[Preview] Vikings - Saints : l'envie d'avoir envieUn duel alléchant pour terminer le weekend

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

Une revanche pour Brees après la défaite en week 1 ?
Une revanche pour Brees après la défaite en week 1 ? (Brad Rempel, USA Today Sports)
le 11/01/2018 à 13:55 par Lionel Laské

Voilà une des belles affiches du divisional round, deux équipes qui ont des vraies qualités et qui méritent d'être là. C'est un duel qui oppose la deuxième franchise de NFC à la troisième. Un duel entre une défense de fer et une attaque de feu. 

Deux équipes aussi qui devront être portées par leurs envies:

  • L'envie des playoffs que les Saints n'avaient pas retrouvés depuis 2011
  • L'envie d'une victoire à domicile. Les Vikings jouent non seulement chez eux mais dans le stade qui va accueillir le Super Bowl. Un Super Bowl gagné à domicile, ça ne s'est jamais vu !
  • L'envie de revanche pour les Saints, le premier match de la saison a déjà opposé ces 2 équipes au même endroit et il s'était soldé par un 29-19 pour les Vikings
  • L'envie de revanche pour les Vikings qui ont perdu les playoffs de 2010 contre les Saints 28 à 31
  • L'envie de montrer leur renouveau pour les Saints qui étaient la 27ème défense l'année dernière et qui sont désormais la 16ème meilleure défense
  • L'envie de montrer leur renouveau pour les Vikings qui avec Case Keenum semble avoir enfin trouvé de la stabilité au poste de Quaterback.

 

Ce sont ces envies qui vont guider le match de dimanche soir ainsi que des points forts plus factuels que nous détaillons ci-dessous.

Les points forts des Saints

Les Saints finissent avec un total de 12-5 en saison régulière dont une belle série de sept victoires consécutives et sont leaders de la NFC Sud. New Orleans dispose de la deuxième meilleure attaque de la ligue (derrière les Patriots) avec en moyenne 458 yards et 28 points marqués par match. Ils sont top 5 dans les principales catégories offensives. 

Le jeu à la course a été un des points forts indéniable des Saints cette année avec un duo Alvin Kamara  et Mark Ingram  qui cumulent plus de 1500 yards chacun, ce qui n'était jamais arrivé en NFL. À ces 3000 yards s'ajoute un total de 25 touchdownsTouchdown (TD)
c'est l'essai qui vaut 6 points et qui peut être transformé au choix à 1 ou 2 points. Il suffit que le ballon pénètre dans la endzone. (pas besoin d'aplatir)
. Douze pour Ingram et un de plus pour Kamara. 

Drew Brees  reste l'un des meilleurs Quaterback NFL et qui détient le 3ème record du nombre de passes lancées en playoff. Si ses stats de cette année sont éclipsées par les performances du jeu de course, les Saints ont cruellement rappelés aux Panthers la semaine dernière qu'il fallait aussi compter sur Drew Brees.

Pour soutenir Drew Brees, les Saints disposent d'un superbe receveur en la personne de Michael Thomas , l'un des trois meilleurs de la NFL avec plus de 100 courses et 1200 yards.

Mais c'est également en défense que la différence se fait à l'image de Cameron Jordan  (13 sacksSack
plaquage du QB dernière la ligne de scrimmage (perte de terrain).
) et du jeune cornerback qui fait sensation cette année, Marshon Lattimore  (5 interceptionsInterception
passe du QBQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
rattrapée par un défenseur (un adversaire).
).

 Les Saints ont 6 joueurs sélectionné pour le pro-bowl: Drew Brees, Mark Ingram, Alvin Kamara, Cameron Jordan et Marshon Lattimore.

Les points forts des Vikings

Les Vikings ont été d'une régularité parfaite. Ils finissent la saison avec un total de 13-3, leur meilleur résultat depuis 1998 et sont leaders de la NFC Nord pour la deuxième fois en trois ans. Les Vikings ont la meilleure défense de la ligue avec à peine 250 yards et 15 points par match encaissés en moyenne. Une personne largement due à des présences impressionnantes à tous les niveaux de la défense.

Les Vikings ont de très beaux joueurs en défense à l'image de Everson Griffen  (13 sacks) et Harrison Smith  (5 interceptions). Mais peuvent également compter sur un fantastique Xavier Rhodes pour couvrir les meilleurs receveurs de la ligue. Une défense qui semble n'avoir aucun point faible cette saison. En effet, ils sont premiers ou deuxième dans les quatre principales catégories statistiques : points encaissés (1er), yards concédés (1er), yards concédés à la passe (2ème) et finalement yards concédés au sol (2ème). Ce qui donnera sans nul doute du fil à retordre à Kamara, Bress et compagnie. 

Les Vikings limitent cette année à 25% les troisièmes tentatives de leurs adversaires. Un record NFL depuis 1991 qui en dit long sur l'impact actuel de la défense mise en place par Mike Zimmer. Les Vikings sortent d'une semaine de repos grâce à leur deuxième position en NFC et ils jouent à domicile. Une semaine qui permet de reposer les organismes et soigner certaines blessures. 

Les Vikings ont quatre joueurs sélectionnés pour le pro-bowl: Anthony Barr, Everson Griffen, Xavier Rhodes et Adam Thielen.

Le facteur X

Mais les points forts de ces équipes sont connus de tous, d'autres éléments ont été correct mais restent incertains malgré tout. À commencer par celui qui devra continuer sur sa belle lancée : Case Keenum. Il a réalisé sa meilleure saison et semble avoir trouvé la franchise dont il avait besoin à Minneapolis. La performance du quarterback sera déterminante. Son manque d'expérience en playoffs pourrait coûter cher mais il sera probablement très bien protégé par sa ligne offensive imperméable et a toute les chances d'offrir à son public une finale de conférence. 

La défense des Saints s'est renforcée et a pris confiance au fil de la saison. Après une entame plus qu'hasardeuse, ils ont su trouver un équilibre permettant à l'équipe d'enchaîner les victoires. Mais face au très solide running game des Vikings, les Saints auront fort à faire. Le duel entre les linebackersLinebacker (LB)
joueur de la défense polyvalent qui constitue le 2ème rideau défensive.
des Saints et le running game des Vikings sera l'une des clés du match. Un bon jeu au sol permettra aux locaux de priver Brees de ballon, ce qui donne à Latavius Murray l'occasion de briller ! 

En bref

Sur papier, ce match sera sans doute le plus beau du weekend. L'engouement des Vikes à domicile face à la détermination et l'expérience des Saints. Difficile d'annoncer un vainqueur dans ce duel entre la meilleure défense de la ligue et l'attaque la plus redoutée de NFC. En cas de victoire, les Vikings, tout comme les Saints, pourraient jouer la finale à domicile si les Falcons l'emportent samedi. Si pas, le vainqueur se déplacera à Philadelphie. Un match qui pourrait se jouer à l'envie ! 

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

  1 2 3 4 OT Final
Minnesota 10 7 0 12 0 29
New Orleans 0 0 7 17 0 24
... chargement de la zone de commentaire ...

 Rappelez vous qu'il faut 9 mois à une femme pour faire un bébé, peu importe le nombre d'hommes que vous y mettez au travail.  – Lou Holtz, coach, Notre Dame

En VO :  Remember, it takes a woman nine months to have a baby, no matter how many men you put on the job. 

Citation décalée proposée par micky pour 10 Bzh. Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !