NFL 2021Semaine 12

le 30/11/2021 à 05:30 par Blaise Collin

Semaine 12 de la saison 2021 de NFL – Résumé des matchs

Chicago Bears (4-7) - Detroit Lions (0-10-1) : 16 - 14 

Un field goalField Goal (FG)
coup de pied à 3 points effectué le plus souvent en 4ème tentative quand l'attaque a été bloquée. Il est joué depuis l'endroit où la dernière action c'est achevée. En cas de réussite c'est 3 points et engagement. En cas d'échec, la possession change de camp mais il y a deux possibilités : avant le snapSnap
signal de départ de l'action, quand le centre transmet la balle au QB.
, la balle était à l'intérieur des 20 yards, on replacera alors la balle sur la ligne des 20 yards ou elle était placée au-delà des 20 yards, on la replacera au même endroit.
à la dernière seconde du match a donné la victoire à Chicago, en déplacement à Detroit. Les Bears ont mis fin à une série de cinq revers consécutifs chez la pire équipe de la ligue. Les Lions ont laissé passer une belle occasion, ne profitant ni d'un field goal de 53 yards manqué par Chicago en début de seconde mi-temps, ni d'une interceptionInterception
passe du QBQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
rattrapée par un défenseur (un adversaire).
de CB Amani Oruwariye (2 placages, 1 INT) sur QB Andy Dalton (24/39, 317 yards, 1 TD, 1 INT) dans l'en-but de Detroit en fin de première mi-temps. Au contraire, trois pénalités consécutives sur leur dernier drive les ont placés dans une situation de 3&32 qui les a forcés à se dégager au pied et à redonner le ballon aux Bears qui ont exploité au mieux l'occasion en mangeant 8'30 à l'horloge avant leur coup de pied final gagnant.

Las Vegas Raiders (6-5) - Dallas Cowboys (7-4) : 36 - 33 (OT)

Dans un match indécis après 60 minutes de temps réglementaire, Dallas et Las Vegas ont combiné pour 28 pénalités et 276 yards (14/166 pour Dallas et 14/110 pour LV). CB Anthony Brown (3 placages) a, à lui seul, contribué à 91 yards de pénalités sur quatre interférences de passe défensives : deux (41 yards) sur un drive conclu par le deuxième touchdownTouchdown (TD)
c'est l'essai qui vaut 6 points et qui peut être transformé au choix à 1 ou 2 points. Il suffit que le ballon pénètre dans la endzone. (pas besoin d'aplatir)
des Raiders (14-6), une (17 yards) sur un drive menant à un field goal en fin de troisième quart temps (27-19) mais surtout une quatrième (33 yards) sur le drive du field goal gagnant de LV en prolongation. Les Cowboys ont souffert des absences de WR Amari Cooper (protocole covid) et WR CeeDee Lamb (commotion). RB Ezekiel Elliott (9 courses, 25 yards, 1 TD / 6 réceptions, 24 yards), toujours gêné par son genou droit, n'a pas non plus eu son impact habituel au sein de la meilleure attaque de NFL qui a été surclassée par celle des Raiders (509 yards à 437).

Buffalo Bills (7-4) - New Orleans Saints (5-6) : 31 - 6

Buffalo n'a pas fait dans le détail en Louisiane. Malgré deux interceptions sur les deux derniers drives de la première mi-temps, QB Josh Allen (23/28, 260 yards, 4 TD, 2 INT / 8 courses, 44 yards) a été chirurgical et s'est bien repris après la pause avec deux touchdowns sur les deux premiers drives des Bills. À l'inverse, New Orleans est sans vie en attaque en l'absence de QB Jameis Winston (genou, saison terminée), RB Alvin Kamara (genou) et WR Michael Thomas (cheville, saison terminée avant d'avoir même commencée). Également privé de RB Mark Ingram (genou) pour le match, les Saints n'ont gagné que 44 yards au sol en 25 courses. QB Trevor Siemian (17/29, 163 yards, 1 TD, 1 INT) et TE Nick Vannett (1 réception, 11 yards, 1 TD) sont tout de même parvenus à sauver l'honneur en tout début de dernier quart temps (6-24) avant que RB Matt Breida (9 courses, 26 yards / 2 réceptions, 29 yards, 1 TD) ne les achève sept minutes plus tard.

Pittsburgh Steelers (5-5-1) - Cincinnati Bengals (7-4) : 10 - 41

Cincinnati a marqué sur ses quatre premiers drives (TD, FG, TD, TD) pour remporter sa seconde confrontation de la saison contre les Steelers (24-10 en Semaine 3), ce qui n'était plus arrivé depuis 2009. La défense des Bengals a contenu Ben Roethlisberger (24/41, 263 yards, 1 TD, 2 INT) avec deux interceptions et trois sacksSack
plaquage du QB dernière la ligne de scrimmage (perte de terrain).
, ne laissant à Pittsburgh que des miettes en fin de match. La seconde interception sur Big Ben juste en dehors de sa zone rouge a permis à Mike Hilton (4 placages, 1 INT, 1 TD) de marquer et de conclure une mi-temps quasiment parfaite de Cincy (31-3). RBRunning Back (RB)
Terme générique qui englobe les HB et les FBFullback (FB)
coureur puissant et polyvalent. Il joue le rôle de bloqueur, de receveur et de bulldozer balle en main. Constitue avec les halfbacks (HB), les running backs (RB).
.
Najee Harris (8 courses, 23 yards / 3 réceptions, 14 yards) a été non-existent pour Pittsburgh, au contraire de RB Joe Mixon (28 courses, 165 yards, 2 TD), auteur d'un doublé au sol.

New York Jets (3-8) - Houston Texans (2-9) : 21 - 14

QB Zach Wilson (12/24, 145 yards, 1 INT / 2 courses, 3 yards, 1 TD) est revenu et les New York Jets ont remporté leur troisième succès de la saison, dépassant leur total de 2020 (2-14). Après une interception sur son premier drive, Houston a pris l'avantage au score (3-14) au deuxième quart temps sur une paire de passes de touchdown de QB Tyrod Taylor (17/26, 158 yards, 2 TD, 1 INT / 2 courses, 30 yards) mais l'attaque des Texans s'est grippée après ça, enchainant quatre punts avant de manquer un field goal avec dix minutes à jouer. Les Jets sont revenus (11-14) par RB Austin Walter (9 courses, 38 yards, 1 TD) puis ils ont pris les devants (18-14) grâce à une course de 4 yards de leur quarterback, bien aidé sur ce drive par deux pénalités de DT Ross Blacklock dont une sur 4&8 qui a donné un premier down à NYJ. 

Tampa Bay Buccaneers (8-3) - Indianapolis Colts (6-6) : 38 - 31

La défense de Tampa Bay a accordé près de 400 yards à Indianapolis mais les cinq ballons volés (deux interceptions et trois fumblesFumble
quand le porteur du ballon laisse échapper celui-ci par maladresse ou suite à un choc. Le ballon est alors à terre mais vivant et c'est la 1ère équipe qui le ramasse qui en prend la possession. Avec les interceptions, le fumble est la seconde façon de rendre le ballon à l'adversaire. Ensemble, ils constituent des Turnovers (pertes de balle). C'est souvent cette stat. qui décide de l'issue de la rencontre.
) ont fait la différence pour les visiteurs. Indianapolis menait à la mi-temps (24-14) mais un fumble et une interception sur QB Carson Wentz (27/44, 306 yards, 3 TD, 2 INT / 3 courses, 21 yards) ont été immédiatement punis de deux touchdowns au sol par l'attaque des Buccaneers (28-24). Les Colts sont revenus à égalité (31-31) par RB Jonathan Taylor (16 courses, 83 yards, 1 TD / 4 réceptions, 14 yards) avec 3'39 à jouer mais RB Leonard Fournette (17 courses, 100 yards, 3 TD / 7 réceptions, 31 yards, 1 TD) a donné l'avantage final à Tampa Bay sur une course de 28 yards avec 20 secondes restantes à l'horloge en signant, par la même occasion, son quatrième touchdown du match.

Atlanta Falcons (5-6) - Jacksonville Jaguars (2-9) : 21 - 14

Atlanta a bénéficié du retour gagnant de RB Cordarrelle Patterson (16 courses, 108 yards, 2 TD / 2 réceptions, 27 yards) pour re-dynamiser son attaque et l'emporter à Jacksonville. Les Jaguars ont mal débuté leur match avec une interception sur QB Trevor Lawrence (23/42, 228 yards, 1 TD, 1 INT / 5 courses, 39 yards) sur leur deuxième drive du match et un fumble perdu par RB James Robinson (17 courses, 86 yards / 3 réceptions, 29 yards) sur le drive suivant. Les Falcons ont pris 7 points dans l'opération, à ajouter aux 7 points déjà marqués sur leur propre deuxième drive (14-0) par Cordarrelle Patterson. QB Matt Ryan (19/29, 190 yards, 1 TD, 1 INT) et WR Russell Cage (6 réceptions, 62 yards, 1 TD) ont fait fructifier l'avantage au score d'Atlanta dès le retour des vestiaires (21-3) et les Jags n'ont pas réussi à combler le retard.

Carolina Panthers (5-7) - Miami Dolphins (5-7) : 10 - 33

On n'arrête plus Miami qui a signé son quatrième succès de rang en disposant facilement de Carolina. QB Tua Tagovailoa (27/31, 230 yards, 1 TD) a été proche de la perfection, contrairement à QB Cam Newton (5/21, 92 yards, 2 INT / 3 courses, 5 yards, 1 TD) qui a été intercepté à deux reprises. QB Myles Gaskin (16 courses, 49 yards, 2 TD) a marqué deux fois au sol, contrairement à RB Christian McCaffrey (10 courses, 35 yards) qui a été bien muselé par la défense des Dolphins. Le coureur star s'est blessé la cheville en fin de première mi-temps et sa saison est terminée. Les équipes spéciales de Miami ont également participé à la fête en bloquant le premier puntPunt
action utilisée en 4ème tentative et x yards à parcourir. Plutôt que de tenter les x yards, l'attaque choisit de botter le plus loin possible pour faire reculer son adversaire.
des Panthers pour ouvrir le score (7-0). Cam Newton a égalisé dans la foulée puis son calvaire a commencé. L'ancien MVP de la ligue a terminé avec l'un des pires QBR de sa carrière (5.5). Son remplaçant, P.J. Walker (5/10, 87 yards, 1 INT) n'a guère fait mieux. 

Tennessee Titans (8-4) - New England Patriots (8-4) : 13 - 36

La défense de New England a forcé quatre pertes de balles de Tennessee et facilité la tâche de QB Mac Jones (23/32, 310 yards, 2 TD / 2 courses, 11 yards) et de WR Kendrick Bourne (5 réceptions, 61 yards, 2 TD). Les Patriots ont pris les commandes en milieu de premier quart temps et n'ont jamais été rejoints au score. Les Titans étaient toujours privés de RB Derrick Henry (pied) et les remplaçants n'ont pas été à la hauteur, générant 270 yards et 1 TD au sol mais surtout trois fumbles perdus dont deux après la pause, pourtant atteinte avec un retard minimal (13-16). QB Ryan Tannehill (11/21, 93 yards, 1 TD, 1 INT / 5 courses, 24 yards) y a ajouté une interception et Tennessee a regardé, impuissant, les Pats creuser l'écart avec le second touchdown de Kendrick Bourne et le coup de grâce par RB Damien Harris (11 courses, 40 yards, 1 TD / 1 réception, 12 yards) avec un peu moins de cinq minutes à jouer dans le match.

Philadelphia Eagles (5-7) - New York Giants (4-7) : 7 - 13

Les New Yorks Giants ont limogé leur coordinateur offensif, Jason Garrett, quelques jours avant leur rencontre contre Philadelphia et la montagne a accouché d'une souris. QB Daniel Jones (19/30, 202 yards, 1 TD / 9 courses, 30 yards) et TE Chris Myarick (2 réceptions, 11 yards, 1 TD), le rookie de Temple, ont connecté en début de seconde mi-temps pour le seul touchdown offensif de NYG (10-0) après avoir ouvert le score sur field goal au premier quart temps et manqué un autre field goal au deuxième quart temps. Les Eagles ont été plus prolifiques en attaque mais QB Jalen Hurts (14/31, 129 yards, 3 INT / 8 courses, 77 yards) a été intercepté à trois reprises. Les deux premières interceptions, toutes deux en première mi-temps, ont au lieu dans la zone rouge des Giants, privant les visiteurs de précieux points. RB Boston Scott  (15 courses, 64 yards, 1 TD) a marqué l'unique touchdown de Philly sur son premier jeu du dernier quart temps (7-10) mais il aussi perdu un fumble à moins de deux minutes de la fin du match après un second fiel goal des locaux (13-7).

Los Angeles Chargers (6-5) - Denver Broncos (6-5) : 13 - 28

CB Pat Surtain (5 placages, 2 INT, 1 TD), le rookie d'Alabama, a intercepté QB Justin Herbert (28/44, 303 yards, 2 TD, 2 INT / 4 courses, 36 yards) à deux reprises et retourné la seconde de ses deux interceptions sur 70 yards pour un touchdown en milieu de dernier quart temps qui a plié le match (28-7). Denver avait ouvert la marque sur une course de QB Teddy Bridgewater (11/18, 129 yards, 1 TD / 2 courses, 10 yards, 1 TD) en milieu de premier quart temps (7-0) puis doublé la mise, toujours au sol, en début de deuxième quart temps (14-0). Les Los Angeles Chargers ont profité d'une interception sur Teddy Bridgewater pour marquer juste avant la pause (7-14) mais, au retour des vestiaires, LAC a manqué un field goal avant de subir ces deux interceptions coup sur coup et d'encaisser un autre touchdown entre les deux (7-21 puis 7-28). Les Chargers ont réagi, un peu tardivement, avec un touchdown de TE Jared Cook (2 réceptions, 25 yards, 1 TD).

Los Angeles Rams (7-4) - Green Bay Packers (9-3) : 28 - 36

Malgré une blessure au pied, QB Aaron Rodgers (28/45, 307 yards, 2 TD / 2 courses, 0 yard, 1 TD) a lancé deux passes de touchdown et couru pour un troisième pour aider Green Bay à dominer les Los Angeles Rams. Les Packers ont ouvert le score sur une course de leur quarterback (7-0) après un fumble de QB Matthew Stafford (21/38, 302 yards, 3 TD, 1 INT) à 6 yards de son propre en-but. Ils ont marqué une seconde fois par WR Randall Cobb (4 réceptions, 95 yards, 1 TD) mais  deux passes de touchdown de Matthew Stafford ont gardé les Rams à distance à la pause (17-20). GB a augmenté son avance (27-17) par RB A.J. Dillon (20 courses, 69 yards / 5 réceptions, 21 yards, 1 TD) sur son (long) premier drive de la seconde mi-temps et CB Rasul Douglas (6 placages, 1 INT, 1 TD) a scellé le sort de la rencontre en retournant une interception pour touchdown (17-36). WR Odell Beckham Jr. (5 réceptions, 81 yards, 1 TD), pour son second match avec LAR, a réduit le score (25-36) en fin de dernier quart temps mais la remontée au score de LAR a échoué trop courte.

Minnesota Vikings (5-6) - San Francisco 49ers (6-5) : 26 - 34

Avec 50 secondes à l'horloge, 4&8 à jouer et 8 points de retard, QB Kirk Cousins (20/32, 238 yards, 2 TD, 1 INT) s'est positionné derrière son guardGuard
homme de la ligne offensive placé à droite et à gauche du center. Il doit protéger le QB et creuser des brèches aux RB.
droit pour prendre un snap. Évidemment, il s'est rendu compte de son erreur et a appelé un temps mort. De retour dans une position plus orthodoxe, il n'a pas réussi à trouver WR Justin Jefferson (4 réceptions, 83 yards) et Minnesota est reparti de San Francisco avec une défaite. Auparavant, Kirk Cousins avait trouvé WR Adam Thielen (5 réceptions, 62 yards, 2 TD) pour ouvrir le score pour les Vikings (7-0) puis reprendre l'avantage en début de deuxième mi-temps (14-7). Les 49ers avaient répondu par WR Deebo Samuel (6 courses, 66 yards, 2 TD / 1 réception, 12 yards, 1 TD) et WR Jauan Jennings (2 réceptions, 24 yards, 1 TD). Après la pause, Deebo Samuel est sorti sur blessure après avoir tout de même marqué un second touchdown au sol pour les 49ers (21-14). Les Niners ont alors profité d'une interception de Kirk Cousins pour augmenter leur avance (28-14). Les Vikes ont réagi par RB Alexander Mattison (7 courses, 21 yards, 1 TD) puis sur un retour de kick-off de RB Kene Nwangwu, le rookie d'Iowa State, consécutif à un field goal de SF (26-31). Mais un fumble de RB Dalvin Cook (10 courses, 39 yards / 6 réceptions, 64 yards) a permis aux 49ers d'augmenter leur avance pour ne plus être rejoints.

Cleveland Browns (6-6) - Baltimore Ravens (8-3) : 10 - 16

Cleveland pourra regretter le field goal manqué sur son premier drive ou ses deux fumbles perdus dans les dernières minutes de la première mi-temps. Mais surtout, les Browns n'ont pas profité des quatre interceptions de QB Lamar Jackson (20/32, 165 yards, 1 TD, 4 INT / 17 courses, 68 yards) en ne marquant que trois petits points sur leurs quatre possessions suivantes. Les visiteurs n'ont aussi généré que 40 yards au sol, soit quatre fois moins que leur moyenne par match jusque-là. Baltimore n'a eu besoin que de trois field goals et un touchdown de TE Mark Andrews (4 réceptions, 65 yards, 1 TD) pour prendre le meilleur sur leurs adversaires.

Seattle Seahawks (3-8) - Washington Football Team (5-6) : 15 - 17

Pour son anniversaire, QB Russell Wilson (20/31, 247 yards, 2 TD / 2 courses, 16 yards) n'a pas réussi à renverser la situation en toute fin de match. Seattle a bien débuté la rencontre (7-3) grâce à TE Gerald Everett (5 réceptions, 37 yards, 1 TD) mais Washington est repassé devant (9-7) grâce à un touchdown au sol de RB J.D. McKissic (7 courses, 30 yards, 1 TD / 5 réceptions, 26 yards, 1 TD) consécutif à un fumble perdu par RB Alex Collins (7 courses, 14 yards / 1 réception, 13 yards). WFT aurait même pu accroitre son avantage à la pause mais le PATExtra Point
(PAT=Point After Touchdown) c'est la transformation du touchdown. Coup de pied à 1 point effectué face aux poteaux depuis les 2 yards (12 yards des poteaux).
a été bloqué et retourné pour 2 points par DE Rasheem Green (2 placages) et les deux équipes ont rejoint les vestiaires sur un score de parité (9-9). En seconde mi-temps, J.D. McKissic a remis le couvert (17-9), cette fois sur une passe de QB Taylor Heinicke (27/35, 223 yards, 1 TD, 1 INT). Les Seahawks n'ont pu faire mieux que cinq punts (dont quatre 3&out) avant leur dernier drive du match sur lequel Russell Wilson a trouvé WR Freddie Swain (1 réception, 32 yards, 1 TD) sur une longue passe de touchdown (15-17). Mais la conversion à deux points des Hawks a été interceptée par CB Kendall Fuller (1 placage). Avec 15 secondes à jouer, Seattle a recouvert son coup d'envoi mais a été pénalisé pour une formation illégale. La seconde tentative a été recouverte par Washington.

 

 

Articles liés
... chargement de la zone de commentaire ...

 Il y a deux sortes de coaches, ceux qui viennent de se faire virer, et ceux qui vont se faire virer.  – Bum Phillips, coach, Houston Oilers

En VO :  There are two types of coaches: them that has just been fired and them that are going to be fired. 

Citation décalée proposée par micky pour 10 Bzh. Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !