NFL 2020Semaine 3

NFL 2020
NFL 2020 (Pickswise)
le 29/09/2020 à 05:27 par Blaise Collin

Pour ce qui restera officiellement comme « l’année du COVID-19 », FA examine la saison 2020 équipe par équipe.

AFC North

Pittsburgh Steelers (3-0)

Pittsburgh - Houston : 28-21

Pittsburgh est resté invaincu en dominant Houston mais cela ne s'est pas fait sans une sérieux coup de collier défensif en seconde mi-temps qui a vu les Steelers coller un 11-0 aux Texans avec notamment un touchdownTouchdown (TD)
c'est l'essai qui vaut 6 points et qui peut être transformé au choix à 1 ou 2 points. Il suffit que le ballon pénètre dans la endzone. (pas besoin d'aplatir)
de RB James Conner (18 courses, 109 yards, 1 TD / 4 réceptions, 40 yards). LB T.J. Watt (4 placages, 2 TFL, 1 sackSack
plaquage du QB dernière la ligne de scrimmage (perte de terrain).
) et RB Derek Watt ont donc battu DE J.J. Watt  (4 placages) et remporté le troisième match de l'histoire de la NFL à mettre trois frères aux prises.

Baltimore Ravens (2-1)

Baltimore - Kansas City : 20 - 34

Pour la première fois de sa carrière, QB Lamar Jackson (15/28, 97 yards, 1 TD / 9 courses, 83 yards) n'a pas atteint la barre des cent yards à la passe et pour la troisième fois en trois matchs, il s'est incliné avec ses Baltimore Ravens contre les Kansas City Chiefs. Les Ravens ont marqué leur premier touchdown sur un retour de kick-off de 93 yards par WR Devin Duvernay (2 réceptions, 7 yards), le rookie de Texas, en réponse au second touchdown de KC en début de deuxième quart temps, mais ils n'ont guère rien produit de plus durant la rencontre. Baltimore a terminé la rencontre avec quasiment deux fois moins de premiers downs et yards offensifs que leurs vainqueurs du jour.

Cleveland Browns (2-1)

Cleveland - Washington : 34 - 20

Les Browns sont à plus de 50% de victoires pour la première fois depuis 2014. Cela vaut la peine de la répéter : les Browns sont à plus de 50% de victoires pour la première fois depuis 2014. QB Baker Mayfield (16/23, 156 yards, 2 TD) et RB Nick Chubb (19 courses, 108 yards, 2 TD) ont chacun marqué à deux reprises et les Browns ont pris le large au dernier quart temps (dix-sept points d'affilée) pour assurer le second succès en trois matchs de la franchise.

Cincinnati Bengals (0-2-1)

Philadelphia - Cincinnati : 23 -23 (OT)

QB Joe Burrow (31/44, 312 yards, 2 TD) n'a pas commis d'erreur à Philadelphie et trouvé à deux reprises WR Tee Higgins (5 réceptions, 40 yards, 2 TD), son adversaire de la dernière finale universitaire, pour touchdown mais cela n'a pas suffi à aller chercher une victoire à l'extérieur. Avec la balle en main et treize secondes à jouer en prolongation, le Head Coach Zac Taylor a décidé de na pas tenter le diable et des partager les points avec les Eagles.

AFC South

Tennessee Titans (3-0)

Minnesota - Tennessee : 30 - 31

Stephen Gostkowski (6/6 FG / 1/1 PATExtra Point
(PAT=Point After Touchdown) c'est la transformation du touchdown. Coup de pied à 1 point effectué face aux poteaux depuis les 2 yards (12 yards des poteaux).
) a battu son record de field goalsField Goal (FG)
coup de pied à 3 points effectué le plus souvent en 4ème tentative quand l'attaque a été bloquée. Il est joué depuis l'endroit où la dernière action c'est achevée. En cas de réussite c'est 3 points et engagement. En cas d'échec, la possession change de camp mais il y a deux possibilités : avant le snapSnap
signal de départ de l'action, quand le centre transmet la balle au QB.
, la balle était à l'intérieur des 20 yards, on replacera alors la balle sur la ligne des 20 yards ou elle était placée au-delà des 20 yards, on la replacera au même endroit.
en carrière avec six unités, aucun aussi important que le sixième qui a offert la victoire aux Titans à Minneapolis. Tennessee était mal embarquée dans le match, menée de douze points en milieu de troisième quart temps avant que RB Derrick Henry (26 courses, 119 yards, 2 TD) ne marque à deux reprises pour mettre les Titans devant (25-24). Les Vikings parviendront à reprendre l'avantage avant que le kicker vedette des visiteurs ne leur règle leur affaire. Tennessee est 3-0 pour la première dois depuis 2008.

Indianapolis Colts (2-1)

Indianapolis - New York Jets : 36 - 7

Après-midi tranquille pour Indianapolis qui a profité de la venue des Jets pour remporter son deuxième succès de la saison. QB Philip Rivers (17/21, 217 yards, 1 TD) n'a marqué qu'un seul touchdown mais ce 400ème de sa carrière le place à la sixième place des quarterbacks NFL (Drew Brees 553, Tom Brady 547, Peyton Manning 539, Brett Favre 508, Dan Marino 420). Indy a surtout gagné avec sa défense, tout d'abord en n'accordant que 260 yards et 7 points mais surtout en marquant par deux fois sur interceptionInterception
passe du QBQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
rattrapée par un défenseur (un adversaire).
par CB Xavier Rhodes (1 placage, 2 INT, 1 TD) et CB T.J. Carrie (4 placages, 2 TFL, 1 INT, 1 TD). C'est la première fois depuis 1970 que les Colts marquent deux fois sur interception, déjà face aux Jets à l'époque.

Jacksonville Jaguars (1-2)

Jacksonville - Miami : 13 - 31

QB Gardner Minshew II (30/42, 275 yards, 1 INT / 3 courses, 22 yards) a été trop imprudent avec le ballon (un fumbleFumble
quand le porteur du ballon laisse échapper celui-ci par maladresse ou suite à un choc. Le ballon est alors à terre mais vivant et c'est la 1ère équipe qui le ramasse qui en prend la possession. Avec les interceptions, le fumble est la seconde façon de rendre le ballon à l'adversaire. Ensemble, ils constituent des Turnovers (pertes de balle). C'est souvent cette stat. qui décide de l'issue de la rencontre.
perdu et une interception) pour sortir Jacksonville du bourbier dans lequel les Jaguars se sont rapidement empêtrés. Menés 0-14 à l'issue du premier quart temps puis 7-21 à la mi-temps, les Jags n'ont pas réussi à renverser la vapeur malgré un grand match de leur rookie d'Illinois State RBRunning Back (RB)
Terme générique qui englobe les HB et les FBFullback (FB)
coureur puissant et polyvalent. Il joue le rôle de bloqueur, de receveur et de bulldozer balle en main. Constitue avec les halfbacks (HB), les running backs (RB).
.
James Robinson (11 courses, 46 yards, 2 TD / 6 réceptions, 83 yards).

Houston Texans (0-3)

Pittsburgh - Houston : 28 - 21

Houston est toujours sans victoire après une nouvelle défaite à Pittsburgh. Les Texans menaient pourtant à la mi-temps (21-17) grâce notamment au second touchdown de QB Deshaun Watson (19/27, 264 yards, 2 TD, 1 INT) à une trentaine de seconde de la mi-temps. Mais les visiteurs ont été muets après la pause et une interception de leur quarterback a mis les Steelers en position pour reprendre l'avantage au score et le conserver jusqu'au terme du match.

AFC East

Buffalo Bills (3-0)

Buffalo - Los Angeles Rams : 35 - 32

Les Bills sont passés à deux doigts de la catastrophe en gaspillant une avance de vingt-cinq points (3-28) avant de reprendre l'avantage définitif à quinze secondes de la fin du match. Ce drive victorieux aurait pu, lui aussi, tourner mal quand QB Josh Allen (24/33, 311 yards, 4 TD, 1 INT / 4 courses, 8 yards, 1 TD), qui en l'espace de trois séries venait de se faire intercepter et de perdre un fumble, a été pénalisé pour facemask alors qu'il essayait d'éviter un sack. Buffalo s'est alors vu accorder une généreuse interférence de passe qui lui a permis de marquer ce touchdown de la victoire par TE Tyler Kroft (4 réceptions, 24 yards, 2 TD), son second de la journée.  

New England Patriots (2-1)

New England - Las Vegas : 36 - 20

Bill Belichik a atteint la barre de 275 victoires en saison régulière de NFL, troisième derrière Don Shula (328) et George Halas (318). Il doit celle contre les Raiders en grande partie à RB Rex Burkhead (6 courses, 49 yards, 2 TD / 7 réceptions, 49 yards, 1 TD) qui a marqué tous les touchdowns de son équipe.

Miami Dolphins (1-2)

Jacksonville - Miami : 13 - 31

QB Ryan Fitzpatrick (18/20, 160 yards, 2 TD / 7 courses, 38 yards, 1 TD) a débuté la rencontre de Miami à Jacksonville par douze passes consécutives, record de sa longue carrière NFL(16ème saison). Les Dolphins ont marqué sept points sur chacun de leurs trois premières séries pour la première fois depuis 2011, en route pour une victoire chez l'un des leurs voisins floridiens. La performance est d'autant plus rare pour Miami, que c'est sa première victoire par plus de dix points lors de ses 39 dernières rencontres (14V - 25D). 

New York Jets (0-3)

Indianapolis - New York Jets : 36 - 7

Les Jets ont la pire attaque de la ligue après trois matchs (12.0 points par match) et ont encaissé autant de points en un match à Indianapolis qu'ils en ont marqué en trois. Difficile dans ces conditions d'espérer remporter leur premier succès de l'année. QB Sam Darnold (17/29, 168 yards, 1 TD, 3 INT / 5 courses, 20 yards) a vécu un cauchemar avec trois interceptions dont deux retournées pour touchdown et un sack dans son propre en-but pour un safetySafety
Signifie deux choses différentes :
1- c'est le plaquage du porteur du ballon dans sa propre zone d'en-but. Cela rapporte 2 points à l'équipe qui l'effectue et elle récupère la possession du ballon. L'équipe victime du safety va alors dégager depuis ses 20 yards au moyen d'un botté façon puntPunt
action utilisée en 4ème tentative et x yards à parcourir. Plutôt que de tenter les x yards, l'attaque choisit de botter le plus loin possible pour faire reculer son adversaire.
.
2- c'est un poste en défense. Le safety est en quelque sorte le dernier rempart. Il tient en quelque sorte le rôle d'un libéro en football européen.
des Colts. 

AFC West

Kansas City Chiefs (3-0)

Baltimore - Kansas City : 34 - 20

Les Chiefs sont sortis victorieux de leur duel au sommet contre les Baltimore Ravens avec une performance étincelante de QB Patrick Mahomes II (31/42, 385 yards, 4 TD / 4 courses, 26 yards, 1 TD) qui a atteint dix mille yards à la passe pour son trente quatrième match, record NFL. La défense des Chiefs a produit quatre sacks sur le MVP 2019, Lamar Jackson, et contenu les Ravens à 228 yards offensifs au total.

Las Vegas Raiders (2-1)

New England - Las Vegas : 20 - 36

Las Vegas a perdu son premier match de la saison à New England en étant distancé par les Patriots en seconde mi-temps. QB Derek Carr (24/32, 261 yards 2 TD / 2 courses, 10 yards) a perdu deux fumbles dont l'un a mené à trois points pour les Pats. Les Raiders terminent la rencontre avec des statistiques globalement comparables à celles de NE mais seulement la moitié des points au tableau d'affichage final. 

Los Angeles Chargers (1-2)

Los Angeles Chargers - Carolina : 16 - 21

En l'absence de QB Tyrod Taylor, toujours blessé, QB Justin Herbert (35/49, 330 yards, 1 TD, 1 INT / 3 courses, 15 yards) n'a encore pas réussi à remporter son premier match NFL malgré une seconde performance à plus de 300 yards. Malheureusement pour le rookie, une nouvelle interception et un fumble perdu ont été payé par deux field goals de Carolina. Deux autres fumbles perdus par LAC ont respectivement mené à un touchdown des Panthers et mis un terme au match alors que les Chargers drivaient pour la gagne. 

Denver Broncos (0-3)

Denver - Tampa Bay : 10 - 28

Denver a signé QB Blake Bortles la semaine dernière pour pallier la blessure de QB Drew Lock mais c'est QB Jeff Driskel (17/30, 176 yards, 1 TD, 1 INT) qui a débuté la rencontre contre Tampa Bay et c'est QB Brett Rypien (8/9, 53 yards, 1 INT) qui l'a remplacé au quatrième quart temps. Les deux quarterbacks ont chacun lancé une interception. Les 5700 fans des Broncos ont au moins eu du divertissement dans les tribunes qui comptaient 1800 silhouettes en carton des personnages de South Park, tous masqués.

NFC North

Chicago Bears (3-0)

Atlanta - Chicago : 26 - 30

QB Mitchell Trubisky (13/22, 128 yards, 1 TD, 1 INT / 1 course, 45 yards) a été remplacé en début de seconde mi-temps après une interception et alors que Chicago était mené de seize points (10-26) et c'est QB Nick Foles (16/29, 188 yards, 3 TD, 1 INT) qui, malgré une interception sur sa première série, a sauvé le match à Atlanta pour les Bears (30-26) avec trois touchdowns dans le dernier quart temps. 

Green Bay Packers (3-0)

New Orleans - Green Bay : 30 - 37

La meilleur attaque de la ligue (40.7 points par match) n'a pas été loin d'atteindre à nouveau la barre des quarante points mais QB Aaron Rodgers (21/32, 283 yards, 3 TD / 2 courses, 12 yards) se contentera de la victoire, qui laisse Green Bay invaincu cette saison. En l'absence de WR Davante Adams, blessé, WR Allen Lazard  (6 réceptions, 146 yards, 1 TD) a pris la relève. Menés à la mi-temps (13-17), les Packers ont mis le turbo au retour des vestiaires pour ne plus regarder derrière. 

Detroit Lions (1-2)

Arizona - Detroit : 23 - 26

Detroit a mis fin à une série de onze défaites de rang à cheval sur 2019 et 2020 en s'imposant de peu à Arizona. Il aura fallu deux field goals de K Matt Prater (4/4 FG / 2/2 PAT) au quatrième quart temps, dont un à expiration de l'horloge, pour arracher ce succès. Il aura également fallu une solide performance défensive et trois interceptions pour l'emporter dans le désert.

Minnesota Vikings (0-3)

Minnesota - Tennessee : 30 - 31

Minnesota entame sa pire saison depuis 2013 avec une troisième défaite de rang. Un field goal manqué de K Dan Bailey (1/2 FG / 3/3 PAT) aura finalement coûté cher mais QB Kirk Cousins (16/27, 251 yards, 3 TD, 2 INT / 2 courses, 14 yards) n'est pas exempt de tout reproche avec deux ballons perdus. Menés d'un point à un peu moins de deux minutes du terme du match, les Vikings ont eu la balle en main pour essayer d'arracher leur première victoire de la saison mais le quarterback des Vikes s'est fait intercepté sur une longue passe à destination de WR Adam Thielen (3 réceptions, 29 yards, 1 TD). Seule consolation pour Minnesota, leur premier tour de Draft 2020 WR Justin Jefferson (7 réceptions, 175 yards, 1 TD) continue d'être une cible aussi fiable qu'à LSU.

NFC South

Tampa Bay Buccaneers (2-1)

Denver - Tampa Bay : 10 - 28

QB Tom Brady (25/38, 297 yards, 3 TD) a connecté avec les deux receveurs vedettes de son équipe, WR Chris Godwin (5 réceptions, 64 yards, 1 TD) et WR Mike Evans (2 réceptions, 2 yards, 2 TD), mais aussi avec son tight end préféré, TE Rob Gronkowski (6 réceptions, 48 yards) et les Buccaneers se sont facilement imposé à High Mile City. Avec ce succès à Denver, il n'y a plus d'équipes NFL contre lesquelles Tom Brady a un pourcentage de victoires inférieur à 50%.

New Orleans Saints (1-2)

New Orleans - Green Bay : 30 - 37

Tous les efforts de WR Alvin Kamara (6 courses, 58 yards / 13 réceptions, 139 yards, 2 TD) n'ont pas suffi à empêcher Green Bay de s'imposer dans le Bayou. Les deux équipes ont terminé avec des statistiques incroyablement proches (Jeux : 58-59 / Yards offensifs : 397-369 / Yards à la passe : 277-271 / Premiers downs : 21-24 / Conversion en troisième tentative : 5/11 - 5/11 / Possession : 28 minutes - 32 minutes). La différence s'est peut-être faite aux pénalités, 83 yards contre NO et seulement 10 yards contre GB. 

Carolina Panthers (1-2)

Los Angeles Chargers - Carolina : 16 - 21

Bien que privé de RB Christian McCaffrey, Matt Rhule a célébré sa première victoire en tant que Head Coach NFL grâce à une grosse performance défensive des Panthers à Los Angeles. Carolina a forcé quatre pertes de balles adverses et les a convertis en douze points.

Atlanta Falcons (0-3)

Atlanta - Chicago : 26 - 30

Les Falcons menaient 26-10 contre les Bears avec moins d'une demi quart temps à jouer et, comme la semaine passée à Dallas (39-40), Atlanta n'a pas su conserver son avantage. C'est la première fois dans l'histoire de la NFL qu'une équipe perd deux matchs d'affilé dans lesquelles elle menait de plus de quinze points dans le dernier quart temps. QB Matt Ryan (19/38, 238 yards, 1 TD, 1 INT) a eu un dernier drive pour tenter d'arracher la victoire mais il s'est fait intercepté par S Tashaun Gipson (6 placages, 1 INT).

NFC East

Washington Football Team (1-2)

Cleveland - Washington : 34 - 20

DE Chase Young, le rookie sensation d'Ohio State, n'a pas été à la fête pour son retour sur les terres de ses exploits universitaire puisqu'il est sorti sur blessure au second quart temps. Il n'aura donc pas eu le temps de peser sur la rencontre que Washington a laissé échapper au dernier quart temps en accordant dix-sept points consécutifs aux Browns. QB Dwayne Haskins (21/37, 224 yards, 2 TD, 3 INT) n'a pas été à la fête non plus en se faisant intercepté et en perdant un fumble dans ce dernier quart temps crucial. Ses quatre balles perdues, sur cinq au total pour WFT, ont précipité la défaite des siens.

Dallas Cowboys (1-2)

Seattle - Dallas : 38 - 31

QB Dak Prescott (37/57, 472 yards, 3 TD, 2 INT / 6 courses, 26 yards) a bombardé le secondaire de Seattle mais aussi lancé deux interceptions cruciales et perdu un fumble qui ont privé les Cowboys d'une victoire possible dans le Pacific Northwest. La première interception, à moins d'une minute de la pause, a rendu la balle aux Seahawks à 34 yards de l'en-but de Dallas. Le fumble, sur le premier jeu de la seconde mi-temps, a placé les Hawks encore plus près. Dans les deux cas, Seattle a converti les opportunités pour quatorze points. Quant à la seconde interception, elle est intervenue dans la end-zone des Seahawks sur le dernier drive des Cowboys.

Philadelphia Eagles (0-2-1)

Philadelphia - Cincinnati : 23 - 23 (OT)

Le Lincoln Financial Field était vide pour la venue de Cincinnati et les Eagles peuvent remercier le covid pour avoir évité une bronca de mécontentement lorsque les locaux ont punté plutôt que de tenter un field goal de 64 yards à dix-neuf secondes de la fin de la prolongation. Les Eagles étaient en position pour tenter un FG de 59 yards et tenter d'arracher la victoire mais un faux départ les a fait reculer de cinq yards. Frileux, le staff a décidé de ne pas prendre le risque de rendre le ballon aux Bengals au milieu du terrain. Un point de perdu mais peut-être aussi un point de gagné puisqu'il a fallu un plongeon de QB Carson Wentz (29/47, 225 yards, 1 TD, 2 INT / 9 courses, 65 yards, 1 TD) à vingt-et-une seconde de la fin du temps réglementaire pour que les Eagles égalisent. Les deux interceptions du quarterback de Philly n'ont pas aidé, la seconde menant à un court field goal de Cincy. L'histoire retiendra son 100ème TD marqué lors de son 59ème match, soit dix-huit matchs de mieux que Donovan McNabb.

New York Giants (0-3)

New York Giants - San Francisco : 9 - 36

Grâce à leurs neuf points contre San Francisco, les Giants ont abandonné leur statistique peu enviable de plus faible attaque de la NFL (14.5 points par match avant la rencontre) à leurs voisins des Jets. C'est peut-être la seule consolation d'un match qui n'a rien produit de bon offensivement avec une interception de QB Daniel Jones (17/32, 179 yards, 1 INT / 5 courses, 49 yards) et quatre fumbles dont deux perdus. RB Devonta Freeman (5 courses, 10 yards), appelé en remplacement de RB Saquon Barkley, a été peu en vue.

NFC West

Seattle Seahawks (3-0)

Seattle - Dallas : 38 - 31

QB Russell Wilson (27/40, 315 yards, 5 TD / 6 courses, 22 yards) a passé une bonne après-midi avec, non seulement une victoire contre Dallas, mais aussi quelques records : le quarterback des Seahawks est le premier de l'histoire de la NFL à avoir au moins quatre touchdowns lors de chacun de ses trois premiers matchs de la saison et ses quatorze touchdowns sur la même période dépassent d'une unité l'ancien record NFL détenu par Patrick Mahomes II.

Arizona Cardinals (2-1)

Arizona - Detroit : 23 - 26

Arizona a gâché une bonne occasion de rester invaincue en s'inclinant à domicile contre les Detroit Lions. QB Kyler Murray (23/35, 270 yards, 2 TD, 3 INT / 5 courses, 29 yards, 1 TD) a marqué par trois fois mais il a aussi lancé trois interceptions. Deux de ses passes ont été réceptionnées par WR Andy Isabella (4 réceptions, 47 yards, 2 TD) mais WR DeAndre Hopkins (10 réceptions, 137 yards) a été le receveur le plus prolifique de la soirée, et de loin.

Los Angeles Rams (2-1)

Buffalo - Los Angeles Rams : 35 - 32

QB Jared Goff (23/32, 321 yards, 2 TD, 1 INT / 2 courses, 4 yards, 1 TD) a sonné la charge pour les Rams à Buffalo alors que les visiteurs étaient tombés dans le trou (3-28 en milieu de troisième quart temps). Les visiteurs ont marqué vingt-neuf points d'affilée pour prendre l'avantage à quatre minutes de la fin du match, mais c'était trop de temps laissé à l'horloge pour leurs hôtes du jour qui ont trouvé les ressources (et un peu d'aide de l'arbitrage) pour renverser la vapeur pour priver LAR du troisième plus gros come-back de l'histoire de la NFL. Les deux sacks et le fumble forcé et recouvert de DE Aaron Donald (6 placages, 2 sacks) n'auront pas suffi...

San Francisco 49ers (2-1)

New York Giants - San Francisco : 9 - 36

San Francisco s'est offert une promenade de santé à New York. En l'absence sur blessure de QB Jimmy Garoppolo, QB Nick Mullens  (25/36, 343 yards, 1 TD) était à nouveau aux commandes et il n'a pas eu besoin de RB Raheem Mostert ou TE George Kittle pour faire ronronner l'attaque des 49ers. En défense, DE Nick Bosa et DE Solomon Thomas étaient aussi absent, tout comme CB Ahkello Witherspoon et LBLinebacker (LB)
joueur de la défense polyvalent qui constitue le 2ème rideau défensive.
Dre Greenlaw. Tout cela n'a pas empêché de marquer sur sept de ses huit premières possessions pour ce qui restera sans doute son match le plus facile de la saison. 

Articles liés
... chargement de la zone de commentaire ...

 Lance moi cette fichue balle !  – Keyshawn Johnson

En VO :  Throw me the damn ball ! 

Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !