AFC-NFC Pro Bowl 2020Présentation

(NFL Illustration)
le 24/01/2020 à 04:46 par Blaise Collin

En prélude à l'apothéose de la saison NFL 2019, le Super Bowl LIV entre les San Francisco 49ers et les Kansas City Chiefs, le Camping World Stadium d'Orlando sera, dimanche 26 janvier, le théâtre du Pro Bowl, le All-Star Game de la NFL, qui réunira les meilleurs joueurs des conférences AFC et NFC, à l'exception des Niners et Chiefs qui s'affronteront une semaine plus tard au Hard Rock Stadium de Miami Gardens, à trois heures de route au sud.

Quelques informations pour briller en soirée

Le premier All-Star Game de la NFL s'est tenu le 15 janvier 1939, entre les New York Giants, champion de la NFL cette année-là, et une équipe de All-Stars du reste de la ligue. Les Giants l'ont emporté 13-0. 

Les champions NFL ont remporté les quatre premiers All-Star Game avant que les All-Stars n'empochent leur premier succès, contre les Washington Redskins en décembre 1942 (17-14). L'événement a ensuite été suspendu pour raison de Seconde Guerre Mondiale et n'a repris qu'en 1951.

De 1951 à 1970, le Pro Bowl s'est joué entre les conférences American et National, devenues conférences East et West en 1953. Résultat des courses : deux victoires à une pour la National Conférence et 13 à 7 pour la Western Conference.

Avec la fusion entre la NFL et l'AFL en 1970, le Pro Bowl a pris son format actuel et mis aux prises les meilleurs joueurs des conférences AFC et NFC. L'AFC mène la série 24-22.

Il n'y a eu que deux prolongations entre l'AFC et la NFC, toutes deux remportées par l'AFC (23-20 en 1993 et 26-23 en 1997).

Suite à la rencontre de 2013, remportée aisément par la NFC (62-35), le Commissaire de la ligue Roger Goodell a menacé de supprimer le Pro Bowl si les joueurs ne mettaient pas plus d'effort et de détermination dans la rencontre. L'association des joueurs a plaidé sa cause et obtenu le maintien de l'événement avec quelques changements de format.

De ce fait, entre 2014 et 2016, les équipes ont été sélectionnées par des capitaines lors d'une Fantasy Draft. En 2014, l'équipe de Jerry Rice a battu celle de Deion Sanders 22-21 ; en 2015, Michael Irvin a dominé Chris Carter 32-28 ; enfin, en 2016, Michael Irvin l'a emporté contre Jerry Rice 49-27.

En 2017, le Pro Bowl est revenu à une confrontation AFC-NFC. L'AFC a gagné les trois dernières éditions (2017 : 20-13 ; 2018 : 24-23 ; 2019 : 26-7).

Il ne peut y avoir de match nul au Pro Bowl. En cas d'égalité, les équipes jouent donc autant de prolongations que nécessaire pour désigner un vainqueur.

Les équipes jouent tout en rouge (maillot, pantalons et chaussettes) pour l'AFC et tout en bleu pour la NFC. Les joueurs portent le casque de leurs équipes respectives. Plusieurs joueurs d'une même équipe peuvent porter le même numéro de maillot. 

Les Pro Bowlers sont sélectionnés par les votes des coaches, fans et joueurs eux-mêmes, chaque vote comptant pour un tiers. Les fans participent à la sélection depuis 1995. Les joueurs sélectionnés au Pro Bowl et dont les équipes participent au Super Bowl sont néanmoins considérés Pro Bowlers. 

Les coaching staffs sont ceux des équipes qui ont perdu au premier tour des playoffs en ayant le meilleur bilan en saison régulière. En 2020, ce seront dont les staffs des Baltimore Ravens pour l'AFC et des Seattle Seahawks pour la NFC.

Les joueurs sont payés pour participer au Pro Bowl : un chèque de 67000 dollars est remis aux joueurs de l'équipe victorieuse et tandis que les perdants empochent 39000 dollars.

QB Tom Brady, TE Tony Gonzalez, QB Peyton Manning, GGuard
homme de la ligne offensive placé à droite et à gauche du center. Il doit protéger le QB et creuser des brèches aux RB.
Bruce Matthews, DT Merlin Olsen détiennent le record de participation au Pro Bowl avec 14 invitations. Les deux joueurs de ligne sont les seuls à avoir eu toutes leurs sélections sur une période ininterrompue. 

Quelques chiffres

Plus larges victoires : NFC 45-3 en 1984, AFC 41-13 en 1995.

Plus courtes victoires : NFC 14-13 en 1978 et 201-9 en 1983, AFC 24-23 en 2018.

Plus gros score combiné : 100 points en 2012 (AFC 59-41).

Plus petit score combiné : 16 points en 1987 (AFC 10-6).

Plus gros nombre de points marqués par une équipe : 62 points en 2013 (NFC 62-35).

Plus petit nombre de points marqués par une équipe : 3 points en 1984 (NFC 45-3), en 1989 (NFC 34-3) et en 1994 (NFC 17-3).

Les règles spécifiques du Pro Bowl

Le Pro Bowl a mis en place des règles spécifiques pour, notamment, limiter les risques de blessure :

  • Pas de "motion" ou "shift" en attaque avant le snap
  • L'attaque doit avoir au moins un RBRunning Back (RB)
    Terme générique qui englobe les HB et les FBFullback (FB)
    coureur puissant et polyvalent. Il joue le rôle de bloqueur, de receveur et de bulldozer balle en main. Constitue avec les halfbacks (HB), les running backs (RB).
    .
    et un TE sur le terrain
  • L'attaque ne peut pas avoir plus de deux receveurs du même côté du terrain
  • Le QBQuarterback
    c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
    peut se débarrasser du ballon en n'importe quelle circonstance ("intentional grounding" autorisé)
  • La défense doit jouer en 4-3
  • Les "blitz" ne sont pas autorisés mais la ligne défensive peut rusher sur les jeux de passe s'ils sont du même côté du ballon
  • Les blocks "aveugles" ou en-dessous de la ceinture sont interdits
  • Il n'y a pas de PAT ou de FG
  • Il n'y a pas de coup d'envoi au pied, les équipes débutent leurs drives sur leurs propres 25 yards
  • L'attaque a 35 secondes pour démarrer ses jeux
  • Le safety le plus profond doit rester entre les hashmarks au moment du snap
  • Il y a 44 joueurs par équipe
  • Chaque quart temps et prolongation se termine par un "two-minute warning"
  • L'horloge ne s'arrête pas sur passe incomplète, sauf dans les deux dernières minutes de chaque mi-temps et en prolongation
  • Un jeu est déclaré "mort" quand le porteur de ballon est en position de se faire plaquer, un contact limité est autorisé lorsqu'il est entouré d'adversaires

Les équipes 2020

Les titulaires sont suivis d'un astérisque (*).

AFC

Attaque

WR - DeAndre Hopkins* (Texans), Keenan Allen* (Chargers), Jarvis Landry (Browns), Tyreek Hill (Chiefs), Courtland Sutton (Broncos - remplace DeAndre Hopkins, blessé), DJ Chark  (Jaguars - remplace Tyreek Hill, Super Bowl)

OT - Ronnie Stanley* (Ravens), Laremy Tunsil* (Texans), Trent Brown (Raiders), Orlando Brown Jr. (Ravens - remplace Trent Brown, blessé)

OG - Marshal Yanda* (Ravens), Quenton Nelson (Colts), David DeCastro (Steelers), Joel Bitonio (Browns, remplace David DeCastro, blessé)

C - Maurkice Pouncey* (Steelers), Rodney Hudson (Raiders), Ryan Kelly (Colts - remplace Maurkice Pouncey, blessé)

TE - Travis Kelce* (Chiefs), Mark Andrews (Ravens), Jack Doyle (Colts - remplace Travis Kelce, Super Bowl)

QB - Lamar Jackson* (Ravens), Patrick Mahomes II (Chiefs), Deshaun Watson (Texans), Ryan Tannehill (Titans - remplace Patrick Mahomes II , Super Bowl)

RB - Nick Chubb* (Browns), Derrick Henry (Titans), Mark Ingram (Ravens)

FB - Patrick Ricard* (Ravens)

Défense

DE - Joey Bosa* (Chargers), Frank Clark (Chiefs), Calais Campbell (Jaguars), Melvin Ingram (Chargers - remplace Joey Bosa, blessé), Josh Allen (Jaguars - remplace Frank Clark, Super Bowl)

DT - Cameron Heyward* (Steelers), Chris Jones (Chiefs), Geno Atkins (Bengals), Jurrell Casey (Titans - remplace Chris Jones, Super Bowl)

OLB - Von Miller* (Broncos), T.J. Watt* (Steelers), Matt Judon (Ravens)

ILB - Darius Leonard* (Colts), Dont'a Hightower (Patriots), Tremaine Edmunds (Bills - remplace Dont'a Hightower, blessé)

CB - Stephon Gilmore* (Patriots), Tre'Davious White* (Bills), Marcus Peters (Ravens), Marlon Humphrey (Ravens), Joe Haden (Steelers - remplace Marcus Peters, blessé)

FS - Minkah Fitzpatrick* (Steelers), Earl Thomas (Ravens)

SS - Jamal Adams* (Jets)

Equipes spéciales

K - Justin Tucker* (Ravens)

LS - Morgan Cox* (Ravens)

P - Brett Kern* (Titans)

KR - Mecole Hardman* (Chiefs), Andre Robers (Bills - remplace Mecole Hardman, Super Bowl)

Special teamer - Matthew Slater* (Patriots)

NFC

OFFENSE

WR - Julio Jones* (Falcons), Michael Thomas* (Saints), Mike Evans (Buccaneers), Chris Godwin (Buccaneers), Amari Cooper (Cowboys - remplace Mike Evans, blessé), Kenny Golladay (Lions - remplace Chris Godwin, blessé), Davante Adams (Packers - remplace Julio Jones, blessé)

OT - David Bakhtiari* (Packers), Tyron Smith* (Cowboys), Terron Armstead (Saints), Lane Johnson (Eagles - remplace David Bakhtiari, blessé)

OG - Zack Martin* (Cowboys), Brandon Brooks* (Eagles), Brandon Scherff (Redskins), Trai Turner (Panthers - remplace Brandon Brooks, blessé)

C - Jason Kelce* (Eagles), Travis Frederick (Cowboys)

TE - George Kittle* (49ers), Zach Ertz (Eagles), Austin Hooper (Falcons - remplace George Kittle, Super Bowl)

QB - Russell Wilson* (Seahawks), Drew Brees (Saints), Aaron Rodgers  Aaron Rodgers (Packers), Kirk Cousins (Vikings - remplace Aaron Rodgers, blessé)

RB - Dalvin Cook*  (Vikings), Christian McCaffrey (Panthers), Ezekiel Elliott (Cowboys), Alvin Kamara  (Saints - remplace Christian McCaffrey, blessé)

FB -  Kyle Juszczyk* (49ers), C.J. Ham (Vikings - remplace Kyle Juszczyk, Super Bowl)

Défense

DE - Cameron Jordan* (Saints), Nick Bosa* (49ers), Danielle Hunter (Vikings - remplace Nick Bosa, Super Bowl)

DT - Aaron Donald* (Rams), Fletcher Cox* (Eagles), Grady Jarrett (Falcons), Kenny Clark (Packers - remplace Aaron Donald, blessé)

OLB - Chandler Jones* (Cardinals), Khalil Mack* (Bears), Shaquil Barrett (Buccaneers), Za'Darius Smith (Packers - remplace Khalil Mack, blessé)

ILB - Bobby Wagner* (Seahawks), Luke Kuechly (Panthers), Jaylon Smith (Cowboys - remplace Luke Kuechly, blessé), Eric Kendricks (Vikings - remplace Bobby Wagner, blessé)

CB - Marshon Lattimore (Saints), Richard Sherman* (49ers), Darius Slay (Lions), Jalen Ramsey (Rams), Kyle Fuller (Bears - remplace Jalen Ramsey, blessé), Xavier Rhodes (Vikings - remplace Richard Sherman, Super Bowl)  

FS: Budda Baker* (Cardinals), Eddie Jackson (Bears)

SS: Harrison Smith* (Vikings)

Equipes spéciales

K - Wil Lutz* (Saints)

LS - Rick Lovato* (Eagles)

P - Tress Way* (Redskins)

KR - Deonte Harris* (Saints)

Special teamer: Cordarrelle Patterson* (Bears)

Les équipes 2020 (bis)

En AFC, les treize sélections des Baltimore Ravens sont loin devant les six joueurs sélectionnés des Kansas City Chiefs (qui ne participeront pas en raison du Super Bowl) et des Pittsburgh Steelers.

Côté NFC, les New Orleans Saints et les Minnesota Vikings mènent au point avec six sélections pour chaque équipe.

Les Miami Dolphins (AFC) et les New York Giants (NFC) sont les seules équipes sans représentation au Pro Bowl 2020.

... chargement de la zone de commentaire ...

 Personne dans le football ne devrait être appelé un génie. Un génie est un type comme Norman Einstein.  – Joe Theisman, ancien QB des Washington Redskins

En VO :  Nobody in football should be called a genius. A genius is a guy like Norman Einstein. 

Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !