Bataille dans la Baie – Regard croisé Niners/RaidersSemaine 7

Niners vs Raiders
Niners vs Raiders (Jed Jacobsohn, Getty Images)
le 25/10/2018 à 07:15 par Blaise Collin

Pour la saison 2018 de NFL, FA vous propose une plongée dans la Baie de San Francisco et un regard croisé sur les deux équipes NFL de Californie du Nord : San Francisco 49ers et Oakland Raiders. Retour sur la Semaine 7 !

C'était L.A. fête...

C'était une journée chargée en émotion et souvenirs pour les 49ers. En début de matinée, une cérémonie s'est tenue juste en dehors de Levi's Stadium pour commémorer "The Catch", cette réception de 87 yards de WR Dwight Clark pour TD sur passe de QBQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
Joe Montana qui a offert la victoire de conférence NFC à San Francisco contre Dallas le 10 janvier 1982 (28-27). Deux semaines plus tard, les 49ers remportaient leur tout premier trophée Lombardi  en dominant les Cincinnati Bengals au Super Bowl XVI (26-21). La cérémonie s'est déroulée quelques mois après le décès de Dwight Clark, début juin, des suites d'une sclérose latérale amyotrophique.

Joe Montana pose à côté de la statue de
Joe Montana pose à côté de la statue de "The Catch" (Van Tran Ngoc, footballamericain.com)

Les Niners célébraient aussi "Alumni Weekend" en accueillant notamment Terrell Owens, nouvellement intronisé au Hall of Fame, ainsi que des membres de l'équipe victorieuse du Super Bowl XXIX remporté contre les San Diego Chargers (49-26), le seul Super Bowl joué entre deux équipes d'un même état et synonyme de cinquième trophée Lombardi pour San Francisco. La célébration a été menée à la mi-temps, incluant quelques légendes comme QB Steve Young (24/36, 325 yards, 6 TD) et WR Jerry Rice (10 réceptions, 149 yards, 3 TD). Pour l'occasion, les 49ers avaient ressorti leurs uniformes de la saison 1994.

Steve Young et Jerry Rice en conversation
Steve Young et Jerry Rice en conversation (Van Tran Ngoc, footballamericain.com)

Jerry Rice et Terrell Owens autour de Brent Jones
Jerry Rice et Terrell Owens autour de Brent Jones (Van Tran Ngoc, footballamericain.com)

La famille Montana
La famille Montana (Van Tran Ngoc, footballamericain.com)

Pour cette rencontre, le secondaire des San Francisco 49ers était privé de DB Richard Sherman et DB Jimmie Ward, de mauvaise augure avant d'affronter l'attaque explosive des Los Angeles Rams, même privé de leur slot WR Cooper Kupp, et favori de 9.5 points avant le début de la rencontre. SF était également sans son rookie WR Dante Pettis, toujours en délicatesse avec une blessure au genou subie en Semaine 4.

Richard Sherman, blessé et au repos
Richard Sherman, blessé et au repos (Van Tran Ngoc, footballamericain.com)

Si la journée a débuté sous des auspices festives, la fête n'a pas duré longtemps pour San Francisco qui a subi sa deuxième plus lourde défaite à Levi's Stadium (après une défaite de 30 points contre Dallas en 2017) en s'inclinant lourdement (10-39).

Hand-off de <span class='glossary'><a href='/glossaire#center-c'>C</a><span class='explanation'><b>Center (C)</b><br/><span>c'est le joueur de la ligne offensive qui transmet le ballon entre ses jambes au QB lors du <span class='glossary'><a href='/glossaire#snap'>snap</a><span class='explanation'><b>Snap</b><br/>signal de départ de l'action, quand le centre transmet la balle au QB.</span></span>.</span></span></span>.J. Beathard pour Matt Breida
Hand-off de CCenter (C)
c'est le joueur de la ligne offensive qui transmet le ballon entre ses jambes au QB lors du snapSnap
signal de départ de l'action, quand le centre transmet la balle au QB.
.
.J. Beathard pour Matt Breida (Van Tran Ngoc, footballamericain.com)

Quelques chiffres résument assez bien le déroulement de cette partie:

Sept sacks et onze QB hits sur QB C.J. Beathard (15/27, 170 yards, 1 TD, 2 INT).

Quatre de ces sacksSack
plaquage du QB dernière la ligne de scrimmage (perte de terrain).
ont eu lieu sur troisième tentative, résultant donc en puntsPunt
action utilisée en 4ème tentative et x yards à parcourir. Plutôt que de tenter les x yards, l'attaque choisit de botter le plus loin possible pour faire reculer son adversaire.
. Un de ces punts a été contré et filé derrière la end-zone, offrant un safetySafety
Signifie deux choses différentes :
1- c'est le plaquage du porteur du ballon dans sa propre zone d'en-but. Cela rapporte 2 points à l'équipe qui l'effectue et elle récupère la possession du ballon. L'équipe victime du safety va alors dégager depuis ses 20 yards au moyen d'un botté façon punt.
2- c'est un poste en défense. Le safety est en quelque sorte le dernier rempart. Il tient en quelque sorte le rôle d'un libéro en football européen.
et deux points aux Rams. Une cinquième série a également été avortée par un punt suite à un sack sur le premier jeu.

Deux interceptions et deux fumbles perdus - l'un par C.J. Beathard sur sack, l'autre par RB Matt Breida (5 courses, 15 yards) - pour un total de quatre pertes de balles sur lesquelles les Rams ont marqué 24 points.

Quatre réceptions seulement par le corps de receveurs.

Dans ces conditions, difficile de faire jeu égal face à l'une des meilleures équipes du pays qui n'en demandait pas autant...

Aaron Donald chipe la balle à Matt Breida
Aaron Donald chipe la balle à Matt Breida (Van Tran Ngoc, footballamericain.com)

Les Niners avaient pourtant stoppé les Rams sur leur premier drive et sacké QB Jared Goff (18/24, 202 yards, 2 TD). Mais leur inefficacité offensive et ces deux fumblesFumble
quand le porteur du ballon laisse échapper celui-ci par maladresse ou suite à un choc. Le ballon est alors à terre mais vivant et c'est la 1ère équipe qui le ramasse qui en prend la possession. Avec les interceptions, le fumble est la seconde façon de rendre le ballon à l'adversaire. Ensemble, ils constituent des Turnovers (pertes de balle). C'est souvent cette stat. qui décide de l'issue de la rencontre.
perdus en premier quart temps ont permis aux visiteurs de se lancer avec notamment le premier TD de RB Todd Gurley (15 courses, 63 yards, 2 TD / 4 réceptions, 23 yards, 1 TD).

Jared Goff sacké
Jared Goff sacké (Van Tran Ngoc, footballamericain.com)

Todd Gurley en action
Todd Gurley en action (Van Tran Ngoc, footballamericain.com)

La première interceptionInterception
passe du QB rattrapée par un défenseur (un adversaire).
de C.J. Beathard, sur une passe forcée vers WR Marquise Goodwin (2 réceptions, 24 yards) avec un WR Kendrick Bourne tout seul à l'opposé du terrain, a été rapidement convertie en points par les Rams pour prendre une confortable avance (0-22). Les visiteurs et leur quarterback Jared Goff se sont régalés tout l'après-midi de play-actions contre lesquelles SF n'a que rarement eu de réponse.

Jared Goff en roue libre
Jared Goff en roue libre (Van Tran Ngoc, footballamericain.com)

L'une des seules satisfactions pour l'attaque des 49ers a été TE George Kittle (5 réceptions, 98 yards, 1 TD) qui a glané près de la moitié des 228 yards offensifs de son équipe et marqué, peu avant la pause, l'unique TD de SF.

Ndamukong Suh à la charge sur C.J. Beathard
Ndamukong Suh à la charge sur C.J. Beathard (Van Tran Ngoc, footballamericain.com)

Mené de quinze points à la mi-temps (7-22), les Niners ont repris comme ils avaient débuté: sack, l'un des quatre de l'après-midi pour DT Aaron Donald, et punt.

Punt pour les Niners
Punt pour les Niners (Van Tran Ngoc, footballamericain.com)

La seconde interception du quarterback des 49ers a immédiatement conduit au second TD au sol de Todd Gurley (7-32). La messe était alors dite et, en bourreau du jour, le coureur star des Rams s'est aussi offert un TD en réception en début de dernier quart temps. Suite à quoi, QB Sean Mannion a pris la relève de Jared Goff et les Rams ont tranquillement préservé leur avance et leur victoire.

Repos pour les Raiders

Oakland était au repos cette semaine, de quoi avoir le temps de virer PK Matt McCrane (remplacé par PK Daniel Carlson) et d'envoyer WR Amari Cooper à Dallas contre un premier tour de draft au printemps prochain. Les Raiders possèdent désormais trois premiers tours de draft, ce qui devrait permettre de sérieusement renforcer l'équipe la saison prochaine.

Coté mauvaise nouvelle, RB Marshawn Lynch a été placé sur la liste des blessés et ne reverra pas le terrain avant Noël, c'est-à-dire peut-être pas du tout compte tenu du peu de chance des Raiders d'atteindre les playoffs. Sa blessure musculaire pourrait signer la fin de sa carrière puisque Marshawn Lynch est agent libre en fin de saison et la tendance à Oakland semble désormais être au grand ménage...

Bilan

San Francisco 49ers : 1V - 6D

Prochain match : à Arizona Cardinals

Oakland Raiders : 1V - 5D

Prochain match : Indianapolis Colts

... chargement de la zone de commentaire ...

 Tu ne peux gagner un match si tu ne marques aucun points  – John Madden (ancien coach au Hall of Fame)

En VO :  You can't win a game if you don't score any points. 

Citation réelle proposée par Darkum pour 10 Bzh. Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !