Les Bucs écrasent les ChiefsEt de sept pour Tom Brady

Mahomes, secoué pendant 60 minutes, n'a rien pu faire.
Mahomes, secoué pendant 60 minutes, n'a rien pu faire. (AP, AP Photo)
le 08/02/2021 à 12:47 par Rémy Lecomte

Grands favoris à leur propre succession, les Chiefs n’ont pas été en mesure d’inquiéter les Buccaneers qui remportent, sans trembler, le deuxième titre de leur histoire. Un match à sens unique que peu d’experts avaient annoncé ! Le monde pensait voir Mahomes disséquer cette défense pendant que Brady tenterait de rester au contact. On avait faux sur toute la ligne, enfin presque.

Une entame timide

Les Bucs n’ont pourtant pas entamé la rencontre de manière idéale avec deux puntsPunt
action utilisée en 4ème tentative et x yards à parcourir. Plutôt que de tenter les x yards, l'attaque choisit de botter le plus loin possible pour faire reculer son adversaire.
en deux drives. En face, les Chiefs doivent se contenter de 3 points qui permettent aux champions en titre de prendre la tête. L’efficacité du jeu au sol de Kansas City ne forcera pas Tampa a changer de plan défensif. Todd Bowles a décidé de se concentrer à 100% sur le jeu de passe, Tyreek Hill est doublé sur chaque play et Kelce est suivi de près.

Enfin un TD dans le premier quart

Brady et les siens construisent enfin un drive sérieux et une vieille liaison se reconstitue. Brady trouve Gronk qui file vers la endzone. Un touchdownTouchdown (TD)
c'est l'essai qui vaut 6 points et qui peut être transformé au choix à 1 ou 2 points. Il suffit que le ballon pénètre dans la endzone. (pas besoin d'aplatir)
historique… En 10 apparitions, c’est le premier TD de Brady durant un premier quart temps du Super Bowl.

Un gros stop (pas si) décisif

Les Bucs continuent d’avancer et se retrouvent à 3 petits yards de la endzone. Brady tente le playaction, trouve son lineman Haeg au fond de la endzone mais Hitchens réalise un play décisif pour forcer le drop ! Premier big play décisif des Chiefs. Qui sera suivi de près par un stop impressionnant en 4th et goal sur la ligne des 1 yards. Le tournant du match ? Non le début d’un mauvais enchaînement pour les Chiefs.

Kelce droppe une passe en troisième tentative et la special team ne sauve pas la mise. Townsend droppe le snapSnap
signal de départ de l'action, quand le centre transmet la balle au QB.
, le récupère et parvient à dégager le ballon mais un holding est sifflé et la deuxième tentative est tout sauf brillante. Un punt de 29 yards qui offre une voie royale aux Bucs pour oublier le stop. Le tournant du match ?

En troisième tentative, on pense que le match tourne une nouvelle fois quand une passe déviée tombe dans les bras de Tyrann Mathieu. Mais un flag très contestable vient annuler l’interception et plus jamais les Chiefs ne sauront en mesure inquiéter l’attaque bien rôdée des floridiens.

Une liaison historique

Après ces évènements, le duo #12/#87 sera de nouveau sur le devant de la scène avec un deuxième touchdown ! Ils rejoignent Montana et Rice au sommet des duos les plus prolifiques en playoffs. C’est 14 – 3 mais la défense des Bucs peut-elle garder ce rythme ? La réponse est oui. Les Chiefs profitent de quelques réceptions de Kelce pour aller chercher un field goalField Goal (FG)
coup de pied à 3 points effectué le plus souvent en 4ème tentative quand l'attaque a été bloquée. Il est joué depuis l'endroit où la dernière action c'est achevée. En cas de réussite c'est 3 points et engagement. En cas d'échec, la possession change de camp mais il y a deux possibilités : avant le snap, la balle était à l'intérieur des 20 yards, on replacera alors la balle sur la ligne des 20 yards ou elle était placée au-delà des 20 yards, on la replacera au même endroit.
à moins d’une minute de la mi-temps.

Moins d’une minute, c’est ce qu’il faudra aux Bucs pour parcourir tout le terrain et aller chercher un troisième TD ! Brady trouve un certain Antonio Brown, c’est 21 – 6 à la pause. Brady conclut sans doute sa plus belle première mi-temps au Super Bowl avec un 16-20 pour 3 touchdowns.

Une oline à la rue

Le retour tant attendu des Chiefs n’arrivera pas. Mahomes est sous le feu du pass rush. La ligne offensive remaniée d’Andy Reid passe complétement à côté de son sujet et Mahomes est acculé par JPP, Suh, White & compagnie. Il réalise, malgré la pression, de belles choses mais ses receveurs n’ont pas été à la hauteur non plus.

Des chiefs qui implosent

Un field goal de chaque côté et un nouveau touchdown pour les hommes de Bruce Arians donneront au score son allure définitive : 31 – 9. C’est Fournette, auteur d’un match exceptionnel, qui vient chercher le seul touchdown à la course de la soirée. Un quatrième quart durant lequel les spectateurs ont pu regarder Mahomes courir pour sa vie 25 yards derrière la line de scrimmage. Mahomes n’a pas trouvé la endzone. Mais il a montré que, même diminué par une blessure au pied, il était capable de réaliser des passes hallucinantes qui n’ont pas trouvé les mains les plus sûres, malheureusement pour le suspense. Il termine la rencontre avec deux interceptionsInterception
passe du QBQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
rattrapée par un défenseur (un adversaire).
sur lesquelles il est difficile de lui reprocher quoi que ce soit. 

Le bilan

Les Bucs remportent le Super Bowl dans leur stade et peuvent remercier leur défense qui réalise une nouvelle fois une performance exceptionnelle alors que l'attaque a su être décisive tout au long de la rencontre. Dans tous les secteurs, les hommes d'Andy Reid ont été dominé. 

Mahomes termine avec un 26/49 pour 270 yards et... deux interceptions. Pour la première fois de sa carrière professionnelle, il perd un match avec plus de 9 points d'écart. Kelce termine avec 10 réceptions pour 133 yards mais n'a pas su se montrer déterminant à certains moments clés. 

En face, Fournette cumule 89 yards au sol en 16 tentatives et ajoute pas moins de 46 yards et 4 réceptions. Gronk termine avec 6 réceptions pour 67 et deux TD, une belle performance pour l'ancien retraité !

Tout un symbole, Devin White et Antoine Winfield compte une interception. Devin White ajoute 8 solo tackles. Il domine son équipe dans ce domaine. Il est sans aucun doute le joueur le plus important des Bucs sur ces playoffs et n'aurait pas volé le titre de MVP.

Brady MVP

Brady termine la rencontre avec une belle fiche de 21/29 pour 201 yards et 3 TD et s'offre un nouveau titre de MVP. Le cinquième en sept victoires au Super Bowl. Et il en profite pour aller chercher son septième titre. Le voilà plus titré que n'importe quelle autre franchise de la ligue. 

... chargement de la zone de commentaire ...

 Au football, vous pouvez toujours estropier quelqu'un si vous le désirez.  – Lawrence Taylor

En VO :  In football, you can always maim a person if you wanted to. 

Citation réelle proposée par Guillaume. Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !