Flag/CE2015 : Encore l'argent pour les Françaises

Un des derniers huddles de la journée pour les Bleues
Un des derniers huddles de la journée pour les Bleues (FFEC2015)
le 20/09/2015 à 20:54 par François-Noël Martin

Ce dimanche avait donc lieu à Pinto (Madrid - Espagne) les phases finales des Championnats d'Europe 2015 de Flag. Une quatrième et dernière journée de compétition qui s'est conclue comme il y a deux ans, avec les sacres du Danemark chez les messieurs, et de l'Autriche chez les dames.

Tableau féminin

Qualifiée directement pour les demi-finales à l'issue de la phase de poule, l'équipe de France féminine a dû attendre la fin de matinée pour connaitre l'identité de son adversaire : ce sera l'Allemagne, tombeur de l'Italie au tour précédent 34-0. Les deux équipes se sont affrontées deux jours auparavant pour une victoire d'un petit point des Françaises (27-26). Cette rencontre sera aussi serrée. En première période, les deux escouades offensives se rendent coup pour coup, et le score à la pause est de 13-13, grâce à deux essais signés Célestine Nottebaere et Elisa De Santis dans le camp tricolore. La seconde mi-temps reprend sur le même rythme et De Santis permet à son équipe de rester au contact (20-20). La défense française va ensuite montrer les crocs pour faire basculer le match en sa faveur, avec un stop défensif dans les derniers yards, puis une interceptionInterception
passe du QBQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
rattrapée par un défenseur (un adversaire).
de Nottebaere qu'elle capitalisera elle-même quelques instants plus tard (27-20). Enfin, un dernier pick signé Justine Leterrier scelle le résultat du match. Une belle victoire 27-20 qui permet aux Bleues d'atteindre la finale du tournoi.

France - Autriche : cette finale du Championnat d'Europe féminin 2015 n'est autre qu'un remake de la finale de la précédente édition.  Une revanche pour nos Françaises qui s'étaient alors inclinées 20 à 12. Seule équipe encore invaincue du tableau féminin, l'Autriche est la première à débloquer les compteurs, juste avant que Célestine Nottebaere ne remonte tout le terrain sur une belle fade lancée par Stéphanie Brygoo (7-6). Malheureusement pour nos Françaises, les triple tenantes du titre vont se montrer cruellement efficaces en attaque en enchainant avec trois nouveaux touchdownsTouchdown (TD)
c'est l'essai qui vaut 6 points et qui peut être transformé au choix à 1 ou 2 points. Il suffit que le ballon pénètre dans la endzone. (pas besoin d'aplatir)
. Les filles emmenées par les coachs Lionel Friederich et Sylvain Guyot limitent l'écart au tableau d'affichage grâce à une nouvelle connexion Brygoo-Nottebaere. Les Autrichiennes mènent 25-15 à la pause et leur escouade offensive repart sur le même rythme dès l'entame de la seconde mi-temps avec trois nouveaux drives gagnants pour faire passer le score à 45-15. Car dans le même temps, l'attaque tricolore ne parvient pas à déjouer la défense adverse et n'arrive plus à marquer. L'Autriche enlève ainsi une quatrième couronne européenne, prolongeant ainsi son règne sur le continent. Les Françaises restent leurs premières Dauphines avec une nouvelle médaille d'Argent ajoutée à leur palmarès.

Tableau masculin

En tout début de journée, notre sélection masculine n'est pas passé bien loin de nous offrir une nouvelle victoire sur le fil, une spécialité qu'elle a acquise tout au long de la première phase. Elle affrontait dès 8h30 en quart de finale du tournoi l'Allemagne, troisième de la poule A avec une fiche de 4 victoires et 2 défaites. Les Allemands prennent rapidement l'avantage au tableau d'affichage en inscrivant trois touchdowns en première mi-temps. Les Français restent encore dans le coup grâce à un essai de Gaëtan Parhuitte et sont menés 21 à 6 à la pause. Parhuitte à nouveau, puis Jérémy Campillo sur une fade express ramènent les Bleus à 21-19 à quelques minutes du terme de la rencontre ! L'Allemagne ne marque plus, mais parvient à manger le chronomètre pour ne laisser que quelques secondes aux Français. Ces derniers tentent tout de même le tout pour le tout, mais ni Guillaume Molinier, ni Campillo ne parviendront à capter les longues passes de Flavien Charles dans la zone d'en-but, la faute à une défense aérienne allemande vigilente.

Les rêves de titre et de médaille ont ainsi pris fin dès le premier tour des playoffs pour nos Bleus. Lors des matchs de barrage qui suivront, ils s'inclineront face à l'Espagne 33-27, puis contre la Grande-Bretagne 36-13 pour finalement se placer à la huitième position au classement général du Championnat.

La finale du tournoi masculin sera dominée par le Danemark qui s'imposent 52 à 8 face à l'Autriche et remportent également un quatrième titre européen consécutif.

Résultats des équipes de France

Résultats / Classement final du tableau féminin

Résultats / Classement final du tableau masculin

... chargement de la zone de commentaire ...

 Quand vous jouez pour un Titre de Champion National, ce n'est pas la vie ou la mort, c'est encore plus important que ça.  – Duffy Daugherty, coach, Michigan State

En VO :  When you're playing for the National Championship, it's not a matter of life and death. It's more important than that. 

Citation décalée proposée par micky pour 10 Bzh. Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !