Preview : 49ers @ FalconsLes Atlanta Falcons reçoivent les San Francisco 49ers pour une place au Super Bowl

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

Atlanta accueille San Francisco
Atlanta accueille San Francisco
le 17/01/2013 à 20:11 par Thomas Deligny

Dimanche à 21 heures, les 49ers de San Francisco se déplacent chez les Falcons d’Atlanta pour une finale de conférence NFC très indécise. FA.com vous propose son analyse. 

La température dans chaque camp

Les deux équipes, dispensées du tour de wild card, ont montré qu’elles étaient fraîches physiquement et ont pu être efficaces et rester lucides en fin de match, notamment dans le dernier quart-temps. San Francisco a donné le coup de collier nécessaire pour prendre le dessus sur les Packers et les Falcons, dans un final à suspens, ont eu la force de se positionner en trente secondes pour l’emporter face aux Seahawks. Le mental des deux équipes nous promet donc une bataille de chaque instant dans un Dome survolté.

L'énigme Michaël Turner

Le puissant coureur des Falcons nous a laissés sur notre faim durant toute la saison avec une moyenne de 50 yards par match et pourtant, il a sorti un match à presque 100 yards la semaine passée. Sera-t-il capable de rééditer ce match et offrir une autre solution à l’attaque d’Atlanta ? Evidemment nous ne pouvons omettre de parler du trio de receveurs Julio Jones, Roddy White et Tony Gonzalez : ce dernier a ébloui de toute sa classe le match des Divisionnal et le vétéran qui pourrait mettre un terme à sa carrière à la fin de cette saison aimerait certainement se retirer avec une bague de champion. Quant à Matt Ryan, il a clairement fait valoir son surnom. Matty Ice a su faire face à la pression et s’est rattrapé en toute fin de match sur un dernier drive intelligent et décisif d’une interceptionInterception
passe du QBQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
rattrapée par un défenseur (un adversaire).
commise auparavant.

Les atouts offensifs des 49ers

Nous l’avions mis en avant la semaine passée et nous ne nous étions pas trompés. Colin Kaepernick, le remplaçant d’Alex Smith après la commotion cérébrale de ce dernier en Week 10, a signé une nouvelle grande prestation pour son premier match de playoffs en faisant parler son bras (2 TD sur passe) et ses jambes : 2 TD à la course, 181 yards au sol, record pour un QB dans toute l'histoire NFL. Etait-ce un coup d’éclat ou « Kap » saura-t-il rééditer cet exploit ?

Le danger pourra aussi venir de Michael Crabtree qui réalise une saison pleine : 85 réceptions pour 1105 yards et 9 TD. La semaine passée, le receveur a encore marqué les esprits avec 119 yards cumulés en 9 catchs et surtout 2 TD. Mais Frank Gore s’avère également un puissant moyen d’avancer : le coureur de Frisco sait également se muer en receveur lorsqu’il le faut (48 yards en 2 réceptions la semaine dernière).

La défense des 49ers, troisième de la ligue

La défense des Falcons reste paradoxale : elle concède beaucoup de terrain mais n’encaisse que très peu de points par match, réagissant lorsqu’il le faut. Elle a néanmoins beaucoup de mal face à des QB mobiles tels Cam Newton (700 yards en deux rencontres) et Wilson Russel (425 yards au total la semaine passée). Celle des 49ers est imperméable. Avec seulement 17,1 points de moyenne par match encaissés en saison régulière, la défense de San Francisco se positionne en seconde place de la ligue sur cet aspect et troisième défense au total. Attention cependant aux maladresses regrettables, comme ce fumbleFumble
quand le porteur du ballon laisse échapper celui-ci par maladresse ou suite à un choc. Le ballon est alors à terre mais vivant et c'est la 1ère équipe qui le ramasse qui en prend la possession. Avec les interceptions, le fumble est la seconde façon de rendre le ballon à l'adversaire. Ensemble, ils constituent des Turnovers (pertes de balle). C'est souvent cette stat. qui décide de l'issue de la rencontre.
commis l’an passé à ce même stade des playoffs face aux Giants et qui avait coûté la victoire aux joueurs de Jim Harbaugh.

Mon analyse

Mike Smith et Matt Ryan ont enfin gagné un match en playoffs après trois ans de disette. Cette barrière psychologique levée et l’aide du public, acquis à leur cause, les Falcons donnent encore plus de crédibilité à cette équipe qui a su éviter le piège tendu par les Seahawks au tour précédent. Les 49ers, eux, viennent avec l’envie d’effacer la défaite à ce même stade l’an passé face aux Giants, futurs champions du Super Bowl. Les hommes de Jim Harbaugh ont désormais plus d’expérience et de maturité : ils ont su museler à deux reprises (en saison régulière et la semaine passée en Divisionnal) des Packers donnés favoris.

Il est très difficile de pronostiquer. La clef du match sera certainement la faculté qu’aura chaque équipe à contrôler le temps : San Francisco aurait peut-être un léger avantage grâce à son jeu au sol plus présent (4ème attaque au sol en saison régulière) et qui a réussi contre les Packers. Cependant, si les Falcons restent collés dans le match, le pied de Matt Bryant pourrait être décisif, comme il l’a été la semaine dernière de 49 yards en donnant la qualification aux siens. D’ailleurs, la seule fois où Atlanta a atteint un Super Bowl, c’était en 1998 face aux Vikings grâce à la botte de Morten Andersen en overtime (30-27) !

Avantage SF : Victoire des 49ers par moins de 6 points

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

  1 2 3 4 OT Final
Atlanta 10 14 0 0 0 24
San Francisco 0 14 7 7 0 28
... chargement de la zone de commentaire ...

 Montrez moi un perdant méritant, et je vous montrerez un perdant.  – Vince Lombardi

En VO :  Show me a good loser, and I'll show you a loser. 

Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !