Flag : la Conférence Nord pour les TaureauxRonchin toujours invaincu en 2013…

Victoire des Taureaux en finale face aux Météores
Victoire des Taureaux en finale face aux Météores
le 13/06/2013 à 13:49 par François-Noël Martin

Ce week-end avait lieu les finales de Conférences du championnat de France de Flag. Celle de la Conférence Nord se tenait dimanche à Ronchin, avec des conditions météorologiques agréables. Seule équipe du plateau invaincue lors de la phase régulière de la compétition, les Taureaux ont confirmé à domicile leur statut de favori en remportant le tournoi, se qualifiant ainsi pour la cinquième année consécutive en finale nationale. Ils seront accompagnés par les Météores de Fontenay-sous-Bois et les Molosses d’Asnières, les tenants du titre.

La phase de poules

Poule A

Avec autant de victoires que de parties jouées sur la seconde phase du championnat, les Taureaux faisaient tout logiquement office de tête de série numéro 1 dans la poule A. Pourtant, la machine ronchinoise tarde à se mettre en marche dans son premier match face aux Corsaires : après une première période serrée, les Nordistes parviennent tout de même à dérouler pour finalement s’imposer 40 à 26. À l’inverse, dans l’autre rencontre, Cobras et Météores veulent à tout prix rentrer dans ce tournoi de la meilleure des façons : la rencontre est serrée au début, parfois même tendue, et ce sont les Fontenaysiens qui prennent le meilleur, menant 14-0 à la mi-temps, puis 32-13 au coup de sifflet final.

Pour la deuxième série de matchs, les deux précédents vainqueurs vont continuer sur le même rythme. Les Taureaux s’imposent sans trop de soucis face aux Cobras pendant que les Météores, appliqués, dominent les débats face aux Corsaires. Devant à la pause avec 14-0 au compteur, l’équipe de Pierre Levillain va maintenir la cadence en seconde période pour se mettre à l’abri d’un retour de leurs adversaires, portant la marque jusqu’à 28-0 avant de faire tourner l’effectif. Score final : 34-13 pour les Météores.

Les Cobras face à la défense corsaire
Les Cobras face à la défense corsaire (Fayçal Badaoui)

Puis, vient la « finale » du groupe, opposant les deux équipes invaincues de la poule depuis le début de la journée : Taureaux contre Météores. Les deux formations se connaissent bien, pour s’être affrontées à cinq reprises lors de la phase régulière du championnat, avec autant de victoires pour les Nordistes. Et la physionomie de ce duel ne changera pas par rapport aux précédents. Les Fontenaysiens ne parviennent pas à entrer dans la zone d’en-but adverse, pendant que l'équipe de Ronchin intercepte à deux reprises le cuir en première mi-temps, par l'intermédiaire de Thibault Caudelle et Julien Farsy. Ce dernier remonte d'ailleurs son pick en touchdownTouchdown (TD)
c'est l'essai qui vaut 6 points et qui peut être transformé au choix à 1 ou 2 points. Il suffit que le ballon pénètre dans la endzone. (pas besoin d'aplatir)
. Avec deux autres essais, les Taureaux mènent à la pause 21-0. La marque étant aggravée en début de seconde période, les Météores décident de faire rentrer leurs remplaçants pour le reste de la partie, permettant aux titulaires de souffler avant les rencontres décisives de l’après-midi. Les joueurs du capitaine Farsy l’emportent ainsi 54 à 7, se qualifiant pour le dernier carré du tournoi. Pour les Météores, il faudra jouer un match de barrage supplémentaire.

Une qualification pour les matchs de barrages, c’était aussi l’enjeu de la dernière rencontre du groupe, entre les Cobras et les Corsaires. Et ce sont les Franciliens qui vont rester en course pour la suite de la compétition en battant l’équipe de Mons-en-Baroeul 38 à 19.

Poule B

Dans l’autre poule, ce sont les Asgards et les Salamandres qui s’élancent les premiers. Et contre toute attente, c’est l’équipe d’Evreux, qui participe aux phases finales du championnat national pour la première fois de son histoire, qui domine le début de rencontre. Mais les Havrais se ressaisissent en seconde période et l’emportent finalement 57 à 33.

C’est ensuite au tour des champions de France en titre, les Molosses d’Asnières d’entrer dans le tournoi… face aux vice-champions, les Spartiates d’Amiens ! Même si cette dernière équipe a subi quelques départs de joueurs importants en début d’année, « elle reste néanmoins une équipe solide et très expérimentée » souligne le coach asniérois Sylvain Guyot. La rencontre est très disputée, et tout se joue sur un écart très faible. Grâce à des jeux offensifs bien exécutés et une défense pressante et décisive dans les moments critiques, avec notamment d'importants sacksSack
plaquage du QB dernière la ligne de scrimmage (perte de terrain).
du rusher Rémi Henric, les Molosses s’imposent au final 28-25.

Match Molosses - Asgards
Match Molosses - Asgards (François-Noël Martin)
Après avoir battu le second de la précédente édition du championnat, les Molosses retrouvent le dernier médaillé de bronze du championnat : les Salamandres ! Là encore, les débats sont serrés, et vont finalement tourner à l’avantage des Asniérois au meilleur moment, grâce entre autre à une belle performance d'Elisa De Santis en attaque : 19-12, soit tout juste un touchdown d’écart ! Dans l’autre rencontre, les Spartiates font parler leur expérience pour s’assurer une place de barragiste aux dépends des Asgards : 27-12 pour Amiens.

Assurés de terminer à la première place de la poule, les Molosses veulent toutefois préserver leur invincibilité face aux Asgards. Ils font cependant tourner leur effectif, mais restent tout de même redoutables en s’imposant 37-18. Le match entre les Spartiates et les Salamandres, avec comme enjeu la seconde place du groupe, n’allait malheureusement pas être aussi animé qu’espéré : les Havrais prennent une avance confortable en première mi-temps avant de dérouler après la pause pour finalement devancer l’équipe d’Amiens 34-19.

Matchs de barrage

Les matchs de barrage marquent le début des matchs couperets du tournoi : les quatre équipes engagées dans ces rencontres décisives n’ont pas le droit à l’erreur si elles veulent préserver leurs chances de qualification pour la finale nationale. Les Météores se retrouvent opposés aux Spartiates d’Amiens. Un remake de la finale 2011 qui tourne cette fois-ci logiquement en faveur des Fontenaysiens. Après une entame de match marqué par des interceptionsInterception
passe du QBQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
rattrapée par un défenseur (un adversaire).
de chaque côté, ce sont les Météores qui vont prendre l’ascendant sur leurs adversaires, menant à la pause 19-0. Ils assurent ensuite en seconde période leur qualification pour les demi-finales : score final 25-6.

L’autre rencontre, entre les Salamandres et les Corsaires, est beaucoup plus disputée. Les deux équipes se connaissent bien pour avoir côtoyé la même poule lors de la phase régulière du championnat. Grâce à leurs individualités physiques et techniques, ce sont les Evryens qui vont dominer la rencontre, marquant sur chacun de leurs drives. En face, les Havrais, diminués par des blessures et des forfaits de dernière minute, ne parviennent pas à répondre aussi bien qu’ils le souhaiteraient, manquant à des instants clés de bonnes occasions de renverser la partie en leur faveur. Les Salamandres restent toutefois dans le coup, mais ratent en toute fin de rencontre une interception qui aurait pu changer bien des choses. Ils s’inclinent 26 à 22.

Demi-finales

Ils ne sont maintenant plus que quatre à prétendre aux trois places qualificatives pour la finale nationale : Taureaux, Molosses, Météores et Corsaires n’ont plus qu’un match à gagner pour s’assurer de jouer encore dans deux semaines à Grenoble.

Les Taureaux retrouvent les Corsaires avec un certain avantage psychologique, suite à  leur victoire en début de journée (40-26). Cette fois-ci, l’équipe ronchinoise rentre plus vite dans son match et se détache rapidement. En face, Evry a du mal à suivre et s’incline 55-13.

Les Molosses stoppés par les Météores
Les Molosses stoppés par les Météores (François-Noël Martin)
Sur l’autre terrain, l’affiche rappelle un certain match de barrage sur le même site l’année dernière, lors du même tournoi : Météores contre Molosses. Asnières s’était alors imposé, éliminant ainsi un autre prétendant au titre avant d’être sacré deux semaines plus tard champion de France. Cette fois-ci, ce sont les Fontenaysiens qui vont réaliser la meilleure entame de match : appliqués, ils ouvrent le score sur leur premier drive grâce à une passe de Lionel Friederich pour Gaëtan Parhuitte, avant d’arrêter à deux reprises les attaques asniéroises dans leur propre camp. Après un nouveau touchdown de l'international Parhuitte, les Météores mènent 14-0, et leurs adversaires se lancent une dernière fois pour tenter de recoller au score avant la pause. Mais une interception de Pierre Levillain permet aux siens de conserver leur avantage. En seconde période, les Molosses parviennent enfin à revenir dans le match sur leur première possession. Ils ont même l’occasion de revenir à hauteur de leurs adversaires, mais sont arrêtés sur leur quatrième tentative à quelques yards de la end-zone. Les Météores reprennent alors leurs distances grâce à un nouvel essai du capitaine Levillain. Ils maitrisent ensuite la fin du match et le chronomètre, malgré une interception retournée en touchdown d’Alexandre Laruel, et s’imposent 21-13.

Matchs de classement

Les matchs de classement permettent souvent aux équipes de faire tourner leurs effectifs, voir les postes, pour terminer la journée de manière conviviale et détendue. Ainsi, les Cobras vont s’emparer de la septième place du tournoi en disposant des Asgards (20-13) et les Salamandres, faisant jouer les attaquants en défense et inversement, prennent la cinquième place aux Spartiates dans une rencontre très offensive (53-35).

Mais le match pour la troisième est lui capital : seul le vainqueur de ce Molosses – Corsaires ira jouer la finale nationale ! Ne souhaitant pas voir leur saison s’achever dans le Nord, les Asniérois vont rapidement prendre l’avantage dans cette partie. Leur jeune quarterback Bastien Thelliez distille ses passes et trouve facilement ses receveurs. Son attaque marque alors à chacun de ses drives. La défense molosse se montre quant à elle intraitable, limitant les offensives évryennes. Les Molosses font donc la course seuls en tête dans la rencontre, prenant ainsi leur revanche d’une finale régionale  perdue face à cette même équipe une semaine plus tôt en s’imposant au final 27-12.

Match pour la troisième place Corsaires - Molosses
Match pour la troisième place Corsaires - Molosses (Fayçal Badaoui)

Finale

C’est donc avec une énième rencontre cette saison entre les Météores et les Taureaux que va se jouer le titre de champion de Conférence Nord. Un classique durant lequel les Franciliens comptent bien bousculer la hiérarchie établie ces derniers mois entre les deux clubs. La première période est très serrée, dominée par les défenses des deux camps : pendant que les Météores stoppent toute avancée des Ronchinois, les Taureaux interceptent le cuir à trois reprises. Et ce sont les Nordistes qui vont ouvrir le score juste avant la mi-temps. Les Fontenaysiens profitent de la seconde période pour faire jouer leurs remplaçants, qui marqueront à deux reprises pendant que les Taureaux assurent leur succès final, 26-14, conservant par la même occasion leur invincibilité : 23 matchs joués, 23 victoires depuis la reprise des hostilités au mois de mars. Pour la suite, le nouveau champion de la Conférence Nord va tenter de faire mentir une statistique dans deux semaines à Grenoble lors du tournoi final du championnat national : les deux derniers champions de cette Conférence (Météores en 2011 et Spartiates en 2012) se sont ensuite inclinés en finale, au terme de l’ultime journée de la saison.

Les Taureaux, accompagnés des Météores et des Molosses, retrouveront donc le 23 juin prochain à Grenoble les trois autres finalistes issus de la Conférence Sud : les Argonautes d’Aix-en-Provence, les Diables Bleus de Grenoble et les Sphinx de Pau. Qui succèdera aux Molosses d’Asnières ?

Résultats

Phase de poules
Groupe AGroupe B
Taureaux40-26Corsaires
Météores32-13Cobras
Taureaux41-06Cobras
Météores34-13Corsaires
Taureaux54-07Météores
Corsaires38-19Cobras
Asgards33-57Salamandres
Molosses28-25Spartiates
Molosses19-12Salamandres
Spartiates27-12Asgards
Molosses37-18Asgards
Salamandres34-19Spartiates
Classements
Groupe AGroupe B
1.Taureaux de Ronchin3-0
2.Météores de Fontenay-sous-Bois2-1
3.Corsaires d'Evry1-2
4.Cobras de Mons-en-Baroeul0-3
1.Molosses d'Asnières-sur-Seine3-0
2.Salamandres du Havre2-1
3.Spartiates d'Amiens1-2
4.Asgards d'Evreux0-3
Matchs de barrage
Météores25-06Spartiates
Salamandres22-26Corsaires
Demi-finales
Taureaux55-13Corsaires
Molosses13-21Météores
Matchs de classement
7ème-8ème place
Cobras20-13Asgards

 

5ème-6ème place
Spartiates35-53Salamandres

 

3ème-4ème place
Molosses27-12Corsaires

 

Finale
Taureaux26-14Météores
Classement final
Groupe A
1.Taureaux de Ronchin
2.Météores de Fontenay-sous-Bois
3.Molosses d'Asnières-sur-Seine
4.Corsaires d'Evry
5.Salamandres du Havre
6.Spartiates d'Amiens
7.Cobras de Mons-en-Baroeul
8.Asgards d'Evreux
... chargement de la zone de commentaire ...

 Le football n'est qu'un jeu, ce qui compte c'est ce qui vous pousse à jouer. Vous vous retrouvez seul contre votre adversaire et vous devez être meilleur que lui ; c'est ce que j'aime dans le jeu !  – Ernie Davis, joueur des Browns de Cleveland, décédé à 23 ans

Citation réelle proposée par Alistair. Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !