - Tampa Bay Buccaneers (6-3) : 10 - 30

RB Saquon Barkley (6 courses, 25 yards / 6 réceptions, 31 yards) et TE Rob Gronkowski (6 réceptions, 71 yards) étaient tous deux de retour sur le terrain pour leurs équipes respectives mais c'est le second qui a le plus contribué à la bonne performance de son équipe. Les New York Giants sont restés au contact de Tampa Bay pendant un quart temps et demi et puis les Buccaneers ont repris les devants pour ne plus regarder derrière. QB Tom Brady (30/46, 307 yards, 2 TD, 1 INT / 1 course, 10 yards) a trouvé ses deux cibles habituelles, WR Chris Godwin (6 réceptions, 65 yards, 1 TD) et WR Mike Evans (1 course, 10 yards / 6 réceptions, 73 yards, 1 TD) et TB a ajouté un touchdown au sol par RB Ronald Jones (8 courses, 33 yards, 1 TD). Les Giants n'ont pu répondre que sur un passe de touchdown de QB Daniel Jones (23/38, 167 yards, 1 TD, 2 INT / 3 courses, 10 yards) pour... OT Andrew Thomas (1 réception, 2 yards, 1 TD) sur leur égalisation en milieu de deuxième quart temps suite à une interception sur Tom Brady dans la propre zone rouge des Bucs. Daniel Jones a également été imprudent avec le ballon, lançant deux interceptions dont une avec absolument aucun coéquipier dans les parages.

 

Articles liés
... chargement de la zone de commentaire ...

 Il y a deux sortes de coaches, ceux qui viennent de se faire virer, et ceux qui vont se faire virer.  – Bum Phillips, coach, Houston Oilers

En VO :  There are two types of coaches: them that has just been fired and them that are going to be fired. 

Citation décalée proposée par micky pour 10 Bzh. Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !