Première victoire pour les Giants à HoustonHouston Texans 22 - 27 New York Giants

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

La défense des Giants a été décisive en seconde mi-temps
La défense des Giants a été décisive en seconde mi-temps (Michael Wyke)
le 23/09/2018 à 22:34 par François-Noël Martin

Dimanche, les Giants de New-York ont profité de leur déplacement dans l'antre des Texans de Houston pour remporter leur première victoire, après avoir essuyé deux revers en début de saison.

Ce succès, les hommes du coach Pat Shurmur le doivent à une très bonne entame de match. Tout au long de la première mi-temps, la défense new-yorkaise limitait les assauts adverses à deux petits fieldgoals tandis que leur escouade offensive faisait évoluer la marque au terme de chacune de ses 4 séries ! Saquon Barkley (17 courses, 82 yards, 1 TD) est le premier à franchir la goaline adverse sur une course de 15 yards, avant que Aldrick Rosas ne passe deux fieldgoals de 44 et 30 yards. Un solide Eli Manning (25/29, 297 yards, 2 TD) parachève cette parfaite première période en trouvant Rhett Ellison pour le second touchdownTouchdown (TD)
c'est l'essai qui vaut 6 points et qui peut être transformé au choix à 1 ou 2 points. Il suffit que le ballon pénètre dans la endzone. (pas besoin d'aplatir)
de la partie.

En panne d'efficacité sur leurs terres (trois 3&out en première mi-temps), l'offense texane trouve un second souffle au retour des vestiaires, sous l'impulsion d'un Deshaun Watson (24/40, 395 yards, 2 TD, 1 INT) plus mobile à la course. Ka'imi Fairbairn inscrit son troisième fieldgoal du match et ramène les locaux à 11 points de leurs adversaires (9-20). Mais deux turnovers sur leurs deux possessions suivantes vont couter cher aux Texans : Lamar Miller perd le cuir à 25 yards de la terre promise avant que Watson ne se fasse intercepter dans la zone d'en-but de New York en début de quatrième quart-temps. Heureusement, la marque n'a pas évolué entre-temps, grâce notamment à un J.J. Watt (3 sacksSack
plaquage du QB dernière la ligne de scrimmage (perte de terrain).
) qui retrouve enfin le plaisir de plaquer le quarterbackQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
adverse.

Les Texans ne relâchent pas leur effort, et vont revenir à 5 points grâce à un touchdown de Will Fuller (5 rec., 101 yards, 1 TD). Mais New-York ne va pas trainer pour mettre fin aux espoirs de come-back de Houston en inscrivant un troisième essai sur une connexion Manning-Shepard (15-27). Avec seulement deux minutes à jouer, Les joueurs de Bill O'Brien s'offrent une nouvelle remontée de terrain pour scorer sur un touchdown de Miller à deux secondes du terme de la partie... trop tard pour s'offrir de nouvelles cartouches offensives.

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

  1 2 3 4 OT Final
Houston 3 3 3 13 0 22
New York 7 13 0 7 0 27
... chargement de la zone de commentaire ...

 Hier, j'étais un quarterback noir qui se trouvait être un bon quaterback. Aujourd'hui, je suis un bon quarterback qui se trouve être noir.  – Doug Williams, QB des Redskins, le lendemain de sa victoire lors du Super Bowl XXII.

En VO :  Yesterday, I was a black quarterback who happens to be good. Today, I'm a good quarterback who happens to be black. 

Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !