Bataille dans la Baie – Regard croisé Niners/RaidersSemaine 9

Niners vs Raiders
Niners vs Raiders (Jed Jacobsohn, Getty Images)
le 06/11/2018 à 07:40 par Blaise Collin
Mise à jour du 06/11/2018 à 07:36

Pour la saison 2018 de NFL, FA vous propose une plongée dans la Baie de San Francisco et un regard croisé sur les deux équipes NFL de Californie du Nord : San Francisco 49ers et Oakland Raiders. Retour sur la Semaine 9 !

San Francisco remporte le Toilet Bowl

Une victoire et six défaites pour les Oakland Raiders, troisième pire record de la NFL. Une victoire et sept défaites pour les San Francisco 49ers, pire record de la NFL. La confrontation entre les deux équipes de la Baie a été judicieusement, et à raison, baptisée "Toilet Bowl" par la presse américaine.

Raiders Nation
Raiders Nation (Van Tran Ngoc, footballamericain.com)

Sur le terrain, la vingt-neuvième attaque de la ligue (Oakland), privée de Marshawn Lynch, affronte la dix-huitième (SF) mais les hôtes ont laissé sur le banc QB C.J. Beathard, blessé au poignet. C'est donc QB Nick Mullens qui débute la rencontre et son tout premier match NFL. En défense, les Raiders sont vingtièmes de la ligue, les Niners trente-et-unièmes et sans LBLinebacker (LB)
joueur de la défense polyvalent qui constitue le 2ème rideau défensive.
Reuben Foster.

Mais, qu'importent toutes ces statistiques, ce match entre les ennemis de la Baie est le dernier entre les voisins San Francisco et Oakland, épilogue d'une histoire vieille de près de cinquante ans. La prochaine rencontre entre les rivaux pourrait être à Las Vegas, prochain lieu de villégiature des Raiders.

Jon Gruden tout sourire
Jon Gruden tout sourire (Van Tran Ngoc, foo)

Le match débute sur une note amusante (ou alarmante ?) avec P Bradley Pinion qui place le ballon sur la ligne des 30 yards au lieu des 35.

Sur son premier drive, Oakland réalise quelques gros gains à la passe et à la course (quatre jeux de plus de dix yards) avant que la défense des 49ers ne prenne la mesure de l'attaque des Raiders et ne concède finalement qu'un field goalField Goal (FG)
coup de pied à 3 points effectué le plus souvent en 4ème tentative quand l'attaque a été bloquée. Il est joué depuis l'endroit où la dernière action c'est achevée. En cas de réussite c'est 3 points et engagement. En cas d'échec, la possession change de camp mais il y a deux possibilités : avant le snapSnap
signal de départ de l'action, quand le centre transmet la balle au QB.
, la balle était à l'intérieur des 20 yards, on replacera alors la balle sur la ligne des 20 yards ou elle était placée au-delà des 20 yards, on la replacera au même endroit.
[0-3].

Catch de Jordy Nelson
Catch de Jordy Nelson (Van Tran Ngoc, footballamericain.com)

L'escouade offensive des Niners répond alors du tac-au-tac avec également quatre jeux de plus de dix yards sur un drive conclu par un touchdownTouchdown (TD)
c'est l'essai qui vaut 6 points et qui peut être transformé au choix à 1 ou 2 points. Il suffit que le ballon pénètre dans la endzone. (pas besoin d'aplatir)
de 24 yards de WR Pierre Garcon (3 réceptions, 56 yards, 1 TD), laissé tout seul dix mètres derrière le secondaire des Raiders [7-3].

Nick Mullens (16/22, 262 yards, 3 TD ) est tout à son aise dans cette première mi-temps et offre à WR Kendrick Bourne (2 réceptions, 6 yards, 1 TD) le deuxième TD de la partie pour SF en autant de drives [14-3], après un premier puntPunt
action utilisée en 4ème tentative et x yards à parcourir. Plutôt que de tenter les x yards, l'attaque choisit de botter le plus loin possible pour faire reculer son adversaire.
d'Oakland.

Nick Mullens aux commandes
Nick Mullens aux commandes (Van Tran Ngoc, footballamericain.com)

Raiders et Niners échangent alors quelques punts, avec au passage deux sacksSack
plaquage du QB dernière la ligne de scrimmage (perte de terrain).
sur QB Derek Carr (16/21, 171 yards).

DeForest Buckner célèbre un sack
DeForest Buckner célèbre un sack (Van Tran Ngoc, footballamericain.com)

Dekoda Watson après un sack
Dekoda Watson après un sack (Van Tran Ngoc, footballamericain.com)

Matt Breida plaqué
Matt Breida plaqué (Van Tran Ngoc, footballamericain.com)

Alors que l'on s'achemine tranquillement vers la pause, WR Richie James (2 réceptions, 60 yards) réceptionne une passe de 53 yards qui réveille le stade et amène SF aux portes de la red zone d'Oakland. L'occasion pour PK Robbie Gould (2/2) de marquer trois points de plus et d'envoyer son équipe au vestiaire avec une confortable avance [17-3].

Richie James Jr échappe à la défense des Raiders
Richie James Jr échappe à la défense des Raiders (Van Tran Ngoc, footballamericain.com)

La mi-temps permet aux fans de se réjouir un peu plus avec la cérémonie de remise de sa bague de Hall of Famer à Terrelle Owens, drfaté par les 49ers en 1996 et membre de l'équipe jusqu'en 2003.

Terrell Owens reçoit sa bague du Hall of Fame
Terrell Owens reçoit sa bague du Hall of Fame (Van Tran Ngoc, footballamericain.com)
 

De retour des vestiaires, San Francisco repart sur les mêmes bases avec un gros jeu (passe de 71 yards) de Nick Mullens pour TE George Kittle (4 réceptions, 108 yards, 1 TD) suivi d'un nouveau TD du troisième quarterback des Niners pour son tight-end [24-3].

Jason Cabinda au plaquage sur George Kittle
Jason Cabinda au plaquage sur George Kittle (Van Tran Ngoc, footballamericain.com)

Oakland reprend également ses mêmes (mauvaises) habitudes, accordant un nouveau sack sur Derek Carr avec un quatrième punt à la clé. C'est le moment choisi par SF pour réveiller son jeu au sol et enfoncer un peu plus les visiteurs du soir avec un TD de 52 yards de RB Raheem Mostert (7 courses, 86 yards, 1 TD) [31-3]. Malheureusement, le coureur des Niners se cassera le bras quelques jeux plus tard et manquera le reste de la saison.

Raheem Mostert en action
Raheem Mostert en action (Van Tran Ngoc, footballamericain.com)

Et quand tout va mal, tout va mal pour Oakland qui place un FG sur le montant gauche des poteaux en début de dernier quart temps suite à..., bien deviné, un sack sur Derek Carr...

Derek Carr scramble
Derek Carr scramble (Van Tran Ngoc, footballamericain.com)

Lequel est finalement remplacé par QB AJ McCarron (1/3, 8 yards) dont les trois premiers snaps sont trois hand-offs. Oakland a clairement abandonné l'idée de revenir dans la partie en misant uniquement sur son jeu au sol. Pour ne rien arranger, les Raiders ne convertissent pas un QBQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
sneak sur quatrième tentative et rendent la balle aux Niners sur leur propre ligne des 29 yards. Ces derniers en profitent pour saler un peu plus l'addition [34-3].

Nick Mullens pour Matt Breida
Nick Mullens pour Matt Breida (Van Tran Ngoc, footballamericain.com)

Curieusement, Oakland, dont l'attaque peine toujours, choisi de punter sur quatrième tentative dans le camp des 49ers sur leur dernier drive. Constat d'impuissance et cuisante défaite qui laisse le Head Coach Jon Gruden avec la mine des mauvais jours au dernier tic de l'horloge.

San Francisco remporte donc cette bataille de la Baie derrière la brillante prestation de son QB remplaçant du remplaçant. SF a entamé la rencontre avec la vingt-troisième défense contre la passe de la NFL mais Oakland n'a que rarement attaqué le secondaire de San Francisco et ce malgré son large retard au tableau d'affichage. Le changement de quarterback en seconde période est symptomatique d'un malaise avec le jeu aérien dans lequel Derek Carr ne semble pas dans ses crampons. Les sept sacks subis dans le match n'aident certainement pas à jouer avec confiance.

Richard Sherman fête la victoire
Richard Sherman fête la victoire (Van Tran Ngoc, footballamericain.com)

De l'autre côté, Nick Mullens, l'homme qui a éclipsé les records de Brett Favre à Southern Miss, a été quasiment parfait. Son QBR est le plus élevé dans un premier match pour un quarterback avec au moins quinze passes depuis 1970.

Nick Mullens au micro d'Erin Andrews
Nick Mullens au micro d'Erin Andrews (Van Tran Ngoc, footballamericain.com)

Si les Raiders cherchent encore des multitudes de réponses au demi-milliard de question qui doivent trotter dans la tête de Jon Gruden, les Niners semblent avoir trouvé une solution de remplacement adéquate en attendant le retour de Jimmy Garoppolo. Même avec un sauveur aux commandes, il faudrait un miracle pour que SF atteigne les playoffs. Il faudra, tout comme pour Oakland, miser sur la prochaine draft pour jouer à nouveau les premiers rôles.

Kurt Warner et Michael Irvin sur le plateau du Thursday Night
Kurt Warner et Michael Irvin sur le plateau du Thursday Night (Van Tran Ngoc, footballamericain.com)

Bilan

San Francisco 49ers : 2V - 7D

Prochain match : New York Giants

Oakland Raiders : 1V - 7D

Prochain match : Los Angeles Chargers

... chargement de la zone de commentaire ...

 Si Marc Bulger lance une interception dans un stade Sun Devil vide de tout spectateur, est-ce encore une interception ?  – Jeff Gordon, journaliste au Saint-Louis Post suite à un match face aux Cardinals

En VO :  If Marc Bulger throws an interception in Sun Devil Stadium and nobody is there to see it, is it still an interception ? 

Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !