Bataille dans la Baie – Regard croisé Niners/RaidersSemaine 3

Niners vs Raiders
Niners vs Raiders (Jed Jacobsohn, Getty Images)
le 26/09/2018 à 05:15 par Blaise Collin

Pour la saison 2018 de NFL, FA vous propose une plongée dans la Baie de San Francisco et un regard croisé sur les deux équipes NFL de Californie du Nord : San Francisco 49ers et Oakland Raiders. Retour sur la Semaine 3 !

Grosse(s) tuile(s) pour les Niners 

En affrontant une équipe des Kansas City Chiefs qui est la troisième de l'histoire de la NFL à marquer plus de 38 points lors de ses trois premiers matchs (avec les Colts en 1967 et les Patriots en 2007), les San Francisco 49ers sont tombés sur un os. Mais au-delà de la défaite (27-38), les 49ers ont surtout perdu QB Jimmy Garoppolo (20/30, 251 yards, 2 TD / 4 courses, 23 yards) pour la saison. Et s'il ne suffisait pas que Jimmy GGuard
homme de la ligne offensive placé à droite et à gauche du center. Il doit protéger le QB et creuser des brèches aux RB.
se soit déchiré un ligament au genou sur un changement de direction à l'issue d'une de ses rares sorties de la poche, RB Matt Breida (10 courses, 90 yards / 3 réceptions, 27 yards) et CB Richard Sherman se sont également blessés contre les Chiefs. Le premier a été victime d'une hyper-extension du genou qui pourrait le priver du prochain match. Le second a été touché à un mollet et devrait être absent quelques semaines.

Les Niners n'ont pas bien débuté la rencontre, loin s'en faut. Emmené par un bon RB Kareem Hunt (18 courses, 44 yards, 2 TD) et un QB Patrick Mahomes II des grands jours (24/38, 314 yards, 3 TD), KC a rapidement pris de l'avance pour mener 35-10 à la mi-temps. De retour de blessure, WR Marquise Goodwin (3 réceptions, 30 yards, 1 TD) a lancé la (trop faible) révolte des Niners en milieu de troisième quart temps, suivi par RB Alfred Morris (14 courses, 67 yards, 1 TD). Mais, mené 24-38 avec encore un espoir de retour, SF a pris un coup sur la tête avec la blessure de son quarterback à six minutes de la fin. QB C.J. Beathard l'a remplacé pour un seul snapSnap
signal de départ de l'action, quand le centre transmet la balle au QB.
et une passe de TD annulée pour interférence de passe offensive. Kansas City a ensuite mangé plus de cinq minute d'horloge pour sceller sa victoire.

Pas grand chose de positif, donc, pour les 49ers et surtout pas les quatorze pénalités concédées pour 147 yards. La performance de LB Fred Warner (11 plaquages dont 2 pour perte, 1 passe déviée) est peut-être la seule étincelle pour les Niners dans ce match.

En attendant, avec la blessure de Jimmy GaroppoloC.J. Beathard va prendre les commandes de l'attaque de SF et le staff va s'attacher les services d'un QBQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
remplaçant. Kyle Allen, Kellen ClemensLandry Jones, EJ ManuelTom SavageMatt Simms et T.J. Yates sont sur la liste des prétendants. Matt Moore a, quant à lui, décliné l'invitation. Les Niners sont aussi à la recherche d'un remplaçant pour Richard Sherman. Ce sera probablement Kelcie McCray ou Eddie Pleasant

On prend les mêmes...

10-7 à la mi-temps, 17-14 à l'issue du troisième quart temps et 20-28 à la fin du match. Pour la troisième fois en trois matchs, Oakland a gâché son avance en seconde mi-temps pour perdre la rencontre.

L'inconsistance de QB Derek Carr (27/39, 345 yards, 1 TD, 2 INT) a pesé sur le sort de cette rencontre, sa seconde interceptionInterception
passe du QB rattrapée par un défenseur (un adversaire).
de la partie faisant définitivement basculer le match en faveur des Miami Dolphins. WR Amari Cooper (2 réceptions, 17 yards) a, à nouveau, totalement disparu de la circulation mais il a été bien suppléé par WR Jordy Nelson (6 réceptions, 173 yards, 1 TD).

Le jeu au sol a également bien marché, derrière la performance de RB Marshawn Lynch (19 courses, 64 yards, 1 TD) et la défense des Raiders a bien contenu l'attaque au sol des Dolphins (41 yards). Elle a eu plus de mal, en revanche, à contenir QB Ryan Tannehill (17/23, 289 yards, 3 TD / 3 courses, 26 yards). Elle a surtout donné à WR Albert Wilson (1/1, 52 yards, 1 TD / 2 réceptions, 74 yards, 1 TD) l'occasion de briller en lançant une passe de TD de 52 yards pour WR Jakeem Grant (2 réceptions, 70 yards, 2 TD) pour donner l'avantage à Miami en milieu de dernier quart temps, puis en réceptionnant une passe de TD de 74 yards à deux minutes du terme pour définitivement mettre les Dolphins à l'abri.   

Oakland est donc 0-3 pour la saison. La dernière telle occurrence, en 2014, était le début d'une série de dix défaites consécutives. Et tout cela tombe au milieu de questions sur l'avenir immédiat des Raiders dont le stade de Las Vegas ne sera pas prêt avant la saison 2020. Son bail à l'Oakland Coliseum venant à terme à l'issue de la saison, les Raiders pourraient être forcés par la Ville d'Oakland à quitter le conté. Pour l'heure, la seule option étudiée, une installation temporaire à San Diego, ne semble pas prometteuse...

Bilan

San Francisco 49ers : 1V - 2D

Prochain match : Los Angeles Chargers

Oakland Raiders : 0V - 3D

Prochain match : Cleveland Browns

... chargement de la zone de commentaire ...

 Il n'y a pas d'autres options pour jouer en NFL qu'avoir de la chance et avoir réussi une bonne carrière universitaire  – Donte Hall

En VO :  There is no formula to making it to the NFL other than good fortune and and playing well in college. 

Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !