Le coup d'éclat des Vikings

shield NFL actuel
shield NFL actuel (NFL.com)
le 08/01/2005 à 15:34 par Christophe Brulefert
Mise à jour du 20/10/2010 à 21:03
Avant la rencontre de dimanche, aucun expert ne donnait la moindre chance aux Vikings du Minnesota de battre les Packers de Green Bayau Lambeau Field. Au terme d'un match assez déséquilibré, les joueurs de Minneapolis ont déjoué tous les pronostiques. Ils prennent un malin plaisir à rappeler qu'un match ne se joue pas lors des analyses mais bien sur le terrain. Décidés à ne pas laisser l'équipe locale trouver ses marques, les visiteurs se montrent les plus agressifs dés le début du match. Ils concrétisent très rapidement leur domination. Moins de deux minutes après le coup de pied d'envoi, le quarterbackQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
Daunte Culpepper lance une bombe de 68 yards pour son receveur Moe Williams qui inscrit le touché. Ces premiers points calment instantanément le public. Trois minutes plus tard, les joueurs de Mike Tice remettent ça. Culpepper trouve Randy Moss pour un gain de 20 yards et un nouvel essai. Les Vikings vont même accroître leur avance avec un coup de pied à trois points quelques minutes plus tard. Les Packers finissent tout de même par réagir en inscrivant 10 points consécutifs. Après un coup de pied à trois points de la part des unités spéciales, le quarterback Brett Favre trouve son receveur Bubba Frank pour un touché de 4 yards. L'équipe locale n'est plus qu'a sept points. On pense alors que la rencontre est enfin lancée. Malheureusement, l'équipe du Minnesota repart de plus belle. Après une interceptionInterception
passe du QB rattrapée par un défenseur (un adversaire).
de la défense, Culpepper lance un essai de 19 yards pour son receveur Nate Burleson. Les joueurs de Mike Tice compte toujours 14 points d'avance à la mi-temps. En seconde mi-temps, les défenses prennent le relais. Aucun point n'est marqué au cours du troisième quart-temps. A ce petit jeu, la défense des Vikings fait la plus forte impression avec ses quatre interceptions réalisées sur le match. L'équipe de Mike Sherman réussit pourtant à revenir lors du dernier quart-temps grâce à un essai de 1 yard du coureur Najeh Davenport. Malheureusement, la défense des Packers ne réussit pas à contenir l'attaque des Vikings et concède l'essai fatal suite à une pénalité de la défense à 10 :00 de la fin du match. Dante Culpepper lance sa quatrième passe de touchdownTouchdown (TD)
c'est l'essai qui vaut 6 points et qui peut être transformé au choix à 1 ou 2 points. Il suffit que le ballon pénètre dans la endzone. (pas besoin d'aplatir)
de 34 yards pour Randy Moss. Les joueurs du Minnesota gère parfaitement ces dernières minutes et remportent une victoire énorme.

Bilan

Pour Brett Favre cette défaite est une lourde déception. Lors de cette rencontre, il a définitivement confirmé que sa carrière est sur le déclin. Il se pourrait bien que l'on vienne d'assister au dernier match de ce très grand Monsieur qui n'a cessé de réalisé exploit sur exploit depuis 12 ans. Pour l'équipe du Minnesota, c'est la victoire de l'espoir. D'ailleurs elle est la première équipe avec St Louis à remporter un match de play-offs après avoir fini la saison avec un record de 8-8. Cependant, la semaine prochaine, les Vikings se déplaceront à Philadelphie pour affronter des Eagles bien reposés. Pour certains experts, l'équipe du Minnesota a toutes ses chances. Surtout que les Aigles seront sans Terrel Owens. Toutefois, contrairement à la saison passée, l'équipe de Philadelphie est intraitable à la maison cette année (7-1). Autre différence la défense des Rapaces est loin d'être aussi mauvaise que celle des Packers. On risque donc d'assister à un match palpitant.
... chargement de la zone de commentaire ...

 Peu importe que tu sois un Grand, le prochain Grand est déjà assis là à attendre de prendre ta place.  – Joe Theismann

En VO :  No matter how great you are, the next great one is already sitting there waiting to take your place. 

Citation réelle proposée par Libs91 pour 10 Bzh. Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !