Les Seahawks détendus et concentrés face à la presse à leur arrivée

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

Richard Sherman dimanche devant la presse
Richard Sherman dimanche devant la presse
le 27/01/2014 à 23:58 par Pierre-François Flores

Dimanche soir, après 4h40 de vol, les Seattle Seahawks se sont posés à l'aéroport de Newark. Peu après, ils tenaient leur première conférence de presse. Sans surprise, les journalistes se sont pressés autour de celui qui a fait beaucoup parlé de lui ces 10 derniers jours : Richard Sherman. Le cornerback est apparu détendu et souriant, loin du provocateur d'après match contre les 49ers. A savoir ce qu'il pensait de Demariyus Thomas, il a répondu qu'il était pour lui dans le top 5 des receveurs de la ligue et que c'était un ami.

De son côté, Russell Wilson, seulement dans sa deuxième saison, est resté fidèle à lui-même à savoir : professionnel et charismatique. Il a commencé par faire l'éloge de Sherman : « C'est un formidable joueur de football, c'est un All-Pro. Il représente bien les Seahawks par sa façon de jouer, son énergie et sa passion. Je l'adore ». Ensuite, il a détaillé le programme qui allait les attendre durant les 6 jours restants sans jamais perdre de vue que le seul objectif était la victoire finale : « Rester concentrés ! »

Enfin, c'est un Pete Carroll souriant qui s'est présenté au podium. Quand on lui demande comme il va gérer le fait que personne n'ait d'expérience à ce niveau, il plaisante en disant que Ricardo Lockette (WR) était au Big Game l'an dernier avec les 49ers mais n'avait pas encore fait sa présentation au club. Il raconte aussi l'apport de Ken Norton Jr, multiple vainqueur du Super Bowl avec les Niners et les Cowboys dans les années 90, qui est venu dire aux joueurs ce à quoi ils devaient s'attendre cette semaine.
Carroll a également été très admiratif de l'attaque des Broncos et avoué que c'est un vrai challenge de les arrêter.

Un dernier point commun à tous les Seahawks hier soir, aucun n'a mentionné la problématique météo. On a l'habitude du côté de Seattle de jouer sous des trombes d'eau, alors 0°C...

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

  1 2 3 4 OT Final
Denver 0 0 8 0 0 8
Seattle 8 14 14 7 0 43
... chargement de la zone de commentaire ...

 Rappelez vous qu'il faut 9 mois à une femme pour faire un bébé, peu importe le nombre d'hommes que vous y mettez au travail.  – Lou Holtz, coach, Notre Dame

En VO :  Remember, it takes a woman nine months to have a baby, no matter how many men you put on the job. 

Citation décalée proposée par micky pour 10 Bzh. Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !