Les 49ers en route pour la Nouvelle-OrléansSan Francisco est toujours en vie pour ramener un 6ème trophée Lombardy en Californie.

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

Dashon Goldson et les Niners vont au Super Bowl !
Dashon Goldson et les Niners vont au Super Bowl ! (Perry Knotts, AP Photo)
le 21/01/2013 à 04:56 par Brice Lapeyre

Dans un match qui a tenu toutes ses promesses et fût serré jusqu’au bout, les visiteurs californiens ont battu les Atlanta Falcons 28-24, leur permettant de continuer leur quête pour un 6ème Super Bowl.
Les Géorgiens ont de quoi s’en vouloir, car ils ont laissé filer une avance de 17 points bâtis dans le premier quart, laissant San Francisco établir leur rythme et imposer leur jeu puissant au sol.
Les Niners ont encore une fois prouvé qu’il fallait compter sur eux, et qu’ils étaient solides dans tous les compartiments du jeu.

Le film du match

Le début du match est clairement à l’avantage des Falcons, ils mènent 0-10 à la fin du premier quart. Matt Ryan met en pièce la défense arrière de San Francisco, Julio Jones et Roddy White les WR s’en donnent à cœur joie.

Les Falcons ont scorent dès le drive d’ouverture après que le WR Julio Jones est capté une bombe de 46 yards.

Sur leur drive suivant, les faucons score de nouveau, mais un field goalField Goal (FG)
coup de pied à 3 points effectué le plus souvent en 4ème tentative quand l'attaque a été bloquée. Il est joué depuis l'endroit où la dernière action c'est achevée. En cas de réussite c'est 3 points et engagement. En cas d'échec, la possession change de camp mais il y a deux possibilités : avant le snapSnap
signal de départ de l'action, quand le centre transmet la balle au QB.
, la balle était à l'intérieur des 20 yards, on replacera alors la balle sur la ligne des 20 yards ou elle était placée au-delà des 20 yards, on la replacera au même endroit.
cette fois-ci par l’intermédiaire du Kicker Matt Bryant.

San Francisco est étouffé, incapable de produire en attaque, est incapable d’arrêter l’attaque d’Atlanta.

La stat qui tue en cette fin de quart : Frisco -2 yards, Atlanta 182 yards.

Le 2equart commence comme le 1er c’est terminé. Nouveau touchdownTouchdown (TD)
c'est l'essai qui vaut 6 points et qui peut être transformé au choix à 1 ou 2 points. Il suffit que le ballon pénètre dans la endzone. (pas besoin d'aplatir)
de Julio Jones qui martyrise la défense des 49ers, sur une passe de 20 yards du QBQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
Ryan. 0-17

Les 49ers doivent répondre rapidement s’ils veulent maintenir l’espoir de remporter la rencontre. Colin Kapernick, le QB de San Francisco trouve de plus en plus de solutions, il arrive à amener son équipe dans le red zone. LaMichael James le backup RBRunning Back (RB)
Terme générique qui englobe les HB et les FBFullback (FB)
coureur puissant et polyvalent. Il joue le rôle de bloqueur, de receveur et de bulldozer balle en main. Constitue avec les halfbacks (HB), les running backs (RB).
.
finit le travail et score sur une course de 15 yards. 7-17

La défense des Niners se resserre en cette fin de période et contient un peu plus l’adversaire, permettant à l’attaque de récupérer le ballon.

Vernon Davis, le TE, sort enfin de sa boîte, il enregistre 4 réceptions pour 75 yards sur le seul second quart. Les 49ers enchaînent finalement et reviennent dans le match. Le drive se termine par un touchdown de Vernon Davis sur une passe 4 yards. 14-17

L’avance qu’Atlanta fond comme neige au soleil, les locaux arrivent a réagir et score de nouveau juste avant la mi-temps par leur TE, Tony Gonzalez sur une passe de 10 yards de Matt Ryan. Le score est de 14-24 à la pause.

Au retour des vestiaires, Frisco semble toujours dans le rythme, Frank Gore le RB titulaire conclut ce premier drive par une course de 5 yards et un touchdown. 21-24

Sur le Drive suivant, le CB Chris Culliver intercepte une passe de Matt Ryan. Le momentum semble changer de camp.

Cependant les Niners ne concrétisent pas sur ce turnover, David Akers ne convertit pas un field goal facile de 38 yards, une nouvelle fois le kicker s’écroule lors d’un moment crucial et rate l’égalisation.

Malgré cette interceptionInterception
passe du QB rattrapée par un défenseur (un adversaire).
, Matt Ryan est dans un grand jour, il dépasse les 300 yards à la passe avant même la fin du 3equart.

Le drive suivant voit une nouvelle erreur du QB d’Atlanta qui commet un fumbleFumble
quand le porteur du ballon laisse échapper celui-ci par maladresse ou suite à un choc. Le ballon est alors à terre mais vivant et c'est la 1ère équipe qui le ramasse qui en prend la possession. Avec les interceptions, le fumble est la seconde façon de rendre le ballon à l'adversaire. Ensemble, ils constituent des Turnovers (pertes de balle). C'est souvent cette stat. qui décide de l'issue de la rencontre.
, sur un mauvais snap, San Francisco récupère la balle, va tenter de marquer afin de mener pour la première fois.

C’est maintenant au tour de Crabtree de se mettre en évidence, suite à une grosse réception de 33 yards il amène son équipe dans la red zone. Kapernick se connecte une encore une fois avec Michael Crabtree, mais au moment de franchir la ligne d’en but, ce dernier se fait arracher le ballon sur la ligne des 1 yard. Le fumble est récupéré par Atlanta qui reste encore en tête.

Les 49ers manquent beaucoup trop d’occasions, cela pourrait peser sur l’issue de la rencontre.

La seconde mi-temps semble être placée sous le signe de la défense, celle de Frisco force un « 3&Out » et récupère ainsi l’erreur commise par leur WR. Nouvelle chance de prendre l’avantage pour les Californiens.

Frank Gore conclut ce nouveau drive par une course de 9 yards et un second touchdown. Les Niners passent enfin en tête au tableau d’affichage pour la première fois du match. Il reste seulement 8 minutes à jouer. 28-24

La défense de San Francisco se montre enfin à la hauteur de sa réputation, elle plie, mais ne rompt pas, avec un gros effort les Falcons sont stoppés sur une 4etentative et 4 yards. Les Niners récupèrent le ballon dans leurs dix yards avec 1d:08 au chrono.

Frisco va tuer le match et laisse filer la montre.

Atlanta récupère le ballon avec 6 secondes à jouer, il n’y a pas eu d’intervention divine, San Francisco est en route pour la nouvelle Orléans et le Super Bowl.

Le bilan

Les équipes se sont rendues coup pour coup, chaucune ayant eu sa mi-temps.

Lors du premier quart on crut assister à un match à sens unique avec Atlanta déchirant continuellement le second rideau défensif des Niners. De son côté San Francisco est monté doucement en puissance, s’appuyant en attaque sur son jeu au sol et en défense sur le jeu contre la course, forçant Ryan à lancer la balle, ce qui finalement produira une paire de turnovers.

Contrairement à ce que beaucoup attendaient, Colin Kapernick n’a pas pesé dans la balance avec son jeu au sol, mais l’utilisation de la « read option » en attaque a fortement confus la défense des Falcons, qui ne voulant pas laisser d’espace à Kapernick, a ouvert des boulevards aux RB des Niners.

De son côté la défense des 49ers n’a pas été à la hauteur de son rang, sauf lorsque cela comptait le plus à 1:08 de la fin, empêchant la conversion de la 4ème tentative scellant leur victoire.

Une note particulière, concernant Tony Gonzalez. Il a très certainement joué son dernier match en NFL, terminant ainsi à bientôt 37 ans une superbe carrière de 16 années.

Je ne doute pas qu’à la rédaction de footballamericain.com nous lui dédirons un article hommage, tel que le mérite le plus grand tight end de l’histoire de la ligue.

Les leaders statistiques

Colin Kapernick  16/21 pour 233 yards et 1 TD, QB rating 127,7

Frank Gore 18 courses pour 80 yards et 2 TD

Vernon Davis 5 réceptions pour 106 yards et 1 TD

 

Matt Ryan 115,3 22/31 pour 317 yards, 1 Int et 3 TD

Julio Jones 8 réceptions pour 148 yards et 2 TD

Roddy White 6 réceptions pour 91 yards

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

  1 2 3 4 OT Final
Atlanta 10 14 0 0 0 24
San Francisco 0 14 7 7 0 28
... chargement de la zone de commentaire ...

 Tu ne peux gagner un match si tu ne marques aucun points  – John Madden (ancien coach au Hall of Fame)

En VO :  You can't win a game if you don't score any points. 

Citation réelle proposée par Darkum pour 10 Bzh. Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !