Championship Game : le Manning-Brady XV se gagnera au sol !

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

LeGarrette Blount vs Knowshon Moreno
LeGarrette Blount vs Knowshon Moreno
le 18/01/2014 à 00:08 par Pierre-François Flores

Les Broncos accueillent les Patriots. Voici l'affiche dont tout le monde rêvait (ou presque) et qui nous avait été refusée l'an dernier par des Ravens lancés à la conquête d'un second titre NFL. Mais cette fois, c'est la bonne. Sur 14 affrontements entre Tom Brady et Peyton Manning (le premier mène 10-4), seuls 3 ont eu lieux en playoffs, dans les matchs qui comptent réellement, et Brady mène 2-1. A chaque fois, les quarterbacksQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
l'ont emporté à domicile. Un détail ? Pas seulement. L'avantage du terrain est réel en finale AFC puisque depuis 1970, l'hôte a gagné 29 des 43 matchs.
Mais entre Bill Belichick et John Fox (6-1 pour Belichick), Manning et Brady (10-4) ou encore Brady et Jack Del Rio, le coach de la défense (7-0 pour Brady), tout parait plus compliqué et tout laisse à penser que la bataille pour le Super Bowl ne sera pas qu'un simple duel de quarterbacks.

Nous ne reviendrons pas sur les deux QB et leur historique que nous avions déjà détaillé avant l'affrontement n°14 en novembre dernier. Leur capacité à faire basculer un match est bien connue et la saison monstreuse de l'ainé des frères Manning ne souffre d'aucune contestation. Mais entre ces deux-là, la décision se fait souvent grâce à la performance d'un autre joueur ou d'une autre escouade. Ainsi, 6 des 7 derniers matchs entre les deux frères ennemis se sont décidés en 7 points ou moins avec un bilan de 3-3. Lors de la week 12 à Foxborough, la différence a été faite par les équipes spéciales de New England, sur un puntPunt
action utilisée en 4ème tentative et x yards à parcourir. Plutôt que de tenter les x yards, l'attaque choisit de botter le plus loin possible pour faire reculer son adversaire.
mal négocié par Denver. Dimanche, un running back, un corner ou un linebackerLinebacker (LB)
joueur de la défense polyvalent qui constitue le 2ème rideau défensive.
pourrait bien être le facteur X.

La défense des Broncos face à l'attaque des Patriots

La D de Denver est perméable. Avec 25 points par match, elle est classée à la 22ème place et le backfield défensif est suspect : 22ème avec 254 yards concédés par match. Par contre, elle est performante contre le jeu de course (8ème à 101 ypm) et vu la forme actuelle de LeGarrette Blount (189 yards et 2 TD contre Buffalo, 166 et 4 TD contre les Colts le week-end dernier et une moyenne de 5 yards par course cette saison), c'est plutôt une bonne nouvelle sauf que le premier rideau a perdu depuis le match de novembre sa star Von Miller.

Là est la clé. Le jeu au sol des Patriots 2013 est leur point fort (9ème avec 129 ypm). Il est monté en puissance au fur et à mesure que les receveurs tombaient. Or on sait l'importance de ce secteur lors des playoffs. Les Patriots mieux que personne puisqu'ils ont gagné leur dernier Super Bowl avec un certain Correy Dillon dans le backfield.

Tom Brady, traité pour un problème à son épaule droite (dont on ignore complètement l'importance ni même la réalité), pourrait, comme contre les Colts, lancer peu (25 passes, 78 de rating) et s'appuyer sur Blount mais aussi Stevan Ridley (55 yards dimanche dernier) ou encore Shane Vereen. Ce duel des tranchées devrait donner le ton du match.

Si les RBRunning Back (RB)
Terme générique qui englobe les HB et les FBFullback (FB)
coureur puissant et polyvalent. Il joue le rôle de bloqueur, de receveur et de bulldozer balle en main. Constitue avec les halfbacks (HB), les running backs (RB).
.
n'arrivent à faire avancer le cuir, Brady devra aller titiller la défense longue du Colorado. Les Patriots ont des problèmes de receveurs, les Broncos de cornerbacks.
Danny Amendola et Julian Edelman seront les cibles n°1 de Brady en l'absence, rappelons-le, de Rob Gronkowski. Aaron Dobson et Kenbrell Thompkins ne se sont pas entrainés jeudi et il n'est pas certain qu'ils soient à 100%. Malgré ces problèmes, l'attaque aérienne est restée performante avec le 10ème rang de la ligue et 255 ypm.
En face, Chris Harris en a fini avec sa saison et l'expérimenté Champ Bailey a été cantonné à un poste de nickel back lors du Divisional contre les Chargers. Tout peut arriver dans le secteur aérien, y compris des interceptionsInterception
passe du QB rattrapée par un défenseur (un adversaire).
puisque Denver est 12ème de la NFL avec 17.

Maintenant, Jack Del Rio réussira-t-il a trouvé la solution face à Tom Brady ? L'ex head coach des Jaguars a perdu ses 7 matchs contre le QB qui rend une fiche globale stratosphérique : 171/235 (73%) pour 1771 yards, 17 TD et aucune interception ! Rio, head coach intérimaire lors de la défaite à New England il y a 2 mois, avait pourtant 24 points d'avance à la mi-temps avant de voir Brady passer 3 TD à sa défense en 30 minutes. S'il doit battre Brady et l'attaque de Josh McDaniels, c'est le moment où jamais.

La défense des Patriots contre l'attaque des Broncos

Bill Belichick est un maitre de la défense. Il a gagné 2 Super Bowls avec les Giants de Bill Parcells alors qu'il était le coordinateur défensif. Malgré les blessures de Jerod Mayo, Vince Vilfork et les absences ponctuelles de Aqib Talib, il a bâti une défense redoutable classé 10ème en matière de ballons volés (26) et de points concédés (26,6). Sa "bend but don't break defense" (la D qui plie mais ne rompt pas) donne l'impression que l'adversaire domine mais ne concède finalement que peu de points.

Dimanche, elle aura à faire à un énorme morceau. La meilleure attaque de l'histoire de la ligue avec 606 points, 5 joueurs à 10 TD et 55 passes de touchdownsTouchdown (TD)
c'est l'essai qui vaut 6 points et qui peut être transformé au choix à 1 ou 2 points. Il suffit que le ballon pénètre dans la endzone. (pas besoin d'aplatir)
pour Manning. Mais Bill Belichick sait battre le quadruple MVP. En 17 confrontations, il n'a perdu que 6 fois ce qui donne à Manning un pourcentage de 35,3%. A titre de comparaison, il gagne 73,5% de ses matchs en carrière contre les autres équipes (y compris les Patriots avant l'arrivée de Belichick en 2000), soit plus du double.

Le jeu aérien est le moteur des Broncos cette saison mais malgré cela, l'attaque au sol a été crédible avec le 15ème rang et 115 ypm. Et il faudra qu'elle le reste sinon gare à la pression sur Manning. S'il est le QB le moins sacké de la ligue avec 18, New England est la 5ème plus grosse plaqueuse de passeurs avec 48.
Knowshon Moreno essaiera de rééditer sa performance de la semaine 12 où il avait cavalé 224 yards à 6,1 yards par courses. Au total, Denver avait gagné 280 yards contre Belichick. Une première dans la carrière du technicien. Mais attention, les choses ont changé depuis. Si elle est encore 30ème avec 134 ypm, l'amélioration est nette depuis l'arrivée du tackle Sealver Siliga le 27 novembre. L'ex Bronco a eu un impact énorme sur la D-Line de New England qui n'a d'abord concédé que 108 yards contre les Browns, 89 contre Miami, 40 contre Ray Rice (Baltimore) et 69 la semaine dernière.

Comme souvent avec Belichick, rien ne sert de courir... on connait la suite.

Les statistiques qui n'ont pas d'importance

  • Peyton Manning a perdu 5 matchs de playoffs à domicile. Si c'est un record NFL, il ne les a perdus que de 14 points en cumulés ! (moins d'un field goalField Goal (FG)
    coup de pied à 3 points effectué le plus souvent en 4ème tentative quand l'attaque a été bloquée. Il est joué depuis l'endroit où la dernière action c'est achevée. En cas de réussite c'est 3 points et engagement. En cas d'échec, la possession change de camp mais il y a deux possibilités : avant le snapSnap
    signal de départ de l'action, quand le centre transmet la balle au QB.
    , la balle était à l'intérieur des 20 yards, on replacera alors la balle sur la ligne des 20 yards ou elle était placée au-delà des 20 yards, on la replacera au même endroit.
    d'écart par match)
  • Brady a un bilan de 5-6 contre Denver (playoffs inclus). Seulement deux équipes ont un bilan positif face au QB. Les seconds sont les Giants avec 3-2.
  • Dans les Brady-Manning, l'équipe qui marque en premier gagne 11 des 14 matchs.

 

Allez, pour finir, voici un petit cadeau offert par NFL.com : les 14 premiers épisodes de la saga Manning-Brady en vidéo. Enjoy !

Ah j'oubliais. La maestria et le savoir faire de Belichick donne l'impression que rien ne peut arriver à cette équipe cette saison. Elle traverse les zones de turbulences et en ressort renforcée. Si l'on ajoute l'impact psychologique que peut avoir laissé dans la tête des Broncos le come-back phénoménal de la week 12, je vois bien une victoire des Pats à Mile High. Mais comme souvent, ça se jouera sur des détails et un écart minimum. 24-21 New England.

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

  1 2 3 4 OT Final
Denver 3 10 7 6 0 26
New England 0 3 0 13 0 16
... chargement de la zone de commentaire ...

 Rod Woodson a prouvé que le Président Thomas Jefferson avait tort lorsqu'il a dit que tous les hommes sont nés egaux.  – Steve Sabol (président de NFL Film)

En VO :  Rod Woodson proved Thomas Jefferson wrong when he said that all men are created equal. 

Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !