NFL 2019 - Le Match de la SemaineSemaine 15

NFL 2019
NFL 2019
le 15/12/2019 à 00:15 par Blaise Collin

Pour fêter la centième saison de la NFL, FA inaugure une nouvelle rubrique : le Match de la Semaine. 

Chaque semaine, FA choisira une rencontre d'importance, soit-elle une lutte pour la première place d'une division, un bras de fer pour la suprématie dans une conférence, une bataille pour atteindre les playoffs, ou une rivalité.

La semaine dernière...

Tout s'est passé comme prévu pour les Baltimore Ravens qui se sont imposés chez les Buffalo Bills (24-17).

Semaine 15

Los Angeles Rams (8-5) @ Dallas Cowboys (6-7)

L'enjeu

Match un peu particulier entre les Dallas Cowboys et les Los Angeles Rams puisque, malgré des bilans peu glorieux voire très moyen, les deux équipes sont en course pour les playoffs.

Les Rams sont loin derrière les San Francisco 49ers (11-2) et les Seattle Seahawks (10-3) dans la NFC West mais ils n'ont qu'un match de retard sur les Minnesota Vikings (9-4) pour la seconde wild-card.

Les Cowboys sont en tête de la NFC East avec le tie-break sur les Philadelphia Eagles (6-7) qu'ils ont battu en Semaine 7. Compte tenu de la faiblesse de la division, seul son vainqueur validera son ticket pour les playoffs.

Les adversaires

On a déjà suivi les Rams en Semaine 2 et Semaine 6 et les Cowboys en Semaine 5.

Dallas a bien débuté l'année avec trois victoires de rang (Giants 35-17, @Redskins 31-21 et Dolphins 31-6) mais est rapidement revenu sur terre contre des adversaires plus coriaces (@Saints 10-12 et Packers 24-28) et une improbable raté dans le New Jersey (@Nets 22-24). Les Cowboys sont à nouveau sur une série de trois revers consécutifs (@Patriots 13-9, Bills 15-26, @Bears 24-31). Quatre de leurs sept défaites l'ont été par quatre points ou moins et six d'entre-elles par moins d'un touchdownTouchdown (TD)
c'est l'essai qui vaut 6 points et qui peut être transformé au choix à 1 ou 2 points. Il suffit que le ballon pénètre dans la endzone. (pas besoin d'aplatir)
. La venue des Rams à Jerry's World sera suivie par un déplacement à Philadelphia qui pourrait sceller le sort de la NFC East et des chances de Dallas d'atteindre les playoffs.

La meilleure équipe de Los Angeles était donnée favorite de sa division en début de saison mais les choses ne se sont pas passées exactement comme attendues. Les Rams ont également commencé par trois succès (@Panthers 30-27, Saints 27-9 et @Browns 20-13) mais ils ont perdu leurs trois matchs suivants dont leurs deux premières confrontations de NFC West à Seattle (29-30) et contre San Francisco (7-20). Ils ont pris leur revanche sur les Seahawks au Memorial Coliseum (28-12) lors de leur dernier match et auront l'occasion d'égaliser contre les 49ers au prochain. Cela ne devrait néanmoins pas être suffisant pour décrocher le titre de division si, dans le même temps les Niners dominent les Atlanta Falcons.  

Côté joueurs, Dallas est emmené en attaque par QB Dak Prescott (325/496, 4122 yards, 24 TD, 11 INT / 41 courses, 223 yards, 3 TD) et RB Ezekiel Elliott (246 courses, 1071 yards, 9 TD / 41 réceptions, 338 yards, 1 TD). WR Amari Cooper (70 réceptions, 1054 yards, 8 TD) et WR Michael Gallup (55 réceptions, 905 yards, 3 TD) sont les cibles principales mais WR Randall Cobb (44 réceptions, 677 yards, 3 TD) et TE Jason Witten (53 réceptions, 455 yards, 3 TD), de retour dans le roster après une courte retraite passée à couvrir le Monday Night FootballMNF
« Monday Night Football », match en prime time du lundi soir.
, contribuent de façon signifiante également.

En défense, LBLinebacker (LB)
joueur de la défense polyvalent qui constitue le 2ème rideau défensive.
Jaylon Smith (120 placages, 5 TFL, 2.5 sacksSack
plaquage du QB dernière la ligne de scrimmage (perte de terrain).
, 6 passes défendues) est troisième de la ligue au placage, profitant des pépins physiques de LB Leighton Vander Esch (72 placages, 3 passes défendues). DE DeMarcus Lawrence (41 placages, 10 TFL, 5 sacks, 2 fumblesFumble
quand le porteur du ballon laisse échapper celui-ci par maladresse ou suite à un choc. Le ballon est alors à terre mais vivant et c'est la 1ère équipe qui le ramasse qui en prend la possession. Avec les interceptions, le fumble est la seconde façon de rendre le ballon à l'adversaire. Ensemble, ils constituent des Turnovers (pertes de balle). C'est souvent cette stat. qui décide de l'issue de la rencontre.
recouverts) et surtout DE Robert Quinn (25 placages, 10 TFL, 9.5 sacks, 3 passes défendues) font le boulot en première ligne défensive et compensent tant bien que mal un secondaire un peu léger malgré S Xavier Woods (62 placages, 4 passes défendues, 2 INT) et CB Jourdan Lewis (32 placages, 5 passes défendues, 2 INT).

Pour Los Angeles, QB Jared Goff (305/484, 3712 yards, 15 TD, 14 INT / 24 courses, 22 yards, 2 TD) connait une saison en demi-teinte avec presqu'autant d'interceptions que de touchdowns. Comme RBRunning Back (RB)
Terme générique qui englobe les HB et les FBFullback (FB)
coureur puissant et polyvalent. Il joue le rôle de bloqueur, de receveur et de bulldozer balle en main. Constitue avec les halfbacks (HB), les running backs (RB).
.
Todd Gurley (177 courses, 721 yards, 9 TD / 26 réceptions, 168 yards) n'a pas non plus une saison étincelante, l'attaque des Rams est en régression par rapport à 2018. Elle pourrait néanmoins produire deux receveurs à plus de mill yards en fin de saison: WR Robert Woods (14 courses, 100 yards, 1 TD / 71 réceptions, 933 yards, 1 TD) et WR Cooper Kupp (77 réceptions, 990 yards, 7 TD).

Défensivement, LB Cory Littleton (112 placages, 5 TFL, 2.5 sacks, 8 passes défendues, 2 INT, 3 fumbles recouverts) mène l'équipe en placages, passes défendues, interceptionsInterception
passe du QBQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
rattrapée par un défenseur (un adversaire).
, fumbles forcés et fumbles recouverts. Avec DT Aaron Donald (40 placages, 18 TFL, 11 sacks), LB Dante Fowler Jr. (44 placages, 13 TFL, 9 sacks, 4 passes défendues) et LB 
MattClay Matthews (30 placages, 8 TFL, 8 sacks), les Rams possèdent un trio qui se place dans le Top 25 des sackeurs de la NFL. En couverture, S Eric Weddle (90 placages, 4 passes défendues) ne tarit pas d'éloges pour le rookie de Washington SSafety
Signifie deux choses différentes :
1- c'est le plaquage du porteur du ballon dans sa propre zone d'en-but. Cela rapporte 2 points à l'équipe qui l'effectue et elle récupère la possession du ballon. L'équipe victime du safety va alors dégager depuis ses 20 yards au moyen d'un botté façon puntPunt
action utilisée en 4ème tentative et x yards à parcourir. Plutôt que de tenter les x yards, l'attaque choisit de botter le plus loin possible pour faire reculer son adversaire.
.
2- c'est un poste en défense. Le safety est en quelque sorte le dernier rempart. Il tient en quelque sorte le rôle d'un libéro en football européen.
Taylor Rapp (78 placages, 7 passes défendues, 1 INT, 1 TD)

Las Vegas

Les Rams sont favoris de 1.5 points.

Over/Under : 48.5 points

Le match

Ce sera la revanche du match de playoffs remportés l'an passé par les Rams (30-22). Et une partie d'échecs et de biscotos entre l'explosive ligne défensive des Rams et la ligne offensive vétéran des Cowboys.

Los Angeles essaiera de trouver de la consistance en attaque, Jared Goff ayant un fâcheuse tendance à alterner le bon et le moins bon et Todd Gurley n'ayant vraiment atteint son rythme de croisière lors du mois de novembre, la faute à un genou délicat.

Pour Dallas, le problème numéro un est avant tout d'avoir suffisamment d'hommes valides à mettre sur le terrain, avec une infirmerie bourrée à craquer et remplie notamment par Leighton Vander Esch. Ce n'est pas de bonne augure pour les Cowboys si Todd Gurley joue à son potentiel, d'autant plus que les Rams ont passé plus de 270 yards à la course aux Cowboys en playoffs l'an dernier. 

Les deux équipes font partie des meilleures de la NFL en attaque aérienne : 307 yards par match pour Dallas (1er) et 277 yards par match pour Los Angeles (7ème). Elles sont également toutes deux dans le Top 10 en défense contre la passe : 216 yards par match pour les Cowboys (7ème) et 221 yards par match pour les Rams (10ème). Au sol, les équipes sont également proches en défense (Rams 12ème avec 104 yards par match et Cowboys 19ème avec 110 yards par match) et un peu moins en attaque (Dallas 10ème avec 124 yards par matchs et Los Angeles 21ème avec 99 yards par match).

Le vainqueur pourrait être l'équipe qui exploitera le mieux son jeu de course, avec deux stars dans leurs backfields respectifs. Todd Gurley monte en puissance mais Ezekiel Elliott a été plus consistant toute la saison. Aucune des deux défenses n'est imperméable mais celle de Los Angeles est en meilleure posture ces dernières semaines : les Rams ont enregistré onze sacks et deux interceptions lors de leurs deux derniers matchs et, notamment, bien contenu QB Russell Wilson et les Seahawks.

La marge de manoeuvre est mince pour les deux équipes pour atteindre les playoffs mais le siège éjectable n'est pas loin de se déclencher pour Jason Garrett. Ses joueurs seront-ils sur la pelouse avec le même caractère d'urgence ?  

La prédiction

Cowboys 23 - 30 Rams

... chargement de la zone de commentaire ...

 Rappelez vous qu'il faut 9 mois à une femme pour faire un bébé, peu importe le nombre d'hommes que vous y mettez au travail.  – Lou Holtz, coach, Notre Dame

En VO :  Remember, it takes a woman nine months to have a baby, no matter how many men you put on the job. 

Citation décalée proposée par micky pour 10 Bzh. Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !