NFL 2019 - Le Match de la SemaineSemaine 5

NFL 2019
NFL 2019
le 04/10/2019 à 06:16 par Blaise Collin

Pour fêter la centième saison de la NFL, FA inaugure une nouvelle rubrique : le Match de la Semaine. 

Chaque semaine, FA choisira une rencontre d'importance, soit-elle une lutte pour la première place d'une division, un bras de fer pour la suprématie dans une conférence, une bataille pour atteindre les playoffs, ou une rivalité.

La semaine dernière...

Grosse désillusion pour FA puisque les Chicago Bears ont prévalu à domicile contre les Minnesota Vikings, pas du tout ce qui était prévu... 

Semaine 5

Green Bay Packers (3-1) @ Dallas Cowboys (3-1)

L'enjeu

Leaders de leur divisions respectives, les Packers et Cowboys s'affrontent évidemment pour continuer à surfer sur la vague de leur bon début de saison. Si Dallas n'a vraiment qu'à se méfier de Philadelphie dans la NFC East, Green Bay est à la lutte avec Chicago, en attendant que Minnesota se réveille. Une victoire dans le Texas ferait le plus grand bien à GB.

Les adversaires

Les Dallas Cowboys espèrent retourner en playoffs comme l'an dernier, ils avaient alors été éliminés en "demi-finale" de conférence par les Los Angeles Rams (22-30). L'attaque est bien évidemment emmenée par QB Dak Prescott (92/127, 1143 yards, 11 TD, 3 INT) et surtout RB Ezekiel Elliott (73 courses, 324 yards, 3 TD) qui peuvent compter sur une ligne offensive élite qui retrouve C Travis Frederick, blessé en 2018. Il sera bien entouré par LT Tyron Smith et G Zack Martin. Si les Cowboys perdent WR Cole Beasley (Bills), ils ont fait venir WR Randall Cobb (14 réceptions, 157 yards, 1 TD) de chez leur adversaire du weekend. Mais c'est surtout WR Amari Cooper (21 réceptions, 286 yards, 4 TD) qui sera la cible No. 1 de Dak Prescott. Ce dernier pourra également compter sur... TE Jason Witten (14 réceptions, 144 yards, 2 TD) qui a quitté le Monday Night FootballMNF
« Monday Night Football », match en prime time du lundi soir.
pour revenir sur le terrain.

En défense, LB Jaylon Smith (36 placages, 1 sackSack
plaquage du QB dernière la ligne de scrimmage (perte de terrain).
) et LB Leighton Vander Esch (32 placages, 0.5 sacks) forment l'un des meilleurs duos de linebackersLinebacker (LB)
joueur de la défense polyvalent qui constitue le 2ème rideau défensive.
de la ligue. Derrière eux, CB Byron Jones (14 placages) est encore le patron du secondaire. En première ligne, DE DeMarcus Lawrence (6 placages, 2.5 sacks) et DE Robert Quinn (6 placages, 3 sacks), arrivé de Miami, sont en charge de terroriser le quarterback adverse.

La tâche ne sera pas aisée puisque le QBQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
adverse n'est autre qu'Aaron Rodgers (91/146, 1069 yards, 6 TD, 1 INT) qui dispute sa quinzième saison en NFL. A un quart de la saison régulière, WR Davante Adams (25 réceptions, 378 yards) a exactement un quart de la centaine de réceptions. RB Aaron Jones (59 courses, 195 yards, 4 TD / 12 réceptions, 75 yards), en revanche, est en retard sur le tableau de marche des mille yards en saison.

C'est surtout en défense que GB a vu du changement à l'intersaison: DE Clay Matthews est parti aux Los Angeles Rams mais les Packers ont récupéré LB Za'Darius Smith (11 placages, 3 sacks) des Ravens et LB Preston Smith (15 placages, 4.5 sacks, 1 INT) des Redskins pour renforcer leur ligne de backers et S Adrian Amos (23 placages, 1 INT) des Bears et le rookie SSafety
Signifie deux choses différentes :
1- c'est le plaquage du porteur du ballon dans sa propre zone d'en-but. Cela rapporte 2 points à l'équipe qui l'effectue et elle récupère la possession du ballon. L'équipe victime du safety va alors dégager depuis ses 20 yards au moyen d'un botté façon puntPunt
action utilisée en 4ème tentative et x yards à parcourir. Plutôt que de tenter les x yards, l'attaque choisit de botter le plus loin possible pour faire reculer son adversaire.
.
2- c'est un poste en défense. Le safety est en quelque sorte le dernier rempart. Il tient en quelque sorte le rôle d'un libéro en football européen.
Darnell Savage (17 placages, 1 INT) au secondaire; l'impact du quatuor a été immédiat. 

Las Vegas

Les Cowboys sont favoris de 3.5 points.

Over/Under : 46.5

Le match

Dallas est à trois petits points d'être invaincu après avoir parfaitement débuté contre les Giants (35-17), à Washington (31-21) et contre Miami (31-6). La septième attaque de la ligue (26.8 points par match) a eu plus de mal à la Nouvelle-Orléans et les Cowboys se sont inclinés (10-12) pour leur unique revers de la jeune saison. Avec 280 yards par match à la passe et 146 yards par match à la course, Dallas se classe cinquième de NFL dans les deux catégories.

Green Bay ne se place qu'à la vingt-et-unième place au points (21.2 points par match), quatorzième rang à la passe (252 yards) et vingt-sixième à la course (86 yards). Cela n'a pas empêché les Packers d'également remporté leurs trois premiers matchs (à Chicago 10-3, contre Minnesota 21-16 et contre Denver 27-16) avant de perdre contre Philadelphie (27-34). 

Les Cowboys sont aussi meilleurs en défense avec 14 points concédés (3ème) contre 17 (7ème) et plus imperméables au sol (97 yards contre 142) mais les Packers sont plus efficaces contre la passe (188 yards contre 222). 

 

La blessure au pied de Davante Adams ne va pas aider une attaque de Green Bay déjà peu impressionnante. On voit également mal comment Ezekiel Elliott ne courra pas pour plus de cent yards contre la défense au sol de GB. Aux Packers de limiter l'influence de Dak Prescott, ce qui est tout à fait dans le domaine du possible puisque Green Bay tourne à trois sacks et une interceptionInterception
passe du QB rattrapée par un défenseur (un adversaire).
par match. D'autant plus que Tyron Smith manquera le match (blessure à la cheville) et ne pourra donc pas protéger le côté aveugle de son quarterback.

Si les stats sont globalement en faveur de Dallas, les Cowboys ont aussi joué un calendrier plus clément (les Dolphins et Redskins n'ont toujours gagné aucun match). Autre avantage côté Green Bay, Aaron Rodgers n'a jamais perdu à Jerry's World (3-0), y remportant même le Super Bowl XLV (Steelers 31-25).

La prédiction

Cowboys 24 - 21 Packers

... chargement de la zone de commentaire ...

 Je n'ai jamais vraiment perdu un match dans ma carriére, j'ai juste manqué de temps certaines fois.  – Bobby Lane

En VO :  I never really lost a game in my career, sometimes I just ran out of times. 

Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !