[Wild Card] Les Saints ne se font pas prierNew Orleans Saints 21 - 9 Chicago Bears

Latavius Murray marque et met les Bears à distance
Latavius Murray marque et met les Bears à distance (Brett Duke, Associated Press)
le 12/01/2021 à 06:07 par Blaise Collin

Les New Orleans Saints (#2, 12-4 en saison régulière) n'ont pas eu de trop mal à se débarrasser des Bears (#7, 8-8 en saison régulière) pour accéder au "divisional round" des playoffs NFL 2020.

New Orleans (4-2 à l'époque) avait dû batailler ferme en Semaine 8 pour s'imposer à Chicago (4-3 à l'époque) en prolongation (26-23, OT). Les deux équipes ont ensuite suivi des trajectoires différentes : les Saints ont remporté la NFC South alors que les Bears ont accroché de peu la dernière place en playoffs de la conférence NFC. La revanche en playoffs a été bien moins difficile à gérer pour NO qui a été appliqué en attaque, décisif en défense et a profité de quelques erreurs cruciales de ses adversaires.

Les Saints frappent les premiers...

Après un échange de puntsPunt
action utilisée en 4ème tentative et x yards à parcourir. Plutôt que de tenter les x yards, l'attaque choisit de botter le plus loin possible pour faire reculer son adversaire.
, New Orleans a été la première des deux équipes à ouvrir le score. Petite sensation lorsque QB Drew Brees (28/39, 265 yards, 2 TD) a trouvé WR Michael Thomas (5 réceptions, 73 yards, 1 TD) dans la end-zone puisque le receveur star des Saints n'avait pas encore marqué de la saison : neuf matchs manqués en saison régulière et une cheville fragile ont contribué à gâcher, jusque-là, sa saison 2020.

Chicago a tenté de rester au contact et a été à deux doigts d'égaliser sur son drive suivant mais WR Javon Wims (1 réception, 28 yards) a inexplicablement raté une réception de 40 yards dans l'en-but de NO alors que son défenseur était battu. Le drive s'est terminé par une perte de balle en quatrième tentative sur une course trop courte de QB Mitchell Trubisky (19/29, 199 yards, 1 TD).

Un FGField Goal (FG)
coup de pied à 3 points effectué le plus souvent en 4ème tentative quand l'attaque a été bloquée. Il est joué depuis l'endroit où la dernière action c'est achevée. En cas de réussite c'est 3 points et engagement. En cas d'échec, la possession change de camp mais il y a deux possibilités : avant le snapSnap
signal de départ de l'action, quand le centre transmet la balle au QB.
, la balle était à l'intérieur des 20 yards, on replacera alors la balle sur la ligne des 20 yards ou elle était placée au-delà des 20 yards, on la replacera au même endroit.
manqué et un fumbleFumble
quand le porteur du ballon laisse échapper celui-ci par maladresse ou suite à un choc. Le ballon est alors à terre mais vivant et c'est la 1ère équipe qui le ramasse qui en prend la possession. Avec les interceptions, le fumble est la seconde façon de rendre le ballon à l'adversaire. Ensemble, ils constituent des Turnovers (pertes de balle). C'est souvent cette stat. qui décide de l'issue de la rencontre.
perdu par QB Taysom Hill (4 courses, 15 yards) ont bloqué le compteur des Saints à sept points en première mi-temps. Chicago a profité de l'aubaine pour ouvrir son propre compteur sur un FG en milieu de deuxième quart temps
 (3-7). Mais les stars offensives des Bears leur ont fait cruellement défaut dans ce match : RB David Montgomery (12 courses, 31 yards) et WR Allen Robinson (6 réceptions, 55 yards), tous les deux au-dessus des mille yards dans leurs catégories respectives en saison régulière, n'ont pas pesé sur la rencontre.

A l'inverse, l'attaque des Saints a été sérieuse à défaut d'être spectaculaire. Elle a converti 11 de ses 17 troisièmes tentatives dont sept conversions de plus de 5 yards pour  Drew Brees. De quoi étendre les drives et laisser l'attaque des Bears sur le banc : les Saints ont controlé la balle pendant près de 39 minutes.

 ... et ne regardent plus derrière

La petite avance de NO à la pause (7-3) a enflé en début de seconde mi-temps (14-3) puis en milieu de dernier quart temps (21-3). A chaque fois, la défense de Chicago s'est rendue coupable de coûteuses pénalités : la première, sur quatrième tentative, a permis à NO de continuer son drive et de marquer par RB Latavius Murray (4 courses, 9 yards / 2 courses, 17 yards, 1 TD) au lieu de taper un FG; la seconde a transformé une troisième tentative et 19 yards en première tentative à 2 yards de l'en-but et RB Alvin Kamara (23 courses, 99 yards, 1 TD / 2 réceptions, 17 yards), de retour au terrain après une absence due au covid, a marqué trois jeux plus tard après une autre pénalité défensive (21-3).

La défense des Saints, cinqu¡ème de la ligue, a fait le reste, en limitant l'attaque des Bears à 1 sur 11 en troisième tentative et à 48 yards au sol seulement. Le touchdownTouchdown (TD)
c'est l'essai qui vaut 6 points et qui peut être transformé au choix à 1 ou 2 points. Il suffit que le ballon pénètre dans la endzone. (pas besoin d'aplatir)
de TE Jimmy Graham (2 réceptions, 25 yards, 1 TD), à expiration de l'horloge,
 n'a eu aucune incidence sur le sort de la partie qui était décidé depuis longtemps.

NO, qui n'avait jamais encaissé moins de quatorze points dans un match de playoffs auparavant, a fait respecter la hiérarchie et Drew Brees, à cinq jours de ses 42 ans, a prouvé qu'on n'est jamais trop vieux pour gagner en NFL. 

... chargement de la zone de commentaire ...

 Quand vous jouez pour un Titre de Champion National, ce n'est pas la vie ou la mort, c'est encore plus important que ça.  – Duffy Daugherty, coach, Michigan State

En VO :  When you're playing for the National Championship, it's not a matter of life and death. It's more important than that. 

Citation décalée proposée par micky pour 10 Bzh. Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !