Bataille dans la Baie – Regard croisé Niners/RaidersSemaine 2

Niners vs Raiders
Niners vs Raiders (Jed Jacobsohn, Getty Images)
le 19/09/2018 à 03:30 par Blaise Collin

Pour la saison 2018 de NFL, FA vous propose une plongée dans la Baie de San Francisco et un regard croisé sur les deux équipes NFL de Californie du Nord : San Francisco 49ers et Oakland Raiders. Retour sur la Semaine 2 !

Destins contraires pour les résidents de Californie du Nord. Alors que San Francisco est parvenu à gérer (miraculeusement ?) sa fin de match pour s'imposer contre Detroit (30-27), Oakland s'est à nouveau effondré en seconde mi-temps et s'est fait remonté et battre sur le fil à Denver (19-20).

Premier succès pour SF

Il s'en est fallu de peu pour que San Francisco laisse échapper son premier succès de la saison. Avec trois points d'avance à 2:15 de la fin du temps réglementaire, une passe de QB Jimmy Garoppolo (18/26, 206 yards, 2 TD) vers RB Matt Breida (11 courses, 138 yards, 1 TD / 3 réceptions, 21 yards) a malencontreusement terminé son vol dans les mains de S Tracy Walker. L'interception et la remontée de 37 yards du SafetySafety
Signifie deux choses différentes :
1- c'est le plaquage du porteur du ballon dans sa propre zone d'en-but. Cela rapporte 2 points à l'équipe qui l'effectue et elle récupère la possession du ballon. L'équipe victime du safety va alors dégager depuis ses 20 yards au moyen d'un botté façon puntPunt
action utilisée en 4ème tentative et x yards à parcourir. Plutôt que de tenter les x yards, l'attaque choisit de botter le plus loin possible pour faire reculer son adversaire.
.
2- c'est un poste en défense. Le safety est en quelque sorte le dernier rempart. Il tient en quelque sorte le rôle d'un libéro en football européen.
des Lions jusqu'aux 7 yards des 49ers ont été annulées pour un holding défensif de CB Quandre Diggs sur TE George Kittle à l'opposé du terrain, ce qui a permis aux Niners de finalement se dégager sur punt et de sceller leur courte victoire.

Les choses auraient toutefois pu se dérouler plus simplement pour San Francisco si leur quarterback n'avait pas passé la moitié du match le nez dans la pelouse du Levi's Stadium. Sur sa trentaine de drop-backs, huit se sont ponctués par un QBQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
hit et six par un sackSack
plaquage du QB dernière la ligne de scrimmage (perte de terrain).
. La moitié de ces sacks a eu lieu dans la end-zone des Lions, ce qui a permis à PK Robbie Gould de terminer avec un parfait 3/3 au FGField Goal (FG)
coup de pied à 3 points effectué le plus souvent en 4ème tentative quand l'attaque a été bloquée. Il est joué depuis l'endroit où la dernière action c'est achevée. En cas de réussite c'est 3 points et engagement. En cas d'échec, la possession change de camp mais il y a deux possibilités : avant le snapSnap
signal de départ de l'action, quand le centre transmet la balle au QB.
, la balle était à l'intérieur des 20 yards, on replacera alors la balle sur la ligne des 20 yards ou elle était placée au-delà des 20 yards, on la replacera au même endroit.
, mais ce sont potentiellement 12 points qui se sont envolés.

Après une première mi-temps équilibrée (13-10 pour SF), le match est reparti sur les chapeaux de roue avec un retour de kick-off de 101 yards pour TD de CB D.J. Reed, malheureusement annulé pour un raffut illicite (face mask) sur les 11 yards de Detroit. Pas de quoi décourager les Niners, qui ont trouvé l'en-but quatre jeux plus tard pour le second TD de la soirée de Jimmy GGuard
homme de la ligne offensive placé à droite et à gauche du center. Il doit protéger le QB et creuser des brèches aux RB.
.

Le match a même semblé plié lorsque Matt Breida a explosé pour 66 yards et un TD en fin de troisième quart temps, bien aidé par WR Pierre Garcon (4 réceptions, 57 yards) dans le rôle de bloqueur. Mais, les quatorze, puis dix-sept points, d'avance de SF ont fondu comme neige au soleil lors du dernier quart temps et la remontée de Detroit orchestrée par QB Matthew Stafford (34/53, 347 yards, 3 TD) et deux de ses trois touchdownsTouchdown (TD)
c'est l'essai qui vaut 6 points et qui peut être transformé au choix à 1 ou 2 points. Il suffit que le ballon pénètre dans la endzone. (pas besoin d'aplatir)
du match. Le vaillant effort des Lions a pris fin avec trois passes incomplètes de Matthew Stafford sur le dernier drive de Detroit qui a rendu la balle aux 49ers à quatorze secondes de la fin du match.

Défaite rageante des Raiders

Ce n'est pas souvent qu'on perd un match de football en complétant 90% de ses passes. C'est pourtant la mésaventure qui est arrivée à QB Derek Carr (29/32, 288 yards, 1 TD) et aux Raiders, en visite à Denver. 

Critiqué la semaine précédente pour ne pas avoir assez joué sur Amari Cooper (10 réceptions, 116 yards), Derek Carr a bien pris acte de la consigne et connecté avec le receveur numéro 1 d'Oakland pour un étincelant 10/10. La brillante prestation du QB des Raiders aurait dû suffire à s'imposer à Mile High City mais Oakland a de nouveau baissé en régime et laissé la victoire à son adversaire.

Les Raiders pourront sans doute regretter le PATExtra Point
(PAT=Point After Touchdown) c'est la transformation du touchdown. Coup de pied à 1 point effectué face aux poteaux depuis les 2 yards (12 yards des poteaux).
bloqué par LB 
Shaquil Barrett après le TD de Marshawn Lynch (18 courses, 65 yards, 1 TD) qui leur a donné une avance de 12-0 juste avant la mi-temps.

La défense d'Oakland avait alors jusque-là parfaitement muselé l'attaque des Broncos, n'accordant que deux petits premiers downs et interceptant QB Case Keenum (19/35, 222 yards, 1 INT / 3 courses, 16 yards, 1 TD) à 1 yard de leur end-zone.

Et, avec encore une avance confortable à l'entame du dernier quart temps (19-10), Jon Gruden pouvait déjà sentir le doux goût de sa première victoire officielle en NFL depuis le 30 novembre 2008. Mais l'ancien QB des Minnesota Vikings s'est vengé en marquant au sol en milieu de quatrième quart temps puis en menant le dernier drive de Denver qui a permis à PK Brandon McManus de marquer le FG de la gagne à six secondes du terme. Même si la défense des Raiders a globalement dominé celle des Broncos, on ne peut s'empêcher de penser qu'avec DE Khalil Mack dans les rangs, le score de la rencontre aurait sans doute été inversé. Parfois, on récolte tout simplement ce que l'on sème...

Bilan

San Francisco 49ers : 1V - 1D

Prochain match : à Kansas City Chiefs

Oakland Raiders : 0V - 2D

Prochain match : à Miami Dolphins

Articles liés
... chargement de la zone de commentaire ...

 Le football n'est qu'un jeu, ce qui compte c'est ce qui vous pousse à jouer. Vous vous retrouvez seul contre votre adversaire et vous devez être meilleur que lui ; c'est ce que j'aime dans le jeu !  – Ernie Davis, joueur des Browns de Cleveland, décédé à 23 ans

Citation réelle proposée par Alistair. Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !