Les 49ers au criblePreview Playoffs 2014

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

Kaepernick en playoffs l'an dernier, un cauchemar pour les Packers
Kaepernick en playoffs l'an dernier, un cauchemar pour les Packers (Kirby Lee-USA , USA TODAY Sport)
le 03/01/2014 à 08:21 par Pierre-François Flores

Moins de deux jours avant le début des Playoffs NFL, FA.com passe en revue les forces en présence à travers une analyse des équipes encore en course. Nous poursuivons avec les San Francisco 49ers.

Finalistes malheureux l'an dernier la plus célèbre franchise de la côte Ouest retrouvent les phases finales avec un bilan magnifique de 12-4 mais la 2ème place "seulement" de la NFC Ouest et donc l'obligation de se déplacer pour ce Wild Card. Où ça ? Dans le froid de Lambeau Field pour la revanche du match de playoffs 2012 où ils avaient étrillé le Pack. Seule différence de taille, le match se jouer à Candlestick Park.

Le calendrier

12-4. Souvent une équipe avec un tel bilan est première ou au pire deuxième de la NFL. Mais pas en 2013. Les Niners ont en plus le mérite d'avoir réussi une belle saison dans un poule compliquée. Seattle est n°1 NFC avec 13 succès et Arizona est 7ème avec 10 ! Ils ont en plus eu le 2ème calendrier le plus dure la NFC et le 3ème de la NFL avec un Strength of Schedule de 49,4%. Seuls les Saints et les Chargers font mieux avec 51,6% et 49,6%.

Les forces

Le jeu au sol est classé 3ème de la ligue avec 137 yards par match et la défense est également 3ème avec juste 17 points et 316 yards laissés à leurs adversaires par match.

Les faiblesses

Le jeu aérien. Dans le top 7 de la NFL dans toutes les catégories statistiques, la 30ème place dans ce secteur fait mal. Colin Kaepernick est 20ème en nombre de yards avec 3100 et moins de 200 par match. Mais ceci s'explique très bien par les absences de Mario Manningham et Michael Crabtree sur blessure qui ont fortement diminué les cibles potentielles du QBQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
qui, rappelons-le, vient juste de compléter sa première saison régulière en intégralité. Le retour de Crabtree a fait beaucoup de bien et la dynamique de fin de saison est excellente avec 3 matchs à plus de 108 de rating, 700 yards, 5 TD et 0 INT.

La forme actuelle

Excellente ! 6 victoires de suite parlent pour eux. Leur dernière défaite remonte au 17 novembre à New Orleans dans un match serré et entaillé de décisions arbitrales contestables. Ils perdaient pour la deuxième fois de suite, une semaine après avoir buté à domicile sur la défense de Carolina (10-9).

Les ambitions

Quand on a un bilan de 12-4 et que l'on a été finaliste il y a un an, on ne vise rien d'autre que le titre. Ceci est d'autant plus vrai lorsqu'on a la 3ème défense de la ligue avec 17 points par match et la 3ème attaque au sol avec 137,6 yards par match.

Les top joueurs

Colin Kaepernick a réalisé une bonne saison malgré un défaut de cibles. S'il n'est pas encore l'un des top QB, il mène la 11ème attaque de la ligue (25,4 ppm). Il a pris en maturité : ses 8 interceptionsInterception
passe du QB rattrapée par un défenseur (un adversaire).
seulement et son rating de 91 plaident pour lui. Au sol, il a gagné plus de 500 yards et forme un beau duo avec Frank Gore.

Gore, justement, a cavalé plus de 1100 yards avec une moyenne de 4,1 yards par course. Pas mal pour un joueur attendu qui sort de deux saisons à plus de 1200 yards. Seul ombre au tableau, ses 3 fumblesFumble
quand le porteur du ballon laisse échapper celui-ci par maladresse ou suite à un choc. Le ballon est alors à terre mais vivant et c'est la 1ère équipe qui le ramasse qui en prend la possession. Avec les interceptions, le fumble est la seconde façon de rendre le ballon à l'adversaire. Ensemble, ils constituent des Turnovers (pertes de balle). C'est souvent cette stat. qui décide de l'issue de la rencontre.
, tous perdus.

Le plateau des receveurs est impressionnant : il y a bien sûr le transfuge des Ravens, Anquan Boldin qui a sorti une saison de mammouth avec 1179 yards. Vernon Davis ne passe pas les 1000 yards (850) mais a trouvé 13 fois la end zoneEnd Zone
Zone d'en-but de 10 yards située de chaque côté du terrain.
! Et bien sûr Michael Crabtree qui a déjà gagné 284 yards depuis son retour.

De l'autre côté du ballon, il est difficile de faire un choix tant les armes sont variées. On se focalisera sur le duo de linebackerLinebacker (LB)
joueur de la défense polyvalent qui constitue le 2ème rideau défensive.
NaVorro Bowman et Patrick Willis. Le premier a réussi une saison monstrueuse à 145 plaquages, 5 sacksSack
plaquage du QB dernière la ligne de scrimmage (perte de terrain).
, 2 interceptions et 4 fumbles forcés. Le second n'est pas mal non plus avec 104 p., 3 sacks et 2 fumbles.
Chez les arrières défensifs, Tramaine Brock (5 INT) et Eric Reid (4 INT) ont à eux deux 50% des 18 ballons gobés par les Niners cette saison. Aaron Rodgers est prévenu.

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

  1 2 3 4 OT Final
Green Bay 0 10 0 10 0 20
San Francisco 6 7 0 10 0 23
... chargement de la zone de commentaire ...

 Le football est un sport invraisemblable. Parfois c'est tellement invraisemblable que c'est incroyable.  – Tom Landry, coach légendaire des Dallas Cowboys

En VO :  Football is an incredible game. Sometimes it's so incredible, it's unbelievable. 

Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !