NFL 2019 - Le Match de la SemaineSemaine 6

NFL 2019
NFL 2019
le 12/10/2019 à 19:26 par Blaise Collin

Pour fêter la centième saison de la NFL, FA inaugure une nouvelle rubrique : le Match de la Semaine. 

Chaque semaine, FA choisira une rencontre d'importance, soit-elle une lutte pour la première place d'une division, un bras de fer pour la suprématie dans une conférence, une bataille pour atteindre les playoffs, ou une rivalité.

La semaine dernière...

Aaron Rodgers est toujours invaincu à AT&T Stadium (4-0) après la victoire de ses Green Bay Packers chez les Dallas Cowboys (34-24). Encore un pronostic foireux de FA... 

Semaine 6

San Francisco 49ers (4-0) @ Los Angeles Rams (3-2)

L'enjeu

En pré-saison, les Los Angeles Rams étaient légèrement favoris pour remporter la NFC West, devant les Seattle Seahawks et les San Francisco 49ers. Après cinq semaines de compétition, l'ordre au classement de la division est inversé, les 49ers (4-0) menant devant les Hawks (4-1) et les vice-champions en titre (3-2).

En mettant la rencontre entre les Rams et les Seahawks de côté, les adversaires de SF ont un record combiné de 5-15. C'est légèrement moins bien que celui des adversaires de Seattle (6-13) et largement en-dessous de celui de ceux de LAR (11-9). Avec moins d'un tiers de la saison jouée, il ne faut donc peut-être pas encore trop s'inquiéter du classement, hormis pour le fait que les Rams auront un calendrier plus difficile que leurs deux concurrents au vu de leurs saisons 2018 respectives. Et le fait qu'ils ont déjà perdu l'une de leurs confrontations directes contre les Seahawks (29-30). Evidemment, ce tête-à-tête au sein même de la division compte un peu plus qu'un +1 dans la colonne des victoires ou des défaites.

Les adversaires

On a déjà présenté les deux adversaires du jour: ici pour les Rams et  pour les Niners.

Sans surprise, les Rams ont toujours l'une des plus grosses attaques de la NFL (5ème avec 29.2 points et 414 yards par match) mais les 49ers font encore mieux (2ème avec 31.8 points et 427 yards par match). Surtout, Los Angeles glane plus des trois quarts de ses yards dans les airs tandis que l'attaque de San Francisco est plus équilibrée (53%-47%). 

RB Matt Breida (52 courses, 340 yards, 1 TD / 6 réceptions, 46 yards, 1 TD) est le coureur le plus efficace de la NFL avec 6.5 yards par course. Cela aide bien QB Jimmy Garoppolo (78/113, 920 yards, 7 TD, 4 INT) qui a un ratio TD/INT un peu inquiétant compte tenu de la faiblesse de l'opposition jusqu'ici.

Pas que QB Jared Goff (140/222, 1649 yards, 7 TD, 7 INT) fasse mieux en la matière, cela dit. RB Todd Gurley (64 courses, 270 yards, 5 TD / 14 réceptions, 68 yards) n'a pas été non plus à son meilleur niveau, handicapé par un genou arthritique, et il pourrait manquer la rencontre à cause d'une blessure au quadriceps.

Autre incertitude pour les Rams, la disponibilité de WR Brandin Cooks (3 courses, 37 yards / 20 réceptions, 325 yards, 1 TD), victime d'une commotion contre Seattle. WR Cooper Kupp (41 réceptions, 505 yards, 4 TD) et WR Robert Woods (47 réceptions, 355 yards) pourraient avoir à faire un peu plus que d'habitude pour faire tourner l'attaque de LAR. 

SF a également son lot de bobos à gérer, à commencer par sa ligne offensive qui sera privée de OT Mike McGlinchey (genou) et OT Joe Staley (fracture du péroné). Pour ne rien arranger, FB Kyle Juszczyk (1 course, 6 yards / 6 réceptions, 76 yards) est blessé au genou et les 49ers devront être inventifs pour remplacer leur couteau suisse offensif. TE George Kittle (29 réceptions, 235 yards, 1 TD) pourrait être amené à combler le manque mais sa présence est toujours vitale dans le jeu de passes de SF qui n'a, pour l'instant, rien montré d'exceptionnel avec WR Marquise Goodwin (12 réceptions, 166 yards, 1 TD) et WR Deebo Samuel (17 réceptions, 150 yards, 1 TD).

En défense, les 49ers ont la deuxième défense du pays (258 yards et 14.3 points par match) mais contre des adversaires d'un calibre moindre que ceux des Rams (13ème avec 350 yards et  26.8 points par match). 

DT Aaron Donald (13 placages, 7 TFL, 1 sackSack
plaquage du QB dernière la ligne de scrimmage (perte de terrain).
) n'a pas exactement encore atteint son niveau de Pro-Bowler, passant la majorité du temps en prise à deux. C'est S John Johnson (42 placages,  2 TFL, 2 passes défendues, 2 INT) qui mène aux stats en défense. Il devra faire un peu plus dans le secondaire puisque CB Aqib Talib (14 placages, 2 passes défendues), touché aux côtes, pourrait manquer la rencontre. Tout comme LB Clay Matthews (19 placages, 9 TFL, 6 sacks, 1 passe défendue, 2 fumblesFumble
quand le porteur du ballon laisse échapper celui-ci par maladresse ou suite à un choc. Le ballon est alors à terre mais vivant et c'est la 1ère équipe qui le ramasse qui en prend la possession. Avec les interceptions, le fumble est la seconde façon de rendre le ballon à l'adversaire. Ensemble, ils constituent des Turnovers (pertes de balle). C'est souvent cette stat. qui décide de l'issue de la rencontre.
forcés), indisponible jusque mi-novembre après une fracture à la mâchoire contre Seattle.

Les Niners sont un peu plus épargnés, même si DE Dee Ford (3 placages, 2 TFL, 2 sacks, 1 fumble forcé, 1 passe défendue) ne sera pas sur le terrain et soignera son genou et ses quadriceps. Son compère de ligne défensive, DE DeForest Buckner (18 placages, 4 TFL, 3 sacks, 2 fumbles forcés, 1 fumble recouvert, 1 passe défendue) sera donc chargé d'aller harasser Jared Goff et de lui laisser moins de temps pour tester le secondaire de SF dans lequel le vétéran CB Richard Sherman (15 placages, 6 passes défendues, 2 INT, 1 TD) brille toujours. Il sera privé d'un pilier de cette défense avec la blessure au pied de CB Ahkello Witherspoon (9 placages, 1 TFL, 5 passes défendues, 1 INT, 1 TD).

Autres statistiques qui donnent un aperçu de l'état général des deux équipes : les Niners sont à +3 (11 contre 8) en perte de balle et les Rams sont à -4 (7 contre 11). L'avantage va clairement aux visiteurs dans cette catégorie. 

Petit point d'inquiétude pour SF cela dit, PK Robbie Gould (7/12) a déjà raté cinq Field goalsField Goal (FG)
coup de pied à 3 points effectué le plus souvent en 4ème tentative quand l'attaque a été bloquée. Il est joué depuis l'endroit où la dernière action c'est achevée. En cas de réussite c'est 3 points et engagement. En cas d'échec, la possession change de camp mais il y a deux possibilités : avant le snapSnap
signal de départ de l'action, quand le centre transmet la balle au QB.
, la balle était à l'intérieur des 20 yards, on replacera alors la balle sur la ligne des 20 yards ou elle était placée au-delà des 20 yards, on la replacera au même endroit.
en quatre matchs cette saison après n'en avoir manqué que trois (72/75) lors de ses deux premières saisons à SF.

Las Vegas

Les Rams sont favoris de 3.5 points.

Over/Under : 50.5 points

Le match

Sean McVay et Kyle Shanahan étaient collègues à Washington de 2010 à 2013. Le premier entrainait les tight ends sous la direction du second, alors coordinateur offensif des Redskins. Puis, Kyle Shanahan a quitté D.C. pour Cleveland, laissant alors son poste à Sean McVay. En 2017, les deux entraîneurs on atterri en Californie et les Rams ont remporté trois de leurs quatre confrontations contre les Niners.

Le jour du match, les Rams auront eu neuf jours de repos depuis leur défaite à Seattle (29-30) au Thursday Night de la Semaine 5. Les 49ers n'auront eu que cinq jours pour récupérer de leur victoire contre les Browns (31-3). Avec des infirmeries qui tendent à se remplir à mesure que la saison avance, la différence de fraicheur n'est pas négligeable.

Cela dit, les absences pèseront plus sur la rencontre que le temps de repos et celle de Todd Gurley est monumentale. On ne devient pas meilleur lorsqu'un joueur de ce calibre est diminué ou hors du terrain. De l'autre côté de la ligne offensive de SF pourrait être son talon d'Achille, notamment face à Aaron Donald

Les adversaires des Rams ont commencé à trouver des solutions contre le bombardement aérien de Jared Goff: six joueurs sur la ligne, un linebackerLinebacker (LB)
joueur de la défense polyvalent qui constitue le 2ème rideau défensive.
pour patrouiller l'entre-zone et quatre joueurs dans le secondaire pour couvrir les receveurs. Il manquera également des pièces majeures à San Francisco mais l'équipe est plus complète et équilibrée et sa défense joue à un bien meilleur niveau que l'an passé. 

LAR a perdu deux matchs consécutivement (Buccaneers 40-55 et @Seahawks 29-30) après trois victoires pour débuter la saison (@Panthers 30-27, Saints 27-9, @Browns 20-13). Nul doute que le spectre d'une troisième défaite de rang pèsera sur les consciences des joueurs. Un élément psychologique qui sera peut-être compensé par celui des 49ers qui peuvent commencer la saison 5-0 pour la première fois depuis 1990 après avoir dominé @Buccaneers (31-17), @Bengals (41-17), Steelers (24-20) et Browns (21-3).

La prédiction

Rams 21 - 24 Niners

... chargement de la zone de commentaire ...

 Personne dans le football ne devrait être appelé un génie. Un génie est un type comme Norman Einstein.  – Joe Theisman, ancien QB des Washington Redskins

En VO :  Nobody in football should be called a genius. A genius is a guy like Norman Einstein. 

Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !