Bataille dans la Baie – Regard croisé Niners/RaidersSemaine 5

Niners vs Raiders
Niners vs Raiders (Jed Jacobsohn, Getty Images)
le 11/10/2018 à 06:15 par Blaise Collin

Pour la saison 2018 de NFL, FA vous propose une plongée dans la Baie de San Francisco et un regard croisé sur les deux équipes NFL de Californie du Nord : San Francisco 49ers et Oakland Raiders. Retour sur la Semaine 5 !

Des erreurs qui coûtent cher

Les Arizona Cardinals ont signé leur première victoire de la saison en s'imposant au Levi's Stadium contre San Francisco (28-18).

Pourtant, au vu des statistiques offensives, on pourrait jurer que le score devrait être inversé. Les 49ers ont largement dominé aux points avec 447 yards offensifs contre 220 à Arizona, 33 premiers downs à 10, et 92 jeux offensifs à 49.

Mais voilà, dominer n'est pas gagner, notamment quand les pertes de balles s'accumulent et donnent des points faciles à l'adversaire. Premier coupable, QB C.J. Beathard (34/54, 349 yards, 2 TD, 2 INT / 2 courses , 7 yards, 1 TD) avec deux interceptions et deux fumblesFumble
quand le porteur du ballon laisse échapper celui-ci par maladresse ou suite à un choc. Le ballon est alors à terre mais vivant et c'est la 1ère équipe qui le ramasse qui en prend la possession. Avec les interceptions, le fumble est la seconde façon de rendre le ballon à l'adversaire. Ensemble, ils constituent des Turnovers (pertes de balle). C'est souvent cette stat. qui décide de l'issue de la rencontre.
perdus sur sacksSack
plaquage du QB dernière la ligne de scrimmage (perte de terrain).
. Si la première interception et le premier fumble n'ont pas eu de 
conséquences immédiates, hormis stopper la progression offensive des Niners, les deux autres pertes de balles leur ont coûté la victoire. Menés 12-14 à moins de cinq minutes du terme, C.J. Beathard a d'abord perdu la balle à 33 yards de son en-but et offert un TD à LB Josh Bynes. Sur le drive suivant, il s'est fait intercepté au milieu du terrain, mettant Arizona sur le chemin définitif de la victoire grâce au second TD de la journée de RB David Johnson (18 courses, 55 yards, 2 TD). Le TD à la course du quarterback des 49ers à 90 secondes de la fin du match sera trop tardif, la messe étant déjà dite.

Les cinq pertes de balles de San Francisco ont permis aux Cardinals de capitaliser 21 points. Leurs sept autres points sont venus lors de leur tout premier jeu et une passe de 75 yards de QB Josh Rosen (10/25, 170 yards, 1 TD) pour WR Christian Kirk (3 réceptions, 85 yards, 1 TD) pour un TD entre rookies.

C'est avec sa défense, donc, qu'Arizona a fait plier SF: 14 TFL, 8 QBQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
hits et 4 sacks qui n'ont pourtant pas empêcher C.J. Beathard de lancer pour près de 350 yards et d'avoir six de ses receveurs à plus de 30 yards en réception.

Mais les Niners n'ont pas marqué quand il le fallait. Comme un symbole, PK Robbie Gould a manqué un FGField Goal (FG)
coup de pied à 3 points effectué le plus souvent en 4ème tentative quand l'attaque a été bloquée. Il est joué depuis l'endroit où la dernière action c'est achevée. En cas de réussite c'est 3 points et engagement. En cas d'échec, la possession change de camp mais il y a deux possibilités : avant le snapSnap
signal de départ de l'action, quand le centre transmet la balle au QB.
, la balle était à l'intérieur des 20 yards, on replacera alors la balle sur la ligne des 20 yards ou elle était placée au-delà des 20 yards, on la replacera au même endroit.
dans le quatrième quart temps, mettant fin à sa série de 33 FG consécutifs réussis (record de la franchise)...

Ca patine toujours 

Non seulement Oakland n'a pas réussi à stopper l'attaque explosive des Los Angeles Chargers mais sa propre escouade offensive s'est rendue coupable de deux pertes de balles (une interceptionInterception
passe du QB rattrapée par un défenseur (un adversaire).
et un fumble) qui ont directement permis aux Chargers de marquer 13 points sur les drives suivants.

Il a fallu un peu plus de 25 minutes aux locaux pour prendre la mesure de Raiders mais en moins de trois minutes QB Philip Rivers (22/27, 339 yards, 2 TD) trouvait RB Austin Ekeler (6 courses, 15 yards / 1 réception, 44 yards, 1 TD) puis RB Melvin Gordon (19 courses, 58 yards, 1 TD / 4 réceptions, 62 yards) marquait à son tour sur le drive faisant suite à un fumble de WR Martavis Bryant (3 réceptions, 91 yards).

Mené 3-17 à la mi-temps, puis 3-20 en milieu de troisième quart temps, les choses ne s'arrangeaient pas pour Oakland avec une interception de DE Melvin Ingram (sa première interception en 82 matchs de saison régulière) sur QB Derek Carr (24/33, 268 yards, 1 TD, 1 INT) dans la end-zone de LAC. 96 yards dans l'autre sens plus tard, les Chargers augmentaient leur avance de +17 à +23.

Dure journée pour Derek Carr, victime de 3 sacks et 5 QB hits dans le match et dominé statistiquement par Philip Rivers qui a signé son huitième match à plus de 300 yards contre les Raiders en quinze ans de carrière. Il n'a pas été aidé par WR Amari Cooper (1 réception, 10 yards), visé une seule fois dans tout le match et qui continue sa saison yo-yo. 

Le match a été marqué par un manque cruel de jeu au sol: 41 yards à la course pour Oakland, la majorité pour RB Marshawn Lynch (9 courses, 31 yards), et guère mieux pour LAC avec 79 yards.

Au final, les Raiders s'inclinent logiquement (10-26) contre un adversaire direct de l'AFC West.

Bilan

San Francisco 49ers : 1V - 4D

Prochain match : à Green Bay Packers

Oakland Raiders : 1V - 4D

Prochain match : Seattle Seahawks (à Londres)

... chargement de la zone de commentaire ...

 Personne dans le football ne devrait être appelé un génie. Un génie est un type comme Norman Einstein.  – Joe Theisman, ancien QB des Washington Redskins

En VO :  Nobody in football should be called a genius. A genius is a guy like Norman Einstein. 

Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !