Les Broncos au criblePreview Playoffs 2014

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

Les Broncos font la Une !
Les Broncos font la Une ! (Sports Illustrated)
le 06/01/2014 à 23:01 par Pierre-François Flores

Le premier tour des playoffs passé, le top 2 de chaque conférence va entrer en lice ce week-end. Dans la continuité de ce que nous vous avons proposé avant les Wild Cards, nous continuons notre passage en revue des forces en présence. Place aux Denver Broncos, la meilleure équipe AFC après la saison régulière.

Après une saison 2012 à 13v-3d et la première place de la conférence, les Broncos de Denver ont récidivé grâce à une attaque historiquement explosive (606 points marqués, record NFL). Avec le même bilan (13-3), ils coiffent une nouvelle fois les Patriots qui conservent leur 2ème place. Mais attention, la bye weekBye week
journée de repos en NFL, soit celle forcée pendant la saison régulière, soit celle obtenue en se qualifiant directement pour le deuxième tour des playoffs.
offerte aux deux meilleures de chaque conférence n'a pour l'instant pas vraiment souri à l'équipe menée par Peyton Manning, qui n'a connu la victoire qu'à une seule reprise, en 2009 contre les Ravens :

  • 1999, 2ème, défaite face aux Titans
  • 2005, 1er, défaite face aux Steelers
  • 2007, 2ème, défaite face aux Chargers
  • 2009, 1er, victoire face aux Ravens
  • 2012, 1er, défaite face aux Ravens
  • 2013, 1er, ??? face aux Chargers

Le calendrier

13-3. A l'annonce du calendrier 2013 (en début d'année), tout le monde avait souligné sa faiblesse. Maintenant que la saison régulière est dans le rétroviseur, force est de constater que cela a bien été le cas. Les Broncos ont le 5ème Strength of Schedule des 6 qualifiés AFC (le 9ème sur les 12 NFL) avec 46,9%. Même classement pour le Strength of Victory à 42,3%, pour lequel seuls les Chiefs ont fait pire avec 33,5% soit le 30ème de la ligue ! A titre de comparaison, les Chargers ont un SOV de 54,9%, de loin de le meilleur de la ligue.
Sur leurs 3 défaites, deux l'ont été face aux leaders AFC Sud (Colts) et Est (Patriots), mais c'était à l'extérieur ce qui ne sera de toutes les façons pas le cas durant ces playoffs. Reste la 3ème, à domicile contre les Chargers justement, leur adversaire le week-end prochain.

Les forces

Sans surprise, le jeu de passe. 606 points dont 385 sur les 55 passes de Peyton Manning. La panoplie des réceveurs écartés et rapprochés donne le tournis. Quatre d'entre eux ont réussi l'exploit de marquer au moins 10 touchdownsTouchdown (TD)
c'est l'essai qui vaut 6 points et qui peut être transformé au choix à 1 ou 2 points. Il suffit que le ballon pénètre dans la endzone. (pas besoin d'aplatir)
cette saison, une première.
En matière de yards, là encore les Broncos sont au top. Avec 457 par match dont 340 par les airs ils sont premiers. Et pour une fois dans une équipe menée par Manning, le jeu de course est aussi performant avec la 11ème place (117 ypm).

Les faiblesses

La défense. Contre la passe, les Broncos sont 27èmes avec 254 yards laissés aux QBQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
et receveurs adverses. Et même si celle contre la course est 8ème avec 102 ypm, le total des points concédés frôlent les 25 par match ce qui les placent aux 22ème rang de la ligue. Champ Bailey blessé une partie de la saison, le départ d'Elvis Dumervil à l'intersaison et le début de saison manquée sur suspension par Von Miller y sont pour beaucoup. Problème, la défense est souvent la clé en playoffs dans des matchs au couteau... et Miller est out pour la saison depuis le match à Houston.
Autre secteur peu performant important en phases finales, celui de la balance des turnovers. Denver n'est classé que 6ème de l'AFC avec un différentiel gain/perte de possession de 0. Parmi les adversaires qui les ont battus, les Colts sont à +13 et les Pats à +9. Une exception à cette règle, les Chargers sont à -4. Il n'empêche que ce sont bien les turnovers (4 !) qui ont coûté leur qualification aux Bengals (merci Dalton !).

La forme actuelle

Ils terminent avec 4 victoires sur les 6 derniers matchs et leurs 2 défaites sont à New England et plus récemment à domicile contre les Chargers. La bye week aura fait du bien à tout le monde (Wes Welker sera de retour) et les coachs auront eu le temps de mettre en place une défense type en l'absence de Miller.
Il est intéressant de noter que leurs 3 défaites sont contre les 3 dernières équipes encore en compétition côté AFC. En cas de victoire, ils auront une revanche à prendre lors de la finale de conférence.

Les ambitions

La victoire dans le Super Bowl. Cette équipe a été bâtie par John Elway pour cela. Le recrutement du vieillissant Peyton Manning a été décidé dans ce seul but. Le QB lui-même n'attend qu'une chose : une seconde bague. En d'autres termes, tout autre résultat qu'un succès le 2 février prochain à New York sera un échec.

Les top joueurs

Evidemment les joueurs offensifs : Wes Welker, de retour d'une commotion cérébrale, était absent lors de la défaite en week 15. Malgré ses 3 matchs manqués, il a marqué 10 TD cette saison pour la première de sa belle carrière. Demariyus Thomas, 1430 yards et 14 TD, mène l'équipe, suivi par Eric Decker à 11 TD et 1188 yards. Au sol, Knoshwon Moreno a cavalé plus de 1000 yards et inscrit 10 essais (13 avec ses réceptions). Enfin, Peyton Manning le QB stratège qui, a 38 ans, est au sommet de son art (5477 yards et 55 TD, deux records NFL).

Le meilleur défenseur dirigée par Jack Del Rio est Danny Trevathan qui combine pour 128 plaquages, 2 sacksSack
plaquage du QB dernière la ligne de scrimmage (perte de terrain).
, 3 fumblesFumble
quand le porteur du ballon laisse échapper celui-ci par maladresse ou suite à un choc. Le ballon est alors à terre mais vivant et c'est la 1ère équipe qui le ramasse qui en prend la possession. Avec les interceptions, le fumble est la seconde façon de rendre le ballon à l'adversaire. Ensemble, ils constituent des Turnovers (pertes de balle). C'est souvent cette stat. qui décide de l'issue de la rencontre.
forcés et 3 INT ! Mais n'oublions pas la belle surprise de l'année pour Denver, Shaun Philips. Le vétéran de 32 ans et longtemps defensive end à San Diego est le meilleur sackeur de son équipe avec 10 plaquages de QB. 

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

  1 2 3 4 OT Final
Denver 7 7 3 7 0 24
Los Angeles 0 0 0 17 0 17
... chargement de la zone de commentaire ...

 Les perdants d'hier sont les gagnants de demain.  – Terrell Owens

En VO :  Yesterday's loser was determined to become tomorrow's winner. 

Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !