Les Eagles s'offrent une quatrième chance

shield NFL actuel
shield NFL actuel (NFL.com)
le 16/01/2005 à 18:30 par Christophe Brulefert
Mise à jour du 22/10/2010 à 17:55

Après leur belle victoire à Green Bay, les Vikings du Minnesota pensaient pouvoir jouer les troubles fêtes dimanche après-midi au Lincoln Financial Field chez les Eagles de Philadelphie. Finalement, il n'en a rien été. L'absence de Terrel Owens et la non titularisation des joueurs clés lors des deux derniers matchs de la saison n'a en rien entamé l'enthousiasme débordant de l'équipe locale. Les joueurs d'Andy Reid profitent même de leur fraîcheur physique pour dominer les débats et prennent l’ascendant rapidement. Sur deux possessions offensives consécutives, les Aigles inscrivent un touché. Tout d'abord, le quarterbackQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
Donovan Mc Nabb (21/33, 286 yards et 2 TD) trouve son receveur Freddie Mitchell sur une passe de 2 yards. Au début du deuxième quart-temps, Mc Nabb trouve cette fois-ci, le coureur Westbrook sur une passe de 7 yards. Les joueurs de Mike Tice réduisent toutefois l'écart grâce au quarterback Daunte Culpepper (24/46, 316 yards, 1 touché, 2 interceptionsInterception
passe du QB rattrapée par un défenseur (un adversaire).
, 5 courses pour 25 yards et 1 TD). Il profite d’une brèche de sept yards dans la défense pour inscrire l'essai. Malheureusement les volatiles répliquent immédiatement et bénéficient en plus d'un coup de chance extraordinaire. Dans la zone rouge des Vikings, le quarterback de Philadelphie sert le receveur LJ Smith pour un gain de 10 yards. Sur le plaquage, celui-ci perd le ballon qui s'envole et c'est son coéquipier Freddie Mitchell qui le récupère pour marquer un essai miraculeux. En seconde mi-temps, la défense prend le relais et étouffe complètement l'attaque explosive des joueurs du Minnesota. Harcelé en permanence, Culpepper passe une après midi assez inconfortable et n’a pas son efficacité habituelle. Il se fait même intercepter à deux reprises sur des drives qui auraient pu relancer les visiteurs. Le receveur Randy Moss passe également une journée bien triste puisqu'il ne termine la rencontre qu'avec trois réceptions pour seulement 51 yards et aucun touché. En toute fin de rencontre dans les deux dernières minutes, les joueurs de Mike Tice inscrivent bien un ultime touchdownTouchdown (TD)
c'est l'essai qui vaut 6 points et qui peut être transformé au choix à 1 ou 2 points. Il suffit que le ballon pénètre dans la endzone. (pas besoin d'aplatir)
sur une passe de 32 yards de Culpepper pour Marcus Robinson mais cela ne change pas grand chose à l'issue de la rencontre, les Aigles s'imposent 27-14.


Grâce a cette victoire, Philadelphie retourne donc en finale de conférence pour la quatrième fois consécutive. Seuls les Raiders d'Oakland (1973-1977) et les Cowboys de Dallas (1970-1973 ;1992-1995) ont fait mieux ou aussi bien. En revanche c'est la première équipe à la disputer trois fois de suite à domicile. Maintenant, il va tout de même falloir trouver le moyen de gagner. Les joueurs d'Andy Reid recevront la semaine prochaine une talentueuse et surprenante équipe d'Atlanta. Cela nous promet donc un très beau duel en perspective surtout que l'équipe titulaire de Philadelphie est invaincue à domicile cette année (8-0).

... chargement de la zone de commentaire ...

 Personne dans le football ne devrait être appelé un génie. Un génie est un type comme Norman Einstein.  – Joe Theisman, ancien QB des Washington Redskins

En VO :  Nobody in football should be called a genius. A genius is a guy like Norman Einstein. 

Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !