Draft 2013 : Les choix 1 à 16 à la loupe

Eric Fisher, N°1 de la draft 2013
Eric Fisher, N°1 de la draft 2013
le 27/04/2013 à 01:19 par Thomas Depaepe

Voici une analyse personnelle des 16 premiers choix de draft et de l'importance ou pas de leur arrivée dans la franchise qui les a selectionné.

 

1 Chiefs : Eric Fisher, OT, Central Michigan

Fisher devient le 1er OL pris au premier choix de la draft depuis Jake Long (Dolphins, 2008) mais si ce n’est pas une surprise de voir un OL en premier choix on s’attendait plutôt à voir Joeckel. Fisher sort en effet de la conférence Mid-American (MAC) et il n’a donc pas eu en face de lui les plus gros défenseurs de la ligue : en effet, à part Iowa et Michigan State sa saison a été plutôt calme… jusqu’au Senior Bowl ou sa côte a explosée chez les bookmakers suite à son match. Avec lui, et probablement Branden Albert (Franchise Tag de l’équipe) les Chiefs auront une belle ligne l’année prochaine.

2 Jaguars : Luke Joeckel, OT, Texas A&M

Les fans des Jaguars espéraient un QBQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
pour remplacer Blaine Gabbert… ce sera le meilleur joueur disponible qu’ils auront eu et c’est en l’occurrence l’excellent Luke Joeckel. Ancien garde du coprs de Ryan Tannehill et de Johnny Manziel, il devrait être aligné plutôt à droite en NFL avant de passer blind side dans un second temps. Un excellent joueur pour les Jaguars… ne reste plus qu’a trouver un passeur.

3 Dolphins (après échange avec les Raiders) : Dion Jordan, DE, Oregon

Avec un stock impressionnant de choix de draft, les Dolphins pouvaient se permettre d’échanger pour grimper (ils ont cédé le 12ème et 42ème choix pour monter), et ils ont sauté sur l’occasion pour récupérer Dion Jordan. Jordan est peut être un peu léger pour l’instant, mais il devrait vite prendre du poids et oublier son ancienne passion pour le poste de Tight-End afin de se consacrer à 100% au Pass Rush (il rappelle un peu Aldon Smith). Ce choix est intéressant pour les Dolphins car ils cherchaient depuis pas mal de temps le pendant de Cameron Wake.

4 Eagles : Lane Johnson, OT, Oklahoma

Ancien Tight-end, ancient Quarterback… et donc tackle des Eagles l’an prochain. Très athlétique, Johnson est vu comme l’un des meilleurs tackles de la draft (si ce n’est le meilleur pour beaucoup) car il est très mobile en ligne et dispose d’une bonne capacité de protection de passe. Un choix 100% logique de la part de Chip Kelly qui cherchait un joueur de protection pour Vick et en plus un joueur véloce pour conduire son attaque rapide.

5 Lions: Ziggy Ansah, DE, BYU

Les Lions espéraient peut être avoir un tackle après les départs de Jeff Backus et Gosder Cherilus… ils auront un superbe DE à la place ! D’ailleurs ils en avaient bien besoin après les départ de Vanden Bosch et Cliff Avril. Le ghanéen est réputé pour son jeu très brutal et solide… mais aussi par son manque d’expérience (1 seule saison de football… et ce parce qu’il avait été coupé par l’équipe de basket) qui fait craindre qu’il n’arrive pas a s’acclimater à la NFL. Il y a un risque dans ce choix, mais le talent brut d’Ansah est évident et vaut le risque à mon avis !

6 Browns : Barkevious Mingo, DE, LSU

Un peu léger et surtout pas un DB (or on attendait les Browns sur les DB), ce n’est pas forcément le choix que l’on attendait de la part de Cleveland (surtout après la signature de Paul Kruger). Maintenant les Browns ont considéré qu’il n’y avait pas de salut en AFC Nord sans un gros pass rush, et avec Mingo ils auront un joueur solide capable d’aller mettre la pression sur les QB adverses.

7 Cardinals : Jonathan Cooper, GGuard
homme de la ligne offensive placé à droite et à gauche du center. Il doit protéger le QB et creuser des brèches aux RB.
, North Carolina

Un beau lot de consolation pour les Cards qui espéraient un tackle mais qui ont hérité du meilleur guard de la draft. Une bonne nouvelle pour Carson Palmer car Cooper est un joueur solide et tout a fait propre en terme technique.

Tavon Austin
Tavon Austin

8 Rams (après échange avec les Bills): Tavon Austin, WR West Virginia

Austin est le receveur playmaker de la draft : ultra véloce, capable de jouer en profondeur mais aussi versatile dans les petits espaces, il risque d’être vite un fan favorite. En tout cas, Sam Bradford aura avec lui une terreur des profondeurs et il pourrait oublier plus vite que prévu Danny Amendola.

9 Jets : Dee Milliner, CB, Alabama

Les Jets avaient fait comprendre qu’ils souhaitaient récupérer Tavon Austin… rate pour eux ! Mais bon après le départ de Darrelle Revis aux Bucs, le coach Rex Ryan a du considérer qu’il n’avait plus assez de DB malgré le fait qu’Antonio Cromartie et Kyle Wilson semblent les titulaires. Milliner aura la lourde tache de marcher dans les pas de Revis (dans un premier temps il sera plutôt nickelback) mais pour les Jets on espère surtout qu’il est parfaitement remis de ses 5 blessures en carrière NCAA.

10 Titans : Chance Warmack, G, Alabama

Les Titans avaient pas mal de besoins, ils ont opté pour la protection accrue de Jake Locker et surtout pour un bloquer solide et puissant qui peut prendre le côté droit avec aisance. Avec lui en ligne, ce sera un support de poids pour Chris Johnson et sa course au record de yards pour un coureur en saison.

11 Chargers : D.J. Fluker, OT, Alabama

Fluker n’est évidement pas l’élite en terme de tackle (il peut jouer Tackle mais en NFL je n’y crois pas trop)… mais il serait idiot de le considérer immédiatement comme un joueur de seconde zone : il sera sans conteste un très bon tackle droit et il pourrait stabiliser pour une bonne décennie ce côté de la ligne des Chargers. Et puis il comble un besoin évident des Chargers.

12 Raiders (après échange avec les Dolphins): D.J. Hayden, CB, Houston

Les Cougars ont fait beaucoup parler d’eux dernièrement, et avec Hayden ils propulsent l’un de leur ancien joueur très haut en NFL. Hayden est un peu un mystère car il n’a pas du tout couru vite lors du Pro-day mais en même temps on entends souvent dire qu’il peut être un shutdown corner. La plupart des analystes reservent leur analyse et se demandent s’il ne va pas souffrir dans une conférence ou il fera face à Peyton Manning (entre autre)… mais pour une fois que les Raiders n’ont pas reacher (et ont même tradé down) c’est à applaudir, non ?

13 Jets (via le transfert de Revis aux Buccaneers): Sheldon Richardson, DT, Missouri

C’est le 3ème défenseur de ligne pris par les Jets en trois ans à la draft (Wilkerson en 2011 et Coples en 2012), mais est-ce que ce sera enfin le bon ? En tout cas c’est un choix qui me semble tout a fait étonnant ! En effet, il n’était pas le meilleur disponible alors Lotulelei était encore disponible. J’ai beaucoup de mal a comprendre la logique des Jets certaines fois.

14 Panthers : Star Lotulelei, DT, Utah

Un très bon choix (avec un peu de risque) de la part des Panthers car Star Lotulelei était donné premier de la draft pendant longtemps… c’est à dire avant d’être diagnostiqué pour un problème de cœur au combine. Apparement les médecins sont confiant sur sa santé et avec son arrivée, la défense des Panthers a fier allure : Charles Johnson et Luke Kuechly se sont trouvés un nouvel ami dans la couse aux sacks !

15 Saints : Kenny Vaccaro, SSafety
Signifie deux choses différentes : 1) c'est le plaquage du porteur du ballon dans sa propre zone d'en-but. Cela rapporte 2 points à l'équipe qui l'effectue et elle récupère la possession du ballon. L'équipe victime du safety va alors dégager depuis ses 20 yards au moyen d'un botté façon "punt". 2) c'est un poste en défense. Le safety est en quelque sorte le dernier rempart. Par analogie avec le football "européen", on le qualifie de "libéro".
, Texas

Vaccaro est un safety physique qui devrait pouvoir s’aligner sans problème face à des Tony Gonzalez (en effet Vaccaro est un bon joueur de couverture de zone) et même face à des coureurs car il aime bien descendre sur la ligne défensive pour aller chercher un coureur derrière la ligne. Il est certain que Vaccaro sera un starter l’an prochain et je pense qu’il peut vite contribuer a rebooster une défense de La Nouvelle Orléans en perdition l’an dernier.

16 Bills (après échange avec le Rams): EJ Manuel, QB Florida State

EJ Manuel est donc le seul et l’unique QB à partir au premier tour et il arrive dans l’équipe coachée depuis peu par Doug Marrone (c’est d’ailleurs surprenant que Marrone n’ait pas choisi de sélectionner Ryan Nassib qui était son ancien QB du côté de Syracuse). A priori Manuel sera en compétition à Kolb très vite pour le poste de starter, aet avec son bras puissant, sa lecture du jeu et sa mobilité, il y a fort à parier que Manuel sera dans la course pour être titulaire. Reste maintenant au GM des Bills Buddy Nix a trouver des cibles pour ses QB.

... chargement de la zone de commentaire ...

 Lance moi cette fichue balle !  – Keyshawn Johnson

En VO :  Throw me the damn ball ! 

Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !