Divisional Round : Saints - Seahawks à la conquête du CLink

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

Le CenturyLink Field antre imprenable des Seahawks
Le CenturyLink Field antre imprenable des Seahawks
le 10/01/2014 à 01:56 par Brice Lapeyre

Drew Brees et les Saints n’ont certainement pas un bon souvenir de leur dernier match à Seattle, mais La Nouvelle-Orléans à une opportunité de change ça ce samedi. Les Saints s’attaquent à un gros morceau, tenter de battre les Seahawks à domicile lors des playoffs, un exploit qui n’a pas été réalisé en presque une décennie.

Le CenturyLink Field, une terre maudite pour les Saints

Seattle n’a pas perdu un seul match de playoff depuis 2004. Les Saints s’étaient présentés en 2010 au CenturyLink Field comme favoris avec une côte de +10 points, pour au final voir leur saison se terminer sur une course de Marshawn « the beast » Lynch. Lors de la 13ème journée, les choses ne s’étaient pas mieux déroulées pour la franchise de Louisiane. Les 'Hawks avaient dominé les 3 phases pour l’emporter 37-7, tout en limitant Brees à 147 yards.
Brees se doit d’être meilleur cette fois, pour cela il va devoir faire face à la meilleure défense de passe de la ligue. En effet Seattle permet seulement 5.3 yards par tentative sois la meilleure stat en NFL. Lors de ses trois dernières sorties, Seattle a affiché un ridicule 3.7 yards par tentative (passe et course confondue). La franchise de Washington est également classée en tête de la ligue en termes de yard à la passe alloué.

L’opposition entre Brees et la défense de Seattle va focaliser le plus d’attention, mais les autres unités n’ont pas à rougir. L’Attaque des aigles termine la saison en 9èmeposition en termes de yards par jeu pendant que dans le même temps les Saints terminent 10èmeen yards alloués par jeu.

Il y aura peut de modification comparée à la dernière rencontre. Le SafetySafety
Signifie deux choses différentes : 1) c'est le plaquage du porteur du ballon dans sa propre zone d'en-but. Cela rapporte 2 points à l'équipe qui l'effectue et elle récupère la possession du ballon. L'équipe victime du safety va alors dégager depuis ses 20 yards au moyen d'un botté façon "punt". 2) c'est un poste en défense. Le safety est en quelque sorte le dernier rempart. Par analogie avec le football "européen", on le qualifie de "libéro".
de NOLA Kenny Vaccaro sera out ainsi que le linebackerLinebacker (LB)
joueur de la défense polyvalent qui constitue le 2ème rideau défensive.
des “Hawks K.J. Wright. Le marquage de Wright sur Jimmy Graham lors du match de saison régulière avait été une des clefs du succès de Seattle, mais pour compenser Pete Carroll pourra compter sur le retour de Percy Harvin absent lors de la première rencontre.

Si Seattle gagne, les Seahawks recevront la finale NFC, si les Saints l’emportent ils devront voyager en Caroline ou à San Francisco.

Pouquoi les Seahawks vont l'emporter

Les Seahawks ont eu une semaine pour panser leurs blessures et aborder au mieux leur match. Cette semaine supplémentaire leur a donné le temps de s’entrainer et d’installer de nouveaux jeux qui pourraient faire la différence, ainsi que de préparer le retour de Percy Harvin après une absence de six semaines.

Les ‘Hawks ont montré qu’il était capable de museler les Saints et Dreew Brees à un maigre 147 yards et annihilé le jeu au sol avec seulement 44 yards et 2.6 yards par tentative. La force de Seattle réside dans sa défense de pass avec notamment sa ‘Legion of Boom’ composé de Richard Sherman, Earl Thomas et Kam Chancellor, patrouillant sur tout le terrain, représentant le plus gros challenge pour Sean Payton et l’attaque de New Orléans, à savoir marquer des points au tableau d’affichage, et ce dans un environnement hostile.
Il est impossible de stopper Drew Brees, mais si Seattle à la possibilité de le contenir et de le forcer à chercher des passes courtes tout en oubliant les ‘big play’ comme lors de la 13ème journée, alors les Seahawks auront de bonnes chances de victoire.

Pourquoi les Saints vont l'emporter

Les Saints étaient embarrassés après leur défaite sur la côte pacifique, du coup il y a fort à parié que Payton & cie viendront ce samedi pour réclamer revanche.

Au sortir de leur première victoire à l’extérieur de l’histoire face aux Eagles, les Saints sont en confiance.
S’ils sont capables de porter le ballon avec Mark Ingram et Khiry Robinson aussi efficacement qu’à Philadelphie, l’attaque a de bien meilleures chances de succès face à l’âpre défense de Seattle. Les Saints ne peuvent pas s’en remettre uniquement au bras de Drew Brees. Si New Orléans arrive à prendre de l’avance très tôt dans le match cela pour refroidir les supporteurs locaux et arrive à protéger le cuir, les Saints pourraient avoir une bonne chance de laver l’affront.

4

Sur les 5 dernières années, la tête de série numéro 6 l’a emporté 4 fois contre une seule défaite face à la tête de série numéro un lors des demi-finales de conférence.

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

  1 2 3 4 OT Final
Seattle 6 10 0 7 0 23
New Orleans 0 0 0 15 0 15
... chargement de la zone de commentaire ...

 Il n'y a pas d'autres options pour jouer en NFL qu'avoir de la chance et avoir réussi une bonne carrière universitaire  – Donte Hall

En VO :  There is no formula to making it to the NFL other than good fortune and and playing well in college. 

Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !