Fin de série pour les Broncos. Les Falcons supérieurs.

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

Matt Ryan félicite Devonta Freeman après son TD
Matt Ryan félicite Devonta Freeman après son TD (Ryan Kang, AP Photo)
le 11/10/2016 à 12:30 par Pierre-François Flores

Les Atlanta Falcons (4-1) se déplaçaient chez les champions en titre, les Denver Broncos (4-1), pour confirmer leur bonne forme du moment, notamment en attaque. En face, la meilleure défense de la ligue et une équipe en lice pour un 10e succès de rang.
Privés de leur QB Trevor Siemian (blessé à l'épaule), les Broncos n'ont pas été en mesure d'inquiéter la pourtant 30e défense NFL tandis que la défense a été prise à défaut par une escouade offensive bien armée. Atlanta s'impose logiquement 23-16 et se promène dans la NFC Nord.

Après plus de 500 yards à la passe une semaine plus tôt contre de faibles PanthersMatt Ryan (15/28, 267y et 1 TD) défiait les Aqib TalibChris Harris et consorts. La tâche s'annonçait compliquée et ce match faisait figure de premier test pour Atlanta. Si le backfield défensif a bien résisté à Julio Jones (2 réc, 29y) et Mohamed Sanu (3 réc, 43y), les linebackersLinebacker (LB)
joueur de la défense polyvalent qui constitue le 2ème rideau défensive.
ont bu le bouillon face au duo de coureurs-receveurs Devonta Freeman (23 courses pour 88y et 1 TD, 3 réc pour 35y) et Tevin Coleman (6 courses pour 31y et 4 réc, 132y,  1 TD) qui cumulent 286 yards et 2 TD, dont 119 rien qu'à la course à 4,4 yards par tentative ! La play-action a fonctionné à merveille et jamais les hommes de Wade Phillips n'ont trouvé la solution.

Offensivement les champions 2015 n'ont rien produit. Paxton Lynch, qui commençait pour la première fois un match, a été sous pression pendant toute la rencontre. Sacké 6 fois, dont 3,5 par le LB Vic Beasley, Lynch termine 23/35 pour 223y, 1 TD mais aussi une interceptionInterception
passe du QBQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
rattrapée par un défenseur (un adversaire).
lancée à Ricardo Allen. Le jeu aérien aurait bien eu besoin d'aide de la part des coureurs mais pour la troisième fois de suite C.J. Anderson est en panne. Ses 41 yards en 11 courses lui en font 127 en 3 matchs soit 39 de moins que lors des 2 premières semaines (166).
Il faudrait le retour de Siemian et du jeu au sol pour que les Broncos repartent de l'avant, leur défense ne pouvant pas les sauver à chaque fois. Le plutôt étant le mieux, pourquoi pas dès jeudi dans le match avancé à San Diego.
A noter que Gary Kubiak s'est senti mal après le match. Souffrant de migraines sévères, il ne sera pas sur le bord du terrain dans deux jours. C'est le coach des équipes spéciales qui assurera l'intérim. Il avait déjà dû quitter son poste alors qu'il était HC des Texans il y a quelques saisons en raison de problèmes cardiaques.

Les Minnesota Vikings sont donc la dernière équipe invaincue dans la NFL (5-0).

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

  1 2 3 4 OT Final
Denver 0 3 0 13 0 16
Atlanta 10 3 7 3 0 23
... chargement de la zone de commentaire ...

 Manti Te'o a couru le 40 yards en un temps décevant de 4,80 aujourd'hui. La bonne nouvelle c'est que sa copine n'est plus en vie pour voir cela.  – Comedy Central

En VO :  Manti Te'o ran the 40 in a disapointing 4.80 today. Good thing his girlfriend wasn't alive to see that. 

Citation décalée proposée par TD pour 10 Bzh. Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !