Le Super Bowl, petit rappel historique

shield NFL actuel
shield NFL actuel (NFL.com)
le 01/02/2008 à 00:00 par François Martinez
Mise à jour du 22/10/2010 à 17:42

Première parution le 31 janvier 2005
Modifié le 27 janvier 2006


En 1966, le paysage du football professionnel aux Etats-Unis est le théâtre d’une compétition féroce entre 2 ligues professionnelles. D’un côté l’AFL (American Football League) créée en 1960 pour faire de l’ombre voire plus à la NFL (National Football League ) âgée elle de 46 ans. La compétition entre ces deux ligues consistait surtout en diverses batailles pour s’accaparer les meilleurs joueurs universitaires. Inutile de dire que les contrats proposés aux joueurs stars montaient très vite et très haut. Cependant la NFL était connue comme la plus forte surtout de part le talent de ses quarterbacksQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
. Qu’importe pour Al Davis, à l’époque manager général des Raiders d’Oakland dans l’AFL, qui voulait faire de cette ligue LA référence en matière de football.
Il organisa alors un "combat" entre équipes de l’AFL et équipes de la NFL pour s’accaparer les meilleurs quarterbacks et par la suite d'autres joueurs stars. Ainsi, il fut élu commissionnaire de l’AFL et deux mois après sa nomination un accord majeur fut signé entre les deux ligues dans lequel il était stipulé :
une draft commune et des matchs de présaison entre les deux ligues à partir 1967 et une saison commune a compter de 1970.

Plus important encore, il fut établi une finale de championnat entre les deux meilleures équipes de chaque ligue. Au départ appelé AFL-NFL World Championship Game, elle fut plus communément appelée par les médias américains Super Bowl.
Le premier de l’histoire eu donc lieu à Los Angeles dans le célèbre Memorial Coliseum le 15 Janvier 1967. Aujourd'hui, cette grande finale est considérée comme le couronnement de la saison, mais dans les faits, elle n'a pas toujours été un sommet. En effet, l’écart de points moyen entre les 2 finalistes est d’environ 14 points, ce qui est bien supérieure à l’écart moyen en saison régulière ou en playoffs. De plus, pas mal de rencontres se sont terminées en Blow Out (grand écart entre 2 équipes). Ainsi les finales de conférences sont souvent plus intéressantes à voir. Cependant, le Super Bowl tend, ces dernières années, à alterner match serré et blow out. La saison dernière nous a d’ailleurs tenu en haleine jusqu’à la dernière seconde. Espérons donc que cette édition du Super Bowl entre New England et Philadelphie contredira cette tendance.
Mais pour revenir à notre sujet, il faut noter qu'au fil du temps le Super Bowl est devenu l’un des événement sportifs majeur et son importance médiatique s’étend aujourd’hui bien au-delà des frontières des Etats-Unis. Il est regarder par des centaines de millions de personnes dont certaines n’ont jamais vu un match de foot US auparavant (je suis sûr que vous connaissez des gens comme ça autour de vous).
Le Super Bowl est l’événement sportif qui attire le plus de téléspectateurs dans le monde (pour l’anecdote, dans l’histoire des 50 plus grandes audiences télé américaines, la finale apparaît 20 fois environ). Cependant, si vous souhaitez assister au Super Bowl sur place, il vous faudra, soit avoir des connaissances parmi les instances de la NFL, soit économiser un paquet de dollars car le prix des places est rédibitoire (ne parlons pas de celles vendues au marché noir). On est bien loin du premier Super Bowl entre Green Bay et Kansas City où le stade n’était pas plein malgré des places à 12$. Dans cette édition inaugurale, la principale question n’était pas qui allait gagner mais quel serait l’écart en faveur des Packers. Finalement, celui-ci sera de 25 points (35-10) pour Green Bay.

D’autre part, la saison NFL se déroulant à cheval sur deux années, il pouvait y avoir des confusions quant à l’année d’attribution du Super Bowl. Par exemple, l’équipe qui remportait le Super Bowl en 1994 était sacrée en réalité champion NFL 1993. Du coup, pour enlever ce possible malentendu, le Super Bowl est appelé par un numéro en chiffre romain plutôt que par l’année à laquelle il a été joué. De plus, depuis le 5ème Super Bowl en 1971, le trophée attribué à l’équipe victorieuse est le trophée Vince Lombardi en hommage au coach des Packers de Green Bay, vainqueur des 2 premières finales de l’histoire et mort d’un cancer en septembre 1970.

Pour terminer voici quelques grands moments de l’histoire du Super Bowl. Cette liste n’est en rien exhaustive et n’est pas non plus un classement. D’ailleurs certains d’entre vous penserons à juste titre que d'autres moments auraient pu y figurer.

1– La spécialité d’un kicker n’est pas la passe Nous sommes au début de l’histoire de la finale du championnat professionnel, et plus particulièrement au Super Bowl VII. L’opposition entre les Dolphins de Miami et les Redskins de Washington fait rage. Les Dauphins sont sur le point de mettre un terme à une saison parfaite pour eux. Ils mènent 14-0 lorsque leur kicker Garo Yepremian est appelé pour taper un field goalField Goal (FG)
coup de pied à 3 points effectué le plus souvent en 4ème tentative quand l'attaque a été bloquée. Il est joué depuis l'endroit où la dernière action c'est achevée. En cas de réussite c'est 3 points et engagement. En cas d'échec, la possession change de camp mais il y a deux possibilités : avant le snapSnap
signal de départ de l'action, quand le centre transmet la balle au QB.
, la balle était à l'intérieur des 20 yards, on replacera alors la balle sur la ligne des 20 yards ou elle était placée au-delà des 20 yards, on la replacera au même endroit.
de 42 yards. Une formalité vous me direz. Non, car son coup de pied, trop bas, est contré. Mais la mésaventure de Yepremian ne s’arrête pas là car le ballon lui revient dans les mains et il tente ce qui est encore considérée aujourd’hui comme la plus mauvaise passe du Super Bowl. Mike Boss, joueur des peaux rouges, intercepte le ballon et marque le touchdownTouchdown (TD)
c'est l'essai qui vaut 6 points et qui peut être transformé au choix à 1 ou 2 points. Il suffit que le ballon pénètre dans la endzone. (pas besoin d'aplatir)
. Heureusement pour Yepremian, Miami gagnera quand même son premier Super Bowl.
2– Joe Magic Montana Joe Montana a gagné 4 Super Bowls avec les 49ers de San Francisco. De plus, il peut se vanter d’avoir réalisé le plus beaux drive de l’histoire du Superbowl. Jugez plutôt : 97 yards en 2 minutes 36 conclut par une passe de 10 yards pour le touchdown de John Taylor et qui, à 39 secondes de la fin du match, permet à San Francisco de battre Cincinnati 20-16 au Super Bowl XXIII.
3– Un hélicoptère au Super Bowl ! Après avoir perdu ses 3 premières finales, John Elway entame le 32ème Super Bowl avec une envie de gagner comme personne. Il le prouve sur une action d’éclat. L’attaque de Denver est sur la ligne des 12 yards de Green Bay. Avec une 3ème tentative et 6 yards à gagner, Elway regarde ses receveurs, pas de possibilités, alors il sort de sa poche de protection et court vers la ligne de 1ère tentative. Mais là, il est attendu par 2 défenseurs des Packers qui l’envoie en l’air comme les pales d’un hélicoptère. Elway se relève et laisse transparaitre une rage de vaincre rarement vu chez un quarterback. A 37 ans, il guida ainsi les Broncos vers leur première victoire.
4– Le Super Bowl pour 1 yard Bien que 5 Super Bowls se soient joués sur la dernière action du match, un seul s’est terminé à un yard de la ligne d’en-but. La plus belle fin de match de l’histoire, à mon avis, fut jouée par les Rams de Saint Louis et les Titans du Tennessee. Mike Jones, défenseur de 2ème ligne des Rams, stoppe Kevin Dyson le receveur des Titans à 1 yard de la terre promise sur l'ultime action du match. Il préserve ainsi la victoire de Saint Louis dans le Super Bowl XXXIV.
5– Vinatieri ne connais pas le mot pression Vous vous rappelez probablement de cette finale comme si c’était hier. Lors du Super Bowl XXXVI, les Patriots de la Nouvelle Angleterre battent les Rams de Saint Louis 20-17 sur un coup de pied à trois points de 42 yards à la dernière seconde. Il faut aussi mentionner dans cette histoire Tom Brady, l’ordinateur, qui mena le drive final de main de maître. De plus, la même scène se reproduira deux ans plus tard face aux Panthers de la Caroline pour offrir le 2ème titre de l’histoire des Patriots.

Bon Super Bowl à tous !

... chargement de la zone de commentaire ...

 Si je pouvais recommencer ma vie du début, je souhaiterais être joueur de foot et vous pouvez être certain que je voudrais être membre des Steelers de Pittsburgh.  – Jack Lambert

En VO :  If I could start my life all over again, I would be a professional football player, and you damn well better believe I would be a Pittsburgh Steeler. 

Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !