Siemian mène les Broncos à un troisième succès

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

4 passes de touchdowns pour TRevor Siemian
4 passes de touchdowns pour TRevor Siemian (Gary Landers)
le 25/09/2016 à 23:11 par François-Noël Martin

Auteur d'un début de saison timide à la tête de l'attaque des champions en titre (1 TD et 3 INT en deux matchs), Trevor Siemian a été l'un des grands artisans de la victoire des Broncos à Cincinnati en lançant 4 touchdownsTouchdown (TD)
c'est l'essai qui vaut 6 points et qui peut être transformé au choix à 1 ou 2 points. Il suffit que le ballon pénètre dans la endzone. (pas besoin d'aplatir)
. De quoi rassurer son coaching staff et Gary Kubiak, très critique à son encontre ces derniers jours.

Et pourtant, l'entame de la partie ne présageait rien de bon pour le jeune quarterbackQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
, après un premier "3&out", puis un manque d'efficacité à quelques yards de la zone d'en-but, forçant son équipe à se contenter des trois points d'un fieldgoal. Entre temps, les Bengals sont les premiers à franchir la goal lineGoal Line
ligne d'en-but.
sur une course de 3 yards de Jeremy Hill (17 courses, 97 yards, 2 TD).

Menés 7 à 3, les Broncos s'en remettent à leur défense pour rester dans le match, mais également à leur special team, qui va récupérer le cuir en provoquant un fumbleFumble
quand le porteur du ballon laisse échapper celui-ci par maladresse ou suite à un choc. Le ballon est alors à terre mais vivant et c'est la 1ère équipe qui le ramasse qui en prend la possession. Avec les interceptions, le fumble est la seconde façon de rendre le ballon à l'adversaire. Ensemble, ils constituent des Turnovers (pertes de balle). C'est souvent cette stat. qui décide de l'issue de la rencontre.
sur Adam Jones . Dans la foulée, Emmanuel Sanders (9 rec., 117 yds, 2 TD) capte dans l'end zone adverse une passe de 41 yards de Trevor Siemian (23/35, 312 yds, 4 TD) (7-10). Les deux équipes inscriront ensuite chacune un touchdown avant la mi-temps, Hill transperçant une seconde fois la défense du Colorado sur une course de 4 yds (14-10) avant que Sanders ne permette aux siens de repasser devant au tableau d'affichage en réceptionnant une passe de 10 yards à quelques secondes de la pause (transformation manquée, 14-16).

Au retour des vestiaires, les deux défenses prennent le dessus, enchainant notamment les sacksSack
plaquage du QB dernière la ligne de scrimmage (perte de terrain).
et limitant les offensives adverses. Andy Dalton (21/31, 206 yds, 1 INT) profite cependant des trous laissés par l'arrière garde de Denver pour avancer le cuir à la course et à la passe. Mais l'étau se resserre derrière et les Bengals reprennent l'avantage au début de la quatrième période grâce à un coup de pied entre les perches de Mike Nugent (17-16).... pour quelques minutes. Car sur la série suivante, à deux yards de la ligne d'en but, Siemian trouve dans le traffic son tight end John Phillips pour un troisième essai (17-22).

Après un nouveau stop défensif de la bande à Von Miller, il ne reste plus que 6 minutes à jouer quand Siemian et les siens reviennent sur le terrain. Non sans un certain sang froid, le quarterback va lancer dans sa moitié de terrain une première passe de 29 yards, avant d'envoyer une bombe dans la course de Demaryius Thomas (6 rec., 100 yds, 1 TD) pour un touchdown de 55 yards synonyme de victoire pour les visiteurs (17-29). Car quelques secondes plus tard, le safetySafety
Signifie deux choses différentes : 1) c'est le plaquage du porteur du ballon dans sa propre zone d'en-but. Cela rapporte 2 points à l'équipe qui l'effectue et elle récupère la possession du ballon. L'équipe victime du safety va alors dégager depuis ses 20 yards au moyen d'un botté façon "punt". 2) c'est un poste en défense. Le safety est en quelque sorte le dernier rempart. Par analogie avec le football "européen", on le qualifie de "libéro".
Will Parks mettra définitivement fin aux espoirs de come back de Cincinnati en interceptant Dalton. Denver gérera tranquillement et sereinement sa fin de match pour assurer un troisième succès : un parcours jusque là parfait pour les vainqueurs du dernier Super Bowl.

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

  1 2 3 4 OT Final
Cincinnati 7 7 0 3 0 17
Denver 3 13 0 13 0 29
... chargement de la zone de commentaire ...

 Peu importe que tu sois un Grand, le prochain Grand est déjà assis là à attendre de prendre ta place.  – Joe Theismann

En VO :  No matter how great you are, the next great one is already sitting there waiting to take your place. 

Citation réelle proposée par Libs91 pour 10 Bzh. Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !