Media DaySuccès de foule pour Kelce et Purdy

Coach Reid, le calme et l'expérience. Young, fan de Purdy !
Coach Reid, le calme et l'expérience. Young, fan de Purdy ! (Rémy Lecomte, Footballamericain.com)
le 07/02/2024 à 08:27 par Rémy Lecomte

Après une belle soirée d'ouverture, les équipes ont attendu les journalistes dans leurs hôtels respectifs ! Ouverture du bal par le coach lors d'une conférence de presse avant de retrouver quelques joueurs sur des podiums. Retour sur les moments intéressants de cette journée. 

Kansas City Chiefs 

Comme lors de l'Opening Night, ce sont les Chiefs qui ont ouvert le bal. Andy Reid a d'abord expliqué que la blessure de Joe Thuney restait un problème et qu'il serait peu probable de le voir titularisé ce dimanche. Lorsqu'on lui parle de la liste des coachs à 3 victoires au Super Bowl, Reid, tout en contrôle et en calme, rappelle aux journalistes que les records personnels ne comptent pas et que seule l'équipe compte. Ces comparaisons sont flatteuses mais c'est l'équipe qui compte, pas l'individu. Ayant connu la victoire comme la défaite en Super Bowl, l'ex coach des Eagles avoue garder un souvenir très particulier de sa première participation au Super Bowl. 

Des joueurs concentrés et préparés

Blake Bell, tight end dans l'ombre de Kelce, se dit prêt à tout pour aider l'équipe. Que ce soit dans le jeu de course ou dans le jeu de passe. Il est toujours prêt à rentrer en jeu si cela est nécessaire et rappelle à quel point son coéquipier est hors du commun. Toujours souriant, il explique également être prêt à remplacer le numéro 87 lorsque ce sera nécessaire. 

Sans surprise, George Karlaftis a répondu à beaucoup de questions de journalistes européen. Le natif d'Athènes vit un rêve éveillé du côté de Kansas City et est conscient de la chance qu'il a de pouvoir faire partie d'une telle équipe. L'ancien gardien de waterpolo reconverti en défensive end connait un début de carrière exceptionnel et compte bien étoffer encore son palmarès dès ce dimanche. 

Justin Reid a insisté sur l'unité de ce groupe et de cette équipe. Il sent l'implication de chacun, des joueurs mais aussi des coachs. Les échanges sont nombreux entre les membres de l'équipe et cela est primordial pour créer une cohésion parfaite. Comme tous ses coéquipiers, il semble vouloir insister sur le fort esprit de groupe et sur ce que cela implique. Notamment le fait de pouvoir passer plus facilement au travers des périodes difficiles pendant la saison. 

Comme souvent, les podiums de Mahomes et Kelce ont été envahi par les médias. Difficile de s'en approcher mais néanmoins, on a pu entendre que le petit déjeuner préféré de Kelce se composait de french toast et de gaufres. Une information primordiale à l'approche du Big Game ! L'effet Monsieur Swift se fait ressentir jusque dans les questions des médias. 

San Francisco 49ers 

Moins d'une heure plus tard, changement d'hôtel et début de la conférence de presse de Kyle Shanahan. Le coach des 49ers a reconnu avoir une relation particulière avec le père de Christian McAffrey, Ed. En effet, Ed était receveur dans l'équipe (championne) coachée par le père de Kyle Shanahan, Mike. Proche des receveurs, il avait donc une relation privilégiée avec Rod Smith et Ed McAffrey. Il reconnait beaucoup Ed en CMC et rêve de pouvoir remporter le titre comme Shanahan et McAffrey senior l'ont fait. 

Le head coach des Niners soulignent qu'il aime voir ses joueurs être eux-mêmes dans le vestiaire. En prenant pour exemple la métamorphose d'un George Kittle qui est arrivé en rookie bien sage et toujours bien coiffé. Et qu'un an plus tard, il s'était transformé en champion de la WWE. Le coach souligne l'importance de libérer ses joueurs pour en tirer le meilleur. 

"Purdy ? Le meilleur QBQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
de la ligue"

En l'absence de CMC et de Deebo, c'est Brock Purdy qui a dû se coltiner la vague de journalistes à son podium. Il a géré la situation avec calme, comme à son habitude. Son coéquipier, Chase Young, dit de son quarterback qu'il est la personne la plus gentille du vestiaire voire de la ligue. Un homme toujours souriant et qui fait du bien dans un vestiaire. La citation de la matinée vient peut-être de la bouche de ce même Chase Young qui place Purdy en tête du classement des meilleurs quarterbacks de la ligue. Lorsqu'on lui demande sur quelle base il peut dire cela, il répond simplement "ses chiffres". 

Pour Aaron Banks, la mission est simple (et rappelle le célèbre mantra d'une autre franchise) : Do your job. S'ils souhaitent performer et stopper un Chris Jones, ils doivent simplement faire leur boulot. Pour lui, les trous d'air dans la saison s'expliquent simplement par le fait que l'équipe n'a pas su faire son travail correctement pendant la saison. 

Lorsqu'on lui demande pourquoi l'attaque semble parfois moins performante qu'en début de saison, il répond que l'attaque n'a pas réellement sous-performé. Mais les défenses s'adaptent au bout de 22-23 semaines et qu'il est de plus en plus difficile de les surprendre ! 

 

Toujours bien préparés pour répondre à la presse, les joueurs ont une nouvelle fois géré cette session média de main de maître ! Rendez-vous dès demain pour des interviews avec les joueurs. Un moment toujours intéressant et attendu des médias. 

... chargement de la zone de commentaire ...

 Personne dans le football ne devrait être appelé un génie. Un génie est un type comme Norman Einstein.  – Joe Theisman, ancien QB des Washington Redskins

En VO :  Nobody in football should be called a genius. A genius is a guy like Norman Einstein. 

Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !