Clayborn sacke 6 fois Prescott et les Falcons gagnent le "Must Win"

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

Adrian Clayborn face à Dak Prescott : 6 sacks et un record
Adrian Clayborn face à Dak Prescott : 6 sacks et un record (Kevin C. Cox, Getty Images)
le 13/11/2017 à 22:05 par Pierre-François Flores

Adrian Clayborn sacke 6 fois Dak Prescott, le linebacker Sean Lee se blesse aux ischios et Dallas comprend que la course aux playoffs va être difficile. En déplacement à Atlanta qui avait impérativement besoin d'une victoire, les Cowboys ont sombré dès la sortie de Lee et perdent 27-7 face à des Falcons conduits par Matt Ryan, désormais le QBQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
le plus rapide à atteindre les 40 000 yards.

Clayborn rejoint Thomas, Umenyiora et Dean avec 6 sacksSack
plaquage du QB dernière la ligne de scrimmage (perte de terrain).
dans un match

Le defensive end a fait passer une après-midi de chien à Dak Prescott (20/30, 176 yards, 0 TD et 0 Int., rating 82.1) en le sackant à 6 reprises, un record pour les Falcons. Il rejoint Osi Umenyoira, Fred Dean et l'immense Derrick Thomas, toujours seul détenteur du record avec 7.
Face à lui, Chaz Green a pris des courants d'air et concédé 4 sacks. Remplacé en fin de match par Byron Bell, la sanction ne tarde pas : 2 sacks dont, cerise sur le gâteau, le strip sack, fumbleFumble
quand le porteur du ballon laisse échapper celui-ci par maladresse ou suite à un choc. Le ballon est alors à terre mais vivant et c'est la 1ère équipe qui le ramasse qui en prend la possession. Avec les interceptions, le fumble est la seconde façon de rendre le ballon à l'adversaire. Ensemble, ils constituent des Turnovers (pertes de balle). C'est souvent cette stat. qui décide de l'issue de la rencontre.
perdu dans les dernières minutes.

Un départ pourtant parfait pour Dallas

Sur la première série d'Atlanta, Devonta Freeman sort sonné sur sa 2e course (commotion) et Matt Ryan se fait intercepter alors qu'il cherchait Mohamed Sanu. La passe déviée est captée par Xavier Woods qui réalise la première interceptionInterception
passe du QB rattrapée par un défenseur (un adversaire).
de sa carrière. Un peu plus loin, Prescott pénètre dans la end zoneEnd Zone
Zone d'en-but de 10 yards située de chaque côté du terrain.
pour le TD. Dallas ne marquera plus.

La blessure de Sean Lee, l'absence d'Ezekiel Elliott

Le linebackerLinebacker (LB)
joueur de la défense polyvalent qui constitue le 2ème rideau défensive.
des Cowboys est le joueur le plus important de la défense. Sans lui, les statistiques en points et en yards explosent. Une nouvelle fois, ce sont ses ischios-jambiers qui ont lâché. Après sa sortie, tout a semblé beaucoup plus (trop ?) simple pour Matt Ryan.
En attaque, Dallas était privé d'Ezekiel Elliott qui purgeait le premier de ses 6 matchs de suspension. Son remplaçant Alfred Morris a gagné 53 yards en 11 courses, ce qui, compte tenu de la porosité de la O-line dans ce match, est une belle performance. Avec Elliott, les Cowboys avaient débuté la saison sur 3 défaites en 6 matchs ; sans, nous verrons leur bilan dans 5 semaines.

Matt Ryan : le QB plus rapide pour atteindre 40000 yards

Il aura fallu 151 matchs à Matty Ice pour atteindre cette marque symbolique. Il devance Drew Brees d'un match (152) et l'immense Dan Marino de deux (153).
Passée son interception sur son 1er lancer, Ryan a été parfait avec 22/29, 215 yards, 2 TD (rating 104.8 avec l'interception).

Les Cowboys enchainent sur 3 réceptions consécutives à commencer par les Eagles (8-1 !) dimanche prochain. Les Falcons vont à Seattle avant de recevoir également 3 fois de suite. A noter que dans leur calendrier, ils vont jouer deux fois les Saints (7-2) en 3 semaines (W14 et W16). Le titre dans la NFC Sud et une possible bye weekBye week
journée de repos en NFL, soit celle forcée pendant la saison régulière, soit celle obtenue en se qualifiant directement pour le deuxième tour des playoffs.
pourraient se jouer à ce moment-là.

 

On termine avec ce tweet humoristique illustrant le désarroi de Prescott privé d'Elliott (et accessoirement de ligne offensive)

 

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

  1 2 3 4 OT Final
Atlanta 3 7 7 10 0 27
Dallas 7 0 0 0 0 7
... chargement de la zone de commentaire ...

 On ne naît pas leader, on le devient. On le devient au prix d'un dur travail, comme pour chaque chose obtenue dans la vie.  – Vince Lombardi

En VO :  Leaders aren't born, they are made. And they are made just like anything else, through hard work. 

Citation réelle proposée par Libs91 pour 10 Bzh. Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !