NFL 2021Semaine 13

le 07/12/2021 à 05:30 par Blaise Collin

Semaine 13 de la saison 2021 de NFL – Résumé des matchs

Dallas Cowboys (8-4) - New Orleans Saints (5-7) : 27 - 17

Mike McCarthy testé positif au covid, Dallas s'est déplacé sans son Head Coach à New Orleans. Les statistiques peignent un tableau plutôt égalitaire du match (17 premiers downs pour chacune des équipes, 32 minutes de possession et 405 yards offensifs pour NO contre 28 minutes et 377 yards aux visiteurs) mais la défense des Cowboys a fait pencher la balance en martyrisant QB Taysom Hill (19/41, 264 yards, 2 TD, 4 INT / 11 courses, 101 yards) avec quatre interceptionsInterception
passe du QBQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
rattrapée par un défenseur (un adversaire).
, dont trois au dernier quart temps. Avec une avance de dix points au score (20-10) à l'entame du quatrième quart temps, DE Carlos Watkins (2 placages, 1 INT, 1 TD) a capitalisé sur la dernière interception pour plier le match (27-10).

Tampa Bay Buccaneers (9-3) - Atlanta Falcons (5-7) : 30 - 17

Les deux passes de touchdownTouchdown (TD)
c'est l'essai qui vaut 6 points et qui peut être transformé au choix à 1 ou 2 points. Il suffit que le ballon pénètre dans la endzone. (pas besoin d'aplatir)
de QB Tom Brady (38/51, 368 yards, 4 TD, 1 INT) pour TE Rob Gronkowski (4 réceptions, 58 yards, 2 TD) en ont donné 90 en saison régulière au duo au cours de leurs prolifiques carrières, le deuxième plus haut total en NFL derrière les 112 de QB Peyton Manning et WR Marvin Harrison. La seconde connexion entre les deux joueurs au dernier quart temps a permis de finalement décanter un match qu'Atlanta avait rendu disputé jusque-là (27-17). En partie responsable du score serré, une interception de DT Marlon Davidson (1 INT, 1 TD) sur Tom Brady à trois yards de l'en-but des Buccaneers. Le défenseur des Falcons, surgi de nulle part sur une courte passe à l'attention de RBRunning Back (RB)
Terme générique qui englobe les HB et les FBFullback (FB)
coureur puissant et polyvalent. Il joue le rôle de bloqueur, de receveur et de bulldozer balle en main. Constitue avec les halfbacks (HB), les running backs (RB).
.
Leonard Fournette (13 courses, 44 yards / 7 réceptions, 48 yards, 1 TD), n'a eu que trois foulées à faire pour ramener son équipe dans le match juste avant la mi-temps (17-20).

Arizona Cardinals (10-2) - Chicago Bears (4-8) : 33 - 22

De retour aux affaires après plus d'un mois d'absence, QB Kyler Murray (11/15, 123 yards, 2 TD / 10 courses, 59 yards, 2 TD) a repris les bonnes habitudes en menant Arizona à son dixième succès de la saison. Il s'est chargé lui-même de marquer deux fois au sol (14-0 et 33-14) tandis que WR DeAndre Hopkins (2 réceptions, 32 yards, 1 TD) et RB James Conner (20 courses, 75 yards / 2 réceptions, 36 yards, 1 TD), sur une réception acrobatique, ont chacun converti la moitié de leurs réceptions en touchdowns (7-0 et 21-7). En face QB Andy Dalton (26/41, 229 yards, 2 TD, 4 INT), pour sa seconde titularisation en remplacement de QB Justin Fields, blessé, s'est fait intercepter sur ses première et cinquième passes du match lors des deux premiers drives de Chicago puis, à nouveau, à deux reprises sur deux drives consécutifs en seconde mi-temps. Les quatre interceptions ont été sanctionnées par des points des Cardinals sur leurs drives suivants (TD, TD, FG, TD).

Los Angeles Chargers (7-5) - Cincinnati Bengals (7-5) : 41 - 22

Le match entre les Los Angeles Chargers et les Cincinnati Bengals a tourné à un festival de ballons perdus : quatre pour les Bengals contre trois pour les Chargers. Profitant d'un fumbleFumble
quand le porteur du ballon laisse échapper celui-ci par maladresse ou suite à un choc. Le ballon est alors à terre mais vivant et c'est la 1ère équipe qui le ramasse qui en prend la possession. Avec les interceptions, le fumble est la seconde façon de rendre le ballon à l'adversaire. Ensemble, ils constituent des Turnovers (pertes de balle). C'est souvent cette stat. qui décide de l'issue de la rencontre.
perdu par QB Joe Burrow (24/40, 300 yards, 1 TD, 2 INT / 1 course, 6 yards, 1 TD) sur le premier drive de Cincy et d'une interception sur leur deuxième drive, les Chargers ont pris le contrôle des opérations (24-0) grâce notamment à deux connexions entre QB Justin Herbert (26/35, 317 yards, 3 TD, 1 INT) et WR Keenan Allen (5 réceptions, 34 yards, 2 TD). Mais un fumble de RB Austin Ekeler (14 courses, 69 yards, 1 TD / 5 réceptions, 45 yards) et une interception sur Justin Herbert ont remis les Bengals dans la course avant la mi-temps (13-24). Cincinnati est même revenu à deux points (22-24) en partie grâce à un second fumble perdu par Austin Ekeler et un touchdwon au sol de RB Joe Mixon (19 courses, 54 yards, 1 TD). Mais ce même Joe Mixon a été, lui aussi, victime d'un fumble perdu, récupéré et retourné pour touchdown par CB Tevaughn Campbell (6 placages, 1 TD) pour donner de l'air à LAC (30-22). Austin Ekeler s'est alors partiellement racheté pour définitivement mettre les visiteurs à l'abri (38-22).

Minnesota Vikings (5-7) - Detroit Lions (1-10-1) : 27 - 29

Detroit a célébré sa première victoire de la saison sur une passe de touchdown de QB Jared Goff (25/41, 296 yards, 3 TD, 1 INT) pour WR Amon-Ra St. Brown (10 réceptions, 86 yards, 1 TD) à la toute dernière seconde du match. Detroit avait bien débuté la rencontre, menant de quatorze points (20-6) pour la première fois de la saison et parvenant à retourner aux vestiaires avec cette relative confortable avance. Mais les Vikings sont revenus après la pause (21-23) et pris l'avantage à moins de deux minutes du terme du match (27-23) après deux drives catastrophiques des Lions ponctués par une interception puis un fumble de Jared Goff. Deux conversions à deux points manquées ont finalement couté la victoire aux Vikes lorsque les Lions ont conclu leur dernier drive (14 jeux et 75 yards en 1'50) par cette passe de touchdown salvatrice. 

Indianapolis Colts (7-6) - Houston Texans (2-8) : 31 - 0

En étant blanchi à domicile par Indianapolis, Houston est d'ores et déjà éliminé de la course aux playoffs. Les Texans ont entamé la partie par une interception sur QB Tyrod Taylor (5/13, 45 yards, 1 TD / 3 courses, 15 yards) et une fumble perdu par TE Pharaoh Brown (4 réceptions, 23 yards). Leurs neuf drives restant se sont terminés par six puntsPunt
action utilisée en 4ème tentative et x yards à parcourir. Plutôt que de tenter les x yards, l'attaque choisit de botter le plus loin possible pour faire reculer son adversaire.
et trois quatrièmes tentatives manquées. Houston n'a pas trouvé de solution à ses maux offensifs et l'entrée de QB David Mills (6/14, 49 yards / 2 courses, 11 yards), pour remplacer Tyrod Taylor blessé au poignet, n'a rien changé. Indianapolis a pu insister lourdement au sol avec RB Jonathan Taylor (32 courses, 143 yards, 2 TD) pour contrôler le match et l'horloge (42 minutes de possession de balle).

Denver Broncos (6-6) - Kansas City Chiefs (8-4) : 9 - 22

QB Patrick Mahomes II (15/29, 184 yards, 1 INT / 4 courses, 12 yards, 1 TD) et l'attaque de Kansas City n'ont produit que 267 yards contre Denver mais cela a suffi à remporter le match grâce à la grosse performance de la défense des Chiefs. Malgré 404 yards encaissés, KC n'a accordé que 9 points et provoqué trois pertes de balles des Broncos. La seconde interception sur Teddy Bridgewater (22/40, 257 yards, 1 TD, 2 INT / 4 courses, 17 yards) a été retournée pour touchdown par SSafety
Signifie deux choses différentes :
1- c'est le plaquage du porteur du ballon dans sa propre zone d'en-but. Cela rapporte 2 points à l'équipe qui l'effectue et elle récupère la possession du ballon. L'équipe victime du safety va alors dégager depuis ses 20 yards au moyen d'un botté façon punt.
2- c'est un poste en défense. Le safety est en quelque sorte le dernier rempart. Il tient en quelque sorte le rôle d'un libéro en football européen.
Daniel Sorensen (2 placages, 1 INT, 1 TD) en milieu de dernier quart temps pour sceller la victoire (22-3). C'est la douzième défaite de rang pour Denver contre Kansas City. Les Broncos n'ont plus battu les Chiefs depuis 2015.

New York Giants (4-8) - Miami Dolphins (6-7) : 9 - 20

QB Daniel Jones étant blessé, c'est QB Mike Glennon (23/44, 187) qui était aux commandes de l'attaque des New York Giants à Miami. Mais sa production offensive, tout comme celle de RB Saquon Barkley (11 courses, 55 yards / 6 réceptions, 19 yards), a été insuffisante pour s'imposer en Floride. Les Giants n'ont marqué que trois field goalsField Goal (FG)
coup de pied à 3 points effectué le plus souvent en 4ème tentative quand l'attaque a été bloquée. Il est joué depuis l'endroit où la dernière action c'est achevée. En cas de réussite c'est 3 points et engagement. En cas d'échec, la possession change de camp mais il y a deux possibilités : avant le snapSnap
signal de départ de l'action, quand le centre transmet la balle au QB.
, la balle était à l'intérieur des 20 yards, on replacera alors la balle sur la ligne des 20 yards ou elle était placée au-delà des 20 yards, on la replacera au même endroit.
, et en ont manqué un, et n'ont atteint la zone rouge des Dolphins qu'à une reprise. Ces derniers ont également manqué un field goal mais sont parvenus deux fois dans l'en-but de NYG sur deux passes de touchdown de QB Tua Tagovailoa (30/41, 244 yards, 2 TD) avant la mi-temps (10-3) et en début de dernier quart temps (17-6).

Philadelphia Eagles (6-7) - New York Jets (3-9) : 33 - 18

QB Jalen Hurts blessé, c'est QB Gardner Minshew (20/25, 242 yards, 2 TD / 4 courses, 11 yards) qui a mené Philadelphia à la victoire chez les New York Jets. En début de match, les Jets ont échangé les touchdowns avec les Eagles, les deux touchdowns de TE Dallas Goedert (6 réceptions, 105 yards, 2 TD) et celui de RB Kenneth Gainwell (12 courses, 54 yards, 1 TD / 5 réceptions, 33 yards), le rookie de Memphis, répondant aux trois touchdowns de QB Zach Wilson (23/38, 226 yards, 2 TD, 1 INT / 3 courses, 0 yard, 1 TD). Seulement, deux PATExtra Point
(PAT=Point After Touchdown) c'est la transformation du touchdown. Coup de pied à 1 point effectué face aux poteaux depuis les 2 yards (12 yards des poteaux).
et une conversion à deux points manqués ont donné trois points de retard à NYJ (18-21). 
Après ces trois premiers drives, l'attaque des Jets s'est éteinte tandis que celle de Philly a enchainé, ajoutant quatre field goals à son total. 

Washington Football Team (6-6) - Las Vegas Raiders (6-6) : 17 - 15

Un field goal à 37 secondes de la fin du match a permis à Washington de s'imposer à Las Vegas. WFT a pris le contrôle du match (14-6) sur deux passes de touchdown de QB Taylor Heinicke (23/30, 196 yards, 2 TD, 1 INT / 3 courses, 10 yards) pour TE Logan Thomas (3 réceptions, 48 yards, 1 TD) et RB Antonio Gibson (23 courses, 88 yards / 5 réceptions, 23 yards, 1 TD) mais a laissé les Raiders revenir sur un touchdown au sol de RB Josh Jacobs (13 courses, 52 yards, 1 TD / 9 réceptions, 38 yards) et un field goal consécutif à une interception (15-14). Taylor Heinicke s'est rattrapé de son erreur en conduisant la drive qui a permis à PK Brian Johnson (1/1 FG / 2/2 PAT), arrivé dans la Capitale cinq jours auparavant en provenance de New Orleans, de gagner le match.

Jacksonville Jaguars (2-10) - Los Angeles Rams (8-4) : 7 - 37

Après trois défaites consécutives, les Los Angeles Rams ont profité de la venue de Jacksonville pour renouer avec la victoire. QB Matthew Stafford (26/38, 295 yards, 3 TD) a trouvé WR Cooper Kupp (8 réceptions, 129 yards, 1 TD), WR Van Jefferson (6 réceptions, 41 yards, 1 TD) et WR Odell Beckham Jr. (2 réceptions, 28 yards, 1 TD) en seconde mi-temps pour se mettre définitivement à l'abri alors que les Jaguars étaient encore en course à la mi-temps (7-16). C'est RB Sony Michel (24 courses, 121 yards, 1 TD) qui a marqué le premier touchdown des Rams, auquel a répondu celui de RB Carlos Hyde (9 courses, 24 yards, 1 TD) pour les seuls points de Jacksonville de la partie. C'est la dixième fois en onze ans que les Jags perdent au moins dix matchs dans la saison.

Baltimore Ravens (8-4) - Pittsburgh Steelers (6-5-1) : 19 - 20

QB Ben Roethlisberger (21/31, 236 yards, 2 TD) a annoncé qu'il prendrait sa retraite à l'issue de la saison et, pour le premier match du reste de sa carrière, il s'est offert une fin à suspense dans le match qui opposait Pittsburgh à Baltimore. Malgré une interception lors de leur tout premier drive et sept sacksSack
plaquage du QB dernière la ligne de scrimmage (perte de terrain).
, dont la moitié pour LB T.J. Watt (6 placages, 3.5 sacks), subis par QB Lamar Jackson (23/37, 253 yards, 1 TD, 1 INT / 8 courses, 55 yards) au cours de la rencontre, les Ravens ont mené au score pendant la majorité de la rencontre, prenant les devants sur une course de RB Devonta Freeman (14 courses, 52 yards, 1 TD / 5 réceptions, 45 yards). Les Steelers sont revenus par deux fois à 1 point (9-10 puis 12-13), la première fois grâce à la première connexion entre Big Ben et WR Diontae Johnson (8 réceptions, 105 yards, 2 TD). La seconde connexion, à moins de deux minutes de la fin du match, a donné l'avantage au score à Pittsburgh (18-13). Baltimore est parvenu à marquer à son tour sur une passe de Lamar Jackson pour WR Sammy Watkins (4 réceptions, 39 yards, 1 TD). John Harbaugh a alors tenté le pari de la conversion à deux points mais TE Mark Andrews (4 réceptions, 50 yards) n'a pas réussi à attraper la passe de Lamar Jackson.

San Francisco 49ers (6-6) - Seattle Seahawks (4-8) : 23 - 30

Festival de ratés entre les deux rivaux de la NFC West avec trois ballons perdus chacun. QB Jimmy Garoppolo (20/30, 299 yards, 2 TD, 2 INT) a bien trouvé TE George Kittle (9 réceptions, 181 yards, 2 TD) à deux reprises pour touchdown (7-7 et 23-14), y compris sur une chevauchée acrobatique du tight end le long de la ligne de touche, mais une des passes entre les deux joueurs de San Francisco a été interceptée et permis à Seattle, cinq jeux plus tard, de prendre un avantage au score qui s'est avéré définitif. À l'opposé, TE Gerald Everett a perdu deux fumbles et était la cible de QB Russell Wilson (30/37, 231 yards, 2 TD, 1 INT / 3 courses, 15 yards) sur une passe interceptée. Le premier fumble perdu a été immédiatement puni par le premier touchdwon de George Kittle, l'interception a été suivie par un safety de SF (23-23) et le dernier fumble a rendu le ballon aux 49ers à deux yards de leur en-but avec 4 minutes à jouer alors que les Seahawks avaient moyen de tuer le match. Seattle a néanmoins préservé la victoire en stoppant les Niners à quatre reprises dans leurs propres 5 yards. 

New England Patriots (9-4) - Buffalo Bills (7-5) : 14 - 10

New England a enchainé une septième victoire de rang en s'imposant à Buffalo. Dans des conditions hivernales, QB Matt Jones (2/3, 19 yards) a tenté trois passes en tout et pour tout dans le match. L'essentiel de l'action s'est produit au premier quart temps et chaque équipe a profité d'une erreur de son adversaire. C'est tout d'abord QB Josh Allen (15/30, 145 yards, 1 TD / 6 courses, 39 yards) qui a perdu un ballon dans le camp des Patriots et RB Damien Harris (10 courses, 111 yards, 1 TD) a ouvert le score sur une longue course de 64 yards trois jeux plus tard (8-0). Puis, après le drive suivant et un punt mal réceptionné par NE, le quarterback des Bills a trouvé WR Gabriel Davis (2 réceptions, 30 yards, 1 TD) sur sa première passe (7-8). Les Pats ont répondu par un field goal (11-8) puis les deux protagonistes ont échangé les punts et deux field goals (14-11). Les Bills ont manqué un second field goal en milieu de dernier quart temps, après avoir été stoppés à quelques yards de l'en-but des Patriots, et ces derniers ont tenu bon jusqu'au terme du match.

 

Articles liés
... chargement de la zone de commentaire ...

 Quand vous gagnez vous n'avez pas besoin d'ami. Quand vous perdez, vous n'en avez pas.  – Woody Hayes, coach, Ohio State

En VO :  When you're winning, you don't need friends. When you're losing, you don't have any. 

Citation décalée proposée par micky pour 10 Bzh. Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !