Les 4 Wild Cards en bref

Les Playoffs
Les Playoffs
le 05/01/2013 à 13:49 par Brice Lapeyre

Encore une formidable weekend, encore une saison mémorable à ranger aux archives ! 

Tout comme durant toute la saison, ces playoffs vont encore nous réserver leur lot de sang et de larmes. 

Outre le Bounty scandal des Saints, les comebacks de Manning et Peterson, ainsi que la récente nouvelle de la retraite de Ray Lewis en fin de saison, ce qui rend ce weekend de Wildcard spécial tout comme cette année cest surement le vent de jeunesse qui a soufflé sur la NFL. Vent qui risque de tourner à lorage lors de laffrontement des rookies RGIII Griffin et DangRuss Wilson ce dimanche. En effet, 5 QBs ce weekend étalonneront leurs galons de titulaire lors d'un match de playoffs, 3 en tant que rookie (Griffin III, Luck et Wilson) et deux en tant que Sophomore (Kaepernick et Ponder). A ce renouveau, il ne faut pas oublier la présence de Andy Dalton et de ses Bengals qui grâce à une seconde partie de saison se sont offert un back-to-back en post-saison (deux qualifications de suite), et une fois de plus face au Houston Texans

A partir de Samedi un seul mot d'ordre que la fête commence.

AFC

Les troupes arrivent en ordre dispersées.

Les épouvantails du début de saison arrivent ce weekend avec des doutes pleins la tête, seuls les Broncos, avec 11 victoires de suite, et les Patriots sont en pleine confiance, et seront bien reposés. Qui plus est emmenés par 2 QBs qui connaissent la chanson et qui savent comment gagner quand cela compte vraiment. Mais pour eux le verdict tombera la semaine prochaine. 

Revenons à nos moutons… 

Bengals@Texans

La stat qui tue

Un air de déjà-vu dans le Texas. Deuxième rencontre en Wildcard en deux ans, dans l'histoire de la NFL lors de rencontre back-to-back le vainqueur de la première rencontre gagne la seconde, les statistiques ne mentent pas… Cela dépendant des Texans qui n'arrivent pas très fringuants, avec 3 défaites sur leur 4 dernières sorties, perdant par la même occasion la 1ère tête de série et la semaine de repos tant recherché.

L'homme à suivre

J.J. Watt, un candidat pour le titre de Defensive MVP. A lui seul il est capable de changer le cours d'un match, ses stats parlent d'elles même : 16 passes déviés, 20,5 sacksSack
plaquage du QB dernière la ligne de scrimmage (perte de terrain).
, 4 fumblesFumble
quand le porteur du ballon laisse échapper celui-ci par maladresse ou suite à un choc. Le ballon est alors à terre mais vivant et c'est la 1ère équipe qui le ramasse qui en prend la possession. Avec les interceptions, le fumble est la seconde façon de rendre le ballon à l'adversaire. Ensemble, ils constituent des Turnovers (pertes de balle). C'est souvent cette stat. qui décide de l'issue de la rencontre.
forcés et 30 plaquages pour une perde de yards. Monstrueux !

La clef du match

Les texans et plus particulièrement la défense doit retrouver sont niveau du début de saison pour pouvoir espérer prolonger l'expérience en playoffs, voire atteindre le Super Bowl tel qu'on leur prédisait en début de saison.

L'info qui n'intéresse que moi

La dernière victoire en playoffs des Bengals était à Houston, mais il s'agissait encore des Oilers, cétait en 1990.

Le prono

Même si Andy Dalton est dans son jardin ( 3 victoires pour 1 défaite à Reliant Stadium avec en prime une victoire au Texas Bowl) et que la défense des Bengals s'est nettement améliorée au cours des dernières semaines. L'effectif des Texans est bien plus fourni, avec une défense de fer menée par le génie défensif qu'est Coach Phillips.

Je vois donc Houston gagner à la maison.

Colts@Ravens

Cela pourrait être le dernier match de l'emblématique et déjà légendaire linebackerLinebacker (LB)
joueur de la défense polyvalent qui constitue le 2ème rideau défensive.
et capitaine des Baltimore Ravens, si ces derniers venaient à perdre face aux Indianapolis Colts du prometteur premier choix de la dernière Draft, Andrew Luck.

La stat qui tue

Andrew Luck est le premier Rookie QuarterbackQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
de l'ère moderne choisi premier de la Draft à aller en playoffs. 

Les clefs du match

Quelle équipe des Ravens allons nous retrouver après qu'ils aient reposé leurs titulaires la semaines dernière face aux Bengals ?

Si Baltimore retrouve sa solide défense du début de saison, et que Joe Flacco joue sans rendre le ballon à l'adversaire, les Colts feront face à un ogre, et tout cela dans son antre du M&T Bank Statdium.

L'homme à suivre

Adrew Luck, toute la pression est sur ses épaules, il a subit 41 sacks cette saison, et lancé 17 interceptionsInterception
passe du QB rattrapée par un défenseur (un adversaire).
pour 13 touchdownsTouchdown (TD)
c'est l'essai qui vaut 6 points et qui peut être transformé au choix à 1 ou 2 points. Il suffit que le ballon pénètre dans la endzone. (pas besoin d'aplatir)
à l'extérieur. Il devra élever son niveau de jeu en protégeant le ballon, pour cela il faudra une meilleure protection sa ligne offensive face à une féroce défense pour lui donner quelques secondes supplémentaires très précieuses.

L'info qui n'intéresse que moi

25ème match de playoffs de la carrière du Kicker Adam Viniateri, il devient ainsi le second joueur à avoir joué le plus de match de playoffs, derrière Jerry Rice (29). Il est également le joueur ayant convertit le plus de Field GoalField Goal (FG)
coup de pied à 3 points effectué le plus souvent en 4ème tentative quand l'attaque a été bloquée. Il est joué depuis l'endroit où la dernière action c'est achevée. En cas de réussite c'est 3 points et engagement. En cas d'échec, la possession change de camp mais il y a deux possibilités : avant le snapSnap
signal de départ de l'action, quand le centre transmet la balle au QB.
, la balle était à l'intérieur des 20 yards, on replacera alors la balle sur la ligne des 20 yards ou elle était placée au-delà des 20 yards, on la replacera au même endroit.
en playoffs dans lhistoire de la NFL.

Le prono

Le match sera plus serré que l'on peut l'imaginer. Avec d'un côté l'émotion qu'apportera le retour de coach Pagano, en rémission de sa leucémie, et l'envie de voir continuer la belle histoire des Colts et l'annonce de la retraite de Ray Lewis côté Ravens, leader charismatique et émotionnel de Baltimore depuis 16 ans. 

Malgré tout je vois les Ravens l'emporter d'une courte tête à l'expérience.

 

NFC

La NFC est plus ouverte que jamais, les 6 QBs qui débuteront ce tour de playoffs ont un cumul de 9 matchs en playoffs dont 6 par Aaron Rodgers avec 4 victoires cumulées, toutes acquises par le QB des Packers. Pour bien comprendre le fossé séparant les deux conférence, il faut mettre en perspective les 52 titularisations combinées des QBs de l'AFC (logique avec Manning et Brady) pour 30 victoires.

Cette saison la NFC apparait comme outsider, mais sait on jamais David pourrait de nouveau battre Goliath.

Vikings@Packers

Troisième rencontre de la saison, cela devient une habitude pour ces deux franchises. Samedi marquera la 18ème rencontre en playoffs pour les deux équipes, et elle arrive seulement une semaine après le dernière rendez vous dont les Vikings sont sortie victorieux. L'histoire nous dit qu'en général le dernier vainqueur l'emporte mais elle nous dit aussi qu'en cas de triple confrontation sur la saison, le vainqueur du premier match, gagne la belle. Alors que penser ?

La stat qui tue

Adrian Peterson a amassé 409 yards à la course contre Green Bay cette saison, stat confirmant la saison de monstrueuse du RBRunning Back (RB)
Terme générique qui englobe les HB et les FBFullback (FB)
coureur puissant et polyvalent. Il joue le rôle de bloqueur, de receveur et de bulldozer balle en main. Constitue avec les halfbacks (HB), les running backs (RB).
.
des Vikes, lui ayant permit de tutoyer le record de Dickerson pour le plus grand nombre de yards courus en une seule saison (2097 yards contre 2105 !).

Les clefs du match

Si Peterson est muselé, Christian Ponder devra prouver qu'il mérite les clefs du camion, et qu'il est capable d'être précis, de trouver ces receveurs et de faire avancer la chaîne. Pas une évidence au vu de ses deux dernières saisons.

L'homme à suivre

Adrian Peterson. Si les Vikings veulent espérer la victoire, il doit reproduire ce quil a fait lors des deux précédentes rencontres.

L'info qui n'intéresse que moi

365 yards et 4 TD, les stats de Rodgers le weekend dernier, résultat une défaite des Packers, comme quoi la NFL n'est pas seulement une ligue pour les quarterbacks.

Le prono

Minnesota a une chance, si leur RB arrive à manger du temps et garder Rodgers & Co sur le banc (glacé de Lambeau). 

Mais je vois quand même les Packers l'emporter à Lambeau Field.

Seahawks@Redskins

Il s'agit de loin de la plus excitante des rencontres. Deux équipes très similaires.

Un retour au source, avec la réapparition de plan de jeu old school basé sur la puissance des courses de Lynch pour les Hawks et de Morris pour les Skins. Un match entre deux équipes solides, rugueuses et complètes. un Duel de rookies quarterbacks jouant comme des vétérans. 

Ce match ne se gagnera pas sans avoir verser de la sueur et du sang. 

La stat qui tue

Wilson et Griffin III sont les deux premiers rookies QBs de l'histoire à finir la saison avec un passer rating supérieur à 100, comme quoi rookie n'est pas toujours synonyme d'erreur.

Les clefs du match

RGIII sera-t-il rétabli à 100%? Sera-t-il capable de continuer à protéger le ballon comme il la fait toute la saison (seulement 5 interceptions soit 1,3% de ses passes) ? Face à lui The legion of Boom emmenée par  le CB Richard Sherman et qui se fera un plaisir de rendre sa soirée cauchemardesque à la moindre erreur.

L'homme à suivre

Alfred Morris, le rookie RB des Redskins a été formidable toute la saison, avec 1613 yards cette saison, il fait payer les équipes qui se focalisent uniquement sur Griffin III. Sa dernière victime, les Dallas Cowboys le week-end dernier.

L'info qui n'intéresse que moi

Les deux dernières apparitions des Redskins en playoffs se sont faites contre les Seahawks en 2005 et 2007, toutes les deux des défaites.

Le prono

Match très très serré entre deux très bonnes équipes. Cependant la difficulté des Hawks à gagner à l'extérieur plus l'expérience de coach Shanahan font pencher la balance légèrement en faveur de Washington.

 

Calendrier du weekend

Cincinnati Bengals@Houston Texans le 05/01/2013 à 22h30

Minnesota Vikings@Green Bay Packers le 06/01/2013 à 02h

Indianapolis Colts@Baltimore Ravens le 06/01/2013 à 16h

Seattle Seahawks@Washington Redskins le 06/01/2013 à 22h30

 

La réponse ce weekend ! Bon match à tous !

... chargement de la zone de commentaire ...

 Vos capacités determinent ce que vous pouvez faire. La motivation détermine ce que vous faites. L'attitude détermine la façon dont vous le faites.  – Lou Holtz

En VO :  Ability is what you're capable of doing. Motivation determines what you do. Attitude determines how well you do it. 

Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !