NFL 2020Semaine 17

NFL 2020
NFL 2020 (Pickswise)
le 29/12/2020 à 17:52 par Blaise Collin

Pour ce qui restera officiellement comme « l’année du COVID-19 », FA examine la saison 2020 équipe par équipe.

AFC North

Pittsburgh Steelers (12-4)

Cleveland - Pittsburgh : 24 - 22

Déjà assuré de de remporter l'AFC North, Pittsburgh avait laissé QB Ben Roethlisberger et LB T.J. Watt, entre autres, à la maison avant de se rendre à Cleveland. QB Mason Rudolph (22/39, 315 yards, 2 TD, 1 INT) a pris le relai mais n'est pas parvenu à mener les Steelers à la victoire. Ses deux réalisations du jour ont été marquées lors du dernier quart temps, alors que les Browns avaient creusé un écart significatif (9-24), et une conversion manquée à deux points a précipité la défaite des visiteurs. Big Ben et Cie auront l'opportunité de prendre leur revanche, cette fois à domicile, lors du premier tour des playoffs.

Baltimore Ravens (11-5)

Cincinnati - Baltimore : 3 - 38

Baltimore n'a rien laissé à la chance et assuré sa place en playoffs en démolissant Cincinnati. RBRunning Back (RB)
Terme générique qui englobe les HB et les FBFullback (FB)
coureur puissant et polyvalent. Il joue le rôle de bloqueur, de receveur et de bulldozer balle en main. Constitue avec les halfbacks (HB), les running backs (RB).
.
J.K. Dobbins (13 courses, 160 yards, 2 TD) et QB Lamar Jackson (10/18, 113 yards, 3 TD, 1 INT / 11 courses, 97 yards) ont couru à eux deux la majorité des 404 yards au sol des Ravens, nouveau record de la franchise. Le MVP 2019 a terminé la saison régulière à plus de 1000 yards à la course (1005 yards) pour la seconde année consécutive, record NFL pour un quarterback. Baltimore finit la saison en trombe avec cinq victoires d'affilée. 

Cleveland Browns (11-5)

Cleveland - Pittsburgh : 24 - 22

En 2002, Cleveland participait pour la dernière fois aux playoffs. Les #6 Browns s'étaient alors inclinés au premier tour chez les #3 Steelers (33-36). En 2017, Cleveland rendait une copie totalement blanche en finissant la saison 0-16. En 2020, les Browns se sont qualifiés pour les playoffs, mettant fin à la plus longue sécheresse de post-saison en NFL. Cleveland a arraché le précieux sésame en s'imposant face à l'équipe A' de Pittsburgh mais cela importe sans doute peu à QB Baker Mayfield (17/27, 196 yards, 1 TD / 6 courses, 44 yards) ou RB Nick Chubb (14 courses, 108 yards, 1 TD), deux des grands artisans de cette belle saison régulière. #6 Cleveland a désormais rendez-vous avec les playoffs et un déplacement chez... #3 Pittsburgh.

Cincinnati Bengals (4-11-1)

Cincinnati - Baltimore : 3 - 38

Cincinnati regardera tous ses petits camarades de l'AFC North disputer les playoffs après que sa lourde défaite contre Baltimore a envoyé les Ravens en post-saison. Les Bengals n'ont pas fait grand-chose de positif dans ce match, terminant à 1 sur 9 en troisième tentative et deux interceptionsInterception
passe du QBQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
rattrapée par un défenseur (un adversaire).
de QB Brandon Allen (6/21, 48 yards, 2 INT) en attaque et en accordant 525 yards en défense.

AFC South

Tennessee Titans (11-5)

Houston - Tennessee : 38 - 41

Tennessee a remporté l'AFC South en s'imposant d'un rien à Houston. Les Titans étaient déjà qualifiés pour les playoffs avant même de jouer suite à la défaite de Miami à Buffalo (26-56). Mais le titre de division était en jeu et Tennessee est aller le chercher, pour la première fois depuis 2008, grâce à un FGField Goal (FG)
coup de pied à 3 points effectué le plus souvent en 4ème tentative quand l'attaque a été bloquée. Il est joué depuis l'endroit où la dernière action c'est achevée. En cas de réussite c'est 3 points et engagement. En cas d'échec, la possession change de camp mais il y a deux possibilités : avant le snapSnap
signal de départ de l'action, quand le centre transmet la balle au QB.
, la balle était à l'intérieur des 20 yards, on replacera alors la balle sur la ligne des 20 yards ou elle était placée au-delà des 20 yards, on la replacera au même endroit.
à la dernière seconde. Il a fallu pour cela une nouvelle grosse performance de 
RB Derrick Henry (34 courses, 250 yards, 2 TD), qui termine la saison avec 2027 yards au sol, nouveau record de franchise, devenant seulement le huitième coureur de NFL à dépasser la barre des 200 yards. Il a aussi fallu un second touchdownTouchdown (TD)
c'est l'essai qui vaut 6 points et qui peut être transformé au choix à 1 ou 2 points. Il suffit que le ballon pénètre dans la endzone. (pas besoin d'aplatir)
à la course de 
QB Ryan Tannehill (18/27, 216 yards, 1 TD / 7 courses, 38 yards, 2 TD) à une centaine de secondes de la fin du match pour redonner l'avantage au score aux Titans (38-35). Les deux équipes ont alors échangé les FGs, le dernier mot revenant aux visiteurs. 

Indianapolis Colts (11-5)

Indianapolis - Jacksonville : 28 - 14

Indianapolis a pris la dernière place en playoffs de la conférence AFC en dominant Jacksonville et en profitant de la défaite de Miami à Buffalo (26-56). RB Jonathan Taylor (30 courses, 253 yards, 2 TD) a couru pour un record de franchise de 253 yards et marqué par deux fois au sol pour permettre aux Colts de sceller la victoire au dernier quart temps. Indy retrouve la post-saison après en avoir été privé la saison passée.

Houston Texans (4-12)

Houston - Tennessee : 38 - 41

Houston a bien cru pouvoir terrasser Tennessee lorsque WR Pharaoh Brown (5 réceptions, 48 yards, 1 TD) et QB Deshaun Watson (28/39, 365 yards, 3 TD, 1 INT / 3 courses, 12 yards) ont donné l'avantage aux Texans en début de dernier quart temps (35-31). Avant cela, Houston avait été mené tout le match, comptant jusqu'à seize points de retard (15-31) mais les Texans ont eu le mérite de ne pas lâcher. Malheureusement pour eux, les Titans sont repassés devant à moins de deux minutes du terme du match. Les locaux ont beau eu égaliser sur FG avec 18 secondes à jouer, ils se sont inclinés sur un coup de pied adverse à expiration de l'horloge.

Jacksonville Jaguars (1-15)

Indianapolis - Jacksonville : 28 - 14

Jacksonville est reparti d'Indianapolis avec une quinzième défaite et une dernière place du classement de la NFL, synonyme du premier choix de la prochaine Draft NFL. Les Jaguars se sont retrouvés menés de 20 points (0-20) à l'approche de la mi-temps avant que WR Laviska Shenault (6 réceptions, 68 yards, 2 TD), le rookie de Colorado, ne réceptionne la première de ses deux passes de touchdowns de QB Mike Glennon (26/42, 261 yards, 2 TD). Revenus à six points des Colts (14-20), les Jags sont alors restés muets lors du dernier quart temps. La piteuse saison de la lanterne rouge de la ligue a coûté sa place à Doug Marrone (23-43 en cinq ans à Jacksonville), désormais entraineur sans emploi.

AFC East

Buffalo Bills (13-3)

Buffalo - Miami : 56 - 26

Buffalo avait déjà remporté l'AFC East avant de recevoir Miami mais leur victoire contre les Dolphins a permis aux Bills de finir invaincus dans leur division pour la prem¡ère fois de leur histoire. QB Josh Allen (18/25, 224 yards, 3 TD, 1 INT) n'a joué qu'une mi-temps, après avoir établi un nouveau record de franchise avec 4544 yards à la passe en 2020. Buffalo a marqué 28 points dans chaque mi-temps. WR Isaiah McKenzie (6 réceptions, 65 yards, 2 TD) a brillé lors de la première avec deux touchdowns en réception de passe et un retour de punt gagnant. RB Antonio Williams (12 courses, 63 yards, 2 TD), le rookie de North Carolina, a brillé lors de la seconde avec deux réalisations au sol.

Miami Dolphins (10-6)

Buffalo - Miami : 56 - 26

Miami a été inexistant à Buffalo et cette lourde défaite a été sanctionnée de la plus cruelle des manières : une élimination de la course aux playoffs. Les Dolphins devaient compter sur une défaite de Baltimore, Cleveland ou Indianapolis et les trois franchises ont gagné. Les Bills ont marqué sur trois drives consécutifs en première mi-temps, et sur un retour de puntPunt
action utilisée en 4ème tentative et x yards à parcourir. Plutôt que de tenter les x yards, l'attaque choisit de botter le plus loin possible pour faire reculer son adversaire.
, pour mettre Miami dans le trou à la pause (6-28). Les choses ont empiré au retour des vestiaires avec quatre pertes de balles de QB Tua Tagovailoa (35/58, 361 yards, 1 TD, 3 INT / 6 courses, 28 yards) dont une retournée pour touchdown. 

New England Patriots (7-9)

New England - New York Jets : 28 - 14

QB Cam Newton (21/30, 242 yards, 3 TD / 11 courses, 79 yards / 1 réception, 19 yards, 1 TD) a terminé la saison en fanfare en étant impliqué sur les quatre touchdowns de New England contre les New York Jets. Alors que les Patriots étaient menés 7-14 en fin de troisième quart temps, la connexion entre WR Jakobi Meyers (1/1, 19 yards, 1 TD / 6 réceptions, 68 yards) et Cam Newton a dû rappeler des souvenirs aux deux hommes : invité par le MVP 2015 à un camp de sa fondation, l'ancien quarterback de NC State avait déjà trouvé son coéquipier pour six points lors d'un match de flat football. Cela dit, il y a fort à parier que le quarterback titulaire des Pats en 2021 soit différent de celui de 2020...

New York Jets (2-14)

New England - New York Jets : 28 - 14

Les New York Jets ont terminé leur piètre saison 2020 par une nouvelle défaite, cette fois à New England. QB Sam Darnold (23/34, 266 yards, 1 TD, 2 INT) n'a pas fait grand-chose pour sécuriser son job en 2021. Les Jets héritent du deuxième choix de la Draft NFL 2021 et se renforceront probablement avec QB Justin Fields (Ohio State). Pour rajouter une note de tristesse à cette saison, la qualification de Cleveland pour les playoffs donne désormais à NYJ la plus longue sécheresse de post-saison de la ligue. La dernière participation des Jets aux playoffs remonte à 2010, soit cinq années de plus que n'importe quelle autre franchise. Et finalement, après seulement deux saisons à la tête des Jets, Adam Gase (9-23) a été démis de ses fonctions.

AFC West

Kansas City Chiefs (14-2)

Kansas City - Los Angeles Chargers : 21 - 38

Assuré d'être tête de série nº1 de la conférence AFC, Kansas City a laissé ses stars au repos contre les Los Angeles Chargers. Le résultat a été sans pitié pour le champion NFL sortant qui ont brièvement mené en début de premier er deux¡ème quarts temps avant de perdre peu à peu pied. L'essentiel est bien évidemment ailleurs pour les Chiefs qui ont un week-end supplémentaire de repos pour panser les bobos.

Las Vegas Raiders (8-8)

Denver - Las Vegas : 31 - 32

En s'imposant à Denver, Las Vegas (ou disons les Raiders) ont évité une quatrième saison d'affilé à moins de 50% de victoires. Il a fallu pour cela que QB Derek Carr (24/38, 371 yards, 2 TD, 2 INT) conduise le drive de la gagne avec moins de 90 secondes à jouer, que les Raiders transforment une conversion à deux points et que les équipes spéciales de LV bloque un second FG des Broncos à deux secondes de la fin du match.  

Los Angeles Chargers (7-9)

Kansas City - Los Angeles Chargers : 21 - 38

Les Los Angeles Chargers ont profité du manque d'intérêt de Kansas City pour le match pour torpiller les Chiefs sur leur propre terrain. QB Justin Herbert (22/31, 302 yards, 3 TD / 6 courses, 9 yards, 1 TD) s'est régalé et signé deux nouveaux records NFL pour un quarterback rookie : nombre de passes complétées (396) et nombre total de touchdowns (36 - 31 dans les airs et 5 au sol). Cela n'a pas suffi à sauver la tête de son entraineur, Anthony Lynn, qui a été remercié malgré un bilan positif (33-31) lors de ses quatre saisons chez les Chargers.

Denver Broncos (5-11)

Denver - Las Vegas : 31 - 32

Denver s'est incliné contre Las Vegas malgré quatre pertes de balles de Raiders. Les Broncos se sont compliqués la tâche avec deux FGs manqués, dont un bloqué à deux secondes du terme du match. Le match est resté équilibré jusqu'en milieu de dernier quart temps (24-24) et le touchdown de 92 yards de WR Jerry Jeudy (5 réceptions, 140 yards, 1 TD), le rookie d'Alabama, le plus long en réception de la saison 2020 en NFL (31-24). Mais les Raiders sont repassés devant à la faveur d'un touchdown converti à deux points et de ce second FG raté... Denver termine sa saison par trois revers consécutifs et une cinquième saison consécutive sans playoffs. Cela a poussé John Elway à démissionner de sa place de Manager Général mais il conserve sa position de Président.

NFC North

Green Bay Packers (13-3)

Chicago - Green Bay : 16 - 35

Green Bay s'est assuré la première place de la conférence NFC et une qualification automatique au deuxième tour des playoffs en disposant facilement de Chicago. QB Aaron Rodgers (19/24, 240 yards, 4 TD) s'est rapproché du titre de MVP avec quatre touchdowns. Son total de 48 TDs bat son précédent record de franchise (45). 

Chicago Bears (8-7)

Chicago - Green Bay : 16 - 35

Chicago s'est lourdement incliné contre Green Bay, le 19ème revers des Bears lors de leurs 22 derniers matchs contre les Packers, mais s'est néanmoins qualifié pour les playoffs grâce à la défaite d'Arizona chez les Los Angeles Rams (7-18). Les Bears deviennent la seconde équipe depuis 1970 (fusion AFL-NFL) à accrocher les playoffs malgré six défaites d'affilée pour finir la saison. QB Mitchell Trubisky (33/42, 252 yards, 1 INT / 4 courses, 22 yards) s'est rendu couplage d'un fumbleFumble
quand le porteur du ballon laisse échapper celui-ci par maladresse ou suite à un choc. Le ballon est alors à terre mais vivant et c'est la 1ère équipe qui le ramasse qui en prend la possession. Avec les interceptions, le fumble est la seconde façon de rendre le ballon à l'adversaire. Ensemble, ils constituent des Turnovers (pertes de balle). C'est souvent cette stat. qui décide de l'issue de la rencontre.
perdu (10-14) et d'une interception (16-28) qui ont tous deux mené à des touchdowns sur les possessions offensives suivantes des Packers.

Minnesota Vikings (7-9)

Detroit - Minnesota : 35 - 37

Après trois défaites consécutives qui lui a coûté les playoffs, Minnesota a terminé la saison sur une bonne note en dominant Detroit. Les Vikings ont eu une mise en route un peu lente avec trois punts sur leurs trois premiers drives. Et puis QB Kirk Cousins (28/40, 405 yards, 3 TD / 5 courses, 1 yard, 1 TD) a mené les Vikes à six drives victorieux (5 TD et 1 FG) sur les sept possessions offensives suivantes avant de tuer l'horloge sur le dernier drive. WR Justin Jefferson (9 réceptions, 133 yards) a terminé la saison avec 1400 yards tout rond, nouveau record NFL pour un receveur rookie.

Detroit Lions (5-11)

Detroit - Minnesota : 35 - 37

Quatrieme défaite consécutive pour Detroit qui s'est incliné d'un rien contre Minnesota. Il s'en est fallu d'une conversion manquée à deux points pour envoyer les deux équipes en prolongation alors que les Lions étaient revenus au score avec un peu plus de quatre minutes à jouer sur un touchdown au sol de RB D'Andre Swift (12 courses, 63 yards, 1 TD). Le match a vu cinq changements de leader au score jusqu'à ce que les Vikings prennent le contrôle définitif en début de seconde mi-temps. QB Matthew Stafford (20/31, 293 yards, 3 TD, 1 INT) a joué avec de multiples blessures (cheville, cotes et pouce) ce qui pourrait s'avérer être son dernier match chez les Lions.

NFC South

New Orleans Saints (12-4)

Carolina - New Orleans : 7 - 33

New Orleans n'a pas remporté la conférence mais s'est néanmoins imposé à Carolina sans RB Alvin Kamara, testé positif au covid. QB Drew Brees (22/32, 201 yards, 3 TD) ne s'en est pas laissé compter et a mené les Saints à un sixième succès cette saison en NFC South, la première fois depuis sa création en 2002 qu'une équipe est invaincue en division.

Tampa Bay Buccaneers (11-5)

Tampa Bay - Atlanta : 44 - 27

La quatrième victoire d'affilée de Tampa Bay, celle-là contre Atlanta, a envoyé les Buccaneers en playoffs pour la première fois en treize ans. QB Tom Brady (26/41, 399 yards, 4 TD, 1 INT) a marqué à quatre reprises pour établir un nouveau record de franchise (40). WR Mike Evans (3 réceptions, 46 yards) a quitté le terrain sur blessure (genou) lors du premier quart temps mais il devrait être disponible pour le déplacement à Washington. La sortie du meilleur receveur des Bucs a permis à WR Antonio Brown (11 réceptions, 138 yards, 2 TD) et WR Chris Godwin (5 réceptions, 133 yards, 2 TD) de chacun marquer une paire de touchdowns.

Carolina Panthers (5-11)

Carolina - New Orleans : 7 - 33

QB Teddy Bridgewater (13/23, 176 yards, 2 INT) et son remplaçant QB P.J. Walker (5/14, 95 yards, 3 INT) ont combiné pour cinq interceptions, précipitant Carolina dans un abysse contre New Orleans. Privés de RB Mike Davis en plus de l'absence longue-durée de RB Christian McCaffrey, les Panthers ont été réduits à jouer dans les airs, ce qui ne s'est pas bien passé du tout.

Atlanta Falcons (4-12)

Tampa Bay - Atlanta : 44 - 27

Atlanta a terminé sa tumultueuse saison par une défaite à Tampa Bay. QB Matt Ryan (29/44, 265 yards, 2 TD / 3 courses, 1 yard, 1 TD) a marqué le premier touchdown des Falcons au sol pour entamer une remontée au score et réduire leur déficit de 17 à 3 points. Mais les Buccaneers ont remis un coup d'accélérateur avec trois TDs au dernier quart temps. Après un départ catastrophique (0-5) qui a coûté son poste à Dan Quinn, Atlanta a bouclé la saison sur un 4-7 un peu plus prometteur. 

NFC East

Washington Football Team (7-9)

Philadelphia - Washington : 14 - 20

Washington a gagné son match à Philadelphia et remporté la NFC East. C'est la première fois depuis 1966 et l'ère du Super Bowl qu'une équipe se qualifie pour les playoffs après avoir débuté la saison 2-7. Après s'être séparé de QB Dwayne Haskins, WTF a retrouvé QB Alex Smith (22/32, 162 yards, 2 TD, 2 INT) aux commandes. Le vétéran a permis à son équipe de reprendre l'avantage au score juste avant la mi-temps grâce à son second touchdown du match (17-14). La seconde mi-temps a été un festival de punts et de ballons perdus dont Washington est sorti en tête.

New York Giants (6-10)

New York Giants - Dallas : 23 - 19

Les New York Giants devaient battre Dallas et espérer une défaite de Washington pour remporter la NFC East. La première partie du contrat a été remplie mais pas la seconde. Les Giants ont pris l'avantage sur leur premier drive du match et l'ont conservé jusqu'à la fin du match. Une interception de SSafety
Signifie deux choses différentes :
1- c'est le plaquage du porteur du ballon dans sa propre zone d'en-but. Cela rapporte 2 points à l'équipe qui l'effectue et elle récupère la possession du ballon. L'équipe victime du safety va alors dégager depuis ses 20 yards au moyen d'un botté façon punt.
2- c'est un poste en défense. Le safety est en quelque sorte le dernier rempart. Il tient en quelque sorte le rôle d'un libéro en football européen.
Xavier Mckinney (8 placages, 1 INT), le rookie d'Alabama, dans son en-but à 84 secondes de la fin du match a préservé la précieuse victoire sur les Cowboys. Malheureusement pour NYG, Philadelphia a sabordé son match contre Washington et privé les Giants du titre de division.

Dallas Cowboys (6-10)

New York Giants - Dallas : 23 - 19

QB Andy Dalton (29/47, 243 yards, 1 INT / 7 courses, 48 yards) et sa main ensanglantée n'ont pas été loin de remporter leur dernier match de la saison mais la dernière passe du quarterback des Cowboys a atterri dans les mauvaises mains et plié le sort de la rencontre. Il a manqué 21 yards à RB Ezekiel Elliott (14 courses, 42 yards, 1 TD / 3 réceptions, 19 yards) pour atteindre la barre des 1000 yards en 2020, la première fois de sa carrière que Zeke ne franchit pas la marque. 

Philadelphia Eagles (4-11-1)

Philadelphia - Washington : 14 - 20

Philadelphia n'avait rien à gagner dans ce dernier match de l'année hormis... empêcher les New York Giants de remporter la division. Pour cela, il suffisait aux Eagles de perdre contre Washington... Alors que Philly était mené de trois points (14-17) en début de dernier quart temps, Doug Pederson a mis QB Jalen Hurts (7/20, 72 yards, 1 INT / 8 courses, 34 yards, 2 TD) sur le banc pour le remplacer par QB Nate Sudfeld (5/12, 32 yards, 1 INT / 2 courses, 12 yards). Le quarterback rookie n'avait pas été brillant avec 35% de passes complétées et une interception mais son remplaçant a fait pire en étant intercepté sur son premier drive et en perdant un fumble sur son deuxième...

NFC West

Seattle Seahawks (12-4) 

San Francisco - Seattle : 23 - 26

La dernière victoire de Seattle à Glendale contre San Francisco a mis du temps à se dessiner, les deux équipes se tenant en respect à coup de punts et de FGs jusqu'en fin de troisième quart temps (6-9). QB Russell Wilson (20/36, 181 yards, 2 TD / 5 courses, 29 yards) et WR Tyler Lockett (12 réceptions, 90 yards, 2 TD) ont permis aux Seahawks de remonter dix potins de retard (6-16) et reprendre l'avantage juste avant les deux dernières minutes (19-16) et RB Alex Collins (5 courses, 29 yards, 1 TD) a enfoncé le clou après une perte de balle des 49ers (26-16).

Los Angeles Rams (10-6)

Los Angeles Rams - Arizona : 18 - 7

Les Los Angeles Rams ont validé leur ticket pour les playoffs en s'imposant contre Arizona. Les Rams jouaient sans QB Jared Goff et son remplaçant QB John Wolford (22/38, 231 yards, 1 INT) a eu une mise en route plus que délicate avec une interception sur sa première passe. Les Cardinals ne se sont pas fait prier pour marquer dans la foulée (0-7). Il a fallu attendre la fin de la première mi-temps pour qu'une interception retournée pour touchdown de CB Troy Hill (5 placages, 1 INT, 1 TD) mette LAR devant au tableau d'affichage. Une solide défense et une paire de FGs ont fait le reste après la pause.

Arizona Cardinals (8-8)

Los Angeles Rams - Arizona : 18 - 7

Arizona manque les playoffs pour la cinquième année consécutive après sa défaite chez les Los Angeles Rams. QB Kyler Murray (8/11, 87 yards) a été limité par une blessure à la cheville et passé la majorité du match sur le banc. Les Cardinals ont ouvert le score après une interception sur le premier drive des Rams (7-0) mais QB Chris Streveler (11/16, 105 yards, 1 TD, 1 INT / 3 courses, 12 yards) n'a guère été inspiré après ce premier touchdown. Sa seule interception du match a été retournée pour touchdown et mis LAR sur orbite (7-12). Les Cardinals étaient privés de WR Larry Fitzgerald, blessé à l'aine, pour ce qui aurait pu être le dernier match de son éblouissante carrière.

San Francisco 49ers (6-10)

San Francisco - Seattle : 23 - 26

San Francisco a terminé la saison 2020 comme la saison 2019 : par une défaite. Seulement, cette fois, ce n'est pas au Super Bowl et les 49ers ne verront pas les playoffs cette année. SF menait pourtant à l'entame du dernier quart temps (16-6) mais QB C.J. Beathard (25/37, 273 yards, 1 TD / 3 courses, 10 yards) a perdu un fumble en sandwich entre deux touchdowns des Seahawks et les Niners ont perdu leur avantage au score et le match.

Le Tableau Des Playoffs

Conférence AFC

Bye : #1 Chiefs (14-2) 

#2 Bills (13-3) - #7 Colts (11-5)

#3 Steelers (12-4) - #6 Browns (11-5)

#4 Titans (11-5) - #5 Ravens (11-5)

Conférence NFC

Bye : #1 Packers (13-3)

#2 Saints (12-4) - #7 Bears (8-8)

#3 Seahawks (12-4) - #6 Rams (10-6)

#4 Washington (7-9) - #5 Buccaneers (11-5)

Articles liés
... chargement de la zone de commentaire ...

 J'aime penser que mes plus gros hits sont à la limite de l'agression avec violence.  – Jack Tatum

En VO :  I like to believe that my best hits border on felonious assault. 

Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !