NFL 2022Semaine 4

NFL 2022
NFL 2022
le 04/10/2022 à 05:06 par Blaise Collin

Tour d'horizon de la Semaine 4 de NFL.

Miami Dolphins (3-1) @ Cincinnati Bengals (2-2) : 15 - 27

Victime d'une probable commotion cérébrale non-détectée en Semaine 3, QBQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
Tua Tagovailoa a débuté pour Miami à Cincinnati mais est sorti en fin de première mi-temps sur une nouvelle blessure à la tête. À ce moment du match, les Dolphins n'étaient menés que d'un point (6-7). Les visiteurs sont restés dans le match jusqu'à une interceptionInterception
passe du QB rattrapée par un défenseur (un adversaire).
sur QB Teddy Bridgewater à 3'17 de la fin du match, sanctionnée cinq jeux plus tard par un touchdownTouchdown (TD)
c'est l'essai qui vaut 6 points et qui peut être transformé au choix à 1 ou 2 points. Il suffit que le ballon pénètre dans la endzone. (pas besoin d'aplatir)
des Bengals par TE Hayden Hurst pour clore la marque. Dernière équipe invaincue de la conférence AFC après trois matchs, Miami subit son premier revers de la saison tandis que le champion en titre de la conférence retrouve quelques couleurs après un début 2022 chaotique.

Triple-menace du match

Miami Dolphins

QB Teddy Bridgewater : 14/23, 193 yards, 1 TD, 1 INT

RB Raheem Mostert : 15 courses, 69 yards

WR Tyreek Hill : 10 réceptions, 160 yards

Cincinnati Bengals

QB Joe Burrow : 20/31, 287 yards 2 TD

RB Joe Mixon : 24 courses, 61 yards, 1 TD

WR Tee Higgins : 7 réceptions, 124 yards, 1 TD

Minnesota Vikings (3-1) vs New Orleans Saints (1-3) : 28 - 25

Le FGField Goal (FG)
coup de pied à 3 points effectué le plus souvent en 4ème tentative quand l'attaque a été bloquée. Il est joué depuis l'endroit où la dernière action c'est achevée. En cas de réussite c'est 3 points et engagement. En cas d'échec, la possession change de camp mais il y a deux possibilités : avant le snapSnap
signal de départ de l'action, quand le centre transmet la balle au QB.
, la balle était à l'intérieur des 20 yards, on replacera alors la balle sur la ligne des 20 yards ou elle était placée au-delà des 20 yards, on la replacera au même endroit.
de 61 yards de K Wil Lutz à expiration de l'horloge a rebondi sur le poteau gauche et sur la barre transversale avant de retomber du mauvais côté de la-dite barre et Minnesota est reparti du stade des Tottenham Hotspurs avec une courte victoire de trois points. C'est un FG de 47 yards une vingtaine de secondes plus tôt qui avait donné cet avantage, finalement définitif, aux Vikings. En l'absence de QB Jameis Winston (blessure au dos), c'est QB Andy Dalton qui conduisait l'attaque de New Orleans.

Triple-menace du match

Minnesota Vikings

QB Kirk Cousins : 25/38, 273 yards, 1 TD, 1 INT

RB Dalvin Cook : 20 courses, 76 yards

WR Justin Jefferson : 10 réceptions, 147 yards

New Orleans Saints

QB Andy Dalton :20/28, 236 yards, 1 TD

RB Latavius Murray : 11 courses, 57 yards, 1 TD

WR Chris Olave : 4 réceptions, 67 yards, 1 TD

Cleveland Browns (2-2) @ Atlanta Falcons (2-2) : 20 - 23

Atlanta a eu le dernier mot à la maison face à Cleveland. Les deux équipes ont mis du temps à se départager (10-10 à la pause, 20-20 à l'approche du "two-minute warning") avant qu'un FG de K Younghoe Koo ne donne l'avantage décisif aux Falcons. 

Triple-menace du match

Cleveland Browns

QB Jacoby Brissett : 21/35, 234 yards, 1 INT

RB Nick Chubb : 19 courses, 118 yards, 1 TD

TE David Njoku : 5 réceptions, 73 yards

Atlanta Falcons

QB Marcus Mariota : 7/19, 139 yards, 1 INT

RB Tyler Allgeier : 10 course, 84 yards

WR Olamide Zaccheaus : 2 réceptions, 55 yards

Buffalo Bills (3-1) @ Baltimore Ravens (2-2) : 23 - 20

Menés 3-20 à l'approche de la mi-temps, les Buffalo Bills ont réussi une remontée spectaculaire à Baltimore. Sous l'impulsion de QB Lamar Jackson, les Ravens ont marqué sur leurs quatre premières possessions du match (TD, TD, FG, FG) mais leurs deux derniers drives de la partie se sont soldés par deux interceptions, dont une dans l'en-but des Bills sur une quatrième tentative avec un score de 20-20 à moins de cinq minutes du terme du match. C'est finalement un court FG (21 yards) sur le dernier tic de l'horloge qui a donné une victoire inespérée aux visiteurs.

Triple-menace du match

Buffalo Bills

QB Josh Allen : 19/36, 213 yards, 1 TD, 1 INT

QB Josh Allen : 11 courses, 70 yards, 1 TD

WR Stefon Diggs : 4 réceptions, 62 yards

Baltimore Ravens

QB Lamar Jackson : 20/29, 144 yards, 1 TD, 2 INT

QB Lamar Jackson : 11 courses, 73 yards

WR Devin Duvernay : 4 réceptions, 51 yards

Washington Commanders (1-3) @ Dallas Cowboys (3-1) : 10 - 25

On n'arrête plus QB Cooper Rush qui a conduit Dallas à un troisième succès consécutif en autant de match. Les Washington Commanders ne se sont pas facilités la tâche avec onze pénalités pour 136 yards et deux interceptions sur QB Carson Wentz, une avant chaque fin de mi-temps. Les visiteurs ont mené pendant six minutes suite à un touchdown au premier quart temps due rookie WR Jahan Dotson (7-6). Mais les Cowboys ont répondu du tac-au-tac par WR Michael Gallup juste avant la pause (12-7). Se retrouvant menés de quinze points en seconde mi-temps (10-25), les Commanders ont rendu à deux reprises le ballon à Dallas sur quatrièmes tentatives manquées.

Triple-menace du match

Washington Commanders

QB Carson Wentz : 25/42, 170 yards, 1 TD, 2 INT

RB Antonio Gibson : 13 courses, 49 yards

WR Jahan Dotson : 3 réceptions, 43 yards, 1 TD

Dallas Cowboys

QB Cooper Rush : 15/27, 223 yards, 2 TD

RB Ezekiel Elliott : 19 courses, 49 yards

WR CeeDee Lamb : 6 réceptions, 97 yards, 1 TD

Seattle Seahawks (2-2) @ Detroit Lions (1-3) : 48 - 45

Festival offensif à Detroit où Seahawks et Lions ont combiné pour douze touchdowns en vingt drives dans un match finalement remporté par Seattle. Les Hawks ont ouvert les hostilités sur leur première série pour ne plus abandonner leur avantage au score au tableau d'affichage. RB Rashaad Penny pour les visiteurs et RB Jamaal Williams et TE T.J. Hockenson pour les locaux ont tous trois marqué à deux reprises.

Triple-menace du match

Seattle Seahawks

QB Geno Smith : 23/30, 320 yards, 2 TD

RB Rashaad Penny : 17 courses, 151 yards, 2 TD

WR DK Metcalf : 7 réceptions, 149 yards

Detroit Lions

QB Jared Goff : 26/39, 378 yards, 1 TD

RB Jamaal Williams : 19 courses, 108 yards, 2 TD

TE T.J. Hockenson : 8 réceptions, 179 yards, 2 TD

Los Angeles Chargers (2-2) @ Houston Texans (0-3-1) : 34 - 24

Les Los Angeles Chargers ont bénéficié de trois touchdowns de RB Austin Ekeler pour s'imposer à Houston après avoir mené durant toute la partie. Accusant un déficit de vingt points à la pause (7-27), les Texans est sont revenus à trois points des Chargers en milieu de dernier quart temps avant le troisième TD du coureur de LAC. À la conclusion de cette Semaine 4, Houston est la seule équipe de la ligue sans victoire.

Triple-menace du match

Los Angeles Chargers

QB Justin Herbert : 27/39, 340 yards, 2 TD

RB Austin Ekeler : 13 courses, 60 yards, 2 TD

WR Mike Williams : 7 réceptions, 120 yards

Houston Texans

QB David Mills : 26/35, 246 yards, 2 TD, 2 INT

RB Dameon Pierce : 14 courses, 131 yards, 1 TD

WR Nico Collins : 3 réceptions, 82 yards

Tennessee Titans (2-2) @ Indianapolis Colts (1-2-1) : 24 - 17

Tennessee s'est appuyé sur une grosse performance de RBRunning Back (RB)
Terme générique qui englobe les HB et les FBFullback (FB)
coureur puissant et polyvalent. Il joue le rôle de bloqueur, de receveur et de bulldozer balle en main. Constitue avec les halfbacks (HB), les running backs (RB).
.
Derrick Henry pour s'imposer à Indianapolis. QB Matt Ryan a perdu le ballon sur un sackSack
plaquage du QB dernière la ligne de scrimmage (perte de terrain).
lors de la première série des Colts et les Titans ont répondu par un touchdown de WR Robert Woods, le premier de trois TD marqués sur leur quatre premiers drives. La défense d'Indy a serré la vis en seconde mi-temps, permettant aux Colts de revenir à sept points mais un fumbleFumble
quand le porteur du ballon laisse échapper celui-ci par maladresse ou suite à un choc. Le ballon est alors à terre mais vivant et c'est la 1ère équipe qui le ramasse qui en prend la possession. Avec les interceptions, le fumble est la seconde façon de rendre le ballon à l'adversaire. Ensemble, ils constituent des Turnovers (pertes de balle). C'est souvent cette stat. qui décide de l'issue de la rencontre.
de RB Jonathan Taylor à l'entrée de la zone rouge des visiteurs en milieu de quatrième quart temps a mis fin aux derniers espoirs des locaux.

Triple-menace du match

Tennessee Titans

QB Ryan Tannehill : 17/21, 137 yards, 2 TD

RB Derrick Henry : 22 courses, 114 yards, 1 TD

TE Chigoziem Okonkwo : 3 réceptions, 38 yards, 1 TD

Indianapolis Colts

QB Matt Ryan : 27/37, 356 yards, 2 TD, 1 INT

RB Jonathan Taylor : 20 courses, 42 yards, 1 TD

TE Mo Alie-Cox  : 6 réceptions, 85 yards, 2 TD

Chicago Bears (2-2) @ New York Giants (3-1) : 12 - 20

QB Daniel Jones a marqué par deux fois au sol pour donner l'avantage aux New York Giants à la pause (14-6) avant de se blesser à la cheville en fin de troisième quart temps. Son remplaçant QB Tyrod Taylor est également sorti sur commotion en début de dernier quart temps. NYG s'est alors tourné vers RB Saquon Barkley pour prendre, en "wildcat", le reste des snaps de son attaque. Menés de huit points, les Bears ont gardé leur destin entre leurs mains jusqu'à une réception de puntPunt
action utilisée en 4ème tentative et x yards à parcourir. Plutôt que de tenter les x yards, l'attaque choisit de botter le plus loin possible pour faire reculer son adversaire.
mal négociée qui a rendu le ballon aux Giants avec seulement un peu plus de deux minutes à jouer. Les locaux ont manqué un FG en fin de drive mais suffisamment épuisé l'horloge pour s'assurer la victoire.

Triple-menace du match

Chicago Bears

QB Justin Fields : 11/22, 174 yards

RB Khalil Herbert : 19 courses, 77 yards

WR Darnell Mooney : 4 réceptions, 94 yards

New York Giants

QB Daniel Jones : 8/13, 71 yards

RB Saquon Barkley : 31 courses, 146 yards

TE Daniel Bellinger : 3 réceptions, 23 yards

Jacksonville Jaguars (2-2) @ Philadelphia Eagles (4-0) : 21 - 29

Les Philadelphia Eagles sont restés invaincus après quatre semaines de compétition en s'imposant contre les Jacksonville Jaguars. Ce sont pourtant les visiteurs qui ont pris le meilleur départ, menant 14-0 à la fin du premier quart temps grâce notamment à une interception sur QB Jalen Hurts retournée pour touchdown par SSafety
Signifie deux choses différentes :
1- c'est le plaquage du porteur du ballon dans sa propre zone d'en-but. Cela rapporte 2 points à l'équipe qui l'effectue et elle récupère la possession du ballon. L'équipe victime du safety va alors dégager depuis ses 20 yards au moyen d'un botté façon punt.
2- c'est un poste en défense. Le safety est en quelque sorte le dernier rempart. Il tient en quelque sorte le rôle d'un libéro en football européen.
Andre Cisco. Mais les choses se sont gâtés pour les Jags, auteurs de cinq pertes de balles, tous par QB Trevor Lawrence (quatre fumbles et une interception). Les Eagles ont frappé à trois reprises au deuxième quart temps pour rejoindre les vestiaires avec une courte avance (20-14). Après la pause, Philly a augmenté son avance (29-14) avant un bref sursaut trop tardif de Jacksonville.

Triple-menace du match

Jacksonville Jaguars

QB Trevor Lawrence : 11/23, 174 yards, 2 TD, 1 INT

RB Travis Etienne : 8 courses, 32 yards

WR Christian Kirk : 2 réceptions, 60 yards

Philadelphia Eagles

QB Jalen Hurts : 16/25, 204 yards, 1 INT

RB Miles Sanders : 27 courses, 134 yards, 2 TD

WR A.J. Brown : 5 réceptions, 95 yards

New York Jets (2-2) @ Pittsburgh Steelers (1-3) : 24 - 20

Menés 0-10 au deuxième quart temps, les Pittsburgh Steelers ont marqué vingt points d'affilée pour prendre une avance confortable (?) en milieu de dernier quart temps (20-10). Mais ces sont les New York Jets qui ont eu le dernier mot avec deux touchdowns de WR Corey Davis et RB Breece Hall pour finalement s'imposer à Acrisure Stadium (ex Heinz Field). En seconde mi-temps, Pittsburgh a lancé QB Kenny Pickett dans le grand bain en remplacement de QB Mitchell Trubisky, peu inspiré jusque-là. Le rookie était en terrain familier puisqu'il était l'an passé le quarterback des Pittsburgh Panthers. Ses deux touchdowns au sol n'ont pas compensé ses trois interceptions, une de plus que QB Zach Wilson qui faisait son retour pour les Jets.

Triple-menace du match

New York Jets

QB Zach Wilson : 18/36, 252 yards, 1 TD, 2 INT

RB Breece Hall : 17 courses, 66 yards, 1 TD

WR Corey Davis : 5 réceptions, 74 yards, 1 TD

Pittsburgh Steelers

QB Kenny Pickett : 10/13, 120 yards, 3 INT

RB Najee Harris : 18 courses, 74 yards

WR George Pickens : 6 réceptions, 102 yards

Arizona Cardinals (2-2) @ Carolina Panthers (1-3) : 26 - 16

Avec son équipe menée à la pause (3-10), QB Kyler Murray a complété deux passes de touchdown et couru pour un TD supplémentaire pour permettre aux Arizona Cardinals de s'imposer à Carolina. Il s'est ainsi racheté d'une interception pour touchdown en début de deuxième quart temps qui a permis aux Panthers de prendre l'avantage au score (7-0). Carolina n'a pas fait grand-chose de plus avec deux interceptions sur QB Baker Mayfield et un touchdown de RB Christian McCaffrey arrivé bien trop tard dans le match.

Triple-menace du match

Arizona Cardinals

QB Kyler Murray : 23/32, 207 yards, 2 TD, 1 INT

RB James Conner : 15 courses, 55 yards

WR Marquise Brown : 6 réceptions, 88 yards, 1 TD

Carolina Panthers

QB Baker Mayfield : 22/36, 197 yards, 1 TD, 2 INT

RB Christian McCaffrey : 8 courses, 27 yards

RB Christian McCaffrey : 9 réceptions, 81 yards, 1 TD

New England Patriots (1-3) @ Green Bay Packers (3-1) : 24 - 27 (OT)

Il a fallu attendre la prolongation pour départager Green Bay et New England. Ce sont les hôtes qui se sont finalement imposés sur un FG à expiration de l'horloge. NE avait pris l'avantage à la pause sur une interception retournée pour touchdown sur QB Aaron Rodgers (10-3). Les Pats étaient conduits en attaque par leur quarterback rookie, QB Bailey Zappe, après que QB Brian Hoyer est sorti sur blessure à la tête. En seconde mi-temps, les deux équipes ont échangé les coups (deux TD de chaque côté) lors de leurs premiers drives et les Packers ont marqué un FG de plus qui a précipité la prolongation.

Triple-menace du match

New England Patriots

QB Bailey Zappe : 10/15, 99 yards, 1 TD

RB Damien Harris : 18 courses, 86 yards, 1 TD

WR Nelson Agholor : 3 réceptions, 46 yards

Green Bay Packers

QB Aaron Rodgers : 21/35, 251 yards, 2 TD, 1 INT

RB Aaron Jones : 16 courses, 110 yards

WR Allen Lazard  : 6 réceptions, 116 yards

Denver Broncos (2-2) @ Las Vegas Raiders (1-3) : 23 - 32

Les Las Vegas Raiders ont signé leur premier succès de la saison face à leurs rivaux de Denver. Cette fois, les Raiders n'ont pas gaspillé leur avantage du dernier quart temps (25-16) répondant à un touchdown au sol de QB Russell Wilson par le second de la partie de RB Josh Jacobs. 

Triple-menace du match

Denver Broncos

QB Russell Wilson : 17/25, 237 yards, 2 TD

QB Russell Wilson : 4 courses, 29 yards, 1 TD

WR KJ Hamler : 1 réception, 55 yards

Las Vegas Raiders

QB Derek Carr : 21/34, 188 yards

RB Josh Jacobs : 28 courses, 144 yards, 2 TD

WR Davante Adams : 9 réceptions, 101 yards 

Kansas City Chiefs (3-1) @ Tampa Bay Buccaneers (2-2) : 41 - 31

Coup triple pour QB Patrick Mahomes II lors de ce déplacement à Tampa Bay avec une victoire pour son équipe, une victoire contre le meilleur quarterback de l'histoire de la NFL (ou tout du moins le plus victorieux) et, pas des moindres, le record du QB le plus rapide à atteindre les vingt mille yards. Le score ne reflète guère la physionomie d'un match dominé de la tête et des épaules par Kansas City. À l'approche de la mi-temps, les Chiefs comptaient dix-huit points d'avance (28-10) en ayant marqué des touchdowns sur quatre de leur cinq drives et les Buccaneers ne semblaient avoir aucune solution, tant en défense qu'en attaque. Le second TD de WR Mike Evans à dix secondes de la pause a rendu la piqûre un peu moins douloureuse (17-28). Au retour des vestiaires, les Bucs ont stoppé l'hémorragie mais le mal était fait. 

Triple-menace du match

Kansas City Chiefs

QB Patrick Mahomes II : 23/37, 249 yards, 3 TD, 1 INT

RB Clyde Edwards-Helaire : 19 courses, 92 yards, 1 TD

TE Travis Kelce : 9 réceptions, 92 yards, 1 TD

Tampa Bay Buccaneers

QB Tom Brady : 39/52, 385 yards, 3 TD

RB Leonard Fournette : 3 courses, 6 yards

WR Mike Evans : 8 réceptions, 103 yards, 2 TD

Los Angeles Rams (2-2) @ San Francisco 49ers (2-2) : 9 - 24

San Francisco a maitrisé son sujet face à son rival de Los Angeles. La défense des 49ers a limité l'attaque des Rams à trois FG et envoyé QB Matthew Stafford au tapis à sept reprises. Les Niners ont marqué au sol (RB Jeff Wilson Jr.) et dans les airs ((WR Deebo Samuel) en première mi-temps (14-6) et par leur défense en milieu de dernier quart temps lorsque S Talanoa Hufanga a anticipé une passe de QB Matthew Stafford pour WR Cooper Kupp et converti l'offrande en six points. Sur le drive suivant, c'est un sack sur le quarterback des Rams qui a, à nouveau, rendu la balle à SF sur fumble de ce même QB et scellé le sort du match.

Triple-menace du match

Los Angeles Rams

QB Matthew Stafford : 32/48, 254 yards, 1 INT

RB Darrell Henderson : 7 courses, 27 yads

WR Cooper Kupp : 14 réceptions, 122 yards.

San Francisco 49ers

QB Jimmy Garoppolo : 16/27, 249 yards, 1 TD

RB Jeff Wilson Jr.  : 18 courses, 74 yards, 1 TD

WR Deebo Samuel : 6 réceptions, 115 yards, 1 TD

... chargement de la zone de commentaire ...

 Les Stéroïds sont faits pour des gars qui veulent tricher.  – Lawrence Taylor

En VO :  Steroids are for guys who want to cheat opponents. 

Citation réelle proposée par Guillaume. Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !