En attendant le FlashEn balayant les Cougars 32-0, Amiens obligera le Flash à se déplacer au grand marais pour la 1/2

Couvin et les Spartiates emportent tout !
Couvin et les Spartiates emportent tout ! (T.Savoja, FA.com)
le 27/05/2012 à 02:18 par Thomas Savoja

Jump et TD !
Jump et TD ! (T.Savoja, FA.com)
Victoire impérative pour Amiens

Les Spartiates d’Amiens (6-3) recevaient ce samedi dans le cadre des festivités de leur 25ème anniversaire l’équipe des Cougars (1-8) pour le compte de la dernière journée Elite.

Sous un soleil de feu, les Amiénois avaient besoin d’une victoire pour être certain de recevoir le Flash en demi finale. Pas très compliquée me diriez vous face à une équipe des Cougars aux aboies depuis la blessure de ses joueurs clés dés la seconde journée. Mais dés le début de la rencontre, on sent les Spartiates concentrés sur leur sujet, se gardant bien du moindre complexe de supériorité. Paul Durand en verve signe une course de 20 yards puis balance une petite « screen pass » à Anthony Couvin qui s’en va crocheter deux défenseurs pour marquer le premier TD (7-0 Spartiates).

Une entrée solide

Les Cougars ont plus de mal en attaque et ils doivent punter pour leur première possession. Les Spartiates récupèrent donc rapidement le cuir et ils avancent facilement jusqu’à la red zone. Et le QBQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
Paul Durand trouve dans un coin de la « end-zone » son receveur Gaetan Parhuitte auteur d’une belle réception les deux pieds collés au sol. La transformation sera manquée et les locaux mènent désormais (13-0). Voilà que les Cougars doivent punter à nouveau. Et le ballon vient mourir sur la ligne des 1 yards.

Le second quart-temps débute par une course impressionnante du Junior Nicolas Khandar qui transperce la défense Cougars pour un gain de 60 yards. Paul Durand fini le boulot avec une passe de plus de 10 yards pour Anthony Couvin décidemment auteur d’une superbe saison (20-0 Spartiates). Le match est déjà plié, les Cougars restent stériles en attaque et les Spartiates tentent un FakeFake
feinte. On parle de fake puntPunt
action utilisée en 4ème tentative et x yards à parcourir. Plutôt que de tenter les x yards, l'attaque choisit de botter le plus loin possible pour faire reculer son adversaire.
ou fake field goal. Tactique qui consiste à feinter la défense en lui faisant croire que l'on va effectuer un punt ou un FGField Goal (FG)
coup de pied à 3 points effectué le plus souvent en 4ème tentative quand l'attaque a été bloquée. Il est joué depuis l'endroit où la dernière action c'est achevée. En cas de réussite c'est 3 points et engagement. En cas d'échec, la possession change de camp mais il y a deux possibilités : avant le snapSnap
signal de départ de l'action, quand le centre transmet la balle au QB.
, la balle était à l'intérieur des 20 yards, on replacera alors la balle sur la ligne des 20 yards ou elle était placée au-delà des 20 yards, on la replacera au même endroit.
. En fait on joue une action normale.
punte signé Arnaud M’Boucha mais attendu pour la défense de St Ouen, il est plaqué sans obtenir le first downFirst Down
1ère tentative. Série de 4 tentatives dont l'attaque dispose pour couvrir un minimun de 10 yards.
et la dernière tentative des Cougars ne donnera rien.

Anthony Lax sacké
Anthony Lax sacké (T.Savoja, FA.com)
Les Cougars en souffrance

C’est donc la mi-temps et il est temps de se délecter d’un sandwich merguez en admirant la performance des Cheerleaders locales.

La deuxième mi temps reprend avec un schéma similaire, c'est-à-dire des Cougars qui n’ont plus de jeu aérien et donc le jeu au sol devenu trop prévisible ne leur permet pas de marquer sauf coup de pousse du destin. Les Spartiates auront tout de même une grosse chaleur lorsque leur QB décide de slalomer dans la défense des visiteurs et qu’il est puni par un gros placage et ne se relèvera qu’après de longues minutes passées face contre sol. Il est d’ailleurs remplacé par Matthieu Lapios qui terminera la rencontre. Amiens doit faire face à une 4éme et 4 et Pierre Thorrignac fait le métier. Quelques instants plus tard Anthony Couvin termine une course de 6 yards dans l’en but donnant à son équipe un avantage décisif de 26 à 0 !

Durand secoué, Couvin survolté

Nous sommes désormais dans le dernier quart temps et le pauvre Anthony Lax qui d’ailleurs ne démérite pas est intercepté par Ludovic Malleon. Mais les Spartiates ne concrétiseront pas sur ce drive.

Par contre, le QB Mathieu Lapios clôturera le festival quelques minutes plus tard par une course en coin de 5 yards qui signe la victoire des Spartiates 32 à 0.

Couvin brille encore
Couvin brille encore (T.Savoja, FA.com)
Résultat logique et prévisible s’il en est et le 9 juin au Stade du grand Marais la demi finale opposera bien les Spartiates au Flash pour leur troisième affrontement de la saison.

Quand aux Cougars certes courageux, ils vont devoir sérieusement se remobiliser pour préparer un match de barrage des plus complexes face aux vainqueurs de la rencontre entre les Templiers et les Météores.

Toutes les photos de la rencontre c'est ici :

http://www.flickr.com/photos/tsavoja/sets/72157629910525794/

 

... chargement de la zone de commentaire ...

 Ils vous donnent une Cadillac une année, la suivante ils vous donnent l'essence pour quitter la ville.  – Woody Hayes, coach, Ohio State

En VO :  They give you a Cadillac one year, and the next year they give you the gas to get you out of town. 

Citation décalée proposée par micky pour 10 Bzh. Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !