NFL 2020Semaine 4

NFL 2020
NFL 2020 (Pickswise)
le 06/10/2020 à 06:09 par Blaise Collin

Pour ce qui restera officiellement comme « l’année du COVID-19 », FA examine la saison 2020 équipe par équipe.

AFC North

Pittsburgh Steelers (3-0)

Tennessee - Pittsburgh : remis

Match reporté entre Titans et Steelers pour cause de cas positifs à Tennessee.

Baltimore Ravens (3-1)

Washington - Baltimore : 17 - 31

Baltimore a bien réagi après sa défaite contre Kansas City en Semaine 3 (20-34) en allant s'imposer à Washington. Le MVP 2019 QB Lamar Jackson (14/21, 193 yards, 2 TD, 1 INT / 7 courses, 53 yards, 1 TD) a marqué au sol sur la plus longue course de sa carrière (50 yards) mais a aussi été intercepté à l'entrée de sa propre zone rouge, ce qui a donné trois points faciles à WTF. Les Ravens ont forcé un fumbleFumble
quand le porteur du ballon laisse échapper celui-ci par maladresse ou suite à un choc. Le ballon est alors à terre mais vivant et c'est la 1ère équipe qui le ramasse qui en prend la possession. Avec les interceptions, le fumble est la seconde façon de rendre le ballon à l'adversaire. Ensemble, ils constituent des Turnovers (pertes de balle). C'est souvent cette stat. qui décide de l'issue de la rencontre.
pour le dix-septième match consécutif, record NFL, ce qui a permis à Mark Ingram (8 courses, 34 yards, 1 TD) de marquer au sol deux jeux plus tard pour ouvrir le score (7-0).

Cleveland Browns (3-1)

Dallas - Cleveland : 38 - 49

Cleveland a perdu RB Nick Chubb (6 courses, 43 yards) sur blessure au premier quart temps, couru néanmoins pour 307 yards et trois touchdownsTouchdown (TD)
c'est l'essai qui vaut 6 points et qui peut être transformé au choix à 1 ou 2 points. Il suffit que le ballon pénètre dans la endzone. (pas besoin d'aplatir)
, ajouté autant de touchdowns dans les airs et les Browns sont 3-1 pour la première fois depuis 2001. WR Odell Beckham Jr. (2 courses, 73 yards, 1 TD / 5 réceptions, 81 yards, 2 TD) a négocié au mieux les sept ballons qu'il a eu dans les mains, marquant à trois reprises. 

Cincinnati Bengals (1-2-1)

Cincinnati - Jacksonville : 33 - 25

QB Joe Burrow (25/36, 1 TD, 1 INT / 4 courses, 11 yards) a obtenu sa première en victoire en carrière et est devenu le premier rookie de la NFL a passé pour plus de 300 yards lors de trois matchs consécutifs. La victoire s'est largement dessinée au troisième quart temps et deux touchdowns au sol de RB Joe Mixon (25 courses, 151 yards, 2 TD / 6 courses, 30 yards, 1 TD).

AFC South

Tennessee Titans (3-0)

Tennessee - Pittsburgh : remis

Match reporté entre Titans et Steelers pour cause de cas positifs à Tennessee.

Indianapolis Colts (3-1)

Chicago - Indianapolis : 11 - 19

Si l'on en croit les astres footballistiques, Donald Trump devrait retrouver son siège de Président des États-Unis le mois prochain. Lors de quatre précédentes confrontations entre Colts et Bears une année d'élection présidentielle, les victoires de Chicago (29-13 en 2008 et 41-21 en 2012) ont annoncé une victoire démocrate tandis que les victoires d'Indianapolis (41-10 en 2004 et 29-23 en 2016) ont produit un président républicain. La défense des Colts a fait le boulot en maintenant Chicago à trois petits points jusqu'à quatre-vingt-quinze secondes de la fin, une fois le match plié.

Jacksonville Jaguars (1-3)

Cincinnati - Jacksonville : 33 - 25

Jacksonville n'a pas démérité à Cincinnati et s'est montré plutôt honnête en attaque mise à part un peu reluisant 2/10 en conversion de troisième down. QBQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
Gardner Minshew II (27/40, 351 yards, 2 TD, 1 INT) et WR DJ Chark (8 réceptions, 95 yards, 2 TD) ont connecté deux fois pour six points mais La défense des Jaguars a accordé 505 yards (300 dans les airs et 205 au sol), un peu trop pour pouvoir prétendre à une victoire à Cincy.

Houston Texans (0-4)

Houston - Minnesota : 23 - 31

Houston n'a toujours pas remporté le moindre match cette année en s'inclinant à la maison contre Minnesota. C'est la première fois depuis 2008 que les Texans débutent une saison par quatre défaites. QB Deshaun Watson (20/33, 300 yards, 2 TD) et WR Will Fuller (6 réceptions, 108 yards, 1 TD) ont maintenu Houston dans la course jusqu'en milieu de troisième quart temps (16-17) mais les Texans ont alors lâchés prise. Le Head Coach Bill O"Brien n'a pas survécu à la défaite.

AFC East

Buffalo Bills (4-0)

Las Vegas - Buffalo : 23 - 30

Malgré une épaule affaiblie, QB Josh Allen (24/34, 288 yards, 2 TD / 3 courses, -1 yard, 1 TD) a marqué par trois fois à Las Vegas pour permettre à Buffalo de rester invaincu. C'est la première fois en douze ans que les Bills remportent leurs quatre premiers matchs.

New England Patriots (2-2)

Kansas City - New England : 26 - 10

Privés de QB Cam Newton, atteint de covid, les Patriots n'ont pas été aidés par leurs quarterbacks remplaçants. C'est tout d'abord QB Brian Hoyer (15/24, 130 yards, 1 INT) qui a concédé un sackSack
plaquage du QB dernière la ligne de scrimmage (perte de terrain).
en toute fin de première mi-temps alors que New England était en position d'égaliser sur field goalField Goal (FG)
coup de pied à 3 points effectué le plus souvent en 4ème tentative quand l'attaque a été bloquée. Il est joué depuis l'endroit où la dernière action c'est achevée. En cas de réussite c'est 3 points et engagement. En cas d'échec, la possession change de camp mais il y a deux possibilités : avant le snapSnap
signal de départ de l'action, quand le centre transmet la balle au QB.
, la balle était à l'intérieur des 20 yards, on replacera alors la balle sur la ligne des 20 yards ou elle était placée au-delà des 20 yards, on la replacera au même endroit.
(3-6). Il a ensuite perdu un fumble à 10 yards de l'en-but de Kansas City et, au lieu de se retrouver devant au tableau d'affichage, les Pats ont encaissé un touchdown sur le drive des Chiefs (3-13). QB Jarrett Stidham (5/13, 60 yards, 1 TD, 2 INT) a alors pris la relève et immédiatement ramené NE à trois points de KC (10-13) mais il a ensuite lancé deux interceptionsInterception
passe du QB rattrapée par un défenseur (un adversaire).
sur ses deux séries suivantes, la première retournée pour touchdown après une réception manquée de WR Julian Edelman (3 réceptions, 35 yards).

Miami Dolphins (1-3)

Miami - Seattle : 23 - 31

Miami n'a trouvé l'en-but des Seahawks qu'à moins de deux minutes du terme du match sur une course de QB Ryan Fitzpatrick (29/45, 315 yards, 2 INT / 6 courses, 47 yards, 1 TD) et les cinq field goals additionnels de K Jason Sanders (5/5 FG) n'ont pas été suffisant pour garder le rythme avec la seconde meilleure attaque de la ligue (35.5 points par match). Le quarterback des Dolphins a été leur meilleur coureur du match, ce qui n'est usuellement pas bon signe...

New York Jets (0-4)

New York Jets - Denver : 28 - 37

Malgré un touchdown de 46 yards à la course de QB Sam Darnold (23/42, 230 yards / 6 courses, 84 yards, 1 TD) digne des meilleurs running backsRunning Back (RB)
Terme générique qui englobe les HB et les FBFullback (FB)
coureur puissant et polyvalent. Il joue le rôle de bloqueur, de receveur et de bulldozer balle en main. Constitue avec les halfbacks (HB), les running backs (RB).
.
de la ligue et deux interceptions de CB 
Pierre Desir (8 placages, 2 INT, 1 TD) dont une retournée pour touchdown, les New York Jets se sont inclinés à Denver et enregistrent leur quatrième défaite de la saison. Les Jets ont commis onze pénalités pour 118 yards et ont eu du mal à protéger leur quarterback qui a mangé la poussière à six reprises et s'est blessé à l'épaule droite.

AFC West

Kansas City Chiefs (4-0)

Kansas City - New England : 26 - 10

Les champions en titre ont été un peu poussifs contre New England, ne marquant leur premier touchdown qu'en fin de troisième quart temps sur une réception de WR Tyreek Hill (4 réceptions, 64 yards, 1 TD). La seconde passe de touchdown de QB Patrick Mahomes II (19/29, 236 yards, 2 TD / 8 courses, 28 yards) a trouvé WR Mecole Hardman (4 réceptions, 27 yards, 1 TD) pour donner un peu d'air aux Chiefs (19-10) puis, onze secondes plus tard, S Tyrann Mathieu (4 placages, 1 INT, 1 TD) a scellé le sort de la rencontre sur une interception retournée pour touchdown.

Las Vegas Raiders (2-2)

Las Vegas - Buffalo : 23 - 30

Les Raiders n'ont toujours pas gagné dans leur beau stade de deux milliards de dollars de Las Vegas, la faute en partie à deux ballons perdus sur fumble par WR Darren Waller (9 réceptions, 88 yards) et QB Derek Carr (32/44, 311 yards, 2 TD / 4 courses, 20 yards) au quatrième quart temps alors que les Bills étaient encore à portée.

Los Angeles Chargers (1-3)

Tampa Bay - Los Angeles Chargers : 31 - 38

Malgré une honorable performance de QB Justin Herbert (20/25, 290 yards, 3 TD, 1 INT / 5 courses, 14 yards), les Chargers se sont inclinés à Tampa Bay malgré une avance de dix-sept points à l'approche de la pause (24-7). Cette avance a fondu comme neige au soleil au troisième quart temps au terme duquel Los Angeles a tout de même réussi à virer en tête (31-28) mais les dernières quinze minutes lui ont été fatales.

Denver Broncos (1-3)

New York Jets - Denver : 28 - 37

QB Brett Rypien (19/31, 242 yards, 2 TD, 3 INT), rookie en provenance de Boise State et neveu du MVP du Super Bowl XXVI, Mark Rypien, a débuté son premier match de la saison et mené Denver à son premier succès de la saison malgré trois interceptions dont une retournée pour touchdown. Les 2.5 sacks de LB Bradley Chubb (5 placages, 2.5 sacks) ont compensé ces pertes de balles. Le match a été serré et indécis jusqu'au milieu du dernier quart temps. Denver a alors repris l'avantage et le second touchdown de RB Melvin Gordon (23 courses, 107 yards, 2 TD / 2 réceptions, 11 yards) a scellé la victoire des Broncos à moins de deux minutes du terme du match.

NFC North

Green Bay Packers (4-0)

Green Bay - Atlanta : 30 - 16

Green Bay a pris la tête de sa division en signant contre Atlanta son quatrième succès en autant de matchs. QB Aaron Rodgers (27/33, 327 yards, 4 TD) a été égal à lui-même avec 20/20 à la passe pour ses RBs et TEs et quatre passes de touchdowns dont trois pour TE Robert Tonyan (6 réceptions, 98 yards, 3 TD). Le tight end des Packers est devenu le troisième à sa position dans l'histoire de la franchise à marquer à trois reprises.

Chicago Bears (3-1)

Chicago - Indianapolis : 11 - 17

Le seul touchdown de Chicago, marqué par WR Allen Robinson (7 réceptions, 101 yards, 2 TD) en-deçà des deux minutes, est arrivé bien trop tard contre Indianapolis et les Bears ont souffert leur premier revers de la saison dans leur antre de Soldier Field. Sur la série précédant le TD, QB Nick Foles (26/42, 249 yards, 1 TD, 1 INT) s'est fait intercepter aux portes de la zone rouge des Colts lors de la troisième incursion seulement des Bears dans le terrain adverse. L'attaque au sol de Chicago, jusque-là efficace (138 yards par match de moyenne sur les trois premiers matchs), n'a produit que 28 yards.

Detroit Lions (1-3)

Detroit - New Orleans : 29 - 35

Detroit a marqué deux touchdowns dans les cinq premières minutes du premier quart temps et deux touchdowns dans les cinq dernières minutes des troisième et quatrième quart temps mais les Lions en ont accordé cinq d'affilée entre ces quatre-là. Cela leur a été fatal et Detroit est désormais la seconde équipe de l'histoire de la NFL à perdre trois de ses quatre premiers matchs en ayant eu une avance d'au moins dix points au cours de chacun des matchs (17 points contre Chicago (23-27), 11 points à Green Bay (21-42) et 14 points à New Orleans).

Minnesota Vikings (1-3)

Houston - Minnesota : 23 - 31

Minnesota a signé son premier succès de la saison en s'imposant à Houston. QB Kirk Cousins (16/22, 260 yards, 1 TD) a rendu une bonne copie mais c'est surtout RB Dalvin Cook (27 courses, 130 yards, 2 TD) qui a permis de faire la différence en marquant les deux premiers touchdowns de son équipe.

NFC South

Tampa Bay Buccaneers (3-1)

Tampa Bay - Los Angeles Chargers : 38 - 31

QB Tom Brady () a signé son septième match à cinq touchdowns contre les Los Angeles Chargers en remontant un déficit de dix-sept points. C'est la trente-quatrième fois de sa carrière que le néo-quarterback des Bucs parvient à remonter un déficit d'au moins dix points et la quarante-six¡ème fois qu'il mène une série pour la gagne lors d'un dernier quart temps. TB était encore mené à l'issue du troisième quart temps mais son quarterback a renversé la situation. 

New Orleans Saints (2-2)

Detroit - New Orleans : 29 - 35

Mené de quatorze points en moins de cinq minutes, en partie à cause d'une interception de QB Drew Brees (19/25, 246 yards, 2 TD, 1 INT) sur sa première passe du match à 19 yards de son propre en-but, New Orleans a bien réagi en marquant trente-cinq points consécutivement avec notamment deux touchdowns du vétéran RB Latavius Murray (14 courses, 64 yards, 2 TD).

Carolina Panthers (2-2)

Carolina - Arizona : 31 - 21

Carolina a enchainé une seconde victoire d'affilée en disposant d'Arizona derrière une grosse performance de QB Teddy Bridgewater (26/37, 276 yards, 2 TD, 1 INT / 6 courses, 32 yards, 1 TD). Le quarterback des Panthers a notamment marqué le second touchdown de son équipe sur une course de dix-huit gardien fin de premier quart temps, son premier TD marqué au sol depuis une grave blessure au genou en 2016. 

Atlanta Falcons (0-4)

Green Bay - Atlanta : 30 - 16

Atlanta a démarré trop lentement à Green Bay avec trois 3&out en première mi-temps et un seul field goal pour répondre aux trois touchdowns des Packers (3-20). En seconde mi-temps, RB Todd Gurley (16 courses, 57 yards, 2 TD) a sonné le réveil de l'attaque des Falcons, qui ont perdu WR Julio Jones (4 réceptions, 32 yards) en cours de match, mais GB n'a pas levé le pied et conservé un avantage final.

NFC East

Philadelphia Eagles (1-2-1)

San Francisco - Philadelphia : 20 - 25

Philadlephia a signé sa première victoire de la saison et pris la tête de la NFC East en s'imposant à San Francisco. QB Carson Wentz (18/28, 193 yards, 1 TD, 1 INT / 7 courses, 37 yards, 1 TD) s'est bien rattrapé de sont interception en début de premier quart temps, sa septième de la saison, en marquant au sol puis dans les airs. LB Alex Singleton (2 placages, 1 INT, 1 TD) a parachevé le succès de Philly en retournant une interception pour touchdown en milieu de dernier quart temps.

Washington Football Team (1-3)

Washington - Baltimore : 17 - 31

Washington a fait jeu égal avec Baltimore dans la majorité des catégories statistiques d'équipe, concédant même une perte de balle de moins que les Ravens, mais s'est tout de même incliné à la maison. QB Dwayne Haskins (32/45, 314 yards / 3 courses, 3 yards, 1 TD) n'a pas commis de perte de balle après avoir lancé trois interceptions à Cleveland en Semaine 3 (20-34) mais WTF n'avait juste pas assez de punch pour mettre Baltimore en danger.

Dallas Cowboys (1-3)

Dallas - Cleveland : 38 - 49

QB Dak Prescott () a passé pour plus de 500 yards pour la première fois de sa carrière et est devenu le premier quarterback de la NFL a dépasser les 450 yards à la passe lors de trois matchs consécutifs mais cela n'a pas empêché Dallas de s'incliner à la maison contre Cleveland. La saison d´´bute mal pour le nouvel entraineur Mike McCarthy qui va rapidement devoir trouver une solution à la défense atroce des Cowboys. Aucune équipe jusqu'ici ne leur avait collé 307 yards au sol et les trois matchs consécutifs à plus de 38 points accordés sont la pire série en NFL depuis les Raiders en 2012. 

New York Giants (0-4)

Los Angeles Rams - New York Giants : 17 - 9

Menés 9-17 dans les dernières minutes du match, les New York Giants ont eu l'occasion de revenir au score mais QB Daniel Jones (23/36, 190 yards, 1 INT / 6 courses, 45 yards) a vu sa passe pour WR Damion Ratley  (3 réceptions, 34 yards) interceptée dans la zone rouge des Rams. Lors de leurs trois autres incursions dans les vingt derniers yards adverses, les visiteurs n'ont ramené que neuf points, ce qui s'est avéré être la différence avec leurs visiteurs du jour.

NFC West

Seattle Seahawks (4-0)

Miami - Seattle : 23 - 31

Pour la seconde fois seulement dans leur histoire, les Seattle Seahawks sont 4-0. La première fois, en 2013, ils avaient remporté leur seul Super Bowl. Avec trente-et-un points marqués au Hard Rock Stadium de Miami, ils ont marqué plus de trente points lors de leurs quatre premiers matchs (à Atlanta 38-25, New England 35-30, Dallas 38-31), une première depuis 2015. QB Russell Wilson (24/34, 360 yards, 2 TD, 1 INT) n'a pas lancé ses quatre touchdowns ou plus habituels mais RB Chris Carson (16 courses, 80 yards, 2 TD) a pris la relève au sol.

Los Angeles Rams (3-1)

Los Angeles Rams - New York Giants : 17 - 9

Les Los Angeles Rams ont remporté un match insipide contre les New York Giants marqué par la bagarre de fin de match entre WR Golden Tate (4 réceptions, 20 yards) et CB Jalen Ramsey (5 placages, 1.5 TFL), le père de ses deux neveux récemment divorcé de la soeur du receveur des Giants. QB Jared Goff (25/32, 200 yards, 1 TD) et l'attaque des Rams n'ont produit qu'un peu plus de la moitié de leur production offensive moyenne (240 yards contre 450 de moyenne) mais cela a suffi contre une attaque des Giants sans âme.

Arizona Cardinals (2-2)

Carolina - Arizona : 31 - 21

Arizona n'a jamais été dans la partie à Charlotte, se retrouvant mené après le premier drive de Carolina et ne parvenant jamais à combler son retard. QB Kyler Murray (24/31, 133 yards, 3 TD / 6 courses, 78 yards) a été limité à la passe malgré trois touchdowns et WR DeAndre Hopkins (7 réceptions, 41 yards), blessé au pied, n'a pas pesé sur la rencontre.

San Francisco 49ers (2-2)

San Francisco - Philadelphia : 20 - 25 

San Francisco s'est fait surprendre à domicile par Philadelphia en menant pourtant à l'entame du dernier quart temps (14-11). Mais QB Nick Mullens (18/26, 200 yards, 1 TD, 2 INT) a d'abord perdu un fumble, qui a permis aux Eagles de marquer sur la possession suivante, puis a lancé une interception retournée pour touchdown sur sa série suivante. QB C.J. Beathard (14/19, 138 yards) a alors remplacé le quarterback numéro 2 des 49ers et ramené son équipe à une possession de balle mais le mal était déjà fait.

Articles liés
... chargement de la zone de commentaire ...

 L'interview pré-draft la plus marquante que j'ai eu lors de mes 25 ans de carrière ? Russell Wilson. Et de loin.  – John Dorsey, GM des Chiefs

En VO :  The most impressive interview I've ever had in the last 25 years of doing this ? Russell Wilson. Wasn't even close. 

Citation réelle proposée par TD pour 10 Bzh. Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !