NFL 2019 - Le Match de la SemaineSemaine 14

NFL 2019
NFL 2019
le 07/12/2019 à 05:29 par Blaise Collin

Pour fêter la centième saison de la NFL, FA inaugure une nouvelle rubrique : le Match de la Semaine. 

Chaque semaine, FA choisira une rencontre d'importance, soit-elle une lutte pour la première place d'une division, un bras de fer pour la suprématie dans une conférence, une bataille pour atteindre les playoffs, ou une rivalité.

La semaine dernière...

Les Tennessee Titans ont eu moins de mal que prévu pour s'imposer chez les Indianapolis Colts (31-17).

Semaine 14

Baltimore Ravens (10-2) @ Buffalo Bills (9-3)

L'enjeu

Les Baltimore Ravens sont premiers l'AFC North avec une confortable avance sur les Pittsburgh Steelers (7-5) mais ils sont aussi et surtout premier de la conférence AFC grâce à leur victoire contre les New England Patriots (37-20). Ils essaieront donc de conserver ce précieux avantage du terrain en prévision des playoffs. S'ils s'imposent à Buffalo et que, dans le même temps, les Steelers perdent contre Arizona, les hommes de Jim Harbaugh empocheront le titre de division. Les Buffalo Bills ont un match de retard sur les Pats (10-2) dans l'AFC East mais sont les mieux placés pour les deux tickets Wild-Card de la conférence avec deux longueurs d'avance sur les Steelers et les Tennessee Titans (7-5). Avec encore un match à jouer contre NE, Buffalo peut néanmoins encore espérer la qualification directe en playoffs.

Les adversaires

Les Ravens ne sont pas tout à fait inconnus puisque FA les a déjà présenté iciici et QB Lamar Jackson (214/322, 2532 yards, 25 TD, 5 INT / 140 courses, 977 yards, 7 TD) est tranquillement en route vers le titre de MVP, notamment après avoir passé et couru pour plus de 100 yards et marqué deux fois (14/23, 105 yards, 1 TD / 16 courses, 101 yards, 1 TD) contre la meilleure défense du pays la semaine passée contre les San Francisco 49ers (20-17). Quand l'électrique quarterback des Ravens ne porte pas le ballon, c'est RB Mark Ingram (166 courses, 837 yards, 9 TD / 20 réceptions, 172 yards, 3 TD) qui s'en charge. RBRunning Back (RB)
Terme générique qui englobe les HB et les FBFullback (FB)
coureur puissant et polyvalent. Il joue le rôle de bloqueur, de receveur et de bulldozer balle en main. Constitue avec les halfbacks (HB), les running backs (RB).
.
Gus Edwards (91 courses, 460 yards, 2 TD / 5 réceptions, 36 yards) est la troisième option de Baltimore, mais avec une utilisation et une production bien moindres. Le rookie WR Marquise Brown (36 réceptions, 520 yards, 6 TD) a été ménagé contre les 49ers et à l'entrainement cette semaine et est encore incertain pour la rencontre. En son absence 
TE Mark Andrews (53 réceptions, 693 yards, 7 TD) restera la cible numéro 1 même si TE Nick Boyle (25 réceptions, 281 yards, 1 TD) est généralement le titulaire. WR Willie Snead (24 réceptions, 289 yards, 4 TD) procure une "vraie" cible de receveur.

De l'autre côté du ballon, LB Matt Judon (39 placages, 12 TFL, 7 sacksSack
plaquage du QB dernière la ligne de scrimmage (perte de terrain).
) commande la défense qui pourrait être privée de CB Marlon Humphrey (48 placages, 3 TFL, 3 fumbles recouverts, 9 passes défendues, 2 INT, 2 TD), gêné à une cuisse. 
S Earl Thomas (35 placages, 4 passes défendues, 2 INT) devrait en revanche tenir sa place dans le secondaire de Baltimore après avoir manqué un entrainement en début de semaine. Le deuxième meilleur plaqueur de l'équipe, LB Patrick Onwuasor (49 placages, 4 TFL, 3 sacks) est également un point d'interrogation pour le match (cheville).

En face, QB Josh Allen (225/366,  2591 yards, 16 TD, 8 INT / 93 courses, 430 yards, 8 TD) peut courir un peu aussi quand le vétéran RB Frank Gore (146 courses, 552 yards, 2 TD / 10 réceptions, 84 yards) et le rookie de Florida Atlantic RB Devin Singletary (98 courses, 553 yards, 2 TD / 20 réceptions, 161 yards, 2 TD), qui a grandi à dix minutes de Lamar Jackson, ne se partagent pas les courses au sol. Les Bills comptent également sur un duo de receveurs pour dynamiter les défenses adverses : WR John Brown (61 réceptions, 882 yards, 5 TD) et WR Cole Beasley (55 réceptions, 635 yards, 5 TD).

En défense, justement, DT Jordan Phillips (23 placages, 10 TFL, 7.5 sacks) sera chargé d'aller plaque Lamar Jackson dans le backfield des Ravens et sera épaulé par le rookie de Houston DT Ed Oliver (28 placages, 4 TFL, 5 sacks, 2 passes défendues). Derrière eux, LB Tremaine Edmunds (89 placages, 7 TFL, 1.5 sacks, 7 passes défendues) et LB Matt Milano (74 placages, 7 TFL, 1.5 sacks, 9 passes défendues) sont plus que capables de défendre contre la passe. Si besoin est, CB Tre'Davious White (54 placages, 3 TFL, 15 passes défendues, 4 INT) est au soutien pour choper les ballons qui trainent en l'air.

Las Vegas

Les Ravens sont favoris de 5.5 points.

Over/Under : 43 points

Le match

Lamar Jackson a besoin de 63 yards pour battre le record du nombre de yards au sol par un QBQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
(1039 yards) établi en 2006 par Michael Vick. Comme Buffalo est 14ème de NFL contre la course (104 yards par match), il y a fort à parier que le record va tomber. Mais cela suffira-t-il à s'imposer chez la troisième défense (300 yards par match) de la ligue ?

Lors des sept matchs entre son départ poussif de 2-2 et la visite de San Francisco, Baltimore a ronronné à un confortable 405 yards offensifs par match. Mais les Niners les ont maintenus à moins de 285 yards, ce qui n'a pas empêché les Ravens de s'imposer (20-17) et de signer un record de la franchise avec huit victoires de rang. 

Baltimore engrange près de 208 yards au sol par match, 60 yards de plus que le deuxième de la ligue, les SF 49ers. Avec également 215 yards à la passe par match, ce qui est plutôt moyen pour la NFL, les Ravens pourraient devenir la première équipe de l'histoire de la NFL à finir avec plus de 200 yards de moyenne par match au sol et dans les airs. Et même si l'attaque de Baltimore ne s'appuie pas outrageusement sur le jeu aérien, Lamar Jackson possède le meilleur QB rating de la ligue (81.6) devant QB Patrick Mahomes II (76.6) et QB Dak Prescott (72.9). 

Avec Tre'Davious White dans le secondaire des Bills, la capacité de Baltimore à ne pas être unidimensionnel sera l'un des enjeux de ce match. Buffalo devra également garder l'attaque de Baltimore sur son banc pour éviter de se retrouver dans un combat de boxe et avoir à échanger les points au tableau d'affichage avec eux.

A l'opposé, l'attaque au sol de Buffalo (5ème de la ligue avec 138 yards par match) contre la défense contre la course de Baltimore (6ème de NFL avec 95 yards) sera l'autre gros duel de la rencontre. Les statistiques peuvent néanmoins être trompeuses puisque les Ravens accordent 4.5 yards par course, ce qui montre simplement que leurs adversaires, obligés de garder le rythme au tableau d'affichage, n'ont guère l'occasion de jouer au sol. Les Ravens sont encore plus fragiles sur les courses extérieures avec pas loin de 6 yards accordés par course, ce que les Bills pourraient exploiter avec la vitesse de pointe de Devin Singletary.

La prédiction

Bills 20 - 24 Ravens

... chargement de la zone de commentaire ...

 Il y a deux sortes de coaches, ceux qui viennent de se faire virer, et ceux qui vont se faire virer.  – Bum Phillips, coach, Houston Oilers

En VO :  There are two types of coaches: them that has just been fired and them that are going to be fired. 

Citation décalée proposée par micky pour 10 Bzh. Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !